Communauté Catholique Francophone de Bonn - Cologne
Rolandstrasse, 2 – 53 179 Bonn
Tél : 0228 / 362 587 – fax: 0228 / 180 326 14
Email : info@ccfbk.de
Vous trouverez sur ce site toutes les informations concernant la communauté francophone de Bonn et de Cologne.
La messe dominicale est à 11H à Bonn à l'église Saint Andreas et à 17H à Cologne à l'église Sankt Ursula.

 

Rolandstrasse 2  -  53 179 Bonn

  Tél. : 0228/36 25 87 Fax: 0228/18032614 

        E-Mail : info@ccfbk.de 

Site Blog: http://ccfbk.de

Communauté Catholique Francophone de Bonn / Cologne 

Permanence:

Lundi 15h-18h; Mardi, jeudi, vendredi  9h - 12h 

Aumônier :

P. Jean-Paul Cyimana  É 0228 / 93298106

Portable:  0178-9353003 E-Mail: jeanpaulcyimana@yahoo.com

 

 

 

17 Novembre 2019

33e dimanche du temps ordinaire (C)

« Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. »

********************************************

 

Entrée : Appelez-moi, je vous écouterai

R/ Appelez-moi, je vous écouterai,

    et de partout je vous rassemblerai. (bis)

1. Mes pensées, dit le Seigneur, sont des pensées de paix,

    De paix et non pas de malheur.  R/

2. Mes pensées, dit le Roi des rois, sont des pensées de paix,

    De paix et non pas de malheur.  R/

 

Kyrie: Aklunon kunublaou miton (Bénin)

1 et 3 Aklunon kunublaou miton, (Femmes)

Ku-u-u-u nublaou miton  -Tous  (bis)

2 - Kristu ku-unublaou miton, (Femmes)

Kri-i-i-istu (bis) kunubalaou  (bis)

 

Gloria : Au plus haut du ciel

R/ Au plus haut du ciel la gloire de Dieu !

    Sur toute la terre, aux hommes la paix ! (bis)

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,

toi seul es Seigneur,

toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

avec le Saint-Esprit

dans la gloire de Dieu le Père.

AMEN.  R/

 

1ère lecture : du livre de Malachie (3, 19-20a) :

«  Pour vous, le Soleil de justice se lèvera. »

 

Psaume 97 (98) :

R/ Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations.

1. Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    car il a fait des merveilles ;

par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assu la victoire.  R/

2. Le Seigneur a fait connaître sa victoire
    et révélé sa justice aux nations ;

il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.  R/

3. La terre tout entière a vu
    la victoire de notre Dieu.

Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez !  R/

 

2è lecture : Deuxième lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (3, 7-12) :

« Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. »

 

Acclamation : Alleluya

Alleluya, Alleluya ! (bis)

Ngwino, ngwino, ngwino, Kristu wadukunze, ugumane na twe, tukuyoboke.

Alleluya, Alleluya !

(Viens, viens, Christ qui nous as tant aimés ; reste avec nous, et nous te suivons.)

 

Évangile : selon saint Luc (21, 5-19) :

« C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle :

R/ Apeto dotomi, Apeto Vé mian nou. (bis) (Chant béninois)

 

Offertoire : A do demé (langue fon, Bénin)


A do demé kpo Xomé Xunxun kpo (bis)

Ado demé é Jesu na dona wé (bis)

Jesu m’agni abatonon

Do na non wé Jesu yin

(Si tu donnes d’un seul cœur,

Jésus te le revaudra.

Jésus n’est pas un avare,

Il est celui qui donne.)


Sanctus : Saint, Saint est le Seigneur

R/ Saint, Saint est le Seigneur, Saint, éternel est son amour !

1. Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

 

Agnus Dei : Mwana Mbata wa Nzambe (Agneau de Dieu – chant congolais)

R/ Mwana Mbata wa Nzambe, oko longola biku na bimolongo.

1. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

2. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

3. Oh pesa biso nilé, pesa biso boboto.

 

Communion : En mémoire du Seigneur

1. En mémoire du Seigneur Qui nous a rompu le pain,

    En mémoire du Seigneur, Nous serons le pain rompu.

R/ Pour un monde nouveau, Pour un monde d'amour,

    Et que viennent les jours De justice et de paix !

2. En mémoire du Seigneur Qui nous a donné son sang,

    En mémoire du Seigneur Nous serons le sang versé.  R/

3. En mémoire du Seigneur Qui a fait de nous son corps,

    En mémoire du Seigneur Nous serons son corps livré.  R/

 

Action de grâce : Nzaterura ndirimbe (Je me mettrai à chanter-chant rwandais)

R1/ Nzaterura ndirimbe ibisingizo by’Uhoraho (Nyir’impuhwe),

      Nzaterura mvuge ibigwi byawe Nyagasani (Uhoraho),

      Nzakurata iteka (ryose), kuko urukundo unkunda Dawe rukomeye. (bis)

1. Warandemye uranzi Mana yanjye, Nta kiguzi ntanze Mwami wanjye,

    Umbibamo ijambo ry’ubuzima. Sinareka kugusingiza Nyagasani.

R2/ Sinareka kugusingiza Nyagasani, (Nyagasani)

      Ni wowe Mwami wanjye, ni wowe Mukiza wanjye.

2. Warambwiye ubwawe Mana yanjye, Uti ndagukunda Mwana wanjye,

    Nzakwiragirira ntama yanjye,  Sinareka kugusingiza Nyagasani.  R2/ + R1

 

Sortie : Je rends grâce au Seigneur

R/ Je rends grâce au Seigneur pour tous ses bienfaits. (bis)

    Dans l’épreuve, il me soutient, il est là toujours près de moi

    Ô Seigneur Dieu de bonté, sois béni éternellement. (bis)

1. Que ton oreille, Seigneur,

    Se fasse attentive aux cris de ma prière.  R/

2. Seigneur, Seigneur tu es Dieu, toi seul (bis)

    Seigneur, tends l’oreille, réponds-moi ô mon Dieu.

