Communauté Catholique Francophone de Bonn - Cologne
Rolandstrasse, 2 – 53 179 Bonn
TĂ©l : 0228 / 362 587 – fax: 0228 / 180 326 14
Email : info@ccfbk.de
Vous trouverez sur ce site toutes les informations concernant la communauté francophone de Bonn et de Cologne.
La messe dominicale est Ă  11H Ă  Bonn Ă  l'Ă©glise Saint Andreas et Ă  17H Ă  Cologne Ă  l'Ă©glise Sankt Ursula.

 

Rolandstrasse 2  -  53 179 Bonn

  TĂ©l. : 0228/36 25 87 Fax: 0228/18032614 

        E-Mail : info@ccfbk.de 

Site Blog: http://ccfbk.de

CommunautĂ© Catholique Francophone de Bonn / Cologne 

Permanence:

Lundi 15h-18h; Mardi, jeudi, vendredi  9h - 12h 

AumĂŽnier :

P. Jean-Paul Cyimana  É 0228 / 93298106

Portable:  0178-9353003 E-Mail: jeanpaulcyimana@yahoo.com

 

 

 

 

 

 

 

 

12 septembre 2021

Messe du 24e dimanche du temps ordinaire (B)

« Celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie Ă  cause de moi et de l’Évangile la sauvera. Â»

*************************************

 

EntrĂ©e : Fais paraitre ton jour

2. Par la croix du Bien-AimĂ©, fleuve de paix oĂč s’abreuve toute vie,
    Par le corps de JĂ©sus-Christ, hurlant nos peurs dans la nuit des hĂŽpitaux,
    Sur le monde que tu fis, pour qu’il soit beau, et nous parle de ton nom.

R/ Fais paraĂźtre ton Jour et le temps de ta grĂące,

    Fais paraĂźtre ton Jour : que l'homme soit sauvĂ© !

3. Par la croix du Serviteur, porche royal oĂč s’avancent les pĂ©cheurs,
    Par le corps de JĂ©sus-Christ, nu, outragĂ©, sous le rire des bourreaux,
    Sur les foules sans berger et sans espoir qui ne vont qu’à perdre cƓur.  R/

6. Par la croix du Premier-Né, Alléluia, le gibet qui tue la mort,
    Par le corps de JĂ©sus-Christ, AllĂ©luia, la vraie chair de notre chair,
    Sur la pierre des tombeaux, AllĂ©luia, sur nos tombes Ă  venir.  R/

 

Kyrie, Gloria, Sanctus et Agnus Dei : Messe de Saint Boniface

 

1e lecture : du livre d’IsaĂŻe (50, 5-9a) :

« J’ai prĂ©sentĂ© mon dos Ă  ceux qui me frappaient. Â»

 

Psaume 114 :

R/ Je marcherai en présence du Seigneur sur la terre des vivants.

S. 1. J’aime le Seigneur :
         il entend le cri de ma priĂšre ;
A.     il incline vers moi son oreille :
        toute ma vie, je l’invoquerai.  R/

S. 2. J’étais pris dans les filets de la mort, +
         j’éprouvais la tristesse et l’angoisse ;
A :    j’ai invoquĂ© le nom du Seigneur :
         Â« Seigneur, je t’en prie, dĂ©livre-moi ! »  R/

S. 3. Le Seigneur est justice et pitié,
        notre Dieu est tendresse.
A.     Le Seigneur dĂ©fend les petits :
        j’étais faible, il m’a sauvĂ©.  R/

S. 4. Il a sauvé mon ùme de la mort
        gardĂ© mes pieds du faux pas.
A.    Je marcherai en prĂ©sence du Seigneur
        sur la terre des vivants.  R/

 

2e lecture : de la lettre de saint Jacques (2, 14-18) :

« La foi, si elle n’est pas mise en Ɠuvre, est bel et bien morte. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (8, 27-35) :

« Tu es le Christ
 Il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle. AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Ô Marie prends nos priĂšres, purifie-les, complĂšte-les, prĂ©sente-les Ă  ton Fils.

 

Offertoire : Ô croix bienheureuse

1. Ô Croix, Ă©tendard de victoire,  
    Bois oĂč le Christ, Prince de vie,  
    Pour nous se livre Ă  la mort,

     Aujourd'hui s'accomplit notre salut.   
R/ Gloire Ă  toi, ĂŽ Croix bienheureuse,

    Ô Croix de JĂ©sus.   
2. Ô Croix, source d'un fleuve immense,  
    Le sang et l'eau du cƓur blessĂ©,  
    Pour nous laver ont jailli.  
    Et ces flots purifient le monde entier.  R/
4. Ô Croix, notre unique espĂ©rance,  
    Soutien du monde rachetĂ©,  
    DĂ©livre-nous du pĂ©chĂ©,  
    De la nuit de la mort, viens nous sauver.  R/

AnamnĂšse:

Gloire Ă  toi qui Ă©tais mort, gloire Ă  toi qui es vivant,
Notre Sauveur et notre Dieu, viens Seigneur JĂ©sus.

 

Communion : Tu fais ta demeure en nous, Seigneur

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
    Toi le tout petit, le serviteur.
    Toi, le Tout Puissant, humblement tu t'abaisses.
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.

1. Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,
    C'est ton corps et ton sang,
    Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cƓur,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/

2. Par le don de ta vie, tu désires aujourd'hui

    Reposer en nos cƓurs,
    BrĂ»lĂ© de charitĂ©, assoiffĂ© d'ĂȘtre aimĂ©,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/

3. Unis Ă  ton amour, tu nous veux pour toujours

    Ostensoirs du Sauveur,
    En notre humanitĂ©, tu rejoins l'Ă©garĂ©,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/

 

Sortie : JĂ©sus est le chemin

R/ JĂ©sus est le chemin
    Qui nous mĂšne droit vers le PĂšre,
    CÂŽest lui qui est la VĂ©ritĂ©, Il est la vie !

2. Jean-Baptiste nous a dit : ÂŽVoici lÂŽAgneau de DieuÂŽ,
    Car cÂŽest lui que le PĂšre a marquĂ© de son sceau,
    Venez et voyez.  R/
5. Qui ne prend pas sa croix, ne peut suivre mes pas,
    Mais qui perdra sa vie pour moi la sauvera,
    Marchez Ă  ma suite !  R/
8. « De son sein couleront, oui, des fleuves dÂŽeaux vives, Â»

    Recevez lÂŽEsprit Saint pour ĂȘtre dans le monde,
    TĂ©moins de lÂŽAmour !  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

“Qui dites-vous que je suis ?

Les gens se posent des questions sur JĂ©sus qui parle avec autoritĂ©Ì et qui pose des actes forts. Qui est-il vraiment ? C’est la question qu’il va poser à ses disciples dans l’Evangile de ce dimanche : “Pour les gens qui suis-je ?” Chaque rĂ©ponse le compare à un homme qui a marquĂ©Ì l’histoire : Jean Baptiste, Elie, un des prophĂštes
” Ensuite JĂ©sus s’adresse à ses disciples : Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ?” La rĂ©ponse de Pierre semble la meilleure : “Tu es le Christ”. Cette rĂ©ponse est porteuse de toutes les espĂ©rances du monde juif : on attendait un Messie qui libĂ©rerait le pays de l’occupant Ă©tranger ; il rĂ©tablirait la royautĂ©Ì en IsraĂ«l. Avec lui, ce serait l’avĂšnement d’un rĂšgne de Dieu puissant et fort.

Mais ce n’est pas de cette façon que JĂ©sus a voulu Ă©tablir le rĂšgne de Dieu : Pour la premiĂšre fois, il enseigne à ses disciples que le Messie va souffrir pour sauver son peuple. Cette conception d’un Messie souffrant leur est Ă©trangĂšre. Elle choque tellement leur attente que Pierre veut s’y opposer. Mais JĂ©sus maintient fermement que celui qui veut ĂȘtre son disciple doit envisager de le suivre jusqu’à la croix.

Aujourd’hui, la mĂȘme question nous est posĂ©e à tous : qui est JĂ©sus pour nous ? Beaucoup voient en lui un homme gĂ©nĂ©reux, un sage, un homme qui a fait beaucoup de miracles. En fait, on ne sait pas trop ; la plupart ne sont pas certains de sa vĂ©ritable identitĂ©Ì. Comme les disciples, nous avons besoin d’apprendre à Ă©couter JĂ©sus. Lui seul peut nous faire dĂ©couvrir quelle est sa mission de Messie et comment il peut nous libĂ©rer et nous redonner vie.

En nous rĂ©vĂ©lant sa mission, JĂ©sus nous montre un chemin exigeant et difficile. C’est un chemin qui passe par la croix. Mettre notre foi en lui, c’est marcher à sa suite. Nous sommes sur un chemin de croix, non plus le nĂŽtre mais celui de JĂ©sus. Rappelons-nous cette parole : “Si quelqu’un veut marcher derriĂšre moi, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive”. Cette croix, nous la portons peut-ĂȘtre en boitant. Mais elle ne nous empĂȘche pas de chanter : “Victoire, tu rĂ©gneras, o croix, tu nous sauveras.”

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 16.09.2021 :      19h00        Pas de messe et d'adoration Ă  St. Andreas!

 

 

 

5 septembre 2021

Messe du 23e dimanche du temps ordinaire (B)

« Il fait entendre les sourds et parler les muets. Â»

****************************************

 

EntrĂ©e : Au cƓur de ce monde

R/ Au cƓur de ce monde, le souffle de l'Esprit
    Fait retentir le cri de la Bonne Nouvelle !
    Au cƓur de ce monde, le souffle de l'Esprit
    Met Ă  l'Ɠuvre aujourd'hui des Ă©nergies nouvelles.
1. Voyez ! Les pauvres sont heureux : Ils sont premiers dans le Royaume !
    Voyez ! Les artisans de Paix : Ils dĂ©molissent leurs frontiĂšres !
    Voyez ! Les hommes au cƓur pur : Ils trouvent Dieu en toute chose !
  R/

2. Voyez ! Les affamĂ©s de Dieu : Ils font rĂ©gner toute justice !
    Voyez ! Les amoureux de Dieu : Ils sont amis de tous les hommes !
    Voyez ! Ceux qui ont foi en Dieu : Ils font que dansent les montagnes !  R/

 

Gloria :

R/ Gloria, gloria, in excelsis Deo ! (bis)

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

toi qui enlÚves le péché du monde, prends pitié de nous,

toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

toi qui es assis à la droite du PÚre, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

avec le Saint-Esprit

dans la gloire de Dieu le PĂšre. AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre d’IsaĂŻe (35, 4-7a) :

« Alors s’ouvriront les oreilles des sourds et la bouche du muet criera de joie. Â»

 

Psaume 145 :

R/ Je chanterai ta Force, tu es le Dieu de mon amour.

 

1. Le Seigneur garde à tout jamais sa fidélité,

    Il rend justice en faveur des opprimĂ©s.

Il donne le pain Ă  ceux qui ont faim,

Le Seigneur dĂ©livre ceux qui sont enchaĂźnĂ©s.  R/

2. Le Seigneur rend la vue aux aveugles,

    Il relĂšve ceux qui sont humiliĂ©s.

Le Seigneur est tendresse pour ceux qui L’aiment,

Le Seigneur veille sur l’étranger.  R/

3. Il vient en aide à la veuve et l’orphelin,

    Mais conduit Ă  leur perte les pas des mĂ©chants.

Le Seigneur rĂšgne pour les siĂšcles !

Le Dieu de Sion rĂšgne d’ñge en Ăąge !   R/

 

2e lecture : de la lettre de St Jacques (2, 1-5) :

« Dieu n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres

pour en faire des hĂ©ritiers du Royaume ? Â»

 

Évangile : selon saint Marc (7, 31-37) :

« Il fait entendre les sourds et parler les muets. Â»

 

Profession de la foi : Symbole de NicĂ©e-Constantinople

Je crois en un seul Dieu,
le PÚre Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.

 

Je crois en un seul Seigneur, JĂ©sus-Christ le Fils unique de Dieu,
né du PÚre avant tous les siÚcles.
Il est Dieu, né de Dieu, LumiÚre, née de la LumiÚre,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendrĂ©, non pas crĂ©Ă©, de mĂȘme nature que le PĂšre,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisiĂšme jour, conformĂ©ment aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis Ă  la droite du PĂšre.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son rĂšgne n'aura pas de fin.

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procĂšde du PĂšre et du Fils;
avec le PĂšre et le Fils, Il reçoit mĂȘme adoration et mĂȘme gloire;
Il a parlé par les prophÚtes.

 

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptĂȘme pour le pardon des pĂ©chĂ©s.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Dans ta miséricorde, Seigneur, écoute-nous.

 

Communion : Bienheureux le pauvre

2. Bienheureux les yeux qui cherchent le jour:

    La splendeur de Dieu demain brillera!

    Bienheureux le cƓur assoiffĂ© d'amour:

    L'ocĂ©an de Dieu pour lui jaillira!

3. Bienheureux les bras ouverts au pardon :

    La bontĂ© de Dieu reçoit leur espoir !

    Bienheureux l’enfant dans son abandon :

    Car la main de Dieu ne peut dĂ©cevoir.

 

Sortie : Jour du Vivant

1. Jour du Vivant, pour notre terre! Alléluia, Alléluia! (bis)

    Le fruit que Dieu bĂ©nit, mĂ»rit en lumiĂšre: soleil dĂ©chirant la nuit!

    AllĂ©luia, AllĂ©luia, AllĂ©luia, AllĂ©luia!  R/

2. Jour du Vivant, sur notre histoire ! Alléluia, Alléluia ! (bis)

    Le corps hier meurtri, rayonne sa gloire : l'amour a brisĂ© la mort !

    AllĂ©luia, AllĂ©luia, AllĂ©luia, AllĂ©luia!  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Le Christ Sauveur est plus qu’un guĂ©risseur

Au temps de JĂ©sus, le peuple d’IsraĂ«l attendait la rĂ©alisation des annonces prophĂ©tiques de l’Ancien Testament. IsaĂŻe avait encouragĂ© continuellement ses contemporains en butte aux malheurs en annonçant la manifestation prochaine de Dieu qui viendrait lui-mĂȘme guĂ©rir les infirmitĂ©s des sourds, des aveugles, des boiteux, des muets et mĂȘme redonner l’eau au pays de la soif (1Ăšre lecture).

