Communauté Catholique Francophone de Bonn - Cologne
Rolandstrasse, 2 – 53 179 Bonn
TĂ©l : 0228 / 362 587 – fax: 0228 / 180 326 14
Email : info@ccfbk.de
Vous trouverez sur ce site toutes les informations concernant la communauté francophone de Bonn et de Cologne.
La messe dominicale est Ă  11H Ă  Bonn Ă  l'Ă©glise Saint Andreas et Ă  17H Ă  Cologne Ă  l'Ă©glise Sankt Ursula.

 

Rolandstrasse 2  -  53 179 Bonn

  TĂ©l. : 0228/36 25 87 Fax: 0228/18032614 

        E-Mail : info@ccfbk.de 

Site Blog: http://ccfbk.de

CommunautĂ© Catholique Francophone de Bonn / Cologne 

Permanence:

Lundi 15h-18h; Mardi, jeudi, vendredi  9h - 12h 

AumĂŽnier :

P. Jean-Paul Cyimana  É 0228 / 93298106

Portable:  0178-9353003 E-Mail: jeanpaulcyimana@yahoo.com

 

 

 

 

 

 

 

 

16 janvier 2022

Messe du 2e dimanche du temps ordinaire (C)

« Tout ce qu’il vous dira, faites-le. Â»

*********************************

 

EntrĂ©e : À cause de Sion

R/ AllĂ©luia, AllĂ©luia ! (4 fois)

1. À cause de Sion je ne me tairai pas,

    Et je ne saurais prendre de repos

    Afin que sa justice jaillisse comme l’Aurore

    et son Salut comme un feu.  R/

2. Alors tous les pays contempleront sa gloire,

    Et tous les Rois sa justice,

    Et l’on t’appellera d’un nom nouveau

    Que le Seigneur dĂ©signera.  R/

3. Et plus jamais on ne te dira : “dĂ©laissĂ©e”,

    Car Dieu se rĂ©jouira en Toi.

    C’est la joie de l’Epoux au sujet de l’Epouse

    Que Dieu Ă©prouvera pour toi.  R/

 

Kyrie : SĂš Ă© bossiyaĂ© (langue baoulĂ© CĂŽte d’Ivoire)

- SÚ é bossiyaé, sÚ é bossiyaé

  SĂš ya fon man n’glĂȘmou Ă© fon nossouao

  Namien Kpli, yaki Ă© tĂȘ tchĂš Ă© (bis)

- SÚ é bossiyaé, sÚ é bossiyaé

  SĂš ya fon man n’glĂȘmou Ă© fon nossouao

  Jezi Klist, yaki Ă© tĂȘ tchĂš Ă© (bis)

- SÚ é bossiyaé, sÚ é bossiyaé

  SĂš ya fon man n’glĂȘmou Ă© fon nossouao

  Namien Kpli, yaki Ă© tĂȘ tchĂš Ă© (bis)

Gloria :

R/ Au plus haut du ciel la gloire de Dieu,

    sur toute la terre aux hommes la paix. (bis)

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons, nous t’adorons,

  nous te glorifions, nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves les pĂ©chĂ©s du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves les pĂ©chĂ©s du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre d’IsaĂŻe (62, 1-5) :

« Comme la jeune mariĂ©e fait la joie de son mari. Â»

 

Psaume 95 :

R/ Allez dire Ă  tous les hommes : le Royaume est parmi vous,

    AllĂ©luia, AllĂ©luia ! Le Royaume est parmi vous.

 

2e lecture : de la premiĂšre lettre de saint Paul aux Corinthiens (12, 4-11) :

« L’unique et mĂȘme Esprit distribue ses dons comme il le veut, Ă  chacun en particulier. Â»

 

Évangile : selon saint Jean (2, 1-11) :

« Tel fut le commencement des signes que JĂ©sus accomplit. C’était Ă  Cana de GalilĂ©e. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Avec Marie ta MĂšre, nous te supplions.

 

Offertoire : YĂ©fa man wĂŽ (CĂŽte d’ivoire - Nous t'offrons, Seigneur, tous nos dons)

Yéfa man wÎ, yéfa man wÎ...

YĂ©fa man wĂŽ, yĂ©fa man wĂŽ yé 

Gnanmien klua fuÚ yéfa man wÎ yé...

rara bé su sÎnu kluaman

rara bé su sÎnu kluaman

rara bé su sÎnu kluaman yé...

 

Sanctus : Terre et ciel, chantez sans fin

R/ Terre et ciel, chantez sans fin le Dieu trois fois Saint !

1. Il est digne et juste de vous louer Seigneur

    Pour votre majestĂ© infinie !  R/

2. Il est digne et juste de vous louer Seigneur

    Pour votre plan d’amour sur les hommes !  R/

3. Nous vous rendons grĂące par votre Fils JĂ©sus

    Qui seul peut vous offrir la louange.  R/

 

Agnus Dei : Ntama w’Imana

- Ntama, Ntama w’Imana. Ntama, Ntama w’Imana.

  Wowe ukiza ibyaha, wowe ukiza ibyaha by’abantu,

  tugirire imbabazi.

- Ntama, Ntama w’Imana. Ntama, Ntama w’Imana.

  Wowe ukiza ibyaha, wowe ukiza ibyaha by’abantu,

  tugirire imbabazi.

- Ntama w’Imana, wowe ukiza ibyaha by’abantu,

  Yezu uduhe amahoro.

 

Communion : Faites tout ce qu’il vous dira

R/ Faites tout, tout ce qu'Il vous dira, Il est le Chemin, la VĂ©ritĂ© et la Vie ! 
    Faites tout, tout ce qu'Il vous dira, Suivez le Christ, vous connaĂźtrez la joie.

1. Venez Ă  ma suite, mon fardeau est lĂ©ger et facile Ă  porter ; 
    Devenez mes disciples, vous trouverez le repos.
    Mettez-vous Ă  mon Ă©cole, car je suis doux et humble de cƓur.  R/
2. Veillez et priez en vos cƓurs, dĂ©couvrez ma prĂ©sence. 
    Suppliez votre PĂšre du Ciel, il vous exauce en mon nom ; 
    Demeurez en notre amour et recevez les dons de l'Esprit.  R/
3. Venez boire Ă  la source, et laissez-vous guĂ©rir de toutes vos blessures, 
    Ouvrez-vous Ă  la grĂące, approchez-vous du pardon : 
    Mon amour a triomphĂ©, venez goĂ»ter le vin de la joie.  R/
5. Je suis le Pain de Vie, celui qui vient Ă  moi n'aura jamais faim ; 
    Celui qui croit en moi, celui-lĂ , n'aura jamais soif ! 
    Qui mange ma chair et boit mon sang vivra, par moi, Ă©ternellement !  R/

 

Sortie: Sinogenda ntashimye (Je ne partirai point sans dire merci - kirundi)

R1/ Oya, oya, oya ye, sinogenda ntashimye.  (bis)

1. Kubera iteka wanteye, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    ryo kuba mu bana bawe SINOGENDA NTASHIMYE.
    Kubera ibyiza wampaye, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    kandi ntari ndabikwiye, SINOGENDA NTASHIMYE.  R1/

R2/ Kugenda ntashimye, oya, oya sinovyubahuka kugenda ntagushimiye,

      we Mana wampaye vyose, ivyiza wangabiye birandengeye,

     none Mana yanje nuburuhiriye.

R1/ Oya, oya, oya ye, sinogenda ntashimye.  (bis)

2. Wanzigamye kuva kera, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    gushika kuri uyu munsi, SINOGENDA NTASHIMYE.
    Ko wanyeretse urukundo, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    urukundo rw’umuvyeyi, SINOGENDA NTASHIMYE.  R2/ + R1/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Ils n’ont plus de vin

«Il y eut des noces Ă  Cana de GalilĂ©e, et la mĂšre de JĂ©sus y Ă©tait. JĂ©sus aussi fut invitĂ©, ainsi que ses disciples»  Or, on manqua de vin
 ». La fĂȘte a donc failli ĂȘtre gĂąchĂ©e. On n’avait pas prĂ©vu assez de vin. Marie s’en aperçoit. Elle s’adresse directement Ă  JĂ©sus ; puis elle s’adresse aux serviteurs ; elle leur dit : « faites tout ce qu’il vous dira ». Et c’est le signe extraordinaire : six cents litres de vin, c’est bien plus qu’il n’en faut pour une noce.

Marie voit toutes nos situations douloureuses et elle nous renvoie Ă  JĂ©sus : « Faites tout ce qu’il vous dira
 » Elle nous invite Ă  lui faire confiance. Dans ce signe de l’eau changĂ©e en vin, il ne faut pas voir que le cĂŽtĂ© merveilleux : ce signe nous renvoie Ă  l’alliance entre Dieu et son peuple. Avec lui, c’est la joie retrouvĂ©e. L’Évangile nous parle de six jarres d’environ cent litres chacune. C’est que Dieu voit grand ; il ne compte pas. Cette abondance de vin signifie la profusion de grĂące. Ces noces cĂ©lĂšbrent l’alliance de Dieu avec les hommes. C’est une joie gĂ©nĂ©reuse, dĂ©bordante et inĂ©puisable. C’est cela l’amour de Dieu.