    Je suis malheureux.

    Seigneur, je viens te célébrer de tout mon coeur.

    Ô Père, je viens te glorifier car tu m’as délivré de tous mes maux.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

« N’ayez pas peur… »

Aujourd’hui, c’est l’avant dernier dimanche de l’année liturgique. L’année liturgique touche donc à sa fin. C’est le moment que choisit l’Eglise pour relire les textes de l’Evangile qui évoquent la fin du monde.

Jésus nous propose une manière de lire les signes des temps, aux moments où l’histoire connaît de grandes crises : le mal n’aura pas le dernier mot. Le prophète Malachie nous rappelle que Dieu est juste. Son projet d’instaurer la justice progresse irrésistiblement. Les croyants ne doivent pas désespérer ; le jour du Seigneur vient ; le croyant attend impatiemment sa venue.

Dans l’Évangile, nous avons entendu parler de catastrophes : il y aura la ruine de Jérusalem, des guerres, des famines, des persécutions…. Mais le Seigneur nous recommande de ne pas nous laisser décourager par les prophètes de malheur. Il ne faut pas le chercher dans ce qui dramatise l’histoire. Aucune épreuve ne peut nous séparer de l’amour qui est en lui. Quand tout va mal, il est là, au cœur de nos vies. Il est celui qui vient nous redonner force et courage pour travailler ensemble à la construction d’un monde plus juste et plus fraternel. C’est auprès de lui que nous venons puiser pour remplir cette mission. Que par notre prière, nos paroles et notre solidarité, nous soyons de vrais témoins de l’espérance qui nous anime. Amen.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 21.11.2019 :         09h30        Pas de messe à l’aumônerie

Samedi 23.11.2019 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Les Missels des Dimanches 2020 (Année A) sont disponibles. À retirer à la sortie de la messe ou à l’aumônerie. Un exemplaire coûte 10 €.

 

 

 

10 Novembre 2019

32e dimanche du temps ordinaire (C)

« Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. »

***************************************** 

 

Entrée : Quand le Seigneur se montrera 

1. Quand le Seigneur se montrera, trouvera-t-il au monde,
    Un Peuple ferme dans la foi dont l'amour lui réponde ?

2. Dieu nous attend depuis toujours, il nous promet sa gloire :

    C’est le Témoin de son amour qui conduit notre histoire.

3. Nos lendemains seront bâtis avec nos pleurs, nos rires :
    Notre destin, c'est aujourd'hui qu’il nous faut le construire.

 

Gloria :  

R/ Gloria, Gloria, in excelsis Deo ! (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

1e lecture : du second livre des Martyrs d’Israël (7, 1-2. 9-14) : 

« Le Roi du monde nous ressuscitera pour une vie nouvelle. »

 

Psaume 16 (17) :

 R/ Au réveil, je me rassasierai de ton Visage !

 

1. Écoute Seigneur mon cri, +

    sois attentif à ma clameur,

    que ton oreille accueille ma prière !

Tu  peux scruter mon cœur +

me visiter la nuit, ‘ m’éprouver par le feu,

mais tu ne trouveras pas en moi d’injustice.  R/

2. Affermis mes pas sur tes sentiers ;

    sur la trace de tes pas ‘ que mes pieds ne trébuchent !

Me voici, je t’appelle et tu réponds mon Dieu ;

incline vers moi ton oreille, ‘ écoute ma parole !  R/

3. Garde-moi comme la prunelle de l’œil,

    à l’ombre de tes ailes cache-moi.

Et quand tu m’auras fait justice +

je contemplerai ta face,

au réveil, je me rassasierai de ton image.  R/

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (2, 16—3, 5) :

« Que le Seigneur vous affermisse en tout ce que vous pouvez faire et dire de bien. »

 

Évangile : selon saint Luc (20, 27-38) : 

« Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

AMEN.

 

Prière universelle :

R/ Dans ta bonté, Seigneur, prends pitié de nous.

 

Doxologie :

Amen. Amen. Gloire et louange à notre Dieu ! (bis) 

 

Communion : Nous qui mangeons le pain 

1. Nous qui mangeons le pain de la promesse,
    Nous qui buvons la coupe du Royaume,
    Un même appel nous porte tous ensemble
    Vers notre Tête.

2. En recevant le don du Christ aux hommes,
    Nous accueillons l’élan de son offrande;
    Que cet élan nous guide à la rencontre
    De tous nos frères!

3. Grains de froment et grappes de la vigne
    Sont rassemblés dans le pain et la coupe;
    Ainsi, Jésus, c’est toi qui nous rassembles
    Dans ton Église.

 

Sortie : Tu es la vraie Lumière 

1. Tu es la vraie lumière jaillie dans notre nuit.

    Printemps de notre terre, c’est toi qui nous conduis.

    Tu es le beau visage, clarté dans le matin.

    D’un radieux message, nous sommes les témoins.

2. Victoire qui délivre des marques du péché,
    Ta Pâque nous fait vivre en vrais ressuscités.
    Parole vivifiante, tu viens pour notre faim ;
    Dans notre longue attente, ton corps est notre pain.

3. Tu fais de nous des frères rassemblés par ta croix.

    Enfants d’un même Père, nous partageons ta joie.

    Merveille de ta grâce, tu viens nous libérer.

    Qu’en ton amour se fasse, Seigneur, notre unité. 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Dieu des vivants

Les textes bibliques de ce dimanche nous parlent de la résurrection. La première lecture nous donne un témoignage extraordinaire d’une mère et de ses sept fils qui sont torturés et mis à mort de la manière la plus cruelle. En acceptant cette mort, ils témoignent de leur foi en la résurrection. Ils comprennent que Dieu ne peut pas abandonner les justes qui lui sont fidèles.