Or, quand JĂ©sus a pratiquĂ© des guĂ©risons, il a accompli des signes qui correspondaient Ă  ce qu’on attendait du Messie (Évangile). À la diffĂ©rence d’autres guĂ©risseurs de son Ă©poque, le Christ ne vient pas seulement pour rĂ©tablir la santĂ© des mal portants qui le suivent ou nourrir les foules affamĂ©es, il veut que tous ceux qu’il rencontre s’ouvrent Ă  la parole du Seigneur, c’est-Ă -dire au dessein du PĂšre. L’ordre qu’il intime au sourd, « Effata Â» ou « Ouvre-toi Â», s’adresse Ă  tout ce qu’est cet homme et pas seulement Ă  ses oreilles qui sont fermĂ©es. Ce commandement de Dieu n’est autre que de vivre la misĂ©ricorde que Dieu apporte Ă  tous les hommes par son Fils.

L’ApĂŽtre Jacques nous adresse en ce sens une exhortation Ă  n’avoir aucune partialitĂ© au sein de nos communautĂ©s (2Ăšme lecture) et donc Ă  vivre comme le Christ qui ne fait pas de diffĂ©rence entre les hommes.

Accueillons la parole de JĂ©sus dite Ă  chaque baptĂȘme « Effata,

Ouvre-toi ! Â», pour que le Christ puisse Ă©tablir en nous sa demeure.

 

 

 Extraits du Missel des Dimanches 2021, pages 543-544

 

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

 

Annonces :

Jeudi 09.09.2021 :      19h00        Messe Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration

 

 

 

 

 

 

29 août 2021

Messe du 22e dimanche du temps ordinaire (B)

« Mais ce qui sort de l’homme, voilĂ  ce qui rend l’homme impur. Â»

*******************************************************

 

EntrĂ©e : Écoute la voix du Seigneur

1. Écoute la voix du Seigneur, prĂȘte l’oreille de ton cƓur.

    Qui que tu sois ton Dieu t’appelle, qui que tu sois, Il est ton PĂšre.

R/ Toi qui aimes la vie, ĂŽ toi qui veux le bonheur,

    RĂ©ponds en fidĂšle ouvrier de sa trĂšs douce volontĂ©.

    RĂ©ponds en fidĂšle ouvrier de l’Évangile et de sa paix.

2. Écoute la voix du Seigneur, prĂȘte l’oreille de ton cƓur.

    Tu entendras que Dieu fait grĂące, tu entendras l’Esprit d’audace.  R/

3. Écoute la voix du Seigneur, prĂȘte l’oreille de ton cƓur.

    Tu entendras grandir l’Église, tu entendras sa paix promise.  R/

 

Kyrie, Gloria, Sanctus, AnamnĂšse et Agnus Dei : Messe de Saint Boniface

 

1e lecture : du livre du DeutĂ©ronome (4, 1-2. 6-8) :

« Vous garderez les commandements du Seigneur votre Dieu. Â»

 

Psaume 14 :

R/ Qui habitera dans ta maison Seigneur,

    qui reposera sur ta montagne ?

Soliste : 1. Celui qui se conduit parfaitement, 

                  qui agit avec justice
Tous :        et dit la vĂ©ritĂ© selon son cƓur.

                  Il met un frein Ă  sa langue.  R/

 

Soliste : 2. Il ne fait pas de tort Ă  son frĂšre

      et n’outrage pas son prochain.

Tous :        Ă€ ses yeux, le rĂ©prouvĂ© est mĂ©prisable

      mais il honore les fidĂšles du Seigneur.  R/

Soliste : 3. Il ne reprend pas sa parole.

      Il prĂȘte son argent sans intĂ©rĂȘt, 

Tous :        n’accepte rien qui nuise Ă  l’innocent.

      Qui fait ainsi demeure inĂ©branlable.  R/

 

2e lecture : de la lettre de saint Jacques (1, 17-18. 21b-22. 27) :

«  Mettez la Parole en pratique. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (7, 1-8. 14-15. 21-23) :

« Vous laissez de cĂŽtĂ© le commandement de Dieu,

pour vous attacher Ă  la tradition des hommes. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN.

 

Offertoire : Je viens vers Toi, JĂ©sus

1. Comme l’argile se laisse faire Entre les mains agiles du potier.
    Ainsi mon Ăąme se laisse faire, Ainsi mon cƓur te cherche, Toi mon Dieu.

R/ Je viens vers Toi, JĂ©sus, je viens vers Toi, JĂ©sus. (bis)

2. Comme une terre qui est aride, Ainsi mon cƓur dĂ©sire ton eau vive.
    Tu es la source qui dĂ©saltĂšre: Qui croit en Toi n’aura plus jamais soif.

3. Comme un veilleur attend l’aurore, Ainsi mon Ăąme espĂšre en ta Parole.

    Car ta Parole est une lampe, Une lumiĂšre allumĂ©e sur mes pas.

 

PriĂšre universelle :

R/ Ô Marie prends nos priĂšres, purifie-les, complĂšte-les, prĂ©sente-les Ă  ton Fils.

 

Communion : Recevez le Christ

1. Voici le Fils aimé du PÚre,
    Don de Dieu pour sauver le monde.
    Devant nous il est lĂ , il se fait proche,
    JĂ©sus, l'Agneau de Dieu !

R/ Recevez le Christ doux et humble,
    Dieu cachĂ© en cette hostie.
    Bienheureux disciples du Seigneur,
    Reposez sur son cƓur, apprenez tout de lui.

2. JĂ©sus, jusqu'au bout tu nous aimes,
    Tu prends la condition d'esclave.
    Roi des rois, tu t'abaisses jusqu'Ă  terre
    Pour nous laver les pieds.  R/

3. Seigneur, comme est grand ce mystĂšre,
    MaĂźtre comment te laisser faire ?
    En mon corps, en mon Ăąme pĂ©cheresse,
    Tu viens pour demeurer.  R/

4. Je crois, mon Dieu, en toi j'espĂšre.
    Lave mes pieds et tout mon ĂȘtre :
    De ton cƓur, fais jaillir en moi la source,
    L'eau vive de l'Esprit.  R/

5. Seigneur, tu m'appelles Ă  te suivre.
    Viens au secours de ma faiblesse.
    En mon cƓur, viens, Ă©tablis ta demeure,
    Que brĂ»le ton Amour.  R/

 

Sortie : Que vive mon Ăąme Ă  te louer

R/ Que vive mon Ăąme Ă  te louer !
    Tu as posĂ© une lampe, une lumiĂšre sur ma route,
    Ta parole, Seigneur, Ta parole, Seigneur.
2. Heureux ceux qui veulent faire ta volonté !
    Je cours sans peur sur la voie de tes prĂ©ceptes
    Et mes lĂšvres publient ta vĂ©ritĂ©.  R/

3. Heureux ceux qui suivent tes commandements !
    Oui plus que l’or, que l’or fin j’aime ta loi,
    Plus douce que le miel est ta promesse.  R/

4. Heureux ceux qui méditent sur la sagesse !
    Vivifie-moi, apprends-moi tes volontĂ©s ;
    DĂšs l’aube, de ta joie tu m’as comblĂ©.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Les commandements de vie : l’amour de Dieu et du prochain

C’est la fin des vacances, et bientĂŽt l’automne. Les exhortations apologĂ©tiques de St. Paul Ă  la communautĂ© chrĂ©tienne d’EphĂšse et les discours de JĂ©sus sur le pain de vie sont finies. Tout passe, mais la vie continue et reprend son Ă©lan et son train-train quotidien. Dans la liturgie de ce dimanche, nous sommes invitĂ©s Ă  l’écoute et Ă  la mise en pratique de la Parole de Dieu qui demeure.

Ainsi, nous nous rĂ©jouissons de la loi de Dieu qui est une religion pure, totalement diffĂ©rente de la loi humaine ou traditionnelle. Cette loi s’accomplit dans la vertu d’amour. Les paroles de la liturgie d’aujourd’hui attirent notre attention sur les apparences trompeuses pour nous inviter Ă  non seulement Ă©couter la parole de vie, mais aussi Ă  la mettre en pratique. C’est le dire et le faire.

Dans toutes les lectures de ce jour, nous remarquons des oppositions flagrantes entre les commandements de Dieu et les traditions humaines ; entre la vie intĂ©rieure et le monde extĂ©rieur ; entre la puretĂ© et l’impuretĂ© ; entre la droiture (ĂȘtre vrai et juste) et l’hypocrisie ; entre le cƓur et le corps ; entre JĂ©sus et les scribes ou les pharisiens. Que tout ce que nous disons et faisons vienne du fond de notre cƓur, et guidĂ© en cela par l’amour du Seigneur !

Donne-nous, Seigneur, un cƓur nouveau

et fais grandir en nous la foi, l’espĂ©rance et l’amour !

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 02.09.2021 :          09h30          24 heures d’adoration eucharistique Ă  St. Andreas,

                                                                  avec la possibilitĂ© de se confesser Ă  18h30

Vendredi 03.09.2021 :    09h00          Messe Ă  St. Andreas

 

À noter :

Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 02 septembre 2021, priĂšre de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-aprĂšs : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

 

 

 

22 août 2021

Messe du 21e dimanche du temps ordinaire (B)

« Les paroles que je vous ai dites sont esprit et elles sont vie. Â»

***************************************************

 

EntrĂ©e : Dieu nous accueille en sa maison

R/ Dieu nous accueille en sa maison,

    Dieu nous invite Ă  son festin.

    Jour d’allĂ©gresse et jour de joie ! AllĂ©luia !

1. Ô quelle joie quand on m’a dit :

    « Approchons-nous de sa Maison,

    Dans la CitĂ© du Dieu vivant ! Â»  R/

2. Approchons-nous de ce repas
    OĂč Dieu convie tous ses enfants,
    Mangeons le pain qui donne vie.  R/

3. Que JĂ©sus-Christ nous garde tous
    Dans l’unitĂ© d’un mĂȘme corps,

    Nous qui mangeons le mĂȘme pain.  R/

 

Gloria :

R/ Gloire Ă  Dieu, paix aux hommes, joie du ciel sur la terre. (bis)

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

toi qui enlÚves le péché du monde, prends pitié de nous,

toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

toi qui es assis à la droite du PÚre, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,

toi seul es Seigneur,

toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

avec le Saint-Esprit

dans la gloire de Dieu le PĂšre. AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de JosuĂ© (24, 1-2b. 15-17. 18b) :

« Nous voulons servir le Seigneur, car c’est lui notre Dieu. Â»

 

Psaume 33 (34) :

R/ GoĂ»tez et voyez comme est bon le Seigneur !

 

1. Je bénirai le Seigneur en tout temps,

    sa louange sans cesse Ă  mes lĂšvres.

Je me fortifierai dans le Seigneur :

Que les pauvres m’entende(nt) et soient en fĂȘte !  R/

2. Le Seigneur regarde les justes,

    il Ă©coute, attentif Ă  leurs cris.

Le Seigneur affronte les méchants

pour effacer de la terre leur mĂ©moire.  R/

3. Malheur sur malheur pour le juste,

    mais le Seigneur chaque fois le dĂ©livre.

Il veille sur chacun de ses os :

Pas un ne sera brisĂ©.  R/

4. Le mal tuera les mĂ©chants ;

    ils seront chĂątiĂ©s d’avoir haĂŻ le juste.

Le Seigneur rachĂštera ses serviteurs :

pas de chĂątiment pour qui trouve en lui son refuge.  R/

 

2e lecture : de la lettre de saint Paul aux ÉphĂ©siens (5, 21-32) :

« Ce mystĂšre est grand : je le dis en rĂ©fĂ©rence au Christ et Ă  l’Église. Â»

 

Évangile : selon saint Jean (6, 60-69) :

« Seigneur, Ă  qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie Ă©ternelle. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle. AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Seigneur, nous te prions.

 

Communion : Nous qui mangeons le pain

1. Nous qui mangeons le pain de la promesse,
    Nous qui buvons la coupe du Royaume,
    Un mĂȘme appel nous porte tous ensemble
    Vers notre TĂȘte.

2. En recevant le don du Christ aux hommes,
    Nous accueillons l’élan de son offrande;
    Que cet Ă©lan nous guide Ă  la rencontre
    De tous nos frĂšres!

3. Grains de froment et grappes de la vigne
    Sont rassemblĂ©s dans le pain et la coupe;
    Ainsi, JĂ©sus, c’est toi qui nous rassembles
    Dans ton Église.

 

Sortie : Par la musique et par nos voix

1. Louange Ă  Dieu, TrĂšs-Haut, Seigneur,

    Pour la beautĂ© de ses exploits !

    Par la musique et par nos voix,

    Louange Ă  Lui, dans les hauteurs !

2. Tout vient de lui, tout est pour lui :

    Harpes, cithares, louez-le.

    Cordes et flĂ»tes, chantez-le :

    Que tout vivant le glorifie !


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

«Seigneur, Ă  qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie Ă©ternelle»

(Jn 6, 68)

Les lectures de ce dimanche nous invitent Ă  choisir pour ou contre Dieu. En effet, par son amour misĂ©ricordieux, Dieu nous attire vers Lui, il se propose sans s’imposer. Devant nous il y a deux voies : ou suivre sa voie et nous aurons le vrai bonheur, ou suivre d’autres voies et nous raterons le vrai bonheur. Dans la premiĂšre lecture, JosuĂ© et tout le peuple d’IsraĂ«l font un bon choix : ils choisissent de servir Dieu qui les avait libĂ©rĂ©s de l’esclavage, plutĂŽt que d’autres dieux qui ne sauvent pas. « GoĂ»tez et voyez combien Yahweh est bon! Heureux l’homme qui met en lui son refuge! (Psaume). Dans l’Évangile, pour beaucoup de disciples qui avaient Ă©tĂ© contents avec la multiplication du pain, les paroles de JĂ©sus qui expliquent que c’est bien Lui le Pain de vie descendu du ciel deviennent pour eux dures. A cause du manque de foi en Lui, ces disciple s’en retournĂšrent et cessĂšrent d’accompagner JĂ©sus. Et pourtant les paroles que JĂ©sus nous dit sont esprit et sont vie. C’est par le don de foi que Dieu nous donne que nous devenons disciples de JĂ©sus Christ. Comme il l’a fait aux Douze, aujourd’hui c’est Ă  nous qu’il fait cette demande : « Voulez-vous partir, vous aussi ? Â» Puissions-nous ĂȘtre inspirĂ©s par son Esprit Saint et Lui rĂ©pondre comme Pierre : « Seigneur, Ă  qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie Ă©ternelle Â». « Ce mystĂšre est grand : je le dis en rĂ©fĂ©rence au Christ et Ă  l’Eglise. Â» (deuxiĂšme lecture). JĂ©sus Christ veut rĂ©aliser le projet de Dieu : crĂ©er une communion pleine et Ă©ternelle entre Dieu et son peuple. C’est dans le rapport de l’Eglise au Christ que se trouve la rĂ©fĂ©rence de l’amour conjugal et, par extension, de tout amour fraternel.