En ce dimanche, prenons le temps d’entendre l’appel de Marie qui nous est sans cesse renouvelĂ©. Elle nous renvoie au Christ et Ă  l’Évangile. Elle intercĂšde pour nous et pour l’humanitĂ© tout entiĂšre. Toutes ces souffrances qui accablent tant d’hommes, de femmes et d’enfants, elle nous invite Ă  les voir. Avec elle, nous apprenons Ă  nous en remettre Ă  Celui qui est venu Ă©pouser notre humanitĂ© et la fĂ©conder de sa vie divine. La bonne nouvelle de ce dimanche, c’est que le Christ a le pouvoir de tout changer en nous. Il dĂ©sire que nous retrouvions la joie et que nous soyons dans le monde les tĂ©moins de cette espĂ©rance qui nous anime.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 20.01.2022 :         18h30        Messe Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration

Samedi 22.01.2022 :     17h00        RĂ©pĂ©tition de la chorale

 

À noter :

Aujourd’hui aprĂšs la messe : Galettes des Rois sur le parvis de l’église St. Andreas

 

 

 

 

09 janvier 2022

Messe du BaptĂȘme du Seigneur (C)

« Toi, tu es mon Fils bien-aimĂ© ; en toi je trouve ma joie. Â»

*****************************************************

 

EntrĂ©e : Le Fils de Dieu, le Bien-AimĂ©

1. Le Fils de Dieu, le Bien-AimĂ© s’est fait semblable aux hommes ;

    Toute Justice est accomplie par sa venue au monde.

R/ Voici mon Fils, Ă©coutez-le : sur Lui repose mon Esprit,

    En Lui demeure mon amour.

2. Celui qui n’a jamais pĂ©chĂ© vient vers Jean le Baptiste ;
    L’Agneau nous montre le chemin vers la Vie vĂ©ritable.  R/

3. Dieu lui a dit : Â« Tu es mon Fils, aujourd’hui Je T’engendre, Â»
    Tu es le Christ le Fils de Dieu, JĂ©sus Sauveur du monde.

Dox. A Toi la gloire, o PÚre Saint, par Jésus Christ ton Bien-Aimé,
        dans la lumiĂšre de l’Esprit.

 

Aspersion: Asperges me

Asperges me, Domine, hyssopo, Et mundabor:

Lavabis me, Et super nivem dealbabor.

Miserere mei, Deus,

secundum magnam misericordiam tuam.

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto.

Sicut erat in principio,‹et nunc, et semper,

et in saecula saeculorum. Amen.

 

Gloria : R/ Gloria, gloria in excelsis Deo ! (bis)

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le PĂšre. AMEN.  R/

 

1e lecture : livre d’IsaĂŻe (40,1-5. 9-11) :

« La gloire du Seigneur se rĂ©vĂšlera, et tout ĂȘtre de chair verra. Â»

 

Psaume 103 : BĂ©nis le Seigneur, ĂŽ mon Ăąme

R/ BĂ©nis le Seigneur, ĂŽ mon Ăąme ; Seigneur mon Dieu, tu es si grand !


1. RevĂȘtu de magnificence,

    tu as pour manteau la lumiĂšre !

    Comme une tenture, tu dĂ©ploies les cieux,

    tu Ă©lĂšves dans leurs eaux tes demeures.  R/

2. Des nuées, tu te fais un char,

    tu t’avances sur les ailes du vent ;

    tu prends les vents pour messagers,

    pour serviteurs, les flammes des Ă©clairs.  R/


3. Tous, ils comptent sur toi

    pour recevoir leur nourriture au temps voulu.

    Tu donnes : eux, ils ramassent ;

    tu ouvres la main : ils sont comblĂ©s.  R/

4. Tu caches ton visage : ils s’épouvantent ;
    tu reprends leur souffle, ils expirent
    et retournent Ă  leur poussiĂšre.
    Tu envoies ton souffle : ils sont crĂ©Ă©s ;
    tu renouvelles la face de la terre.  R/


 

2e lecture : Lettre de saint Paul Ă  Tite (2, 11-14 ; 3, 4-7) :

« Par le bain du baptĂȘme, Dieu nous a fait renaĂźtre et nous a renouvelĂ© dans l’Esprit Saint. Â»

 

Évangile : selon saint Luc (3, 15-16.21-22) :

« Comme JĂ©sus priait, aprĂšs avoir Ă©tĂ© baptisĂ©, le ciel s’ouvrit. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle. AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Fais venir ton rĂšgne au milieu de nous.

 

Sanctus :

 

Communion : L’Esprit de Dieu repose sur moi

R/ L'Esprit de Dieu repose sur moi, l'Esprit de Dieu m'a consacré,

    L'Esprit de Dieu m'a envoyĂ© proclamer la paix, la joie.

1. L'Esprit de Dieu m'a choisi

    Pour Ă©tendre le rĂšgne du Christ parmi les nations,

    Pour proclamer la Bonne Nouvelle Ă  ses pauvres,

    J’exulte de joie en Dieu mon Sauveur.  R/

2. L'Esprit de Dieu m'a choisi

    Pour Ă©tendre le rĂšgne du Christ parmi les nations,

    Pour accueillir le Pauvre qui pleure et qui peine,

    J’exulte de joie en Dieu mon Sauveur.   R/

3. L'Esprit de Dieu m'a choisi

    Pour Ă©tendre le rĂšgne du Christ parmi les nations,

    Pour cĂ©lĂ©brer sa gloire parmi tous les peuples.
    J’exulte de joie en Dieu, mon Sauveur!
  R/

 

Sortie : Nous chanterons pour toi, Seigneur

1. Nous chanterons pour toi, Seigneur, Tu nous as fait revivre.

    Que ta Parole dans nos cƓurs, Ă  jamais nous dĂ©livre !

2. Les mots de Dieu ont retenti en nos langages d’hommes,

    Et nos voix chantent JĂ©sus-Christ par l’Esprit qu’il nous donne.


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Le BaptĂȘme du Seigneur

L’Évangile de ce dimanche nous rapporte l’évĂ©nement du baptĂȘme de JĂ©sus. Ce baptĂȘme donnĂ© par Jean Baptiste Ă©tait un geste de pĂ©nitence. Ceux qui demandaient Ă  le recevoir manifestaient qu’ils se reconnaissaient pĂ©cheurs. Ils Ă©taient plongĂ©s dans les eaux du Jourdain et en ressortaient purifiĂ©s. Cette dĂ©marche les engageait sur la route d’une vĂ©ritable conversion. Or voilĂ  que JĂ©sus est lĂ . Il se tient au milieu de tous ces gens qui demandent Ă  Dieu de les apaiser. Bien sĂ»r, lui, le Fils bien-aimĂ© du PĂšre n’avait pas de pĂ©chĂ© Ă  se faire pardonner. Alors pourquoi demande-t-il Ă  recevoir ce baptĂȘme de conversion ?

Certains rĂ©pondent qu’il a voulu donner l’exemple. C’est sans doute bien, mais il nous faut aller plus loin. La dĂ©marche de JĂ©sus a une signification unique. Il faut savoir que le mot “baptĂȘme” signifie “plonger”. Au jour de son baptĂȘme, JĂ©sus, pur de tout pĂ©chĂ©, a Ă©tĂ© plongĂ© dans l’eau du Jourdain. Il en est ressorti porteur de tout le pĂ©chĂ© du monde. Il l’a pris sur lui pour nous en libĂ©rer. Quant Ă  nous, au jour de notre baptĂȘme, nous avons Ă©tĂ© immergĂ©s dans l’amour qui est en Dieu, PĂšre, Fils et Saint Esprit. Ce jour-lĂ , JĂ©sus nous a dit : “Tu es mon enfant bien-aimĂ©.”

JĂ©sus n’avait pas besoin de ce baptĂȘme donnĂ© par Jean Baptiste. Mais il a tenu Ă  rejoindre tous les hommes pĂ©cheurs. Il a pris sur lui tous leurs pĂ©chĂ©s et toutes leurs misĂšres. Avec nous, il porte sa croix et nous la portons avec lui. Notre vie peut ĂȘtre marquĂ©e par bien des faiblesses, des histoires tourmentĂ©es ou malheureuses. Mais le Seigneur est lĂ . Il nous rejoint. Avec lui, c’est l’espĂ©rance qui renaĂźt. La bonne nouvelle est annoncĂ©e aux pauvres, les pĂ©cheurs sont pardonnĂ©s, les malades sont guĂ©ris et relevĂ©s. Quand JĂ©sus est lĂ , plus rien ne peut ĂȘtre comme avant.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 13.01.2022 :              10h30          24 heures d’adoration eucharistique Ă  St. Andreas,

                                                                     avec la possibilitĂ© de se confesser Ă  18h30

Vendredi 14.01.2022 :       09h00          Messe Ă  St. Andreas

Samedi 15.01.2022 :         17h00          RĂ©pĂ©tition de la chorale

 

À noter :

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 13 janvier 2022, priĂšre de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-aprĂšs : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

Ø  Le dimanche 16 janvier 2022 aprĂšs la messe : Galette des Rois sur le parvis de l’église de St. Andreas.