Dans la deuxième lecture, l’apôtre Paul écrit pour des chrétiens persécutés et les invite à se laisser réconforter par le Seigneur Jésus lui-même. Ce réconfort est source de joie et d’espérance. C’est auprès du Seigneur que les chrétiens persécutés trouvent la force et l’espérance dont ils ont besoin pour rester fermes dans la foi.

L’Évangile nous montre Jésus face à des sadducéens qui ne croient pas en la résurrection des morts. Pour mettre Jésus dans l’embarras, ils lui soumettent un cas absurde : une femme a eu sept maris, tous frères entre eux et qui sont morts l’un après l’autre. Et voici la question : « À la résurrection, cette femme, de qui sera-t-elle l’épouse ? »

La réponse de Jésus est double ; tout d’abord, il leur dit que dans l’au-delà, les relations conjugales et la génération humaine sont dépassées. Puis vient l’argument en faveur de la résurrection. Pour cela Jésus s’appuie sur la révélation de Dieu à Moïse : « Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob n’est pas le Dieu des morts mais des vivants. » À la suite de ces patriarches et de bien d’autres croyants, nous sommes tous appelés à une vie nouvelle que Jésus appelle le Royaume de Dieu. Ce monde nouveau n’est pas la continuation de celui dans lequel nous vivons actuellement. Il est tout autre. Ce trésor de la résurrection, nous ne devons pas le garder pour nous. Il nous faut le transmettre, le crier au monde entier. Au-delà de la mort, nous serons vivants en Dieu.

 

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 14.11.2019 :         09h30        Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

                                    19h30        Rencontre avec les parents des enfants se

                                                    se préparant aux sacrements 

Samedi 16.11.2019 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Ce dimanche 10 novembre 2019 : Fin des inscriptions pour les Missels des Dimanches 2020 (Année A) !

 

 

 

 

03 Novembre 2019

31e dimanche du temps ordinaire (C)

« Zachée… aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »

**********************************************************

 

Entrée : Acclamations

R/ Terre entière, acclame Dieu ; chante le Seigneur !

1. Servez Yahvé dans l’allégresse, et criant de joie marchez vers lui.  R/

2. Yahvé, c'est lui, c'est Dieu lui-même, Nous sommes à lui, Il nous a faits.  R/

5. Yahvé est bon et sa tendresse, sa fidélité seront sans fin.  R/

6. Honneur au Père, au Fils unique, et au Saint Esprit dans tous les temps !  R/

 

Kyrie: Jésus, berger de toute humanité

1. Jésus, Berger de toute humanité,
    Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus.
R/ Prends pitié de nous, fais-nous revenir,
    Fais-nous revenir à toi ! Prends pitié de nous !
2.
Jésus, Berger de toute humanité,
    Tu es venu guérir ceux qui étaient malades.  R/
3. Jésus, Berger de toute humanité,
    Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs.  R/
 

 

Gloria : R/ Gloria, Gloria, in excelsis Deo ! (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père. AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de la Sagesse (11, 23--12, 2) :

« Tu as pitié de tous les hommes, parce que tu aimes tout ce qui existe. » 

 

Ps. 144 : R/ Mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! 

 

1. Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
    je bénirai ton nom toujours et à jamais !

Chaque jour je te nirai,
je louerai ton nom toujours et à jamais.
  R/ 

2. Le Seigneur est tendresse et pitié,
    lent à la core et plein d’amour ;

la bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.
  R/ 

3. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
    et que tes files te bénissent !

Ils diront la gloire de ton règne,
ils parleront de tes exploits.
  R/ 

4. Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
    fidèle en tout ce qu’il fait.

Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
il redresse tous les accablés.
  R/ 

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (1, 11--2, 2) :

« Le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui. »

 

Évangile : selon saint Luc (19, 1-10) :

« Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.  R/

 

Prière universelle : R/ De grâce, écoute-nous.

 

Communion : Tu fais ta demeure en nous, Seigneur

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
    Toi le tout petit, le serviteur.
    Toi, le Tout Puissant, humblement tu t'abaisses.
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.

1. Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,
    C'est ton corps et ton sang,
    Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/ 

2. Par le don de ta vie, tu désires aujourd'hui  

    Reposer en nos cœurs,
    Brûlé de charité, assoiffé d'être aimé,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/ 

3. Unis à ton amour, tu nous veux pour toujours  

    Ostensoirs du Sauveur,
    En notre humanité, tu rejoins l'égaré,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/ 

 

Sortie : Louez serviteurs du Seigneur

1. Louez serviteurs du Seigneur, Alléluia !

    Louez le nom du Seigneur, Alléluia !

    Béni soit le nom du Seigneur, Alléluia, Alléluia !

2. Maintenant à jamais, Alléluia !

    Du lever au coucher du soleil, Alléluia !

    Béni soit le nom du Seigneur, Alléluia, Alléluia !

4. Il siège dans les hauteurs, Alléluia !

    Pour voir cieux et terre il s’abaisse, Alléluia !

    De la poussière il relève le faible. Alléluia, Alléluia !

7. Rendons gloire au Seigneur, Alléluia !

    Maintenant et toujours, Alléluia !

    Dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia, Alléluia !


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Zachée dans un arbre à Jéricho 

L’événement du publicain en chef, Zachée, qui nous est rapporté dans l’Évangile de ce dimanche est bien connu de tous, y compris dans les groupes d’enfants du catéchisme. La position de Zachée de collecteur d’impôts le rangeait dans la catégorie des pécheurs infréquentables. Il ne pouvait qu’être détesté par tous ces pauvres gens accablés par les impôts qu’il fallait payer à l’occupant romain. Il avait aussi la réputation d’être intraitable et de profiter de sa position dominante.

Voilà que cet homme a un ardent désir de voir Jésus. Il court devant, il monte sur un sycomore pour voir Jésus qui devait passer par là. À partir de ce moment, tout va se passer bien au-delà de ce qu’il avait prévu : Jésus s’invite dans la maison de Zachée; cette décision provoque des remous. Les gens estiment que Jésus aurait mieux fait d’aller dans une bonne famille. Au lieu de cela, il va chez un voleur infréquentable. Pour eux, c’est un scandale. En ne voyant que le passé de Zachée, ils ne lui laissent aucune chance.