Seigneur Dieu, donne-nous une foi profonde pour choisir de toujours marcher sur ton chemin !

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

À noter :

Ø  Durant les vacances d’étĂ© de juillet-aoĂ»t 2021, il n’y aura pas de messe les jeudis ;

Ø  En cas d’urgence, le PĂšre Éphrem SENANI, remplaçant du PĂšre Jean-Paul CYIMANA au mois d’aoĂ»t 2021, est joignable au numĂ©ro d’appel ci-aprĂšs : 0157-52222072 ou +39 388 452 5760 (WhatsApp).

 

 

 

15 août 2021

Assomption de la Vierge Marie

« Mon Ăąme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Â» (Luc 1, 47)

*************************************

 

EntrĂ©e: CouronnĂ©e d’étoiles

R/ Nous te saluons, Ô toi Notre Dame,

    Marie, Vierge Sainte que drape le soleil.

    CouronnĂ©e d’étoiles, la lune est sous tes pas.

    En toi nous est donnĂ©e l’aurore du salut.

1. Marie Ève nouvelle et joie de ton Seigneur,

    Tu as donnĂ© naissance Ă  JĂ©sus le Sauveur.

    Par toi nous sont ouvertes les portes du jardin,

    Guide-nous en chemin, Étoile du Matin.  R/

4. Ô Vierge immaculĂ©e, prĂ©servĂ©e du pĂ©chĂ©,

    En ton Ăąme, en ton corps, tu entres dans les cieux.

    EmportĂ©e dans la gloire, sainte Reine des cieux,

    Tu nous accueilleras un jour auprĂšs de Dieu.  R/

 

Kyrie : Nyagasani, tubabarire (Seigneur, prends pitié)

·         Nyagasani, tubabarire, tu ba ba ri re,

Nyagasani, tubabarire,

Nyagasani, tubabarire, tu ba ba ri re,

·         Kristu, tubabarire e e e, tubabarire, tubabarire,

Kristu, tubabarire e e e, tubabarire, tubabarire,

Kristu, tubabarire e e e, tubabarire, tubabarire,

·         Nyagasani, tubabarire, tu ba ba ri re,

Nyagasani, tubabarire,

Nyagasani i i i, tubabarire,

Gloria de Lourdes :

R/ Gloria ! Gloria ! In excelsis Deo ! (bis)

1. Paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

    Nous te louons, nous te bĂ©nissons, nous t’adorons.

    Nous te glorifions, nous te rendons grĂące pour ton immense gloire.

    Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.  R/

2. Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ.

    Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre.

    Toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous.

    Toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

    toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.  R/

3. Car toi seul es saint,

    toi seul es Seigneur,

    toi seul es le TrĂšs-Haut, JĂ©sus Christ, avec le Saint-Esprit,

    dans la gloire de Dieu le PĂšre. Amen !  R/

 

1Ăšre lecture: livre de l’Apocalypse de saint Jean (11, 19a ; 12, 1-6a. 10ab) :

« Une Femme, ayant le soleil pour manteau et la lune sous les pieds. Â»

 

Psaume 44 :

R/ Tu es l’honneur, tu es la gloire de notre peuple, Vierge Marie.

 

2e lecture: premiĂšre lettre de saint Paul aux Corinthiens (15, 20-27a) :

« En premier, le Christ ; ensuite, ceux qui lui appartiennent. Â»

 

Acclamation : AllĂ© allĂ©luia yĂ© kanvou Gnanmien (Langue baoulĂ©-CĂŽte d’Ivoire)

R/ Allé, Alléluia, yé kanvou Gnanmien. Allé, Alléluia (Allé, Allé)

    BĂ©man yĂ© bo yĂ© sro, yĂ© kanvou Gnanmien AllĂ©luia (AllĂ©, AllĂ©)

 

Évangile: selon saint Luc (1, 39-56) :

« Le Puissant fit pour moi des merveilles : il Ă©lĂšve les humbles. Â»

 

Profession de foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Avec Marie ta MĂšre, nous te supplions.

 

Sanctus :

R/ Dieu Saint, Dieu fort, Dieu immortel, bĂ©ni soit ton nom ! (bis)
1. Ciel et terre sont remplis de ta gloire !  R/

2. BĂ©ni soit celui qui vient au nom du Seigneur !  R/

 

Agnus Dei : Mwana Kondo wa Mungu (Agneau de Dieu, en kiswahili)

1. Soliste :   Mwana Kondo wa Mungu

    Tous :      Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

    Soliste :   Utuhurumiye

    Tous :      Rumiye, rumiye eee, uturumiye, uhm uhm uhm

2. Soliste :   Mwana Kondo wa Mungu

    Tous :      Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

    Soliste :   Utuhurumiye

    Tous :      Rumiye, rumiye eee, uturumiye, uhm uhm uhm

3. Soliste :   Mwana Kondo wa Mungu

    Tous :      Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

    Soliste :   Tupe amani

    Tous :      Amani, amani iii, tupe amani, uhm uhm uhm

 

Communion : Silence

 

Action de grĂące : Magnificat

R/ Le Seigneur fit pour moi des merveilles, saint est son Nom !

1. Mon Ăąme exalte le Seigneur,

    Exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    Il s’est penchĂ© sur son humble servante ;

    DĂ©sormais, tous les Ăąges me diront bienheureuse.

2. Le Puissant fit pour moi des merveilles,

    Saint est son nom !

    Son amour s’étend d’ñge en Ăąge,

    Sur ceux qui le craignent.

3. DĂ©ployant la force de son bras,

    Il disperse les superbes.

    Il renverse les puissants de leur trĂŽne,

    Il Ă©lĂšve les humbles.

4. Il comble de biens les affamés,

    Renvoie les riches les mains vides.

    Il relĂšve IsraĂ«l, son serviteur,

    Il se souvient de son amour.

5. De la promesse faite Ă  nos pĂšres,

    En faveur d’Abraham et de sa race, Ă  jamais.

    Gloire au PĂšre, et au Fils, et au Saint-Esprit,

    Maintenant et Ă  jamais dans les siĂšcles des siĂšcles.  R/

 

Sortie : Ave Maria (SalomĂ© – CĂŽte d'Ivoire)

R/ Ave Maria! Ave Maria!

    Ave, Ave, Ave Maria! (bis)

1. Marie, tendresse des pauvres; Marie, sagesse des faibles;

    Marie,  notre MĂšre.  R/

2. Marie, lumiÚre féconde; Marie, priÚre du monde;

    Marie, notre Force.  R/

3. Marie, promesse pour l'homme; Marie, fontaine d'eau vive;

    Marie, notre Source.  R/

4. Marie, prĂ©sence d'un peuple; Marie, visage d'Église;

    Marie, notre Reine.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

« Mon Ăąme exalte le Seigneur Â»

En ce dimanche du 15 aoĂ»t 2021, nous fĂȘtons  l’Assomption dont le dogme, proclamĂ© en 1950 par le pape Pie XII, affirme que Â« L’ImmaculĂ©e MĂšre de Dieu, Marie toujours vierge, aprĂšs avoir achevĂ© le cours de sa vie terrestre, a Ă©tĂ© Ă©levĂ©e en corps et en Ăąme Ă  la vie cĂ©leste ».

L’étymologie du mot « assomption » – du latin assumere qui signifie assumer, enlever â€“ souligne l’initiative divine : Marie ne s’élĂšve pas toute seule vers le ciel, c’est Dieu qui fait le choix de l’assumer, corps et Ăąme, en la rĂ©unissant Ă  son Fils sans attendre la rĂ©surrection finale.

Dans les lectures bibliques de ce jour, trois mots-clĂ©s sont Ă  retenir : lutte, rĂ©surrection, espĂ©rance.

Le Livre de l’Apocalypse prĂ©sente la vision de la lutte entre la femme et le dragon. La figure de la femme, qui reprĂ©sente l’Église, est d’un cĂŽtĂ© glorieuse, triomphante, et de l’autre, encore en travail. En effet, l’Église, si elle est dĂ©jĂ  associĂ©e, au ciel, Ă  la gloire de son Seigneur, elle vit continuellement, dans l’histoire, les Ă©preuves et les dĂ©fis qu’implique le conflit entre Dieu et le Malin, l’ennemi de toujours. Et dans cette lutte, Marie nous accompagne, elle lutte avec nous, elle soutient les chrĂ©tiens dans le combat contre les forces du mal.

La seconde lecture nous parle de la rĂ©surrection. L’ApĂŽtre Paul insiste sur le fait qu’ĂȘtre chrĂ©tien signifie croire que le Christ est vraiment ressuscitĂ© des morts. Toute notre foi se base sur cette vĂ©ritĂ© fondamentale qui n’est pas une idĂ©e, mais une rĂ©alitĂ©. De mĂȘme, le mystĂšre de l’Assomption de Marie corps et Ăąme est tout entier inscrit dans la RĂ©surrection du Christ.

L’Evangile met l’accent sur le troisiĂšme mot-clĂ© : espĂ©rance. Le Magnificat, c’est le cantique de l’espĂ©rance, le cantique du Peuple de Dieu en marche dans l’histoire. C’est aussi le cantique de tant de saints et de saintes, certains connus, d’autres, beaucoup plus nombreux, inconnus, mais bien connus de Dieu. Ils ont affrontĂ© la lutte de la vie en portant dans le cƓur l’espĂ©rance des petits et des humbles.

En cette Solennité, nous sommes toutes et tous invités à nous rapprocher de Marie. Par son Assomption, elle nous invite à élever notre regard vers le ciel de toutes nos espérances.

 

 

 

 

 

 

08 août 2021

Messe du 19e dimanche du temps ordinaire (B)

« Le pain qui descend du ciel est tel que celui qui en mange ne mourra pas. Â»

***************************************************************

 

EntrĂ©e : Peuple de l’Alliance

1. Peuple de l’alliance, ton Dieu te fait signe. (bis)

    Marche Ă  la suite de JĂ©sus !

    Va crier son nom

    Sur les chemins du monde.  (bis)

3. Peuple de l’alliance ton Dieu te pardonne. (bis)

    Prends la lumiĂšre de JĂ©sus !

    Va semer l’amour

    Dans les hivers du monde.  (bis)

6. Peuple de l’alliance ton Dieu est ta force. (bis)

    Ouvre tes portes avec JĂ©sus !

    Tu vivras d’Esprit

    Aux quatre vents du monde.  (bis)

 

Kyrie : Brabe nuba (Seigneur Dieu, langue Sara du Tchad)

R/ Brabe nuba (soliste) i mbel o kum to ndo yadji

    Brabe nuba (soliste) boo i mayin roi dojit’

- Brabe o kum ton do yadji boo o non ya nganigue.  R/

- Krist o kumtondo yadji, boo o non ya  ngakoingue.  R/

- In Ndil ket al ya Allah Brah; boo adeji kaj yay’t.  R/

 

Gloria : Au plus haut du ciel

R/ Au plus haut du ciel la gloire de Dieu !

    Sur toute la terre, aux hommes la paix ! (bis)

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

toi qui enlÚves le péché du monde, prends pitié de nous,

toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

toi qui es assis à la droite du PÚre, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,

toi seul es Seigneur,

toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

avec le Saint-Esprit

dans la gloire de Dieu le PĂšre. AMEN.  R/

 

1e lecture : du premier livre des Rois (19, 4-8) :

« FortifiĂ© par cette nourriture, il marcha jusqu’à la montagne de Dieu. Â»

 

Psaume 33 :

R/ GoĂ»tez et voyez comme est bon le Seigneur !

 

2e lecture : de la lettre de saint Paul aux ÉphĂ©siens (4, 30-5, 2) :

« Vivez dans l’amour, comme le Christ. Â»

 

Évangile : selon saint Jean (6, 41-51) :

« Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Apeto dotomi, Apeto VĂ© mian nou. (bis) (Seigneur, Ă©coute-nous – chant bĂ©ninois)

 

Offertoire:Umuryango wawe wose (chant en kinyatwanda, Rwanda)

R/ Umuryango wawe wose, akira Mwami,

    Uzanye amaturo meza, akira Mwami,

    Ngo uyashyire ku meza yawe, akira Mwami,

    Tugutuye umutima mwiza.

1. Amahanga yose y'isi, Mubyeyi,

    Arashima kuri Rurema, Mubyeyi,

    Dawe ineza watugiriye, akira,

    Ntugahweme kuyitugirira.  R/

2. Umugati na divayi, Mubyeyi,

    Byavuye mu maboko yawe, Mubyeyi,

    Ubihindure bibe umubiri, akira,

    N'amaraso bya Yezu Kristu.  R/

 

Sanctus : Mosantu nde yo (Saint est le Seigneur - chant congolais)

R/ Mosantu ndé yo, mosantu ndé e e yo

    Mosantu ndĂ© yo, Mosanto o Likolo (bis)

1. Ebele ya ba yuda bakomi komituna

    oya nde e nani Mosantu o Likolo. (yondé )  R/

2. Na Likolo ba koyemba awa na sé tokoyemba

    Poto kumissa Hosana o Likolo. (yonde
)  R/

 

Agneau de Dieu :

- Agneau de Dieu qui prends nos péchés, (bis)
  Tu donnes joie au monde, joie ! Tu donnes joie au monde.

- Agneau de Dieu qui prends nos péchés, (bis)
  Tu donnes vie au monde, vie ! Tu donnes vie au monde.

- Agneau de Dieu qui prends nos péchés, (bis)
  Tu donnes paix au monde, paix ! Tu donnes paix au monde.

 

Communion : Pain de vie

R/ Pain de Vie c’est le Christ JĂ©sus, accourons tous Ă  lui.