 

 

 

 

 

02 janvier 2022

Messe de l’Épiphanie du Seigneur (C)

« Nous avons vu son Ă©toile Ă  l’orient

et nous sommes venus nous prosterner devant lui. Â»

***********************************************

 

EntrĂ©e : Adeste fideles / Peuple fidĂšle

1. Adeste fideles, laeti triumphantes,
    VenĂ­te, venĂ­te in Bethlehem.
    Natum vidĂ©te, Regem Angelorum:

 

R/ VenĂ­te adoremus, VenĂ­te adoremus, VenĂ­te adoremus DĂłminum.

 

2. Verbe, LumiĂšre et Splendeur du PĂšre
    Il naĂźt d'une mĂšre, petit enfant :
    Dieu vĂ©ritable, le Seigneur fait homme :

 

R/ En lui viens reconnaĂźtre (ter) ton Dieu, ton Sauveur.

 

4. Peuple fidĂšle, en ce jour de fĂȘte,
    Proclame la gloire de ton Seigneur.
    Dieu se fait homme pour montrer qu'Il t'aime.  R/

 

Kyrie : Seigneur, prends pitiĂ©

- Seigneur, prends pitiĂ© ; Seigneur, prends pitiĂ© ;

  Ô Seigneur, prends pitiĂ© de nous. (bis)

- Ô Christ, prends pitiĂ© ; Ô Christ, prends pitiĂ© ;

  Ô Christ, prends pitiĂ© de nous. (bis)

- Seigneur, prends pitiĂ© ; Seigneur, prends pitiĂ© ;

  Ô Seigneur, prends pitiĂ© de nous. (bis)

Gloria : Les anges dans nos campagnes

1. Les anges dans nos campagnes ont entonnĂ© l’hymne des cieux,

    Et l’écho de nos montagnes redit ce chant mĂ©lodieux :

R/ Gloria in excelsis Deo.  (bis)

3. Ils annoncent la naissance du libĂ©rateur dâ€ČIsraĂ«l
    Et, pleins de reconnaissance, chantent en ce jour solennel : 
R/

4. Cherchons tous l'heureux village qui l'a vu naĂźtre sous ses toits ;
    Offrons-lui le tendre hommage, et de nos cƓurs, et de nos voix : 
R/

5. Bergers, quittez vos retraites, unissez-vous Ă  leurs concerts,

    Et que vos tendres musettes fassent retentir les airs :  R/

 

1Ăšre lecture : livre d’IsaĂŻe (60, 1-6) :

« La gloire du Seigneur s’est levĂ©e sur toi. Â»

 

Psaume 71 :

R/ Parmi toutes les nations, Seigneur, on connaitra ton salut.

 

2Ăš lecture : lettre de St. Paul aux ÉphĂ©siens (3, 2-3a. 5-6) :

« Toutes les nations sont associĂ©es au mĂȘme hĂ©ritage, au partage de la mĂȘme promesse. Â»

 

AllĂ©luia :  AllĂ©luia, LumiĂšre des Nations, AllĂ©luia, AllĂ©luia !

                 AllĂ©luia, JĂ©sus nous t’acclamons, AllĂ©luia, AllĂ©luia !

 

Évangile : selon saint Matthieu (2, 1-12) :

Nous sommes venus d’Orient adorer le roi.

 

Profession de foi : Symbole de NicĂ©e-Constantinople

 

PriĂšre universelle :

R/ LumiĂšre pour les hommes, Seigneur, Ă©claire-nous !

 

Offertoire : Brillante Ă©toile en notre nuit

1. Brillante Ă©toile en notre nuit,

    Qui nous promet le jour bĂ©ni

    oĂč Dieu paraĂźt sur terre.

    Voici l’Enfant qui nous est nĂ© ;

    Le Fils de Dieu nous est donnĂ©, Image de son PĂšre.

R/ Seigneur, Sauveur, Ta lumiĂšre sur la terre nous Ă©claire.
    Qu'elle nous conduise au PĂšre.

2. Tu nous cherchais comme un berger,

    Car tu voulais nous rassembler
    Aux sources d'allĂ©gresse.

    Par ton amour, tu fus plus fort
    Que la misĂšre et que la mort

    Qui nous guettaient sans cesse.  R/

Sanctus : Le Seigneur trois fois Saint

Soliste : Le Seigneur trois fois saint,               Tous : le Seigneur est saint (2x)

Soliste : Le Seigneur trois fois saint,               Tous : le Seigneur est saint, Seigneur saint,

                                                                                           Seigneur saint, Seigneur saint.

Soliste : Dieu de tout l’univers ;                      Tous : Le Seigneur est saint,

Soliste : le ciel et la terre,                                  Tous : Le Seigneur est saint,

Soliste : sont remplis de ta gloire                    Tous : Le Seigneur est saint, Seigneur saint,

Seigneur saint, Seigneur saint.

Soliste : Hosannah, Hosannah,                      Tous : hosa hosannah

Soliste : Hosannah, Hosannah,                      Tous : hosa hosannah

Soliste : au plus haut des cieux,                      Tous : hosa hosannah, hosannah

hosannah, hosannah

Soliste : BĂ©ni soit celui qui vient,                    Tous : hosa hosannah

Soliste : Qui vient au nom du Seigneur,         Tous : hosa hosannah

Soliste : Au plus haut des cieux,                     Tous : hosa hosannah, hosannah

hosannah, hosannah.    Le Seigneur


 

Agnus Dei :

Agneau de Dieu qui enlÚves les péchés du monde, prends pitié de nous. (bis)

Agneau de Dieu qui enlÚves les péchés du monde, donne-nous la paix.

 

Communion : En marchant vers toi, Seigneur

R/ En marchant vers toi, Seigneur,

    Notre cƓur est plein de joie :

    Ta lumiĂšre nous conduit vers le PĂšre

    Dans l'Esprit, au Royaume de la Vie.


1. Par ce pain que nous mangeons

    Pain des pauvres, pain des forts

    Tu restaures notre corps

    Tu apaises notre faim

    Jusqu’au jour de ton retour.  R/

2. Par ce pain que nous mangeons

    Pain des anges, pain du ciel

    Tu nourris nos corps mortels

    Tu nous ouvres le banquet

    Qui n'aura jamais de fin.  R/


 

Sortie : Il est nĂ© le divin enfant

R/ Il est né le divin enfant,

    Jouez hautbois, rĂ©sonnez musettes !

    Il est nĂ© le divin enfant,

    Chantons tous son avĂšnement.

1. Le Sauveur que le monde attend,

Pour tout homme est la vraie lumiĂšre !

Le Sauveur que le monde attend,

Est clartĂ© pour tous les vivants !  R/

2. De la crĂšche au crucifiement,

Dieu nous livre un profond mystĂšre,

De la crĂšche au crucifiement,

Il nous aime inlassablement.  R/

 

 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Épiphanie du Seigneur

L'Épiphanie est la fĂȘte de tous ceux qui, tout en menant une vie droite, avec le sens de la justice et du service, ne connaissent pas JĂ©sus Christ, mais que Dieu aime, que Dieu Ă©claire, et que Dieu attire Ă  lui par sa grĂące.

Tout homme, dĂšs qu'il vient au monde, voit se lever au ciel de son cƓur une Ă©toile, son Ă©toile. Elle est un discret appel ainsi qu'un mystĂ©rieux attrait pour partir Ă  la recherche de Dieu. Elle est un «signe» qui nous est donnĂ©, un signe qui nous provoque et nous interroge. Ça peut-ĂȘtre une personne rencontrĂ©e; un livre qui nous tombe sous la main; un film qui nous traverse l’esprit et le cƓur, un Ă©vĂ©nement inattendu : une maladie grave, un enfant qui naĂźt, une perte d’emploi, un nouveau travail ou une nouvelle responsabilitĂ©, etc.

L’Évangile de ce dimanche nous montre les sages qui, pour se rendre Ă  BethlĂ©em, ont Ă©tĂ© guidĂ©s par une Ă©toile, puis par l’Écriture. Le chemin des sages d’Orient est parfois Ă©clairĂ© et parfois obscure. Ces chercheurs de Dieu ne se dĂ©couragent pas pour autant et continuent leur exploration. AprĂšs avoir trouvĂ© le Seigneur, ils lui rendent hommage. Ils retournent ensuite dans leur pays par une nouvelle route : le contact avec Dieu ouvre des voies inconnues et change notre façon de penser, d’agir et de vivre.

Cet Évangile s’adresse Ă  chacun de nous. Il nous interroge sur notre attitude envers Dieu : Sommes-nous capables, comme les sages d’Orient, Ă  la suite de notre Ă©toile, de nous mettre en route, d’ĂȘtre des chercheurs de Dieu ?