Nous aussi, nous pouvons être comme cette foule. Nous vivons dans une société qui n’a que mépris pour les gens de mauvaise réputation. Mais le Seigneur nous dit qu’il est venu pour chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Le salut de Dieu est offert à tous, y compris dans les prisons. Chaque personne est très importante aux yeux de Dieu. Cela doit changer notre regard sur elles. Le chemin pour parvenir à ce changement de regard c’est la prière. À Lourdes, Marie dit à Bernadette et à chacun de nous : « Priez pour les pécheurs ».

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 07.11.2019 :         09h30        24 heures d’adoration eucharistique à St. Andreas,

                                                                     avec la possibilité de se confesser à 18h30 

Vendredi 08.11.2019 :   09h00        Messe à St. Andreas

Samedi 09.11.2019 :     16h00        Rencontre du Groupe de prière La Colombe

                                                    à l’aumônerie

                                    17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2020 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 10 novembre 2019 !

Ø Pour les 24 heures d’adoration eucharistique du jeudi 07 novembre 2019, prière de vous inscrire sur la liste Doodle : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

 

 

 

27 octobre 2019

30e dimanche du temps ordinaire (C)

« Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis ! »

***************************************************

 

Entrée : En toi, Seigneur, mon espérance

1. En toi, Seigneur, mon espérance !

    Sans ton appui je suis perdu ;

    Mais rendu fort par ta puissance,

    Je ne serai jamais déçu.

2. Sois mon rempart et ma retraite,

    Mon bouclier, mon protecteur,

    Sois mon rocher dans la tempête,

    Sois mon refuge et mon sauveur.

3. Lorsque du poids de ma misère

    Ta main voudra me délivrer,

    Sur une route de lumière,

    D’un cœur joyeux, je marcherai.

4. De tout danger garde mon âme,

    Je la remets entre tes mains ;

    De l’Ennemi qui me réclame,         « Deux hommes montèrent au temple 

    Protège-moi, je suis ton bien.                              pour prier… » (Luc 18, 10) 

 

Kyrie, Sanctus et Agnus Dei: Messe Marie Mère de l’Église

 

Gloria de la Messe Marie Mère de l’Église :

R/ Gloria, gloria, in excelsis Deo ! (bis)

1. Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

    Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,

    Nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

    Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.  R/

2. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

    Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

    Toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

    Toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;  R/

3. Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

    Car toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,

    Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ, avec le Saint-Esprit,

    Dans la gloire de Dieu le Père. Amen.  R/

 

1ère lecture :

Lecture du livre de Ben Sirac le Sage (35, 12-14. 16-18) :

« La prière du pauvre traverse les nuées. » 

 

Psaume 33 :

R/ Goûtez et voyez comme est bon le Seigneur. 

1. Je bénirai le Seigneur en tout temps,
    sa louange sans cesse à mes vres.
    Je me glorifierai dans le Seigneur :
    que les pauvres m’entendent et soient en te !  R/

2. Le Seigneur regarde les justes,
    il écoute, attentif à leurs cris.
    Le Seigneur entend ceux qui l’appellent :
    de toutes leurs angoisses, il les délivre.  R/

3. Il est proche du cœur bri,
    il sauve l’esprit abattu.
    Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
    pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.  R/

 

2è lecture :

Lecture de la seconde lettre de saint Paul à Timothée (4, 6-8. 16-18) : 

« Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice. »

 

Évangile : selon saint Luc (18, 9-14) :

«  Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

 

Profession de la foi : Symbole de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.

 

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, née de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé, de même nature que le Père,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel ;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ;
et son règne n'aura pas de fin.

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ;
Il procède du Père et du Fils ;
avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire ;
Il a parlé par les prophètes.

 

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. AMEN.

 

Prière universelle :

R/ De grâce, écoute-nous. 

 

Communion : Qui donc est Dieu ?

1. Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi, fils de la terre ?

    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?

    Qui donc est Dieu si grand si fort pourtant si vulnérable ?

    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?

2. Qui donc est Dieu, que nul ne peut aimer s'il n'aime l'homme ?
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?
    Qui donc est Dieu, qu'on peut si fort blesser en blessant l'homme ?
    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?
 

3. Qui donc est Dieu pour être notre pain à chaque cène ?

    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?

    Qui donc est Dieu pour appeler nos corps jusqu’en sa gloire ?

    Qui donc est Dieu pour nous aimer ainsi ?  

 

Sortie : Par la musique et par nos voix

1. Louange à Dieu, Très-Haut, Seigneur,
    Pour la beauté de ses exploits !
    Par la musique et par nos voix,
    Louange à Lui, dans les hauteurs !

2. Tout ce qui est nous dit sa joie
    De nous créer avec amour.
    Nos chants lui disent en retour
    Notre louange et notre foi.


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

La prière du pauvre

Dans l’Evangile de ce dimanche, Jésus nous raconte une parabole pour faire passer un message de la plus haute importance. Il nous présente un pharisien et un publicain. Tous deux montent au temple pour prier. Ils pratiquent la même religion mais ils ne sont pas ensemble.

Le pharisien présente à Dieu un bilan impressionnant : il n’a commis aucune faute, il jeûne, il fait l’aumône. Tout ce dont il est fier est sans doute vrai. D’ailleurs, ce n’est pas cela que Jésus lui reproche.

Bien à distance, nous avons le publicain. C’est un homme méprisé et même détesté de tous. Il a pactisé avec l’occupant romain. De plus, il a rançonné la population. Il s’avoue pécheur et se reconnaît coupable. Il est au fond du gouffre. La seule chose qu’il peut faire, c’est d’implorer le pardon de Dieu à son égard : « Mon Dieu, prend pitié du pécheur que je suis. »

Toute la leçon de la parabole repose sur deux mots qui sont soulignés au début et à la fin du texte : au début, le pharisien est convaincu « d’être juste ». A la fin, le publicain s'en retourne chez lui « justifié», ou « rendu juste » par le Seigneur.