    Et son Amour infini guidera nos pas. (bis)

1. Nous avons faim et nous avons soif,

    Toi Seigneur le Restaurateur : Refais-nous.  R/

2. Nous avons manqué à ton Amour,

    Toi Seigneur le vrai RĂ©dempteur : GuĂ©ris-nous.  R/

3. Remets dans nos cƓurs ta CharitĂ©,

    Toi Seigneur est le Dieu d’amour : Sauve-nous.  R/

4. Nous partageons Ă  tous nos frĂšres,

    Le Pain de Dieu, le Pain de Vie : JĂ©sus-Christ.  R/

 

Sortie : Mama Maria merci (chant en lingala, R. D. Congo)


R/ Mama Maria merci Mama,

    Nguya yayo toko senge,

    O yeba te tozali bana,

    Ozala na biso seko.

1. Bosonga sapelet ya ngai te,

    Ezali bonda na pesi bino.

    Ya kobete bisika binso,

    Na mpasi to na esengo.  R/

2. Soki monguna ayeli bino,

    Bana ba ngai bobanga te.

    Bobenga ngai noki noki,

    Nakozala na bino banso.  R/

3. Bokumisa Yezu Kristu

    Ye azali Mokonzi Mosantu

    Bosenge Ye biloko binso,

    Akosalisa bino banso.  R/

 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

JĂ©sus nous attire vers l’essentiel : la vie Ă©ternelle !

Élie, en fuyant les dangers, les orages et les tempĂȘtes de sa vie humaine et missionnaire, a Ă©tĂ© attirĂ© par le Seigneur vers la montagne de Dieu. « LĂšve-toi, et mange, car il est long, le chemin qui te reste Â» (1Ăšre lecture). Dieu nourrit, fortifie, dĂ©fend, rassasie et sauve toujours son peuple choisi et bien aimĂ©. Il comble son bien-aimĂ© mĂȘme quand il dort (le psalmiste).

C’est ainsi que nous voyons JĂ©sus, dans l’Evangile. Il nous ramĂšne Ă  l’essentiel, vers son PĂšre pour la vie Ă©ternelle, en nous nourrissant du pain et de la parole dans la foi et le dĂ©sir du cƓur.  Face aux dĂ©couragements et aux menaces de mort, dans notre marche vers Dieu, JĂ©sus nous propose de croire en Dieu et en Celui qu’il a envoyĂ©. Il nous rappelle que lui-mĂȘme est Ă  la fois le Fils du charpentier et le Fils de Dieu, la parole et le pain de vie.

En recevant la marque de l’Esprit Saint qui fait de nous les enfants de Dieu, Saint Paul nous exhorte enfin Ă  vivre « dans l’amour comme le Christ Â» (2Ăšme lecture). Donc, en mĂ©moire du Seigneur, vivons, construisons et solidifions un monde meilleur oĂč rĂšgnent l’amour et le pardon sincĂšres et vrais.

Seigneur JĂ©sus, fortifie en nous le dĂ©sir d’avoir part Ă  la vie Ă©ternelle que tu nous proposes aujourd'hui !

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

À noter :

Durant les vacances d’étĂ© de juillet-aoĂ»t 2021, il n’y aura pas de messe les jeudis ;

 

 

 

1er août 2021

Messe du 18e dimanche du temps ordinaire (B)

« Celui qui vient Ă  moi n’aura plus jamais faim ;

celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif. Â»

*****************************************

 

EntrĂ©e : C'est toi, Seigneur, notre joie

1. C'est toi, Seigneur, notre joie,  (bis)

    C'est toi, Seigneur, qui nous rassembles ;  (bis)

    C'est toi qui nous unis, dans ton amour.

2. Seigneur, tu guides nos pas,  (bis)

     Le monde a tant besoin de toi,  (bis)

    Le monde a tant besoin de ton amour.

4. Voici le jour du Seigneur,  (bis)

    Ton peuple cherche ta parole,  (bis)

    Pour vivre chaque jour dans ton amour.

5. Seigneur, voici le repas,  (bis)

    Voici le pain que tu nous donnes,  (bis)

    Pour ne plus faire qu'un dans Ton amour.

 

Kyrie : Un do Kluno (Langue adjogan du BĂ©nin)

1. Soliste :        Un do Kluno nye to nu do do we!

    Tous :          Jale, Kluno ni wa lebalanu

    Soliste :        Hwenlenganto nye kan xwe se na we !

    Tous :          Jale, Kluno ni wa lebalanu

2. Soliste :        Un do Klisti nye to nu do do we!

    Tous :          Jale, Klisti ni wa lebalanu

    Soliste :        Hwenlenganto nye kan xwe se na we !

    Tous :          Jale, Klisti ni wa lebalanu

3. Soliste :        Un do Kluno nye to nu do do we!

    Tous :          Jale, Kluno ni wa lebalanu

    Soliste :        Hwenlenganto nye kan xwe se na we !

    Tous :          Jale, Kluno ni wa lebalanu

 

Gloria : Gloire soit Ă  Dieu

R/ Gloire soit Ă  Dieu au plus haut des cieux,

    et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Gloire Ă  Dieu. Amen.

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de l’Exode (16, 2-4.12-15) :

« Du ciel, je vais faire pleuvoir du pain pour vous. Â»

 

Psaume 77 :

R/ Donne-nous aujourd’hui, Seigneur, le Pain de Vie.

 

2e lecture : lettre de saint Paul aux ÉphĂ©siens (4, 17. 20-24) :

« RevĂȘtez-vous de l’homme nouveau, crĂ©Ă© selon Dieu. Â»

 

AllĂ©luia :

AllĂ©luia, AllĂ©luia (bis), Oli fofossĂ© LowantĂ© Gnankan. AllĂ©luia, AllĂ©luia ! (bis)

 

Évangile : selon saint Jean (6, 24-35) :

« Celui qui vient Ă  moi n’aura jamais faim, celui qui croit en moi n’aura jamais soif. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Seigneur, Ă©coute-nous ; Seigneur, exauce-nous.

 

Offertoire : Ho nye nunana L’assignĂš (Reçois nos offrandes – Chant togolais)

R/ Ho nye nunana L’assignù, hoe woadze nuwo.

    Hoe lo, hoe, hoe woadze nuwo.

1. O Apeto, kpo nye nublanui, ho kpono sia L’assignù,

    Hoe woadze nuwo.  R/

2. O Apeto kpo nye nublanui, ho vin sia L’assignù,

    Hoe woadze nuwo.  R/

3. O Apeto, kpo nye nublanui, ho vosa sia L’assignù,

    Hoe woadze nuwo.  R/

 

Sanctus:

R/ Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus, Deus Sabaoth, Deus Sabaoth!(bis)

 

Agnus dei : Toi qui enlĂšves les pĂ©chĂ©s du monde

- Toi qui enlÚves les péchés du monde, prends pitié de nous.

R/ Agneau, Agneau, Agneau de Dieu. (bis)

- Toi qui enlĂšves les pĂ©chĂ©s du monde, prends pitiĂ© de nous.  R/

- Toi qui enlĂšves les pĂ©chĂ©s du monde, donne-nous la paix.  R/

 

Communion : Qui mange ma chair

R/ Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie Ă©ternelle

    Et je le ressusciterai au dernier  jour.

1. Prenez et mangez le vrai pain, le pain du Seigneur,

    Le vrai corps de votre Sauveur.  R/

2. Prenez et mangez le seul pain qui fait de vos vies,

    Un seul corps et un seul esprit.  R/

3. Partageant ce pain rappelez ma mort et ma croix

    Pour trouver la vie avec moi.  R/

 

Sortie : Vierge Sainte, Dieu t’a choisie

1. Vierge Sainte, Dieu t'a choisie,

    Depuis toute Ă©ternitĂ©,
    Pour nous donner son Fils bien-aimĂ©,
    Pleine de grĂące nous t'acclamons.

R/ Ave ! Ave ! Ave Maria !

3. En donnant aux hommes, ton Fils,
    MĂšre riche de bontĂ©,
    Tu fais la joie de ton CrĂ©ateur,
    Pleine de grĂące, nous t'acclamons.  R/

4. Ô Marie, Refuge trĂšs sĂ»r
    Pour les hommes, tes enfants,
    Tu nous comprends et veilles sur nous,
    Pleine de grĂące nous te louons.  R/

5. Tu demeures prĂšs de nos vies,

    Nos misĂšres et nos espoirs,

    Pour que la joie remplisse nos cƓurs :

    Pleine de grĂące, nous t'acclamons.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

JĂ©sus, le pain du ciel qui vivifie l’homme

Par JĂ©sus, nous avons subi ce que St. Paul appelle « la rĂ©volution spirituelle Â» de l’homme nouveau (2Ăš lecture) et nous ne pouvons plus ĂȘtre satisfaits avec les choses matĂ©rielles. Ainsi, pour vivre avec, par et en Christ, nous avons besoin du pain du ciel, le pain de vie que nous recevons dans chaque Eucharistie, qui nous renouvelle et nous fortifie.

Dimanche dernier, JĂ©sus s’est prĂ©sentĂ© comme le nouveau ElisĂ©e, comme le plus grand prophĂšte. En ce dimanche, JĂ©sus se prĂ©sente comme le nouveau MoĂŻse qui a multipliĂ© les pains au dĂ©sert - la manne tombĂ©e du ciel, pour nourrir son peuple (1Ăšre lecture). Comme peuple croyant, nous avons un Dieu qui prend soin de nous, qui se prĂ©occupe de nos besoins, qui accomplit des merveilles dans nos vies de tous les jours.

Face Ă  la quĂȘte continuelle de la foule qui cherche le Christ, qui veut ĂȘtre nourri par lui, Dieu se donne lui-mĂȘme. En JĂ©sus Christ, Il se donne Ă  l’homme comme « le pain de la vie Â» impĂ©rissable, qui est une autre nourriture. Car il est Ă  la fois parole et pain pour la vie Ă©ternelle (Evangile). Nous sommes donc invitĂ©s Ă  le manger dans la foi-la nourriture spirituelle, pour qu’il puisse combler nos dĂ©sirs de la vie sans fin.

Que l’Eucharistie nous fasse

« revĂȘtir en l’homme nouveau Â» dans le Christ !

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

À noter :

Durant les vacances d’étĂ© de juillet-aoĂ»t 2021, il n’y aura pas de messe les jeudis.

 

 

 

 

25 juillet 2021

Messe du 17e dimanche du temps ordinaire (B)

« Alors JĂ©sus prit les pains, et, aprĂšs avoir rendu grĂące,

les distribua aux convives. Â»

***************************

 

EntrĂ©e : Dieu nous accueille en sa maison

R/ Dieu nous accueille en sa maison,

    Dieu nous invite Ă  son festin.

    Jour d’allĂ©gresse et jour de joie ! AllĂ©luia !

1. Ô quelle joie quand on m’a dit :

    « Approchons-nous de sa Maison,

    Dans la CitĂ© du Dieu vivant ! Â»  R/

2. Approchons-nous de ce repas
    OĂč Dieu convie tous ses enfants,
    Mangeons le pain qui donne vie.  R/

3. Que JĂ©sus-Christ nous garde tous
    Dans l’unitĂ© d’un mĂȘme corps,

    Nous qui mangeons le mĂȘme pain.  R/

 

Gloria :

R/ Gloire Ă  Dieu, paix aux hommes, joie du ciel sur la terre. (bis)

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

toi qui enlÚves le péché du monde, prends pitié de nous,

toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

toi qui es assis à la droite du PÚre, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,

toi seul es Seigneur,

toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

avec le Saint-Esprit

dans la gloire de Dieu le PĂšre.

AMEN.  R/

 

1e lecture : du second livre des Rois (4, 42-44) :

« On mangera, et il en restera. Â»

 

Psaume 144 :

R/ Tu ouvres la main, Seigneur : nous voici rassasiĂ©s.

 

 

 

 

 

 

1. Que tes Ɠuvres, Seigneur, te rendent grñce
    et que tes fidĂšles te bĂ©nissent !
    Ils diront la gloire de ton rĂšgne,
    ils parleront de tes exploits.  R/

2. Les yeux sur toi, tous, ils espĂšrent :
    tu leur donnes la nourriture au temps voulu ;
    tu ouvres ta main :
    tu rassasies avec bontĂ© tout ce qui vit.  R/

3. Le Seigneur est juste en toutes ses voies,
    fidĂšle en tout ce qu’il fait.
    Il est proche de ceux qui l’invoquent,
    de tous ceux qui l’invoquent en vĂ©ritĂ©.  R/

 

2e lecture : lettre de saint Paul aux ÉphĂ©siens (4, 1-6) :

« Un seul Corps, un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptĂȘme. Â»

 

Évangile : selon saint Jean (6, 1-15) :

« Il distribua les pains aux convives, autant qu’ils en voulaient. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Seigneur, nous te prions.

 

Communion : Les pauvres mangeront

1. Les pauvres mangeront et seront rassasiés.

2. Mon cƓur vivra pour toi et pour toi chantera.

R/ Ils loueront le Seigneur ceux qui le cherchent.

 

 

 

 

 

 

3. Heureux ceux qui ont faim, ils seront rassasiés.

4. Heureux les invitĂ©s au festin de l’Agneau.  R/

5. Rassemble-nous un jour au Royaume Ă©ternel.

6. Louange et gloire au PĂšre, Ă  son Fils, Ă  lÂŽEsprit.  R/

 

Sortie : Par la musique et par nos voix

1. Louange Ă  Dieu, TrĂšs-Haut, Seigneur,

    Pour la beautĂ© de ses exploits !

    Par la musique et par nos voix,

    Louange Ă  Lui, dans les hauteurs !

2. Tout vient de lui, tout est pour lui :

    Harpes, cithares, louez-le.

    Cordes et flĂ»tes, chantez-le :

    Que tout vivant le glorifie !


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

LA MULTIPLICATION DES PAINS

Dans l’Évangile que nous lisons aujourd’hui, JĂ©sus ne se contente pas d'ĂȘtre rempli de compassion pour la foule affamĂ©e - comme nous le serions nous aussi facilement - mais, en nouvel ElisĂ©e (premiĂšre lecture), il leur donne de la nourriture. JĂ©sus a dit et rĂ©pĂ©tĂ© que son royaume n’est pas de ce monde, mais aussi que ce royaume se rĂ©alise dans ce monde. Il est, Lui, le pain de vie; mais la vie humaine normale, ici-bas, est un Ă©lĂ©ment de cette vie Ă©ternelle qu’il est venu apporter Ă  l’humanitĂ©. Les hommes ont besoin de nourriture spirituelle, mais ils ont aussi besoin – et mĂȘme en premier lieu, – de nourriture matĂ©rielle.