Au dĂ©but de cette nouvelle annĂ©e, nous recevons cet appel Ă  devenir des assoiffĂ©s de Dieu. Ainsi, nous serons pour les autres comme une Ă©toile qui leur donnera envie d’en faire autant. C’est cela que nous pouvons nous souhaiter les uns aux autres pour que 2022 soit une bonne annĂ©e.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 06.01.2022 :              18h30          Messe Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration

 

À noter :

Mercredi 05.01.2022 Ă  18h00 : Chapelet en l’église Herz-Jesu Ă  Bonn (Beethovenallee 38)

 

 

 

 

26 décembre 2021

Messe de la Sainte Famille (C)

« Il me faut ĂȘtre chez mon PĂšre. Â»

******************************

 

EntrĂ©e : A pleine voix chantons pour Dieu

1. A pleine voix chantons pour Dieu
    Nos chants de joie, nos chants de fĂȘte !  (bis)
    Dieu est prĂ©sent dans un enfant :
    Sa gloire habite notre terre !
    A pleine voix chantons pour Dieu
    Nos chants de joie, nos chants de fĂȘte !
2.
Rien ne pourra nous séparer
    De lÂŽamitiĂ© que Dieu nous porte !  (bis)
    Par JĂ©sus Christ, et dans lÂŽEsprit,
    Cette assurance est la plus forte.
    Rien ne pourra nous sĂ©parer
    De lÂŽamitiĂ© que Dieu nous porte !

3. Pour annoncer les temps nouveaux,

    Prenons le temps de sa tendresse !  (bis)

    Vienne le jour de son retour :

    Que tous les hommes le connaissent !

    Pour annoncer les temps nouveaux,

    Prenons le temps de sa tendresse !

 

Kyrie :

Kyrie, eeléison, eléison, eeléison. (bis)

Kriste, eléison, eléison eléison. (bis)

Kyrie, eeléison, Kyrie eléison, eeléison on. (bis)

Gloria : Les anges dans nos campagnes

1. Les anges dans nos campagnes ont entonnĂ© l’hymne des cieux,

    Et l’écho de nos montagnes redit ce chant mĂ©lodieux :

R/ Gloria in excelsis Deo.  (bis)

2. Bergers, pour qui cette fĂȘte ? Quel est l'objet de tous ces chants ?

    Quel vainqueur, quelle conquĂȘte mĂ©rite ces cris triomphants :  R/

3. Ils annoncent la naissance du libĂ©rateur dâ€ČIsraĂ«l
    Et, pleins de reconnaissance, chantent en ce jour solennel : 
R/
4. Cherchons tous l'heureux village qui l'a vu naĂźtre sous ses toits ;
    Offrons-lui le tendre hommage, et de nos cƓurs, et de nos voix : 
R/

5. Bergers, quittez vos retraites, unissez-vous Ă  leurs concerts,

    Et que vos tendres musettes fassent retentir les airs :  R/

 

1e lecture : du premier livre de Samuel (1, 20-22. 24-28) :

« Samuel demeura Ă  la disposition du Seigneur tous les jours de sa vie. Â»

 

Psaume 83 :

R/ Heureux les habitants de ta maison, Seigneur ! 

 

2e lecture : de la premiĂšre lettre de saint Jean (3, 1-2. 21-24) :

Nous sommes appelĂ©s enfants de Dieu -et nous le sommes. Â»

 

Alléluia

AllĂ©luia, Amen! AllĂ©luia, Amen! Amen, Amen, Amen, AllĂ©luia!  (bis)

 

Évangile : selon saint Luc (2, 41-52) :

Les parents de JĂ©sus le trouvĂšrent au milieu des docteurs de la Loi. Â»

 

Profession de foi : Symbole de NicĂ©e-Constantinople

 

PriĂšre universelle :

R/ Dieu de tendresse, souviens-toi de nous.

 

Offertoire : Turirimbe Uhoraho (Chantons l’Éternel – chant rwandais)

R/ Mana ndakuririmba, ni wowe mizero yanjye.

     Ni wowe wanyiremeye mu rukundo rwawe.

     Ni wowe nkesha byose, wowe usumba byose.

     Mana, ni wowe Mana Nyakuri.

1. Ufite ububasha, Mana, ufite ububasha bukomeye.

    Mu biremwa byose wiremeye,

    Mu rukundo rwawe, Mana, ni wowe ukwiye gusingizwa.  R/

2. Ni wowe utubeshaho, Mana, ni wowe utubeshaho Mugenga.

    Ni wowe utuma turamuka,

    Mu rukundo rwawe, Mana, ni wowe ukwiye gusingizwa.  R/

Sanctus :

R/ Dieu Saint, Dieu fort, Dieu immortel, bĂ©ni soit ton nom ! (bis)
1. Ciel et terre sont remplis de ta gloire !  R/

2. BĂ©ni soit celui qui vient au nom du Seigneur !  R/

 

Agnus Dei : Mwana Mbata wa Nzambe (Agneau de Dieu – chant congolais)

R/ Mwana Mbata wa Nzambe, oko longola biku na bimolongo.

1. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

2. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

3. Oh pesa biso nilé, pesa biso boboto.

 

Communion : Dans une Ă©table obscure

1. Dans une Ă©table obscure, Sous le ciel Ă©toilĂ© !
    Et d'une Vierge pure, Un doux Sauveur est nĂ©.
    Le Seigneur JĂ©sus-Christ Est nĂ© dans une crĂšche,
    Quand a sonnĂ© minuit.

3. Plein d'une foi profonde, Le monde est Ă  genoux !
    Ô MaĂźtre, ĂŽ Roi du monde, Étends les mains sur nous !
    Ô JĂ©sus tout petit ! Le monde entier t'acclame,
    Dans l'adorable nuit.

 

Sortie : Comme une aurore qui surgit

Stance

Comme une aurore qui surgit de la ténÚbre,
ÉlĂšve-toi dans la joie du Bien-AimĂ©,
Toi qui as donnĂ© le jour à la lumiĂšre !


Plus Ă©tincelante qu’un soleil Ă  midi,
ÉlĂšve-toi dans la joie du Bien-AimĂ©,
Toi qui as porté le Sauveur de ce monde !

Belle comme un lis au-dessus des chardons,
ÉlĂšve-toi dans la joie du Bien-AimĂ©,
Toi qui es bénie entre toutes les femmes
 !

Ô bienheureuse Vierge Marie !

 

1. Pour avoir accueilli sans trembler la Parole,
    Quand l’ange te bĂ©nit de la part du Seigneur
R/ Tu connais aujourd’hui la gloire la plus haute
    Et nos gĂ©nĂ©rations te disent bienheureuse :
    Ô bienheureuse Vierge Marie !

2. Pour avoir enfanté pauvrement dans la crÚche
    Celui qui t’a crĂ©Ă©e, et qui est ton Seigneur,  R/

6. Pour avoir attendu, d’une foi trùs patiente,
    Cette aube oĂč le vivant reviendrait des enfers,  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

FĂȘte de la Sainte Famille

En ce dimanche, nous entendons des lectures qui nous parlent des relations internes Ă  la famille. La premiĂšre lecture nous donne le tĂ©moignage d’Anne. Par ses priĂšres insistantes, elle a reçu de Dieu un fils, Samuel. Et elle l’amĂšne au temple pour le consacrer au Seigneur. C’est une maniĂšre de rappeler que les enfants n’appartiennent pas seulement aux parents. Ils sont Ă  Dieu, PĂšre de tous les humains. La deuxiĂšme lecture insiste prĂ©cisĂ©ment sur ce point : nous sommes tous membres d’une famille humaine. Mais au jour de notre baptĂȘme, nous sommes entrĂ©s dans celle de Dieu. Cela nous confĂšre une extraordinaire dignitĂ©.

L’Évangile de ce dimanche nous montre que, pour Marie et Joseph, tout n’a pas Ă©tĂ© aussi simple qu’on aurait pu l’imaginer. La famille de Joseph et Marie n’est pas Ă©pargnĂ©e par les difficultĂ©s de la vie : ĂȘtre enceinte avant le mariage, l’émigration avec la fuite en Egypte, un enfant qui disparaĂźt trois jours, la mort du Fils. La Sainte Famille est sainte de par son abandon Ă  la GrĂące de Dieu qui lui permet d’affronter les Ă©preuves et sa foi en Dieu.

Cette saintetĂ© qui n’est qu’abandon Ă  la GrĂące, qui n’est que oui Ă  l’action de Dieu dans une vie, cette saintetĂ© qui est celle de la Sainte Famille ; cette saintetĂ© lĂ  nous pouvons tous en vivre et c’est en cela qu’elle est un modĂšle pour nous.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 30.12.2021 :         17h30        Chapelet mĂ©ditĂ© Ă  l’aumĂŽnerie

                                    18h30 :      Messe Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration

 

À noter :

Ø  Mercredi 29.12.2021 Ă  18h00 : Chapelet en l’église Herz-Jesu Ă  Bonn (Beethovenallee 38), Ă  l’initiative du groupe « Deutschland betet Â» (L’Allemagne en priĂšre), et sur le thĂšme « Es geht um Frieden und Freiheit, Einheit und Zusammenhalt“ (Il s'agit de paix et de libertĂ©, d'unitĂ© et de solidaritĂ©). Cette initiative, lancĂ©e d’abord en Autriche, a dĂ©butĂ© en Allemagne le 8 dĂ©cembre 2021 le jour de la fĂȘte de l’ImmaculĂ©e Conception. Ce chapelet aura lieu tous les mercredis Ă  la mĂȘme heure et au mĂȘme endroit.