Chaque dimanche, nous commençons nos eucharisties en « reconnaissant que nous sommes pécheurs ». Cela devrait nous convaincre de ne pas nous placer au-dessus des autres, de ne pas nous comparer, de ne pas nous croire supérieurs à ceux qui sont différents de nous. En « reconnaissant que nous sommes pécheurs », acceptons le pardon du Seigneur avec gratitude et humilité.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 31.10.2019 :         09h30        Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

Vendredi 01.11.2019 :   11h00        Messe de la Toussaint à St. Andreas

Samedi 02.11.2019 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Les inscriptions à la Première Communion et au sacrement de Confirmation sont ouvertes. Les intéressés sont priés de contacter le Père aumônier ou le secrétariat, pendant les heures de permanence ;

Ø Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2020 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 10 novembre 2019 !

 

 

 

 

 

20 octobre 2019

29e dimanche du temps ordinaire (C)

« Nécessité de toujours prier sans se décourager. »

******************************************

 

Entrée : La main du Seigneur m’a montré

Soliste :     La main du Seigneur m’a montré sa puissance

La main du Seigneur m’a fait triompher 

Tous :       La main du Seigneur m’a montré sa puissance,

La main du Seigneur m’a fait triompher. (bis) 

                 Je ne mourrai point, mais je vivrai

Pour proclamer les œuvres du Seigneur. (bis) 

Soliste :     Christ dit : « Celui qui croit en moi,

Même s’il meurt, vivra.

Celui-là vivra pour l’éternité. » (bis) 

Tous :       Je ne mourrai point, mais je vivrai

Pour proclamer les œuvres de Yahvé.

Je ne mourrai point, mais je vivrai

Pour proclamer les œuvres du Seigneur.

Soliste :     La main du Seigneur…

 

Kyrie: Sè é bossiyaé (langue baoulé-Côte d’Ivoire) 

-        Sè é bossiyaé, sè é bossiyaé

Sè ya fon man n’glêmou é fon nossouao

Namien Kpli, yaki é tê tchè é (bis) 

-        Sè é bossiyaé, sè é bossiyaé

Sè ya fon man n’glêmou é fon nossouao

Jezi Klist, yaki é tê tchè é (bis) 

-        Sè é bossiyaé, sè é bossiyaé

Sè ya fon man n’glêmou é fon nossouao

Namien Kpli, yaki é tê tchè é (bis) 

Gloria : Gloire à Dieu dans le ciel

R/ Gloire à Dieu dans le ciel ! Grande paix sur la terre ! (bis)

1. Nous te louons, nous te bénissons, nous t'adorons !
    Nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire !  R/
2. Seigneur Dieu, le Roi du ciel, le Père tout-puissant !
    Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père !  R/
3. Le seul Saint, le seul Seigneur, le seul Très-Haut !
    Jésus Christ, avec l'Esprit dans la gloire du Père !  R/

 

1ère lecture : Lecture du livre de l’Exode (17, 8-13) :

« Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. »

 

Psaume 120 :

R/ J’ai choisi d’habiter la maison de Dieu ! J’ai choisi le bonheur et la vie ! (bis) 

 

2e lecture : Lecture de la seconde lettre de saint Paul à Timothée (3, 14-4, 2) : 

« Grâce à l’Écriture, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien. »

 

Acclamation : Allé alléluia yé kanvou Gnanmien (Langue baoulé-Côte d’Ivoire) 

R/ Allé alléluia yé kanvou Gnanmien allé alléluia (allé allé) 

    Béman yé bo yé sro, yé kanvou Gnanmien alléluia (allé allé)

 

Évangile : selon saint Luc (18, 1-8) : « Dieu fera justice à ses élus qui crient vers lui. » 

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle : 

R/ N’oublie pas, Seigneur, n’oublie pas, les cris de tes enfants. 

 

Offertoire : Gnamien e min sou o sou (Dieu, nous te suivons – chant ivoirien) 


R/ Gnamien e min sou o sou (bis)

    Allouloua Gnamien e min sou o sou

    Gbedegble Gnamien e min sou o sou

1. Minsou o sou (4 fois)

    Famien Jesus selie e (soliste)

    Min ti nawoulè min ti a tin

    Sran ngo sou sou o le ngoan

    Tchenkloa.  R/

(Dieu nous te suivons.

Dieu l’Éternel nous te suivons.

Grand Dieu, nous te suivons.

Jésus nous a dit :

« Je suis la Vérité.

Si vous me suivez,

vous aurez la Vie éternelle.) 


 

Sanctus : Le Seigneur trois fois Saint

Soliste : Le Seigneur trois fois saint,               Tous : le Seigneur est saint (2x)

Soliste : Le Seigneur trois fois saint,               Tous : le Seigneur est saint, Seigneur saint,

                                                                                           Seigneur saint, Seigneur saint.

Soliste : Dieu de tout l’univers ;                      Tous : Le Seigneur est saint,

Soliste : le ciel et la terre,                                  Tous : Le Seigneur est saint,

Soliste : sont remplis de ta gloire                    Tous : Le Seigneur est saint, Seigneur saint,

Seigneur saint, Seigneur saint.

Soliste : Hosannah, Hosannah,                      Tous : hosa hosannah

Soliste : Hosannah, Hosannah,                      Tous : hosa hosannah

Soliste : au plus haut des cieux,                      Tous : hosa hosannah, hosannah

hosannah, hosannah

Soliste : Béni soit celui qui vient,                    Tous : hosa hosannah

Soliste : Qui vient au nom du Seigneur,         Tous : hosa hosannah

Soliste : Au plus haut des cieux,                     Tous : hosa hosannah, hosannah

hosannah, hosannah.    Le Seigneur…

 

Agnus Dei : Toi qui enlèves les péchés du monde

- Toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous. 