Le problĂšme de la faim dans le monde est un problĂšme de juste rĂ©partition, plutĂŽt qu'un problĂšme de ressources. Lorsque 6 % de la population mondiale consomme 90 % des ressources naturelles, nous ne sommes pas devant un problĂšme de ressources ni un problĂšme dĂ©mographique. Nous sommes devant un problĂšme de justice sociale. Ne pourrait-on pas comprendre dans ce sens du partage l’exhortation de saint Paul : « Ayez beaucoup d’humilitĂ©, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour, ayez Ă  cƓur de garder l’unitĂ© dans l’Esprit par le lien de la paix. » (deuxiĂšme lecture).

La multiplication des pains par le Christ a Ă©tĂ© possible grĂące Ă  la gĂ©nĂ©rositĂ© du jeune garçon qui a acceptĂ© de donner sa provision de cinq pains d’orge (le pain des pauvres) et deux poissons ! Soyons gĂ©nĂ©reux, partageons notre temps, nos talents, notre argent. C’est ainsi que nous pourrons ensemble amĂ©liorer un peu les problĂšmes de notre monde.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

À noter :

Durant les vacances d’étĂ© de juillet-aoĂ»t 2021, il n’y aura pas de messe les jeudis.

 

 

 

18 juillet 2021

Messe du 16e dimanche du temps ordinaire (B)

« Il fut saisi de compassion envers eux,

parce qu’ils Ă©taient comme des brebis sans berger. Â»

*********************************************

 

EntrĂ©e : Je rends grĂące au Seigneur

R/ Je rends grĂące au Seigneur pour tous ses bienfaits. (bis)

    Dans l’épreuve, il me soutient, il est lĂ  toujours prĂšs de moi.

    Ô Seigneur, Dieu de bontĂ©, sois bĂ©ni Ă©ternellement. (bis)

1. Que ton oreille, Seigneur,

    Se fasse attentive aux cris de ma priĂšre.  R/

2. Seigneur, Seigneur tu es Dieu, toi seul (bis)

    Seigneur, tends l’oreille, rĂ©ponds-moi ĂŽ mon Dieu.

    Je suis malheureux.

    Seigneur, je viens te cĂ©lĂ©brer de tout mon coeur.

    Ô PĂšre, je viens te glorifier

    car tu m’as dĂ©livrĂ© de tous mes maux.  R/

 

Kyrie : MbaĂŻ (tchadien)

1. MbaĂŻ ĂŽ ndu non lom’bo m’a ge m’to ge NdjĂ© Kayia

    Kog’ro ya ĂŽ ndu non lom’boo

    MbaĂŻ yian go nĂ© ramdjĂ© am’

2. Christ î ndu non lom’bo


 

Gloria de Lourdes :

R/ Gloria ! Gloria ! In excelsis Deo ! (bis)

1. Paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

    Nous te louons, nous te bĂ©nissons, nous t’adorons.

    Nous te glorifions, nous te rendons grĂące pour ton immense gloire.

    Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.  R/

2. Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ.

    Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre.

    Toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous.

    Toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

    toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.  R/

3. Car toi seul es saint,

   Toi seul es Seigneur,

   toi seul es le TrĂšs-Haut, JĂ©sus Christ, avec le Saint-Esprit,

   dans la gloire de Dieu le PĂšre. Amen !  R/

 

1e lecture : du livre de JĂ©rĂ©mie (23, 1-6) :

« Je ramerai le reste de mes brebis, je susciterai pour elles des pasteurs. Â»

 

Psaume 22 :

R/ Le Seigneur est mon berger : rien ne saurait me manquer.

 

2e lecture : lettre de saint Paul aux ÉphĂ©siens (2, 13-18) :

« Le Christ est notre paix : des deux, le Juif et le paĂŻen,

il a fait une seule rĂ©alitĂ©. Â»

 

Alléluia irlandais

Soliste : Louez Dieu, tous les peuples ! Tous : Louez Dieu, tous les peuples !
Soliste : Chantez sa grande gloire ! Tous : Chantez sa grande gloire !
Soliste : Oui, notre Dieu nous aime ; Son amour est fidĂšle !
Tous : AllĂ©luia ! AllĂ©luia ! AllĂ©luia ! AllĂ©luia ! 
(bis)

 

Évangile : selon saint Marc (6, 30-34) :

« Ils Ă©taient comme des brebis sans berger. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Toi qui nous aimes, Ă©coute-nous, Seigneur.

 

Offertoire : MfumuĂ© (chant kikongo –R. D. du Congo)

1. Eee Mfumué yamba makabu. (bis)

    Yamba makabu ya kimenga na beto. (bis)

    Tala maboko na mono yo kele mpamba. (bis)

    Tala mono kibeni nsukami ya nene. (bis)

    Nkikima mono talenda, pesa na ngeye. (bis)

R/ Mfumué, Mfumué, Mfumué, Mfumué,

    MfumuĂ©, MfumuĂ©, MfumuĂ©, MfumuĂ© eeee

2. Eee Mfumué yamba vinu. (bis)

    Yamba vinu ya kimenga na beto. (bis)

    Tala maboko na mono yo kele mpamba. (bis)

    Tala mono kibeni nsukami ya nene. (bis)

    Nkikima mono talenda, pesa na ngeye. (bis)  R/

Sanctus: Le Seigneur est Saint

R/ Le Seigneur est Saint, le Seigneur est Saint, le Seigneur est Saint !

1. Le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est notre PĂšre,

    Il rĂšgne dans les cieux, qu’il rĂšgne sur la terre.  R/

2. BĂ©ni soit celui qui vient au nom du Seigneur,

    BĂ©ni soit celui qui vient rĂ©gner dans nos cƓurs.

    Hosanna, Hosanna, Hosanna.

 

Agnus Dei : Mwana Mbata wa Nzambe (Agneau de Dieu – chant congolais)

R/ Mwana Mbata wa Nzambe, oko longola biku na bimolongo.

1. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

2. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

3. Oh pesa biso nilé, pesa biso boboto.

 

Communion : Silence

 

Action de grĂące : Le Seigneur nous a aimĂ©s

1. Le Seigneur nous a aimés comme on n'a jamais aimé.
    Il nous guide chaque jour comme une Ă©toile dans la nuit.
    Quand nous partageons le pain, il nous donne son amour :
    C'est le pain de l'amitiĂ©, le pain de Dieu.

R/ « C'est mon corps : prenez et mangez !
    C'est mon sang : prenez et buvez !
    Car je suis la Vie et je suis l'Amour. Â»
    Ô Seigneur, emporte-nous dans ton Amour.

2. Le Seigneur nous a aimés comme on n'a jamais aimé.
    Son amour Ă©tait si grand qu'il en mourut sur une croix.
    Son amour Ă©tait si fort qu'il triompha de la mort.
    Il sortit de son tombeau libre et vainqueur.  R/

 

Sortie : Louez YahvĂ©, chantez

R/  Louez YahvĂ© ! Chantez son Nom !

     Louez-le ! Chantez !

H. Louez YahvĂ© ! Louez-le !

     Louez YahvĂ© ! Chantez pour lui !

     Dansez pour lui, fĂȘtez pour lui,

     Car YahvĂ© a fait des merveilles !

1. Nations, tous, louez YahvĂ© !

    Peuples, tous, louez YahvĂ© !

    Louez YahvĂ© ! Louez YahvĂ© !  R/

2. Anges du ciel, louez YahvĂ© !

    Hommes sur terre, louez YahvĂ© !

    Louez YahvĂ© ! Louez YahvĂ© !  R/

3. Oiseaux du ciel, louez YahvĂ© !

    Poissons des eaux, louez YahvĂ© !

    Louez YahvĂ© ! Louez YahvĂ© !  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

« Ils Ă©taient comme des brebis sans berger Â»

Dans l’Évangile de ce dimanche, saint Marc nous montre JĂ©sus face aux foules : “Il fut saisi de pitiĂ© parce qu’ils Ă©taient comme des brebis sans berger.” Cet Évangile nous renvoie Ă©galement aux foules d’aujourd’hui. Nous vivons dans un monde blessĂ© par les guerres, les violences, le dĂ©sespoir. Beaucoup croient trouver leur bonheur dans une secte. D’autres foules courent aprĂšs l’argent, le confort, les richesses matĂ©rielles. Ils croient qu’avec plus d’argent et plus de confort, ils seront plus heureux. Mais ils s’aperçoivent que tout cela ne suffit pas Ă  leur soif de bonheur.

Le grand manque dont JĂ©sus a pitiĂ©, c’est l’ignorance, c’est l’erreur dans laquelle les foules sont immergĂ©es. “L’homme ne vit pas seulement de pain mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » Et pour rĂ©pondre Ă  ce besoin essentiel, JĂ©sus enseigne longuement.

Le premier service que JĂ©sus rend aux foules dĂ©sorientĂ©es, c’est de les rĂ©orienter. Il enseigne le sens profond de la vie humaine. Le Seigneur, “Berger de toute humanitĂ©â€, ne cesse de nous appeler Ă  revenir vers lui. Lui-mĂȘme vient Ă  notre rencontre. Il nous rejoint dans l’Eucharistie que nous cĂ©lĂ©brons en ce dimanche. Il vient nous apporter la lumiĂšre de sa prĂ©sence et la chaleur de son amour.

Dans ce monde souvent dĂ©semparĂ© et dĂ©boussolĂ©, nous sommes tous envoyĂ©s pour tĂ©moigner de la tendresse de Dieu. En ce jour, nous prions le Seigneur de mettre en nous cette tendresse et cette pitiĂ© envers les brebis sans berger d’aujourd’hui.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Samedi 24.07.2021           07h15          DĂ©part pour le pĂšlerinage Ă  Banneux. Heure

                                                                     et lieu de rassemblement : 7h00 au plus tard,

                                                                     au parking sis au croisement des rues

                                                                     Konstantinstrasse et Kapellenweg,

                                                                     cĂŽtĂ© cimetiĂšre de RĂŒngsdorf

 

À noter :

Ø  Dans le cadre du respect des consignes liĂ©es au Covid 19, les participant(e)s au pĂšlerinage Ă  Banneux sont priĂ©s de se munir d’un masque chirurgical ou de type FFP2. Autre prĂ©caution Ă  prendre : le nĂ©cessaire pour le repas de midi !

Ø  Durant les vacances d’étĂ© de juillet-aoĂ»t 2021, il n’y aura pas de messe les jeudis.

 

 

 

 

11 juillet 2021

Messe du 15e dimanche du temps ordinaire (B)

« Ils partirent, et proclamĂšrent qu’il fallait se convertir. Â»

************************************************

 

EntrĂ©e : BĂ©ni sois-toi, Dieu notre PĂšre


R/ BĂ©ni sois-tu, Dieu notre PĂšre,

    Tu fais de nous des vivants !

    Tu as pour manteau la lumiĂšre,

    Ton soleil d’amour nous attend ! (bis)

1. Tu nous as choisis dans le Christ,

Tu nous as comblés de ta liberté.

Ton Esprit toujours nous Ă©tonne,

Que chante en nos cƓurs ton Royaume.  R/

 

2. Tu nous as bénis dans le Christ,

Tu nous as créés en ton Bien Aimé.

Ton amour toujours nous façonne,

Que lĂšve en nos vies ton Royaume.  R/

3. Tu nous as guéris dans le Christ,

Tu nous as lavés comme à Siloé.

En JĂ©sus toujours tu pardonnes,

Que danse en nos nuits ton Royaume.  R/


Gloria :

R/ Gloria, gloria, in excelsis Deo. (bis)

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

toi qui enlÚves le péché du monde, prends pitié de nous,

toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

toi qui es assis à la droite du PÚre, prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,

toi seul es Seigneur,

toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

avec le Saint-Esprit

dans la gloire de Dieu le PĂšre.

AMEN.  R/

1e lecture : du livre d’Amos (7, 12-15) :

« Va, tu seras prophĂšte pour mon peuple. Â»

 

Psaume 84 :

R/ Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, donne-nous ton salut.

 

1. J’écoute : que dira le Seigneur Dieu ?
    Ce qu’il dit, c’est la paix pour son peuple et ses fidĂšles.
    Son salut est proche de ceux qui le craignent,
    et la gloire habitera notre terre.  R/

2. Amour et vérité se rencontrent,
    justice et paix s’embrassent ;
    la vĂ©ritĂ© germera de la terre
    et du ciel se penchera la justice.  R/

3. Le Seigneur donnera ses bienfaits,
    et notre terre donnera son fruit.
    La justice marchera devant lui, 
    et ses pas traceront le chemin.  R/

 

2e lecture : lettre de saint Paul aux ÉphĂ©siens (1, 3-14) :

« Il nous a choisis, dans le Christ, avant la fondation du monde. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (6, 7-13) : « Il commença Ă  les envoyer. Â»

 

Profession de foi : Symbole de NicĂ©e-Constantinople

R/ Seigneur, oui je crois, fais grandir en nous la foi.

Je crois en un seul Dieu,
le PÚre Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.  R/

 

Je crois en un seul Seigneur, JĂ©sus-Christ le Fils unique de Dieu,
né du PÚre avant tous les siÚcles.
Il est Dieu, né de Dieu, LumiÚre, née de la LumiÚre,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendrĂ©, non pas crĂ©Ă©, de mĂȘme nature que le PĂšre,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisiĂšme jour, conformĂ©ment aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis Ă  la droite du PĂšre.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son rĂšgne n'aura pas de fin.  R/

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procĂšde du PĂšre et du Fils;
avec le PĂšre et le Fils, Il reçoit mĂȘme adoration et mĂȘme gloire;
Il a parlĂ© par les prophĂštes.  R/

 

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptĂȘme pour le pardon des pĂ©chĂ©s.
J'attends la rĂ©surrection des morts, et la vie du monde Ă  venir. AMEN.  R/

 

PriĂšre universelle :

R/ Dieu de tendresse, souviens-toi de nous.