Ø  Du lundi 27 au vendredi 31 dĂ©cembre 2021 : Pas de permanence Ă  l’aumĂŽnerie !

 

INTENTIONS

 

 

 

 

 

 

19 décembre 2021

Messe du 4e dimanche de l’Avent (C)

« Tu es bĂ©nie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est bĂ©ni. Â»

*************************************************************

 

EntrĂ©e : Peuples qui marchez dans la longue nuit

R/ Peuples qui marchez dans la longue nuit,
    Le jour va bientĂŽt se lever.
    Peuples qui cherchez le chemin de vie,
    Dieu lui-mĂȘme vient vous sauver.
  (bis)
1. Il est temps de lever les yeux
    Vers le monde qui vient
    Il est temps de jeter la fleur
    Qui se fane en vos mains.  R/

2. Il est temps de tuer la peur
    Qui vous garde en ses liens
    Il est temps de porter la croix
    Jusqu'au bout du chemin.  R/

3. Il est temps de bĂątir la paix
    Dans ce monde qui meurt
    Il est temps de laisser l'amour
    LibĂ©rer votre cƓur.  R/

 

Kyrie : Brabe nuba (Seigneur Dieu, langue Sara du Tchad)

R/ Brabe nuba (soliste) i mbel o kum to ndo yadji

    Brabe nuba (soliste) boo i mayin roi dojit’

- Brabe o kum ton do yadji boo o non ya nganigue.  R/

- Krist o kumtondo yadji, boo o non ya  ngakoingue.  R/

- In Ndil ket al ya Allah Brah; boo adeji kaj yay’t.  R/

1Ăšre lecture : Lecture du livre de MichĂ©e (5, 1-4a) :

« De toi sortira celui qui doit gouverner IsraĂ«l. Â»

 

Psaume 79 :

R/ Fais-nous revenir Ă  Toi, Seigneur ! Que ton Peuple en toi retrouve sa joie !

    Manifeste-nous ton Salut !

 

2e lecture : Lecture de la lettre de saint Paul aux HĂ©breux (10, 5-10) :

« Me voici, je suis venu pour faire ta volontĂ©. Â»

 

AllĂ©luia : Alleluia ebug anga (langue ewondo – Centre Cameroun)

Alleluia, Ebug anga nÔn nyol aso tobo ai bot Alleluia !

Ebugu ane metari, Ebugu nya mana, Ebugu anga so ayob
na kode bot, Ebugu ane Zambe emen alleluia.

 

Évangile : selon saint Luc (1, 39-45) :

« D’oĂč m’est-il donnĂ© que la mĂšre de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Â»

 

Profession de foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Viens pour notre attente, ne tarde plus :

    Pour notre dĂ©livrance, viens Seigneur JĂ©sus !

 

Offertoire : Ho nye nunana L’assignĂš (Reçois nos offrandes – Chant togolais)

R/ Ho nye nunana L’assignù, hoe woadze nuwo.

Hoe lo, hoe, hoe woadze nuwo.

1. O Apeto, kpo nye nublanui, ho kpono sia L’assignù,

    Hoe woadze nuwo.  R/

2. O Apeto kpo nye nublanui, ho vin sia L’assignù,

    Hoe woadze nuwo.  R/

3. O Apeto, kpo nye nublanui, ho vosa sia L’assignù,

    Hoe woadze nuwo.  R/

 

Sanctus : Saint, Saint, Saint, le Seigneur il est Saint

Tous :         Saint, Saint, Saint, le Seigneur il est Saint.

Saint son Nom dans les siĂšcles. (bis)

Soliste :      Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.

Tous :         Hosanna, Hosanna, Saint son Nom dans les siĂšcles.  (bis)

Soliste :      BĂ©ni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

Tous :         Hosanna, Hosanna, Saint son Nom dans les siĂšcles.  (bis)

 

Agneau de Dieu : Ntama w’Imana

-          Ntama, Ntama w’Imana. Ntama, Ntama w’Imana.

Wowe ukiza ibyaha, wowe ukiza ibyaha by’abantu,

tugirire imbabazi.

-          Ntama, Ntama w’Imana. Ntama, Ntama w’Imana.

Wowe ukiza ibyaha, wowe ukiza ibyaha by’abantu,

tugirire imbabazi.

-          Ntama w’Imana, wowe ukiza ibyaha by’abantu,

Yezu uduhe amahoro.

 

Communion : Tu fais ta demeure en nous

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
    Toi le tout petit, le serviteur.
    Toi, le Tout Puissant,

    Humblement tu t'abaisses.
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.

1. Le pain que nous mangeons,

    Le vin que nous buvons,
    C'est ton corps et ton sang,
    Tu nous livres ta vie,

    Tu nous ouvres ton cƓur,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/

2. Par le don de ta vie,

    Tu dĂ©sires aujourd'hui

    Reposer en nos cƓurs,
    BrĂ»lĂ© de charitĂ©,

    AssoiffĂ© d'ĂȘtre aimĂ©,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/

3. Unis Ă  ton amour, tu nous veux pour toujours

    Ostensoirs du Sauveur,
    En notre humanitĂ©, tu rejoins l'Ă©garĂ©,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/

 

Sortie : Seigneur, venez, la terre est prĂȘte pour vous accueillir

1. Seigneur, venez la terre est prĂȘte pour vous accueillir.
    Seigneur, venez, sur nos sillons le grain peut mĂ»rir.
    Car toute chair attend le Verbe de Dieu.
    Qu’à notre dĂ©sir enfin se rouvrent les cieux !
    Mon Dieu, que votre rĂšgne arrive !
2. Seigneur, venez, le pain nous manque

    Et nos Ăąmes ont faim.
    Seigneur, venez, la table est mise pour le festin.
    Que votre corps nous soit la force du jour,
    Que votre prĂ©sence en nous ravive l’amour !
    Mon Dieu, que votre rĂšgne arrive !
3. Seigneur, venez, le froid nous mord et la nuit est sans fin.
    Seigneur, venez, nos yeux espĂšrent votre matin,
    Que votre paix se lĂšve sur nos douleurs.

    Qu’au feu de l’esprit renaisse un monde qui meurt !
    Mon Dieu, que votre rĂšgne arrive !


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Noël approche !

NoĂ«l approche ! Dans une semaine, nous fĂȘterons l’anniversaire de la venue de JĂ©sus dans notre monde. Les textes liturgiques de ce dimanche nous parlent tous de cet heureux Ă©vĂ©nement : la promesse d’un Messie est enfin rĂ©alisĂ©e dans la naissance de cet Enfant-Dieu. Le prophĂšte MichĂ©e (1Ăšre lecture) l’avait annoncĂ© : « Et toi, BethlĂ©em Éphrata, le plus petit des clans de Juda, c’est de toi que sortira pour moi celui qui doit gouverner IsraĂ«l. » (Mi 5:1) L’épitre aux HĂ©breux (2Ăšme lecture) rappelle aussi la venue de JĂ©sus, l’EnvoyĂ© de Dieu : « Aussi, en entrant dans le monde, le Christ dit : 
] Me voici, je suis venu, mon Dieu, pour faire ta volontĂ©, ainsi qu’il est Ă©crit de moi dans le Livre. » (He 10:5-7) Le rĂ©cit de l’Évangile de ce dimanche nous dĂ©crit la surprise et l’émerveillement de Marie aprĂšs l’annonce de l’Ange qu’elle va mettre au monde le ‘Fils du TrĂšs-Haut’ (Lc 1:32). Tout Ă  la joie, elle part en toute hĂąte annoncer cette bonne nouvelle Ă  Élisabeth, sa cousine.

À l’approche de NoĂ«l, nombreux sont ceux qui vont cĂ©lĂ©brer NoĂ«l dans une ambiance festive sans aucun rapport avec la foi. Ils ignorent complĂštement le vrai sens de cette fĂȘte religieuse. Pour nous chrĂ©tiens, ces derniers jours du temps de l’Avent nous invitent au recueillement. Certes, ce n’est pas facile de trouver un moment de silence dans cette ambiance d’agitation gĂ©nĂ©rale. Mais, de temps Ă  autre, mettons-nous Ă  l’écart de nos prĂ©occupations quotidiennes pour retrouver la paix dans l’ñme. Quittons pour quelques instants cette vie trĂ©pidante pour nous ressourcer. Au cƓur de l’action, nous avons besoin d’un temps calme pour nous recentrer. Nous avons besoin de prendre du recul pour mieux discerner ce qui est essentiel dans notre vie. Le temps de l’Avent nous y favorise !