R/ Agneau, Agneau, Agneau de Dieu. (bis)

- Toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous.  R/

- Toi qui enlèves les péchés du monde, donne-nous la paix.  R/

 

Communion : Pain de vie

R/ Pain de Vie c’est le Christ Jésus, accourons tous à lui.

    Et son Amour infini guidera nos pas. (bis) 

1. Nous avons faim et nous avons soif,

    Toi Seigneur le Restaurateur : Refais-nous.  R/ 

2. Nous avons manqué à ton Amour,

    Toi Seigneur le vrai Rédempteur : Guéris-nous.  R/ 

3. Remets dans nos cœurs ta Charité,

    Toi Seigneur es le Dieu d’amour : Sauve-nous.  R/ 

4. Nous partageons à tous nos frères,

    Le Pain de Dieu, le Pain de Vie : Jésus-Christ.  R/ 

 

Action de grâce: Ave Maria (Salomé - Côte d'Ivoire) 

R/ Ave Maria! Ave Maria!

    Ave, Ave, Ave Maria! (bis) 

1. Marie, tendresse des pauvres; Marie, sagesse des faibles ;

    Marie,  notre Mère.  R/

2. Marie, lumière féconde; Marie, prière du monde ;

    Marie, notre Force.  R/

3. Marie, promesse pour l'homme; Marie, fontaine d'eau vive ;

    Marie, notre Source.  R/

4. Marie, présence d'un peuple; Marie, visage d'Église ;

    Marie, notre Reine.  R/

 

Sortie: Ô ma joie et mon espérance / Meine Hoffnung und meine Freude 


Ô ma joie et mon espérance,

Le Seigneur est mon chant,

C’est de Lui que vient le pardon.

En Lui, j’espère, je ne crains rien,

En Lui, j’espère, je ne crains rien.

Meine Hoffnung und meine Freude,
Meine Stärke, mein Licht,
Christus meine Zuversicht.
Auf dich vertrau ich und fürcht mich nicht,
Auf dich vertrau ich und fürcht mich nicht.


 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

La prière persévérante

L’Évangile de ce dimanche nous propose une parabole du Christ sur l’importance de la prière persévérante. Si une pauvre veuve peut faire fléchir un juge injuste à force de l’importuner, à plus forte raison notre prière trouvera dans le cœur du juste juge qu’est Dieu un accueil bienveillant.

La prière n’est pas une formule magique qui nous permet de nous croiser les bras en attendant que Dieu fasse un miracle. La prière nous invite d’abord à agir avec courage face à une situation dangereuse. Dans la première lecture d’aujourd’hui, nous avons l’exemple de Moïse qui prie pendant que Josué engage le combat contre les Amalécites. «Moïse dit à Josué : Va combattre les Amalécites. Moi, je me tiendrai sur le sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main». Pour Moïse et pour Josué, la prière et l’action vont main dans la main.

Si, par exemple, quelqu’un prie pour arrêter de fumer, pour guérir de l’alcoolisme, pour faire face à un problème familial, cette personne ne peut s’attendre toujours à un miracle. Mais la prière la soutiendra dans sa décision d’agir. Ce sera difficile, mais nous savons que Dieu est avec nous. Ensemble, nous pouvons réussir à surmonter les obstacles.

La prière est la meilleure façon de retrouver un certain équilibre, tout en gardant un contact régulier avec Dieu. Elle nous rappelle que le Seigneur nous accompagne dans notre pèlerinage de vie. Nous ne sommes jamais seuls à faire face aux difficultés que nous rencontrons.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 24.10.2019 :         09h30        Pas de messe à l’aumônerie

Vendredi 25.10.2019 :   18h00        Chapelet médité et adoration à l’aumônerie

Samedi 26.10.2019 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Les inscriptions à la Première Communion et au Sacrement de Confirmation sont ouvertes. Les intéressés sont priés de contacter le Père aumônier ou le secrétariat, pendant les heures de permanence ;

Ø Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2020 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 10 novembre 2019 !

Ø  Attention au changement d’heure et au passage à l’heure d’hiver le dimanche 27 octobre 2019 ! Il faudra reculer les montres et pendules d’une heure.

 

 

 

13 octobre 2019

28e dimanche du temps ordinaire (C)

« Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

******************************

 

Entrée : Lumière des hommes

R/ Lumière des hommes, nous marchons vers toi. 

    Fils de Dieu, tu nous sauveras ! 

1. Ceux qui te cherchent, Seigneur,

    Tu les conduis vers la lumière,

    Toi, la Route des égarés.  R/

2. Ceux qui te trouvent, Seigneur,

    Tu leur promets vie éternelle,

    Toi, la Pâque des baptisés.  R/

3. Ceux qui te suivent, Seigneur,

    Tu les nourris de ta Parole,

    Toi, le Pain des invités.  R/

 

Gloria :

 R/ Gloria, gloria in excelsis Deo ! Gloria, gloria, Alleluia, Alleluia ! 

 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. 

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous, 

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. 

  Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le Père. AMEN.  R/

 

1ère lecture : Lecture du second livre des Rois (5, 14-17) : 

« Il n’y a pas d’autre Dieu que celui d’Israël. » 

 

Psaume 97 (98) :

R/ Dieu révèle sa puissance à toutes les nations.

 

2e lecture : Lecture de la seconde lettre de saint Paul à Timothée (2, 8-13) : 

« Si nous supportons l’épreuve, avec lui nous régnerons. » 

 

Évangile : selon saint Luc (17, 11-19) :

« Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli ;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts ;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.

Prière universelle :

R/ Entends, Seigneur, la prière qui monte de nos cœurs. 

 

Communion : En marchant vers toi, Seigneur

R/ En marchant vers toi, Seigneur,

    notre cœur est plein de joie :

    Ta lumière nous conduit

    vers le Père dans l’Esprit,

    au Royaume de la Vie. 