 

Doxologie :

Amen, Amen, gloire et louange Ă  notre Dieu ! (bis)

 

Sanctus :

 

Communion : Confitemini Domino

R/ Confitemini Domino, Quoniam Bonus!
    Confitemini Domino, Alleluia!

« Rendez grĂące au Seigneur, car il est bon. Â»

 

Sortie : BĂ©ni sois-toi, Dieu notre PĂšre

4. Tu nous as saisis dans le Christ,

    Tu nous as greffĂ©s au RessuscitĂ©.

    Aujourd’hui encore tu te donnes,

    Que germe en nos jours ton Royaume.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

JĂ©sus se mit Ă  les envoyer en mission deux par deux


DĂšs le dĂ©but de sa vie publique, le Seigneur choisit des collaborateurs. Dieu a confiance en nous. Il nous invite Ă  travailler avec lui. Dans l’Ancien et le Nouveau Testaments, les gens que Dieu appelle sont des gens ordinaires: Amos Ă©tait fermier, Pierre, un pĂȘcheur de mĂ©tier, Matthieu, un comptable Ă  la solde des Romains, Paul, un tisseur de tentes.

En lisant l’Évangile de ce dimanche, nous constatons que JĂ©sus ne fait pas de recommandations sur le contenu doctrinal de la «mission». Il ne dit pas Ă  ses apĂŽtres «ce qu’ils doivent prĂȘcher». Mais il entre dans les dĂ©tails pour leur dire «ce qu’ils doivent ĂȘtre» : des voyageurs qui se dĂ©placent avec peu de choses, qui profitent de l’hospitalitĂ© des gens, qui sont des promoteurs de paix et de rĂ©conciliation, qui accompagnent les malades, etc. Pour JĂ©sus, le tĂ©moignage de vie est plus important que celui de la parole.

JĂ©sus envoie ses disciples deux par deux car la mission est une aventure communautaire. Notre foi est enrichie par la foi des autres, par la foi de nos parents, de nos grands-parents, de nos amis, et notre foi contribue Ă  la foi des autres. La premiĂšre rĂšgle de l’apostolat, c’est de «faire Ă©quipe» : la vie fraternelle est dĂ©jĂ  un symbole de l’amour. «Voyez comme ils s’aiment», disaient les gens au sujet des premiers chrĂ©tiens.

JĂ©sus nous envoie aujourd’hui comme il envoie ses apĂŽtres. Il nous invite Ă  Ă©vangĂ©liser, Ă  annoncer la Bonne Nouvelle, Ă  combattre le mal et Ă  venir en aide Ă  ceux qui souffrent. Le Christ nous envoie. Il a besoin de nous. Il nous fait confiance. Nous devons ĂȘtre ses mains et son cƓur dans un monde qui a besoin d’amour et de tendresse.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Samedi 17.07.2021 :      13h00          Messe de BaptĂȘme de Nolan Jean et Giulia

                                                                  Elisabeth UWIHANGANYE Ă  St. Andreas

 

À noter :

Durant les vacances d’étĂ© de juillet-aoĂ»t 2021, il n’y aura pas de messe les jeudis.

 

 

 

 

 

 

 

 

04 juillet 2021

Messe du 14e dimanche du temps ordinaire (B)

« Un prophĂšte n’est mĂ©prisĂ© que dans son pays
 Â»

*******************************************

 

Entrée: Laudate Dominum omne gentes

R/ Laudate Dominum, laudate Dominum, omnes gentes, alleluia. (bis) 

1. Louez Dieu, louez Dieu dans son temple saint !

    Louez-le au ciel de sa puissance !

    Louez-le pour ses actions Ă©clatantes !

    Louez-le, louez-le selon sa grandeur !  R/

2. AllĂ©luia ! AllĂ©luia !

    Que tout ĂȘtre vivant chante louange au Seigneur ! (bis) 

 

Gloria :

      R/ 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre d’ÉzĂ©chiel (2, 2-5) :

« Qu’ils sachent qu’il y a un prophĂšte au milieu d’eux ! »

 

Psaume 122 :

R/ Les yeux levés vers Toi, Seigneur, tes serviteurs attendent ton retour.

 

2e lecture : seconde lettre de saint Paul aux Corinthiens (12, 7-10) :

« Je mettrai ma fierté dans mes faiblesses,

afin que la puissance du Christ fasse en moi sa demeure »

 

Évangile : selon st. Marc (6, 1-6) :

« Un prophĂšte n’est mĂ©prisĂ© que dans son pays »

 

Profession de foi : Symbole de NicĂ©e-Constantinople

R/ Seigneur, oui je crois, fais grandir en nous la foi.

Je crois en un seul Dieu,
le PÚre Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.  R/

 

Je crois en un seul Seigneur, JĂ©sus-Christ le Fils unique de Dieu,
né du PÚre avant tous les siÚcles.
Il est Dieu, né de Dieu, LumiÚre, née de la LumiÚre,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendrĂ©, non pas crĂ©Ă©, de mĂȘme nature que le PĂšre,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisiĂšme jour, conformĂ©ment aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis Ă  la droite du PĂšre.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son rĂšgne n'aura pas de fin.  R/

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procĂšde du PĂšre et du Fils;
avec le PĂšre et le Fils, Il reçoit mĂȘme adoration et mĂȘme gloire;
Il a parlĂ© par les prophĂštes.  R/

 

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptĂȘme pour le pardon des pĂ©chĂ©s.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

AMEN.  R/

 

PriĂšre universelle :

R/ Fais paraĂźtre ton Jour et le temps de ta grĂące.
    Fais paraĂźtre ton Jour, que l'homme soit sauvĂ© !
 

 

Sanctus de TaizĂ© :

 

Doxologie :

Amen, Amen, gloire et louange Ă  notre Dieu ! 

 

Communion : Flamme jaillie d’auprĂšs de Dieu

1. Flamme jaillie d'auprĂšs de Dieu,
    Esprit-Saint, embrase-nous ;
    Comme brindilles au mĂȘme feu,
    Fais-nous brĂ»ler de ton amour.
2. Ôte l'ivraie de nos pĂ©chĂ©s,
    Qui menace en nous le grain,
    Germe de vie ensemencĂ©
    Par la Parole et par le Pain.
3. Grave en nos cƓurs le nouveau nom
    De JĂ©sus ressuscitĂ©,
    Sois notre souffle et nous pourrons
    Chanter sa gloire en vĂ©ritĂ©.

 

Sortie : Que tes Ɠuvres sont belles

R/ Que tes Ɠuvres sont belles !
    Que tes Ɠuvres sont grandes !                                          
bis
    Seigneur, Seigneur, tu nous combles de joie.

1. C'est toi, le Dieu qui nous as faits,
    Qui nous as pĂ©tris de la terre.
    Tout homme est une histoire sacrĂ©e :
    L'homme est Ă  l'image de Dieu.
    Ton amour nous a façonnĂ©s,
    TirĂ©s du ventre de la terre! 
    Tout homme est une histoire sacrĂ©e :
    L'homme est Ă  l'image de Dieu.
    Tu as mis en nous ton Esprit:
    Nous tenons debout sur la terre!

    Tout homme est une histoire sacrĂ©e :

    L'homme est Ă  l'image de Dieu.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

EnvoyĂ© comme prophĂšte 

Les textes bibliques de ce dimanche nous parlent de ces hommes qui ont entendu l’appel de Dieu. Nous avons tout d’abord le tĂ©moignage du prophĂšte ÉzĂ©chiel ; il est envoyĂ© vers un peuple rebelle qui s’est rĂ©voltĂ© contre Dieu. Il sait qu’il ne sera pas Ă©coutĂ© car il sera affrontĂ© Ă  l’endurcissement des cƓurs. Mais rien ne doit l’arrĂȘter : qu’on l’écoute ou qu’on ne l’écoute pas, il faut que la parole de Dieu soit proclamĂ©e.

Dans la deuxiĂšme lettre aux Corinthiens, nous avons le tĂ©moignage de l’apĂŽtre Paul. Il nous dĂ©crit les vraies conditions de son apostolat ; il a reçu des rĂ©vĂ©lations extraordinaires, mais il est accablĂ© de difficultĂ©s et d’humiliations : insultes, faiblesses, contraintes, persĂ©cutions, situations angoissantes. Il est Ă©galement affrontĂ© Ă  de graves problĂšmes de santĂ©. Il a demandĂ© au Seigneur de l’en libĂ©rer. Mais le Seigneur lui a rĂ©pondu : « Ma grĂące te suffit ». Paul dĂ©couvre que Dieu agit dans sa faiblesse Ă  lui. L’apĂŽtre n’est pas seul dans sa mission. Le principal travail, c’est Dieu qui le fait dans le cƓur de ceux qu’il met sur la route de l’apĂŽtre.

Dans l’Évangile, nous retrouvons JĂ©sus Ă  Nazareth. Sa prĂ©diction aurait pu ĂȘtre un succĂšs. Partout en GalilĂ©e, tout le monde se rĂ©jouit de ses paroles et de ses miracles. Mais les gens de Nazareth ne voient en lui que le charpentier du village. Ce qu’on lui reproche, c’est de dire la parole de Dieu sans ĂȘtre qualifiĂ© pour cela ; il n’a pas fait d’étude de rabbin ; il est un simple laĂŻc.

Nous qui sommes du pays, de la famille, de la maison de JĂ©sus, de sa parentĂ©, devenus ses frĂšres et sƓurs par le baptĂȘme, gardons la capacitĂ© de nous Ă©merveiller de ce qui fait la nouveautĂ© de l’autre (de JĂ©sus comme de nos frĂšres et sƓurs), sa capacitĂ© Ă  changer, Ă  se renouveler. Ne l’enfermons pas dans nos idĂ©es toutes faites. Accueillons avec gratitude et humilitĂ© JĂ©sus, et frĂšres et nos sƓurs, et nous-mĂȘmes dans nos faiblesses et nos pauvretĂ©s.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

À noter :

Ø  Pour rappel : Le pĂšlerinage d’un jour Ă  Banneux (Belgique) aura lieu le Samedi 24 juillet 2021. Les frais de transport sont entiĂšrement pris en charge par la CommunautĂ©.

Ø  Durant les vacances d’étĂ© de juillet-aoĂ»t 2021, il n’y aura pas de messe les jeudis.

27 juin 2021

Messe du 13e dimanche du temps ordinaire (B)

« Ne crains pas, crois seulement. Â»

******************************

 

EntrĂ©e : La vie s’est manifestĂ©e

R/ La vie, la vie sŽest manifestée,
    La vie qui Ă©tait tournĂ©e vers le PĂšre.
    La vie, la vie sÂŽest manifestĂ©e
    Et nous vous lÂŽannonçons : ÂŽDieu est vivant !ÂŽ

1. Béni soit Dieu, notre Seigneur car il a visité son peuple
    Comme il nous lÂŽavait annoncĂ©, pour nous purifier du pĂ©chĂ©.
    Pour nous qui marchions dans le noir, une lumiĂšre a resplendi.
    Clameur de joie et de victoire, la mort est vaincue par la vie !  R/
2. Dieu est sagesse et vérité, justice et paix sont devant lui.
    Il est le chemin et la vie, la joie, lÂŽamour et la lumiĂšre.
    Il est venu pour nous sauver, lÂŽastre dÂŽen haut qui sÂŽest levĂ©
    Au cƓur des tĂ©nĂšbres a brillĂ©, de la mort nous a dĂ©livrĂ©s !  R/ 

4. Jésus nous a donné sa vie pour nous faire naßtre de lŽEsprit.
    En lui lÂŽamour est accompli, quiconque croit demeure en lui.
    Lui qui Ă©tait la vraie lumiĂšre, qui Ă©tait Dieu auprĂšs de Dieu,
    Il a pris chair de notre chair pour nous ramener vers le PĂšre.  R/ 

 

Kyrie, Sanctus et Agnus Dei :  Messe du peuple de Dieu

 

Gloria:

R/ Gloire Ă  Dieu, gloire Ă  Dieu, au plus haut des cieux!

1. Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons, nous te glorifions,
nous te rendons grĂące, pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.  R/

2. Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre.
Toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous.  R/

3. Toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;
Toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.  R/

4. Car toi seul es saint, Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le TrĂšs-Haut, JĂ©sus Christ, avec le Saint-Esprit
dans la gloire de Dieu le PĂšre. Amen.  R/

 

1e lecture : du livre de la Sagesse (1, 13-15 ; 2, 23-24) :

« C’est par la jalousie du diable que la mort est entrĂ©e dans le monde. Â»

 

Psaume 29 (30) :

R/ Je t’exalte, Seigneur, toi qui me relùves.

 

2e lecture : seconde lettre de saint Paul aux Corinthiens (8, 7.9.13-15) : 

« Ce que vous avez en abondance comblera les besoins des frĂšres pauvres. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (5, 21-43) : « Jeune fille, je te le dis, lĂšve-toi ! Â». 

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN. 

 

PriĂšre universelle :

R/ Ne craignez pas pour votre corps, ne craignez pas devant la mort.

    Levez les yeux vers le Seigneur, tournez vers lui sans perdre cƓur.

Offertoire : Je suis venu pour la vie

R/ Je suis venu pour la vie
    Je suis venu pour la vie
    Je suis venu pour la vie Ă©ternelle.
2.
Je suis venu du ciel, Non pas pour faire ma volonté,
    Quiconque croit dans le Fils, Ressuscitera un jour dans la gloire.  R/
3. Venez manger ce pain, Venez boire la coupe du vin,
    Qui mangera de ce pain, Et boira ce vin, recevra la vie.  R/
4. O PÚre sois béni, De cacher ce mystÚre aux puissants,
    De rĂ©vĂ©ler aux petits, L'incroyable amour de ton cƓur de PĂšre.  R/

 

Communion : Recevez le Corps du Christ

R/ Recevez le corps du Christ, buvez Ă  la source immortelle.
1.
  Adorons le Corps trĂšs saint du Christ l’Agneau de Dieu,
      Le Corps trĂšs saint, de Celui qui sÂŽest livrĂ© pour notre salut.  R/
2.   Le Corps trĂšs saint, de Celui qui a donnĂ© Ă  ses disciples,
      Les mystĂšres de la grĂące, de lÂŽAlliance Nouvelle.  R/
5.   Le Corps trĂšs saint, qui a lavĂ© les pieds de ses disciples avec lÂŽeau,
      Le Corps trĂšs saint, de Celui qui a purifiĂ© leur cƓur avec lÂŽEsprit.  R/

6.   Le Corps trĂšs saint, qui a reçu le baiser par trahison,
      Et qui a aimĂ© le monde, jusquÂŽĂ  souffrir la mort.  R/

10. Allez dire Ă  Pierre et aux autres disciples,
      QuÂŽil est ressuscitĂ© dÂŽentre les morts, le Seigneur immortel.  R/
11. Nous avons rompu le pain, et béni la coupe du salut,
      Que ton sang, ĂŽ Christ, soit pour nous la source de la Vie.  R/

13. Qui mange de ce Pain et qui boit Ă  cette coupe,
      Celui-lĂ  demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.  R/

 

Sortie : Il est temps de quitter vos tombeaux 

R/ Il est temps de quitter vos tombeaux,
    De sortir du sommeil de la nuit,
    D'aller vers la lumiĂšre acclamer
    Le Dieu trois fois saint.