À BethlĂ©em, JĂ©sus n’a pas pu trouver un lieu digne pour venir au monde. Sommes-nous prĂȘts maintenant Ă  L’accueillir ? RĂ©servons-Lui une place de choix dans notre cƓur.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 23.12.2021 :              18h30          Messe Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration

Vendredi 24.12.2021 :      21h00          Messe de la Nuit de NoĂ«l Ă  St. Andreas

Samedi 25.12.2021 :         11h00          Messe du Jour de NoĂ«l Ă  St. Andreas

 

À noter :

Mercredi 22.12.2021 Ă  18h00 : Chapelet en l’église Herz-Jesu Ă  Bonn (Beethovenallee 38), Ă  l’initiative du groupe « Deutschland betet Â» (L’Allemagne en priĂšre), et sur le thĂšme « Es geht um Frieden und Freiheit, Einheit und Zusammenhalt“ (Il s'agit de paix et de libertĂ©, d'unitĂ© et de solidaritĂ©). Cette initiative, lancĂ©e d’abord en Autriche, a dĂ©butĂ© en Allemagne le 8 dĂ©cembre 2021 le jour de la fĂȘte de l’ImmaculĂ©e Conception. Ce chapelet aura lieu tous les mercredis Ă  la mĂȘme heure et au mĂȘme endroit.

 

 

 

 

 

12 décembre 2021

Messe du 3e dimanche de l’Avent (C)

« Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Â»

****************************************************

 

EntrĂ©e : Joie au ciel

1. Joie au ciel ! Exulte la terre !

    Montagnes et collines chantent de joie devant lui,

    Et tous les arbres des forĂȘts l’applaudiront.

R/ Car le Seigneur viendra et mes lĂšvres chanteront :

    BĂ©ni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !

2. Joie au ciel ! Exulte la terre !

    Fais luire ton amour sur nous, ĂŽ Seigneur, notre Dieu.

    De notre terre germera l’Emmanuel.  R/

3. Joie au ciel ! Exulte la terre !

    FidĂšle Ă  sa promesse, notre Seigneur reviendra

    Avec puissance et majestĂ©, AllĂ©luia !  R/

 

Kyrie, Sanctus et Agnus Dei : Messe grĂ©gorienne de l’Avent XVII

 

1e lecture : livre de Sophonie (3, 14-18) :

« Fille de Sion, réjouis-toi, car le Seigneur est en toi. »

 

Cantique d’IsaĂŻe (Is 12) :

R/ Exulte de joie, fille de Sion ! Il est grand au milieu de toi, Le Saint d’IsraĂ«l !

1. Voici le Dieu qui me sauve :
    J’ai confiance, plus de crainte pour moi.
    Ma force et mon chant, c’est le Seigneur ;
    Il s’est fait mon salut.  R/

2. Rendez grĂące au Seigneur, proclamez son nom,
    Annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! Â»
    Redites-le : « Sublime est son Nom ! Â»,

    Chantez, jouez pour le Seigneur !  R/

3. Il a fait la merveille connue de toute la terre :
    Jubilez, criez de joie, habitants de Sion,
    Car il est grand au milieu de toi,

    Le Saint d’IsraĂ«l !  R/

 

2e lecture : de la lettre de saint Paul aux Philippiens (4, 4-7) :

« Soyez dans la joie : le Seigneur est proche. Â»

 

AllĂ©luia :

Jean est venu, ProphĂšte du TrĂšs-Haut, AllĂ©luia ! AllĂ©luia !

PrĂ©parer la route devant le Seigneur, AllĂ©luia ! AllĂ©luia !

 

Évangile : selon saint Luc (3, 10-18) :

« Que devons-nous faire ? Â».

 

Acclamation : Ecce Dominus veniet

Profession de la foi : Credo chantĂ© en latin

 

PriĂšre universelle :

R/ RĂ©veille ta puissance, Seigneur, viens nous sauver.

 

Communion : Ô viens JĂ©sus, ĂŽ viens Emmanuel

1. Ô viens, JĂ©sus, ĂŽ viens Emmanuel,
    Nous dĂ©voiler le monde fraternel.
    OĂč ton amour, plus fort que la mort,
    Nous rĂ©gĂ©nĂšre au sein d'un mĂȘme corps.
R/ Chantez! Chantez!
    Il vient Ă  notre appel combler nos cƓurs, Emmanuel!
2.
Ô viens, Berger, que Dieu nous a promis,
    Entends au loin ton peuple qui gĂ©mit;
    Dans la violence il vit son exil,
     De ses souffrances, quand renaĂźtra-t-il?  R/
3. Ô viens, JĂ©sus, et dans la chair blessĂ©e,
    Fleuris pour nous racine de JessĂ©:
    PrĂšs de l'eau vive, l'arbre plantĂ©.
    SoulĂšve jusqu'Ă  Dieu le monde entier.  R/
4. Ô viens, JĂ©sus, tracer notre chemin,
    Visite-nous, Ă©toile du matin;
    Au fond de nos regards, fais monter.
    L'Ă©clat soudain du jour d'Ă©ternitĂ©.  R/

 

 

Sortie : Alma Redemptoris Mater

 (MĂšre bĂ©nie du RĂ©dempteur, Porte du ciel, toujours ouverte, Étoile de la Mer :

secourez ce peuple abattu qui fait effort pour se relever.

Vous avez mis au monde – la nature s’en Ă©tonne – le Dieu trĂšs saint qui vous a crĂ©Ă©e.

Vierge avant et aprĂšs, accueillez l’Ave, le salut de l’ange Gabriel, et ayez pitiĂ© des pĂ©cheurs.)


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Gaudete, le dimanche de la joie

Ce troisiĂšme dimanche de l'Avent est dit « le dimanche de la joie » : «Gaudete in Domino semper : iterum dico, gaudete !» «Soyez dans la joie du Seigneur, soyez toujours dans la joie », dit l’antienne d’ouverture de la messe de ce dimanche. « Savoir que Dieu est proche, attentif et plein de compassion, (...), qu'il est un pĂšre misĂ©ricordieux qui s'intĂ©resse Ă  nous dans le respect de notre libertĂ©, est motif d'une joie profonde » (saint Jean-Paul II).

Dans les lectures de ce dimanche, le prophĂšte Sophonie, Paul dans une prison, nous parlent de la joie ! Sophonie et Paul ont en commun une chose que nous avons tendance Ă  oublier : ils espĂšrent en Dieu. Ils savent que mĂȘme s’ils sont au fond de la souffrance et de la mort, Dieu ne les abandonnera jamais. Il viendra Ă  leur secours et les dĂ©livrera. Cette espĂ©rance est fondĂ©e sur la fidĂ©litĂ© de Dieu, sur le message des prophĂštes, sur l’espĂ©rance de la venue du Messie, l’envoyĂ© de Dieu pour sauver son peuple.

C’est bien Ă  cette joie divine que nous sommes appelĂ©s. Ces quelques jours de l’Avent qu’il nous reste sont le moment bĂ©ni pour faire grandir en nous l’attente de recevoir Dieu venant en nous, pour lui laisser une place dans notre cƓur pour qu’il puisse y rĂ©pandre vraiment toute sa joie Ă  NoĂ«l et pour que toutes les joies des jours de fĂȘtes soient vĂ©cues dans la joie de Dieu.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 16.12.2021 :         18h30        Messe A Andreas, suivie de l’adoration

Samedi 18.12.2021 :     17h00        RĂ©pĂ©tition de la chorale

                                    19h00        CĂ©lĂ©bration pĂ©nitentielle Ă  St. Andreas

 

À noter :

Ø  Les Missels des Dimanches 2022 (AnnĂ©e C) sont disponibles. À retirer Ă  la sortie de la messe ou Ă  l’aumĂŽnerie. Un exemplaire coĂ»te 10 €.

Ø  Aujourd’hui ce dimanche 12 dĂ©cembre 2021 : À la sortie de la messe, pot sur le parvis de l’église St. Andreas au profit de l’orphelinat de Kitabi au Rwanda.

 

 

 

 

 

 

 

05 décembre 2021

Messe du 2e dimanche de l’Avent (C)

« PrĂ©parez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. Â»

**********************************************

 

EntrĂ©e : PrĂ©parez le chemin du Seigneur

R/ Préparez le chemin du Seigneur,

    Ouvrez large la porte de vos cƓurs :

    Il viendra le Sauveur,

    Et tout homme verra le salut de Dieu.


1. Ôte ta robe de tristesse,

    Plus de malheur, plus de dĂ©tresse :

    C'est ton Sauveur qui vient vers toi,

    Il te vĂȘtira de sa joie !   R/

2. Dis aux timides qui s'affolent :

    Ne craignez pas, prenez courage !

    Dieu vient lui-mĂȘme nous sauver,

    Il vous conduira vers sa joie !  R/


3. Vois les collines qui s'abaissent,
    Vois les ravins qui s'aplanissent,
    Vois le chemin qui s'est ouvert,
    Foule innombrable des sauvĂ©s !   R/

 

1e lecture : livre de Baruc (5, 1-9) : « Dieu va dĂ©ployer ta splendeur. Â»

 

Psaume 125 :

R/ Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :

    nous Ă©tions en grande fĂȘte !

1. Quand le Seigneur ramena les captifs Ă  Sion,

    Nous Ă©tions com(me) en rĂȘve !

Alors notre bouche Ă©tait pleine de rires,

Nous poussions des cris de joie.  R/

2. Alors on se disait parmi les nations :

    « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! Â»

Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :

Nous Ă©tions en grande fĂȘte !  R/

3. RamĂšne, Seigneur, nos captifs,

    comme les torrents au dĂ©sert !