1. Par ce Pain que nous mangeons,

    Pain des pauvres, Pain des forts,
    Tu restaures notre corps,

    Tu apaises notre faim
    Jusqu'au jour de ton retour. 
R/
2. Par ce Pain que nous mangeons,

    Pain des anges, Pain du ciel,
    Tu nourris nos corps mortels,

    Tu nous ouvres le banquet
    Qui n'aura jamais de fin. 
R/
3. Par ce Pain que nous mangeons,

    Pain unique, Pain rompu,
    Tu rassembles les croyants,

    Peuple saint de baptisés
    Appelés à l'unité. 
R/ 

 

 

Sortie : Couronnée d’étoiles

R/ Nous te saluons, ô toi Notre Dame,
    Marie Vierge Sainte que drape le soleil.
    Couronnée d’étoiles, la lune est sous tes pas.
    En toi nous est donnée, l’aurore du salut.
1. Marie Eve nouvelle et joie de ton Seigneur,
    Tu as donné naissance à Jésus le Sauveur.
    Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin.
    Guide-nous en chemin, étoile du matin.  R/
2. Tu es restée fidèle mère au pied de la croix.
    Soutiens notre espérance et garde notre foi.
    Du côté de ton Fils, tu as puisé pour nous,
    L’eau et le sang versés qui sauvent du péché.  R/
3. Quelle fut la joie d’Ève lorsque tu es montée,

    Plus haut que tous les anges, plus haut que les nuées,

    Et quelle est notre joie, douce Vierge Marie

    De contempler en Toi la promesse de vie.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

"Et les neuf autres, où sont-ils ?"

L’Évangile nous rappelle qu’aujourd’hui tout comme au temps de Jésus, la gratitude est une vertu rare… et c’est bien triste. Nous ne sommes pas très à l’aise devant la nécessité de remercier. Plusieurs aujourd’hui affirment n’avoir besoin ni des autres, ni de Dieu. Ils sont « indépendants » et ne veulent dépendre de personne.

Pourtant, nous avons reçu de quelqu’un d’autre la vie, l’éducation, la santé, les talents. Sans ceux et celles qui nous entourent, nous n’aurions pas le succès que nous connaissons. Ceci devrait nous inviter à un peu plus de simplicité, de modestie et de reconnaissance.

Et l’Évangile de ce dimanche ne parle pas seulement de reconnaissance. Le Samaritain revient sur ses pas pour remercier, mais aussi pour «rendre hommage», il vient adorer. «Il revient sur ses pas en glorifiant Dieu à haute voix et se prosterna aux pieds de Jésus en le remerciant.»

L'abandon du culte dominical par des milliers de chrétiens est l'illustration la plus caractéristique de cette perte de louange et d’adoration. On ne sent plus le besoin de dire merci, de glorifier Dieu. Devant le petit nombre de chrétiens qui vivent l'Eucharistie dominicale, on est tenté de dire comme Jésus : « Où sont donc tous les autres? Ne sont-ils pas aimés de Dieu eux aussi ? »

Réapprenons à nous agenouiller pour remercier Dieu, pour le féliciter de tout ce qu’il fait dans nos vies. Nous pourrons ainsi renouveler notre confiance en lui, sachant qu’il ne nous laissera pas tomber dans nos moments de détresse, de maladie et de mort.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 17.10.2019 :              09h30          Messe, suivie de l’adoration, à l’aumônerie

Vendredi 18.10.2019 :       18h00          Chapelet médité à l’aumônerie

Samedi 19.10.2019 :         16h00        Rencontre du groupe de prière La Colombe

                                                    à l’aumônerie 

                                               17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Les inscriptions à la Première Communion et au Sacrement de Confirmation sont ouvertes. Les intéressés sont priés de contacter le Père aumônier ou l’aumônerie, pendant les heures de permanence.

Ø Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2020 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 10.11.2019 !

Ø Alice et Nadim ABDALLAH ainsi que leur fils Joseph vont nous quitter bientôt pour Genève. Nous les remercions de tout cœur de l’assiduité dans nos célébrations dont ils ont fait preuve et leur souhaitons bonheur et réussite là où ils vont s’installer !

 

 

 

06 octobre 2019

27e dimanche du temps ordinaire (C)

« Augmente en nous la foi ! »

*************************

 

Entrée : Tu es le Dieu fidèle

1. Seigneur, tu nous partages ton Corps et ton Sang (bis) 

    Et nous allons tout joyeux vers toi en chantant :

R/ Tu es le Dieu fidèle, éternellement ! (bis) 

2. Par cette eucharistie, O Dieu de bonté, (bis) 

   Tu fais de nous des frères qui s'aiment dans la paix :  R/

3. L'amour que tu nous donnes nous a libérés (bis) 

    Et nous marchons vers la sainteté de ton nom.  R/ 

4. Tu as tracé la route qui nous mène à toi (bis) 

    Et nous allons, invitant le monde à ta joie.  R/ 

 

Gloria :

R/ Gloire à Dieu, paix aux hommes, joie du ciel sur la terre ! (bis) 

  Nous te louons, nous te bénissons,

   nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre d’Habacuc (1, 2-3 ; 2, 2-4) :

« Le juste vivra par sa fidélité. » 

 

Psaume 94 (95) :

R/ Aujourd’hui, si vous entendez sa Voix, n’endurcissez pas votre cœur !

 

1. Venez, crions de joie pour le Seigneur,

    acclamons Dieu, ‘ le rocher qui nous sauve ;

Allons en sa présence et rendons grâce,

par des chants et des psaumes, acclamons-le !  R/

2. Venez, ‘ prosternons-nous, ‘ adorons à genoux,

    en présence du Seigneur qui nous a faits ;

Car c’est lui notre Dieu, +

et nous le peuple dont il est le berger,

le troupeau que ne sa main.  R/

3. Aujourd’hui, puissiez-vous écouter sa voix,

    ne fermez pas vos cœurs comme au jour de révolte,

Comme au jour de l’épreuve dans le désert, +

là, vos pères m’ont éprou et tenté,

et pourtant ils voyaient ce que j’ai fait pour eux.  R/

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul à Timothée (1, 6-8. 13-14) :

« N’aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur. »

 

Évangile : selon saint Luc (17, 5-10) :

« Si vous aviez de la foi ! »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli ;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts ;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

AMEN. 