1. Vainqueur de la nuit, Christ ressuscité
    Tu dĂ©voiles la face du pĂšre
    Tu es la lumiĂšre, tu es notre joie
    Sois bĂ©ni, ĂŽ Dieu qui nous libĂšres.  R/

2. Unis à ton corps, Christ ressuscité
    Tu nous mĂšnes Ă  la gloire Ă©ternelle
    Tu prĂ©sentes au PĂšre ceux qu'il t'a confiĂ©s
    Sois louĂ©, reçois notre priĂšre.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Choisir la vie avec le Christ

Les trois lectures de ce dimanche ainsi que le psaume sont une hymne Ă  la vie : Dieu n’a pas fait la mort ; il est le Dieu de la vie. C’est ce que nous lisons dans le Livre de la Sagesse : “Dieu n’a pas fait la mort, il ne se rĂ©jouit pas de voir mourir les ĂȘtres vivants”.

L’Évangile de ce dimanche nous montre JĂ©sus qui rencontre des gens frappĂ©s par le dĂ©sespoir, la souffrance et la douleur ; c’est d’abord JaĂŻre qui vient le supplier : “Ma fille, encore si jeune, est Ă  la derniĂšre extrĂ©mitĂ©. Viens lui imposer les mains pour qu’elle soit sauvĂ©e et qu’elle vive.” Dans cette atmosphĂšre bruyante, une femme atteinte d’hĂ©morragies, depuis douze ans, s’approche de lui pour ĂȘtre guĂ©rie.

La femme touche JĂ©sus et est guĂ©rit, JĂ©sus prend la petite fille par la main et lui redonne la vie. C’est ainsi que JĂ©sus se rĂ©vĂšle au monde comme le Sauveur de tous. S’il est venu dans le monde, c’est pour que tous les hommes aient la vie en abondance.

Nous portons tous nos souffrances physiques et morales. Nos vies sont fragiles. Mais nos manques, nos faiblesses, nos vides sont autant de raisons de vouloir toucher au Christ, d’entrer en contact avec lui. Il ne fera pas nĂ©cessairement disparaĂźtre nos maladies et nos fauteuils roulants. Mais il a le pouvoir d’apaiser nos angoisses et de raviver notre espĂ©rance.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 01.07.2021 :          09h30          24 heures d’adoration eucharistique Ă  St. Andreas,

                                                                  avec la possibilitĂ© de se confesser Ă  18h30

Vendredi 02.07.2021 :    09h00          Messe Ă  St. Andreas

Samedi 03.07.2021 :      13h00          Messe de BaptĂȘme de Melvin AzaĂ«l RUGABA

                                                                  Ă  St. Andreas

 

À noter :

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 1er juillet 2021, priĂšre de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-aprĂšs : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

Ø  Pour rappel : Le pĂšlerinage d’un jour Ă  Banneux (Belgique) aura lieu le Samedi 24 juillet 2021. Les frais de transport sont entiĂšrement pris en charge par la CommunautĂ©.

  

  

  

20 juin 2021

12e dimanche du temps ordinaire (B)

« Pourquoi ĂȘtes-vous si craintifs ? N’avez-vous pas encore la foi ? Â»

*********************************************************

 

EntrĂ©e : Écoute la voix du Seigneur

1. Écoute la voix du Seigneur, prĂȘte l’oreille de ton cƓur.

    Qui que tu sois ton Dieu t’appelle, qui que tu sois, Il est ton PĂšre.

R/ Toi qui aimes la vie, ĂŽ toi qui veux le bonheur,

    RĂ©ponds en fidĂšle ouvrier de sa trĂšs douce volontĂ©.

    RĂ©ponds en fidĂšle ouvrier de l’Évangile et de sa paix.

2. Écoute la voix du Seigneur, prĂȘte l’oreille de ton cƓur.

    Tu entendras que Dieu fait grĂące, tu entendras l’Esprit d’audace.  R/

3. Écoute la voix du Seigneur, prĂȘte l’oreille de ton cƓur.

    Tu entendras grandir l’Église, tu entendras sa paix promise.  R/

 

Kyrie : JĂ©sus, berger de toute humanitĂ©

1. Jésus, berger de toute humanité,

    Tu es venu chercher ceux qui Ă©taient perdus.

R/ Prends pitié de nous, fais-nous revenir,

    Fais nous revenir Ă  toi ! Prends pitiĂ© de nous !

2. Jésus, berger de toute humanité,

    Tu es venu guĂ©rir ceux qui Ă©taient malades.  R/

3. Jésus, berger de toute humanité,

    Tu es venu sauver ceux qui Ă©taient pĂ©cheurs.  R/ 

 

Gloria : Gloire soit Ă  Dieu

R/ Gloire soit Ă  Dieu au plus haut des cieux,

    et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Gloire Ă  Dieu. Amen. 

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de Job (38, 1. 8-11) :

« Ici s’arrĂȘtera l’orgueil de tes flots. Â» 

 

Psaume 106 (107) :

R/ Rendez grĂące au Seigneur : Il est bon ! Éternel est son amour :

 

2e lecture : 2e lettre aux Corinthiens (5, 14-41) :

« Un monde nouveau est dĂ©jĂ  nĂ©. Â» 

 

Acclamation : AllĂ© allĂ©luia yĂ© kanvou Gnanmien (Langue baoulĂ©-CĂŽte d’Ivoire) 

R/ Allé, Alléluia, yé kanvou Gnanmien. Allé, Alléluia (Allé, Allé)

    BĂ©man yĂ© bo yĂ© sro, yĂ© kanvou Gnanmien allĂ©luia (AllĂ©, AllĂ©)

 

Évangile : selon saint Marc (4, 35-26) :

« Qui est-il donc, celui-ci, pour que mĂȘme le vent et la mer lui obĂ©issent ? Â»

 

Profession de foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle : (en langue du Cabinda – Angola) 

R/ N’oublie pas, Seigneur, n’oublie pas, les cris de tes enfants.

 

Offertoire : A do demĂ© (langue fon, BĂ©nin)


A do demĂ© kpo XomĂ© Xunxun kpo (bis) 

Ado demĂ© Ă© Jesu na dona wĂ© (bis) 

Jesu m’agni abatonon

Do na non wé Jesu yin

(Si tu donnes d’un seul cƓur,

JĂ©sus te le revaudra.

JĂ©sus n’est pas un avare,

Il est celui qui donne.)


 

Sanctus :

R/ Dieu Saint, Dieu fort, Dieu immortel, bĂ©ni soit ton nom ! (bis)
1. Ciel et terre sont remplis de ta gloire !  R/

2. BĂ©ni soit celui qui vient au nom du Seigneur !  R/ 

Agnus Dei : Mwana Kondo wa Mungu (Agneau de Dieu, en kiswahili) 

1. Soliste :   Mwana Kondo wa Mungu

    Tous :      Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

    Soliste :   Utuhurumiye

    Tous :      Rumiye, rumiye eee, uturumiye, uhm uhm uhm

2. Soliste :   Mwana Kondo wa Mungu

    Tous :      Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

    Soliste :   Utuhurumiye

    Tous :      Rumiye, rumiye eee, uturumiye, uhm uhm uhm

3. Soliste :   Mwana Kondo wa Mungu

    Tous :      Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

    Soliste :   Tupe amani

    Tous :      Amani, amani iii, tupe amani, uhm uhm uhm

 

Communion : Silence

 

Action de grĂące : C’est toi, Seigneur, le pain rompu

R/ CŽest toi Seigneur le Pain rompu, livré pour notre vie.

    CÂŽest toi, Seigneur, notre unitĂ©, JĂ©sus ressuscitĂ©.

1. Jésus, la nuit quŽil fut livré, rompit le pain et dit :

    Prenez, mangez : voici mon corps, livrĂ© pour lÂŽunivers.  R/

2. Jésus, la nuit quŽil fut livré, montra le vin et dit :

    Prenez, buvez : voici mon sang, versĂ© pour lÂŽunivers.  R/

4. Je suis le pain qui donne vie : qui croit en moi, vivra ;

    Et je le ressusciterai, au jour de mon retour.  R/

6. Nous partageons un mĂȘme pain, dans une mĂȘme foi,

    Et nous formons un mĂȘme corps : lÂŽEglise de JĂ©sus.  R/ 

 

Sortie : Je suis dans la joie

 

 

Je chanterai de tout cƓur

Les merveilles de mon papa YahvĂ©           bis 

Il m’a ĂŽtĂ© des tĂ©nĂšbres

Il m’a dĂ©livrĂ© de tout pĂ©chĂ© 

 

Mon papa est fidĂšle

Il ne m’abandonne jamais

Je n’ai plus rien Ă  craindre                          bis 

Car YahvĂ© m’a libĂ©rĂ©

 

Refrain :  

Je suis dans la joie, 

Une joie immense,

Je suis dans l’émotion                                   bis 

Car YahvĂ© m’a libĂ©rĂ©.


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

N’ayez pas peur !

Les textes bibliques de ce dimanche nous invitent Ă  passer de la peur Ă  la confiance. Nous savons tous que cela n’est pas facile, surtout quand nous sommes affrontĂ©s Ă  des tempĂȘtes. La premiĂšre lecture nous parle de Job quand il se trouve douloureusement Ă©prouvĂ© par le mal. Il reproche Ă  Dieu de rester muet devant la souffrance qui lui est infligĂ©e et qui lui paraĂźt injuste.

Ce cri de souffrance est toujours d’actualitĂ© : des hommes, des femmes et des enfants sont douloureusement Ă©prouvĂ©s par la maladie, la pauvretĂ©, la famine. Beaucoup n’ont plus la force de crier vers le Seigneur ; nous pouvons le faire en leur nom. Ce cri est une priĂšre que Dieu entend. La bonne nouvelle, c’est qu’il ne nous laisse pas dĂ©sespĂ©rĂ©s. Il ne cesse de venir vers nous.

Toutes ces souffrances qui accablent notre monde, le Christ les a prises sur lui ; c’est la grande dĂ©couverte de Saint Paul dans la deuxiĂšme lecture : JĂ©sus est mort pour tous les hommes en portant le poids de leur mal ; nous ne devons plus rester centrĂ©s sur nous-mĂȘmes, mais sur lui qui est mort et ressuscitĂ© pour nous.

L’Évangile nous rappelle ce qui s’est passĂ© autrefois avec JĂ©sus et les Douze sur la mer. Ils Ă©taient complĂštement dĂ©semparĂ©s par la violente tempĂȘte qu’ils ont dĂ» affronter. Ils ont l’impression que JĂ©sus dort. Alors, ils l’appellent au secours : “Seigneur, sauve-nous ; nous pĂ©rissons.

Le Seigneur est toujours lĂ  au cƓur de nos vies. Son Eucharistie nous le rappelle. Quelles que soient les tempĂȘtes, et mĂȘme s’il semble dormir, il veille sur nous comme sur son bien le plus prĂ©cieux. Il est proche de nous, en nous. Il est notre lumiĂšre et notre salut. Rien ne saurait nous sĂ©parer de son amour.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 24.06.2021 :         18h00        Chapelet mĂ©ditĂ© Ă  St. Andreas, suivie de

                                                                     la messe et de l’adoration du Saint-Sacrement

 

À noter :

Pour rappel : Le pĂšlerinage d’un jour Ă  Banneux (Belgique) aura lieu le Samedi 24 juillet 2021. Les frais de transport sont entiĂšrement pris en charge par la CommunautĂ©.

  

  

  

  

13 juin 2021

11e dimanche du temps ordinaire (B)

« Nuit et jour, la semence germe et grandit. Â»

**************************************

 

EntrĂ©e : Que vive mon Ăąme Ă  te louer

R/ Que vive mon ùme à te louer! Tu as posé une lampe,
    Une lumiĂšre sur ma route, ta parole Seigneur, ta parole Seigneur.
 

1. Heureux ceux qui marchent dans tes voies, Seigneur!
    De tout mon cƓur je veux garder ta parole,

    Ne me dĂ©laisse pas, Dieu de ma joie!  R/ 

2. Heureux ceux qui veulent faire ta volontĂ©,
    Je cours sans peur sur la voie de tes prĂ©ceptes

    Et mes lĂšvres publient ta vĂ©ritĂ©.  R/ 

3. Heureux ceux qui suivent tes commandements!
    Oui, plus que l’or, que l’or fin, j’aime ta loi;

    Plus douce que le miel est ta promesse.  R/ 

 

Kyrie, Gloria, Sanctus et Agnus Dei : Messe de St Jean

 

1e lecture : du livre d’ÉzĂ©chiel (17, 22-24) :

« Je relĂšve l’arbre renversĂ©. Â» 

 

Psaume 91 :

R/ Il est bon, Seigneur, de te rendre grĂące. 

 

2e lecture : seconde lettre de saint Paul aux Corinthiens (5, 6-10) :

« Que nous demeurions dans ce corps  ou en dehors,

notre ambition, c’est de plaire au Seigneur. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (4, 26-34) :

« C’est la plus petite de toutes les semences, mais quand elle grandit,

elle dĂ©passe toutes les plantes potagĂšres. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique, notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Accueille au creux de tes mains la priĂšre de tes enfants.

 

Offertoire : Ô JĂ©sus, tu es doux et humble de cƓur
R/ Ô JĂ©sus, tu es doux et humble de cƓur,
    Rends mon cƓur semblable au tien.
    Ô JĂ©sus, tu es doux et humble de cƓur,
    Rends mon cƓur semblable au tien.