Qui sĂšme dans les larmes,

moissonne dans la joie.  R/

4. Il s’en va, il s’en va en pleurant ;

    Il jette la semence ;

Il s’en vient, il s’en vient dans la joie ;

Il rapporte les gerbes.  R/

 

2e lecture : de la lettre de saint Paul aux Philippiens (1, 4-6. 8-11) :

« Dans la droiture, marchez sans trĂ©bucher vers le jour du Christ. Â»

 

AllĂ©luia :   AllĂ©luia ! AllĂ©luia ! (bis) Devant le Seigneur, une voix proclame :

                 AllĂ©luia ! AllĂ©luia ! (bis)

                 « Dans le dĂ©sert, prĂ©parez le chemin. Â» AllĂ©luia ! AllĂ©luia ! (bis)

 

Évangile : selon saint Luc (3, 1-6) : « Tout ĂȘtre vivant verra le salut de Dieu. Â»

 

Acclamation :

Voici venir le Roi, le TrĂšs-Haut, avec grande puissance,

pour sauver le Peuple, AllĂ©luia !

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a Ă©tĂ© crucifiĂ©, est mort, et a Ă©tĂ© enseveli ;

est descendu aux enfers,

le troisiĂšme jour est ressuscitĂ© des morts ;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN.

PriĂšre universelle :

R/ Vienne ton Royaume et son fruit de justice.  (bis)

 

Communion : Voici la demeure de Dieu parmi les hommes

R/ Voici la demeure de Dieu parmi les hommes,
    Marie, terre admirable, terre de la promesse,
    MĂšre de lÂŽEmmanuel.
1. LŽange du Seigneur fut envoyé à Marie,
    Et la Vierge fut Ă©blouie par la lumiĂšre.
    Ecoute, Marie, Vierge du Christ :
    Tu concevras et tu enfanteras un fils,
    Tu es le paradis nouveau et la terre promise
    En toi le soleil a Ă©tabli sa demeure.
2. Le Seigneur tŽa regardée dans son amour,
    Reçois la parole que par lÂŽange il tÂŽenvoie ;
    Il vient vers nous, le Dieu vĂ©ritable,
    Il revĂȘt dans ton sein la chair du premier Adam,
    EngendrĂ© par le PĂšre et nĂ© dans le temps,
    Dieu et homme, lumiĂšre et vie, le crĂ©ateur du monde.

4. Réjouissez-vous avec moi, bien-aimés du Seigneur ;
    Mon cƓur est devenu le temple de Dieu,
    Il sÂŽest penchĂ© sur son humble servante,
    Il a fait de mon sein la porte du ciel,
    En moi Il a pris chair, le Fils unique du PĂšre,
    JĂ©sus, le plus beau des enfants des hommes.

 

Sortie : Venez, divin Messie

R/ Venez, divin Messie,

    Nous rendre espoir et nous sauver !

    Vous ĂȘtes notre vie ! Venez, venez, venez !

1. Ô Fils de Dieu, ne tardez pas ;

    Par votre Corps donnez la joie

    À notre monde en dĂ©sarroi.

    Redites-nous encore

    De quel amour vous nous aimez ;

    Tant d’hommes vous ignorent !

    Venez, venez, venez !  R/

2. Nous attendons l’Emmanuel,

    Le Fils bĂ©ni de l’Eternel

    Qui doit venir du haut du ciel.

    Entrouvre-toi, ĂŽ terre,

    OĂč notre Dieu doit s’incarner.

    HĂątez ce grand mystĂšre !

    Venez, venez, venez !  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

La parole de Dieu fut adressée à Jean dans le désert

« La Parole de Dieu fut adressĂ©e Ă  Jean dans le dĂ©sert ». En nous disant cela, l’évangĂ©liste a quelque chose d’important Ă  nous faire dĂ©couvrir : au temps de Jean Baptiste, c’était dans le dĂ©sert que la Parole de Dieu pouvait ĂȘtre le mieux entendue. C’est important pour chacun de nous aujourd’hui : Ă  la maniĂšre de Jean Baptiste, nous sommes tous invitĂ©s au dĂ©sert pour entendre ce que Dieu a Ă  nous dire aujourd’hui. C’est ainsi que nous pourrons prĂ©parer son chemin.

Le dĂ©sert dont Dieu nous parle, il est en chacun de nous. Le dĂ©sert est synonyme de silence. Aller dans le dĂ©sert, c’est trouver le silence. Nous vivons dans une sociĂ©tĂ© oĂč le bruit nous envahit de tous cĂŽtĂ©s. Et pourtant, le silence est absolument essentiel. « Nous sommes trop sollicitĂ©s par ce monde qui va trop vite. Nous ne prenons pas le temps de nous arrĂȘter, de faire silence pour que nous puissions nous poser la question de savoir si la vie que nous menons est bien accrochĂ©e Ă  l’essentiel Â» (Jean-Louis Étienne).

Ils sont nombreux dans le monde ceux qui se prĂ©parent Ă  fĂȘter NoĂ«l. Mais beaucoup vont vivre ce jour en oubliant celui qui devrait ĂȘtre au centre de cette fĂȘte. PrĂ©parer NoĂ«l, c’est d’abord accueillir JĂ©sus qui vient, c’est se mettre Ă  l’écoute de son Esprit Saint, c’est aller au dĂ©sert pour mieux entendre son appel.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 09.12.2021 :              18h30          Messe A Andreas, suivie de l’adoration

Samedi 11.12.2021 :         17h00          RĂ©pĂ©tition de la chorale

 

À noter :

Ø  Les Missels des Dimanches 2022 (AnnĂ©e C) sont disponibles. À retirer Ă  la sortie de la messe ou Ă  l’aumĂŽnerie. Un exemplaire coĂ»te 10 €.

Ø  Dimanche 12 dĂ©cembre 2021 : À la sortie de la messe, pot sur le parvis de l’église St. Andreas au profit de l’orphelinat de Kitabi au Rwanda.

 

 

 

 

 

28 Novembre 2021

Messe du 1er dimanche de l’Avent (C)

« Redressez-vous et relevez la tĂȘte, car votre rĂ©demption est proche. Â»

*********************************************************

 

EntrĂ©e : Toi qui viens pour tout sauver

1. Toi qui viens pour tout sauver,

    L’Univers pĂ©rit sans toi ;

    Fais pleuvoir sur lui ta joie,

    Toi qui viens pour tout sauver.

2. Viens offrir encor ton pain
    Et ton vin aux misĂ©reux ;
    Pour qu’ils voient le don de Dieu,
    Viens offrir encor ton pain.

3. Toi qui viens pour tout sauver,

    Fais lever enfin le Jour

    De la paix dans ton amour,

    Toi qui viens pour tout sauver.

1. Nun komm, der Heiden Heiland,
    der Jungfrauen Kind erkannt,
    dass sich wunder alle Welt,
    Gott solch Geburt ihm bestellt.

 

Préparation pénitentielle

 

Kyrie :

 

1e lecture : livre de JĂ©rĂ©mie (33, 14-16) :

« Je ferai germer pour David un Germe de justice. Â»

 

Psaume 24 :

R/ Fais-moi connaßtre tes chemins, guide-moi dans ta Vérité.

 

1. Fais-moi connaĂźtre, Seigneur, tes voies,
    Mon Dieu, enseigne-moi tes sentiers.

Guide-moi dans ta vérité,

Apprends-moi que tu es le Dieu de mon salut.  R/

2. Ne te souviens pas des péchés de ma jeunesse,

    Au nom de ton amour, ne m’oublie pas !

Dans sa bonté, le Seigneur fait justice,
lui qui remet dans la voie les égarés.

3. Il guide les pauvres avec sagesse,
    il enseigne aux humbles sa voie.  R/

Tous les chemins du Seigneur sont grùce et vérité
pour ceux qui gardent les paroles de son Alliance.  R/

 

2e lecture : de la 1Ăšre lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (3, 12--4, 2) :

« Que le Seigneur affermisse vos cƓurs lors de la venue de notre Seigneur JĂ©sus. Â»

 

AllĂ©luia :

Évangile : selon saint Luc (21, 25-28. 34-36) : « Votre rĂ©demption approche. Â»

 

Acclamation :

Voici venir le Roi, le TrĂšs-Haut, avec grande puissance,

pour sauver le Peuple, AllĂ©luia !

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Vienne ton Royaume et son fruit de justice.  (bis)

 

Communion : Orgue

 

Action de grĂące : Vienne la rosĂ©e

1. Vienne la rosée sur la terre,
    Naisse l'espĂ©rance en nos cƓurs,
    Brille dans la nuit la lumiĂšre :
    BientĂŽt va germer le Sauveur.
    Au dĂ©sert un cri s'Ă©lĂšve :
    PrĂ©parez les voies du Seigneur.
2. Berger d'Israël, tends l'oreille,
    Descends vite Ă  notre secours :
    Et nos yeux verront tes merveilles,
    Nos voix chanteront ton amour.
    Fille de Sion, tressaille,
    Le Seigneur dĂ©jĂ  vient vers toi.
3. RĂ©veille, ĂŽ Seigneur, ta vaillance,
    Etablis ton rĂšgne de Paix ;
    Que les peuples voient ta puissance,
    Acclament ton Nom Ă  jamais.
    L'univers attend ta gloire,
    Et nous prĂ©parons ton retour.