 

Prière universelle :

R/ Sûrs de ton amour et forts de notre foi, Seigneur, nous te prions.

 

Communion : Pour que l’homme soit un fils 

1. Pour que l'homme soit un fils à son image,
    Dieu l'a travaillé au souffle de l'Esprit.
    Lorsque nous n'avions ni forme, ni visage,
    Son amour nous voyait libres comme lui.
(bis)

2. Nous tenions de Dieu la grâce de la vie,
    Nous l'avons tenue captive du péché :
    Haine et mort se sont liguées pour l'injustice,
    Et la loi de tout amour fut délaissée.
(bis)

 

Action de grâce : Pour que l’homme soit un fils 

3. Quand ce fut le jour et l'heure favorable,
    Dieu nous a donné Jésus, le Bien-Aimé :
    L'arbre de la croix indique le passage
    Vers un monde où toute chose est consacrée.
(bis)

4. Qui prendra la route vers ces grands espaces ?
    Qui prendra Jésus pour Maître et pour Ami ?
    L'humble serviteur a la plus belle place :
    Servir Dieu rend l'homme libre comme lui.
(bis)

 

Sortie : Louez, serviteurs du Seigneur

1. Louez, serviteurs du Seigneur, Alléluia,

    Louez le nom du Seigneur, Alléluia.

    Béni soit le nom du Seigneur, Alléluia, Alléluia.

2. Maintenant à jamais, Alléluia,

    Du lever au coucher du soleil, Alléluia,

    Béni soit le nom du Seigneur, Alléluia, Alléluia.

3. Rendons gloire au Seigneur, Alléluia,

    Maintenant et toujours, Alléluia,

    Dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia, Alléluia.


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Notre foi ! Où est-elle ? 

La foi nous donne une nouvelle vision du monde. Sans elle, nous voyons le côté sombre et obscur de la vie. Nous sommes toujours esclaves. C’est la foi qui nous libère et nous fait voir l’Esprit du pouvoir et de l’amour de Dieu en œuvre dans nos vies. Sommes-nous donc fidèles à cette foi reçue depuis notre baptême ? Car « le juste vivra par sa fidélité, nous dit la première lecture. Fidélité à la Parole, à la voix du Seigneur qui nous parle à travers les événements de notre vie quotidienne.

Mais, comment rendons-nous témoignage de notre foi en Dieu ? Saint Paul nous encourage à garder sans faille notre foi dans toute sa pureté : « N’aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur ». N’ayons donc pas peur de vivre et de témoigner de cette foi car « l’Esprit de force, d’amour et de bon sens » sera toujours avec nous. Qu'avons-nous donc fait de notre foi depuis notre Baptême?

Seigneur Jésus, augmente en nous la foi inébranlable ! 

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 10.10.2019 :          09h30        Messe et adoration eucharistique

                                                           à l’aumônerie

Vendredi 11.10.2019 :   18h00        Chapelet médité à l’aumônerie

Samedi 12.10.2019 :       17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Toute personne désireuse de recevoir régulièrement des Mailings postés par le Pool Communication de la Communauté est priée d’en faire la demande par Mail ;

Ø La Communauté est à la recherche de nouvelles recrues pour la chorale (Personne/Contact : Anny Beemelmans) et le catéchisme (Personne/Contact : le Père aumônier Jean-Paul CYIMANA) ;

Ø Les inscriptions à la Première Communion et au sacrement de Confirmation sont ouvertes. Les intéressés sont priés de contacter le Père aumônier ou l’aumônerie, pendant les heures de permanence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Permanence 

Raphaël Mutombo se fera une joie de vous accueillir et de vous renseigner, à l'aumônerie Rolandstrasse, 2 – 53179 Bonn:

Lundi 15h - 18h, Jeudi 9h - 12h, Vendredi 9h - 12h

 

Messes

Bonn
Dimanche 11h à St. Andreas
Andreasstrasse Bonn-Rüngsdorf
Autobus 613 et 615
Jeudi 9h à l’aumônerie,
Rolandstrasse, 2 – 53179 Bonn

Cologne
Dimanche 17h Église St. Urban
Ulitzkastrasse 1 – 51063 Köln

 

La vie de la communauté

iconBienvenue
icon Feuille de messe dominicale ou festive
iconEnfants
iconGroupe de priè
iconLa Colombe
iconSacrements
iconChapelet
icon Messes et Informations pratiques
iconChorale
iconGroupe Foi-Aventure
iconGroupes

 
 

Liens vers d'autres communautés catholiques

icon Aumônerie des français à l'étranger
icon Communauté catholique francophone de Karlsruhe
icon Coordination des communautés catholiques francophones en Allemagne
icon Kath. Kirchengemeinde St. Andreas und Evergislus
icon Mission catholique francophone de Francfort
icon Paroisse catholique francophone de Berlin
icon Paroisse catholique francophone de Munich
icon Paroisse francophone de Düsseldorf

 

Liens vers d'autres sites catholiques

icon Chantez on line !
icon Equipes Notre-Dame
icon Fidesco
icon KTO : télévision catholique en français
icon Lectures du jour
icon Notre Dame du Web
icon Prier avec la Bible...
icon Prier en famille
icon Prière des mères

 

Autres liens

icon Consulat général de France à Francfort
icon Consulat général de France à Düsseldorf
icon Plan du quartier

 

Vatican

icon
icon
icon
icon

KTO TV

icon

icon

icon

 
     
Haut de page | | Imprimer / Impressum | Version mobile | RSS Feed | IKSEBK Datenschutz
   
 
   

CONTACT

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement :

tél. 0049 228 362 587
fax 0049 228 180 326 14

email : info@ccfbk.de

Merci de votre visite et à bientôt.