1. Jésus, Fils de David, aie pitié de moi,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !
Ouvre mes yeux, Seigneur, fais que je voie,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !  R/
2. Je ne suis pas digne de te recevoir,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !
Mais dis une parole, alors je serai guéri,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !  R/
3. Venez Ă  moi, vous tous qui peinez,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !
AuprĂšs de moi vous trouverez le repos,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !  R/
4. Prenez mon joug, mettez-vous Ă  mon Ă©cole,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !
Mon joug est aisé, mon fardeau est léger,
Tous : JĂ©sus, j'ai confiance en toi !  R/

 

Communion : Nous te rendons grĂące

R/ Nous te rendons grĂące pour tant de tendresse,
    Tu donnes l’eau vive par ton cƓur transpercĂ©,
    Nous te bĂ©nissons pour tant de merveilles,
    Tu donnes la vie, tu donnes l’Esprit.

1. Dieu, c’est toi mon Dieu, c’est toi que je cherche,
    Toute ma chair aprĂšs toi languit.
    Je veux ton amour pour guider ma vie,
    Mon Ăąme a soif, a soif de toi.  R/
2. Mes lĂšvres diront sans fin ton Ă©loge,
    Toute ma vie, je veux te bĂ©nir.
    Je veux Ă  ton Nom Ă©lever les mains,
    Mon Ăąme a soif, a soif de toi.  R/
3. Quand je songe à toi, quand j’espùre en toi,
    Quand je t’appelle toujours tu rĂ©ponds.
    Alors je jubile, en paix sous tes ailes,
    Mon Ăąme a soif, a soif de toi.  R/
4. Et quand je te cherche, tu te laisses trouver,
    Rassasie-moi de ta prĂ©sence.
    Je suis une terre altĂ©rĂ©e, sans eau,
    Mon Ăąme a soif, a soif de toi.  R/

 

Sortie: Que vienne ton rĂšgne

R/ Que vienne ton rÚgne, que ton Nom soit sanctifié
    Sur la terre comme au ciel, que ta volontĂ© soit faite.
    Que coule en torrents ton Esprit de vĂ©ritĂ©.
    Donne-nous ton espĂ©rance, ton amour, ta saintetĂ©.

1. Qui pourrait nous séparer de ton amour immense ?
    Qui pourrait nous dĂ©tourner de ta misĂ©ricorde ?  R/
2. Tu habites nos louanges, tu inspires nos priĂšres,
    Nous attires en ta prĂ©sence pour nous tourner vers nos frĂšres.  R/
Pont :
    DĂ©livre-nous de tout mal, donne la paix Ă  ce temps !
    LibĂšre-nous du pĂ©chĂ©, toi qui fais misĂ©ricorde !
    Rassure-nous dans l’épreuve, nous espĂ©rons ton Royaume !
    Tu nous promets le bonheur, l’avĂšnement de JĂ©sus !
3. Tu seras notre lumiùre, il n’y aura plus de nuit.
    Ton Nom sera sur nos lĂšvres, de larmes, il n’y aura plus.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Semer et faire confiance 

Les trois lectures de ce dimanche vont dans le mĂȘme sens. Elles nous invitent Ă  la confiance et au courage. L’Évangile nous dit que le Royaume de Dieu est une force qui avance au travers de nombreuses difficultĂ©s ; rien ne peut l’arrĂȘter. La premiĂšre lecture extraite du prophĂšte ÉzĂ©chiel nous parle, elle aussi, d’une extraordinaire croissance. Dans la seconde lecture, saint Paul s’adresse Ă  des chrĂ©tiens persĂ©cutĂ©s ; mais il garde confiance et il rĂ©affirme son engagement pour le Seigneur.

À travers ces trois lectures, c’est le Seigneur qui nous parle ; il nous a promis d’ĂȘtre avec nous tous les jours jusqu’à la fin du monde. C’est vrai que les mĂ©dias nous disent souvent le contraire ; alors on s’interroge : “oĂč es-tu, Seigneur, quand on se fait la guerre dans de nombreux pays, quand on commet des violences contre les plus faibles, quand les plus pauvres sont jetĂ©s Ă  la rue ? Et bien sĂ»r, comment ne pas penser Ă  cette pandĂ©mie qui a fait de nombreuses victimes.

Avec les yeux de la foi, nous dĂ©couvrons que mĂȘme dans les pires Ă©preuves, Dieu ne nous a jamais abandonnĂ©s. ConcrĂštement, nous croyons que Dieu agit quand les ennemis enfin se parlent, quand des hommes, des femmes et des enfants sortent du cercle infernal de la rancune et de la violence pour faire des gestes de paix et de rĂ©conciliation. Dieu agit quand des savants inventent des moyens pour combattre les maladies. Il est prĂ©sent quand des Ă©quipes s’organisent pour visiter des malades ou des prisonniers. Nous sommes comme le paysan de la parabole que nous avons entendu dans l’Evangile. Les choses se passent sans que nous n’en sachions rien et sans que nous comprenions comment.

Quand nous voyons la vie germer, c’est Dieu qui est lĂ  et qui agit. Que nous dormions ou que nous nous levions, la semence germe. En attendant la moisson, il nous faut apprendre la patience et surtout la confiance. J’ai fait ce que je devais faire. À toi, Seigneur, de jouer. Tu m’as demandĂ© de semer des graines d’amour, de justice, de paix, de rĂ©conciliation
 Mais c’est toi qui donnes Ă  la semence de pousser et de donner du fruit.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 17.06.2021 :         19h00        Messe  Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration.

 

À noter :

Le pĂšlerinage d’un jour Ă  Banneux (Belgique) aura lieu le Samedi 24 juillet 2021. Les inscriptions sont faites Ă  la sortie de la messe ou Ă  l’aumĂŽnerie, les jours ouvrables. Les frais de transport sont entiĂšrement pris en charge par la CommunautĂ©. Date limite d’inscription : ce dimanche 13 juin 2021 !

 

 

 

 

06 juin 2021

Messe du Corps et du Sang du Christ (B)

« Ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, rĂ©pandu pour la multitude. Â»

***********************************************************

 

  

EntrĂ©e : En marchant vers toi, Seigneur

R/ En marchant vers toi, Seigneur, notre cƓur est plein de joie :

    Ta lumiĂšre nous conduit vers le PĂšre dans l’Esprit,

    Au Royaume de la Vie. 

1. Par ce pain que nous mangeons, Pain des pauvres, pain des forts,
    Tu restaures notre corps, Tu apaises notre faim
    Jusqu'au jour de ton retour. 
R/
2. Par ce pain que nous mangeons, Pain des anges, pain du ciel,
    Tu nourris nos corps mortels, Tu nous ouvres le banquet
    Qui n'aura jamais de fin. 
R/
3. Par ce pain que nous mangeons, Pain unique, pain rompu,
    Tu rassembles les croyants, Peuple saint de baptisĂ©s
    AppelĂ©s Ă  l'unitĂ©. 
R/ 

 

Kyrie, Gloria, Sanctus et Agnus Dei : Missa cum Jubilo

 

1e lecture : du livre de l’Exode (24, 3-8) :

« Voici le sang de l’Alliance que le Seigneur a conclue avec vous. Â».

 

Psaume 115 (116B) :

R/ Seigneur, nous t’offrons le sacrifice d’action de grĂące :

    Fais-nous voir le salut qui vient de Toi.

1. Que pourrais-je offrir au Seigneur

    pour tout ce qu’il m’a donnĂ© ?

J’élĂšverai la coupe en rendant grĂące,

Seigneur, je t’appellerai par ton nom.  R/

2. Elle est précieuse aux yeux du Seigneur

    la mort de ses amis.

Regarde, Seigneur, je suis ton serviteur, +

ton serviteur, le fils de ta servante :

Tu as brisĂ© mes liens !  R/

3. Je t’offrirai un sacrifice de louange,

    Seigneur, je t’appellerai par ton nom !

J’accomplirai les vƓux que j’ai faits au Seigneur,

en prĂ©sence de tout son peuple.  R/

 

2e lecture : lettre aux HĂ©breux (9, 11-15) : 

« Le sang du Christ purifiera notre conscience. Â» 

 

SĂ©quence : O panis angelorum 


* Le voici, le pain des anges,
il est le pain de l’homme en route,
le vrai pain des enfants de Dieu,
     qu’on ne peut jeter aux chiens.

 

D’avance il fut annoncĂ©
par Isaac en sacrifice,
par l’agneau pascal immolĂ©,
     par la manne de nos pĂšres.

 

Ô bon Pasteur, notre vrai pain,
Î Jésus, aie pitié de nous,
nourris-nous et protĂšge-nous,
fais-nous voir les biens Ă©ternels
     dans la terre des vivants.

 

Toi qui sais tout et qui peux tout,
toi qui sur terre nous nourris,
conduis-nous au banquet du ciel
et donne-nous ton héritage,
     en compagnie de tes saints. Amen.


Évangile : selon saint Marc (14, 12-16. 22-26) :

« Ceci est mon corps, ceci est mon sang. Â» 

 


Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres


Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN. 

  


PriĂšre universelle : R/ Ô Christ ressuscitĂ©, exauce-nous.

 

Communion :  

O salutaris Hostia, qué cƓli pandis ostium:
Bella premunt hostilia ; da robur, fer auxilium. 

(Ô rĂ©confortante Hostie, qui nous ouvres les portes du ciel, les armĂ©es ennemies nous poursuivent, donne-nous la force, porte-nous secours.)

 

Sortie : Hymne Ă  la Trinite Sainte
1. BĂ©ni sois-tu, ĂŽ PĂšre,

    de qui nous vient tout bien !

    BĂ©nie soit cette terre :

    c’est l’Ɠuvre de tes mains. 

R/ Gloire Ă  toi, Seigneur ! Gloire Ă  JĂ©sus Christ, 

    Et gloire au Saint-Esprit ! Amen, AllĂ©luia !
2. A toi nos chants de fĂȘte,

    ĂŽ Souffle crĂ©ateur,

    LumiĂšre et force vive,

    Esprit de saintetĂ© !  R/

 

*********************************************************

Instrumentistes :

FĂ©lix Beemelmans :^            Hautbois (Telemann)

CĂ©lestin Beemelmans :        Cor (Mozart)

Elke Hoffmann :                    Orgue


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

FĂȘte du Saint-Sacrement

Cette fĂȘte est une rĂ©alitĂ© extraordinaire que nous cĂ©lĂ©brons chaque dimanche, le premier jour de la semaine. L’Eucharistie est, pour le chrĂ©tien, pain pour la route de la vie. Nous cĂ©lĂ©brons chaque dimanche un repas, rĂ©pĂ©tĂ© avec fidĂ©litĂ©, obĂ©issant au Christ qui dit aux disciples, le soir du Jeudi Saint, lors de la premiĂšre Eucharistie: « Ceci est mon corps livrĂ© pour vous, ceci est mon sang versĂ© pour vous et pour la multitude : faites ceci en mĂ©moire de moi ».

Un acte rĂ©pĂ©tĂ© trĂšs souvent risque de devenir mĂ©canique, posĂ© par pure habitude, un rite cĂ©rĂ©monial qui perd progressivement son sens. Oui, l’Eucharistie peut devenir (ou est dĂ©jĂ  devenue) pour certains chrĂ©tiens habituĂ©s Ă  aller Ă  la messe, un geste mĂ©canique, routinier et banal. Elle n’est plus alors la rencontre joyeuse avec ce Dieu qui se donne dans sa Parole, et plus spĂ©cialement dans le Pain et le Vin qui, aprĂšs la consĂ©cration, deviennent «Corps et Sang du Christ ».

Dans son discours aprĂšs la multiplication des pains dans l’Evangile de Jean, JĂ©sus parle explicitement de sa chair qu’il nous faut manger et de son sang qu’il nous faut boire. Ce discours incomprĂ©hensible, prĂ©figurant l’Eucharistie, est le geste dans et par lequel il se donne encore Ă  nous aujourd’hui. Ce don merveilleux passe par les mains d’un prĂȘtre, indĂ©pendamment de ses qualitĂ©s et dĂ©fauts.

Que cette fĂȘte du Corps et du Sang du Christ, cette fĂȘte de l’Eucharistie, nous fasse mieux connaĂźtre le Dieu qui nous aime et nous considĂšre comme ses propres enfants. Qu’elle redonne un sens Ă  notre vie et augmente en chacun de nous la foi, l’espĂ©rance et la charitĂ©.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 10.06.2021 :      09h30        24 heures d’adoration eucharistique Ă  St. Andreas,

                                                                  avec la possibilitĂ© de se confesser Ă  18h30

Vendredi 11.06.2021      09h00          Messe Ă  St. Andreas 

 

À noter :

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 10 juin 2021, priĂšre de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-aprĂšs : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

Ø  Le pĂšlerinage d’un jour Ă  Banneux (Belgique) aura lieu le Samedi 24 juillet 2021. Les inscriptions sont faites Ă  la sortie de la messe ou Ă  l’aumĂŽnerie, les jours ouvrables.

     Les frais de transport sont entiĂšrement pris en charge par la CommunautĂ©. Date limite d’inscription : le dimanche 13 juin 2021 !

 

 

 

30 mai 2021

La Sainte Trinité (B)

« De toutes les nations faites des disciples : baptisez-les

au nom du PĂšre, et du Fils, et du Saint Esprit. Â»

*****************************************

 

EntrĂ©e : Hymne Ă  la Trinite sainte
2. BĂ©ni sois-tu, ĂŽ PĂšre,

    de qui nous vient tout bien !

    BĂ©nie soit cette terre :

    c’est l’Ɠuvre de tes mains.  R/
R/ Gloire Ă  toi, Seigneur ! Gloire Ă  JĂ©sus Christ,  

    Et gloire au Saint-Esprit ! Amen, AllĂ©luia !
5. Seigneur, tu es la source

    qui lave nos pĂ©chĂ©s,

    Fontaine intarissable

    de grĂące et de bontĂ© !  R/

6. Sans fin tu nous accueilles,

    sans fin tu es prĂ©sent.

    Sans fin tu nous pardonnes,

    sans fin tu nous attends.  R/

 

Gloria :

R/ Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre du DeutĂ©ronome (4, 32-34. 39-40) :