 

Sortie : Aube nouvelle

1. Aube nouvelle dans notre nuit.

    Pour sauver son peuple Dieu va venir.

    Joie pour les pauvres, fĂȘte aujourd’hui !

    Il faut prĂ©parer la route au Seigneur. (bis)

2. Bonne nouvelle, cris et chansons.

    Pour sauver son peuple Dieu va venir.

    Voix qui s’élĂšvent dans nos dĂ©serts.

    Il faut prĂ©parer la route au Seigneur. (bis)

3. Terre nouvelle, monde nouveau.

    Pour sauver son peuple Dieu va venir.

    Paix sur la terre, Ciel parmi nous.

    Il faut prĂ©parer la route au Seigneur. (bis)


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

1er Dimanche de l’Avent

Nous commençons aujourd’hui le temps de l’Avent, une pĂ©riode de quatre semaines de rĂ©flexion, de prĂ©paration, de conversion ! La pĂ©riode liturgique de l’Avent a deux buts principaux : nous prĂ©parer Ă  la fĂȘte de NoĂ«l et raviver le feu de notre espĂ©rance.

Le jour de NoĂ«l que nous attendons est dĂ©jĂ  advenu. Dieu s’est fait homme. Dieu a connu la vie de l’homme. Dieu est mort et ressuscitĂ©. La mort a Ă©tĂ© vaincue et la vie a triomphĂ©e. Chaque dimanche, nous cĂ©lĂ©brons cette victoire. Ce jour-lĂ  est advenu et pourtant nous allons encore l’attendre et l’espĂ©rer. Nous allons encore allumer nos bougies d’Avent pour demander Ă  la LumiĂšre de briller dans notre monde et d’advenir.

Ce jour qui est dĂ©jĂ  lĂ  et qui n’est pas encore lĂ , ce jour que nous vivons et cĂ©lĂ©brons chaque dimanche, ce jour-lĂ  nous avons Ă  le faire advenir dans notre monde et Ă  le faire connaĂźtre au monde entier. Comment ? Paul nous le dit dans ses lettres : en vivant de l’amour, un amour intense et dĂ©bordant. La lumiĂšre de l’Avent que nous avons Ă  allumer pour prĂ©parer NoĂ«l, c’est la lumiĂšre de l’amour qui doit briller dans nos cƓurs. C’est la lumiĂšre d’un amour qui dĂ©truit nos Ă©goĂŻsmes et notre orgueil, nos prĂ©jugĂ©s et nos Ă©troitesses d’esprit. La lumiĂšre de l’amour d’un petit enfant qui vient Ă  notre rencontre en nous ouvrant les bras. Cette lumiĂšre que nous accueillons Ă  NoĂ«l, nous devons l’allumer, avant NoĂ«l, dans notre cƓur. La sociĂ©tĂ© de consommation a compris, peut-ĂȘtre mieux que nous, que NoĂ«l est le temps de l’amour partagĂ© Ă  travers les cadeaux et les repas de fĂȘte. Mais, ce qui doit ĂȘtre au cƓur de ces cadeaux et de ces repas, c’est l’amour du prochain et du monde qui nous a Ă©tĂ© donnĂ© en partage.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 02.12.2021 :              10h30          24 heures d’adoration eucharistique Ă  St.

                                                                     Andreas, avec la possibilitĂ© de se confesser Ă  18h30

Vendredi 03.12.2021 :       09h00          Messe Ă  St. Andreas

Samedi 04.12.2021 :         17h00          RĂ©pĂ©tition de la chorale

 

À noter :

Ø  Aujourd’hui ce  28 novembre 2021 aprĂšs la messe : PriĂšre devant la tombe du PĂšre Dismas IYAKAREMYE, derriĂšre l’église de St. Evergislus (Plittersdorf) ;

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 02 dĂ©cembre 2021, priĂšre de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-aprĂšs : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

Ø  Les Missels des Dimanches 2022 (AnnĂ©e C) sont disponibles. À retirer Ă  la sortie de la messe ou Ă  l’aumĂŽnerie. Un exemplaire coĂ»te 10 €.

 

 

 

 

 

 

 

21 novembre 2021

Messe du Christ Roi de l’Univers (B)

« Moi, je suis nĂ©, je suis venu dans le monde pour ceci :

rendre tĂ©moignage Ă  la vĂ©ritĂ©. Â»

******************************

 

EntrĂ©e : Venez, chantons notre Dieu

R/ Venez chantons notre Dieu, lui le roi des cieux !
    Il est venu pour sauver l'humanitĂ© et nous donner la vie.
    Exulte pour ton roi, JĂ©rusalem danse de joie.

1. Il est venu pour nous sauver du péché,
    Exulte, JĂ©rusalem danse de joie.
    Oui par sa mort, tous nous sommes libĂ©rĂ©s,
    Exulte, JĂ©rusalem danse de joie.

3. Le roi de gloire nous a donné le salut,

    Exulte, JĂ©rusalem danse de joie.
    Sa majestĂ©, nous pouvons la contempler,

    Exulte, JĂ©rusalem danse de joie.

Kyrie (BĂ©nin)

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (femmes) (bis)

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (toute la foule)

O Christ prend pitié, (hommes) O Christ prends pitié

O Christ prend-end pitié, O Christ prend pitié

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (femmes)

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (Tous)

 

Gloria :

R/ Gloire Ă  Dieu au plus haut des cieux,

    et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime.  (bis)

1. Nous te louons, nous te bénissons

    Nous t’adorons, nous te glorifions

    Nous te rendons grĂące pour ton immense gloire (tous)  R/

2. Seigneur Dieu Roi du Ciel, Dieu le PĂšre Tout puissant,

    Seigneur Fils unique JĂ©sus-Christ

    Seigneur Dieu agneau de Dieu le Fils du PĂšre.  R/

3. Toi, qui enlÚve, le péché du monde prends pitié de nous

    Toi, qui es assis Ă  la droite du pĂšre reçois notre priĂšre

4. Car toi Seul est Saint, Toi Seul est Seigneur, (Tous)

    Toi seul est le TrĂšs-Haut, JĂ©sus-Christ avec le Saint Esprit

    Dans la gloire de Dieu le PĂšre.

    A-A Amen, Amen (bis) aux Hommes qu’Il aime (bis)

    A-A Amen, Amen (bis) AAAAAmen.

 

1Ăšre lecture : livre de Daniel (7, 13-14) :

« Sa domination est une domination Ă©ternelle. Â»

 

Psaume 92 :

R/ Le Seigneur est Roi ; que toute la terre exulte de joie !

 

2Ăš lecture : de l’Apocalypse de saint Jean (1, 5-8) :

« Le prince des rois de la terre a fait de nous un royaume et des prĂȘtres pour son Dieu. Â»

 

Acclamation :

R/ AllĂ©luia, AllĂ©lu, AllĂ©luia, AllĂ©luia, AllĂ©luia ! (bis)

 

Évangile : selon saint Jean (18, 33b-37) :

« C’est toi-mĂȘme qui dis que je suis roi. Â»

 

Profession de foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Dans ta miséricorde, Seigneur, écoute-nous.

 

Offertoire : Inkingi negamiye - Ma colonne d’appui (chant en kinyarwanda)

R/ Inkingi negamiye, amizero y’abihebye,

    Rukundo rutagereranywa, umbere umutamenwa.

    Umbere Umutabazi, untere ubutwari,

    Rukundo rutagereranywa, umbere umutamenwa.

1. Nari nzi ko wanyibagiwe, kubera amakosa yanjye,

    nasanze ukinzirikana kubera impuhwe zawe.  R/
2. Wankinze kuba mu makuba, yahoraga anyugarije,

    nasanze ukinzirikana, kubera impuhwe zawe.  R/

 

Sanctus : Mosantu ndeyo

R1/ Mosantu ndé yo, mosantu ndé e e yo

      Mosantu ndĂ© yo, Mosanto o Likolo (bis)

1. Ebele ya ba yuda bakomi komituna

    oya nde e nani Mosantu o Likolo. (yonde Mosantu)  R1/

2. Na Likolo ba koyemba awa na sé tokoyemba

    Poto kumissa Hosana o Likolo. (yonde Hosana)

R2/ Hosana ndé yo, Hosana ndé e e yo,

      Hosana ndĂ© yo, Hosana o Likolo (bis)

 

Agnus Dei : Mawulengbovi (langue fon du BĂ©nin)

1. Mawulengbovi déé no susuwÚ GbÚméton lÚsilé, kunubalawu miton (F.)

    (Agneau de Dieu qui enlĂšve le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous)

2. Mawulengbovidéé no susu wÚ GbÚmétonlÚsilé, kunubalawu miton (H.)

3. Mawulengbovi dĂ©Ă© no susu wĂš â€Šâ€Š.GbĂšmĂ©tonlĂšsilé  

    Namififa, namififa, namififa.

 

Communion : En marchant vers toi, Seigneur

R/ En marchant vers toi, Seigneur, notre cƓur est plein de joie :
    Ta lumiĂšre nous conduit vers le PĂšre, dans l'Esprit, au royaume de la vie.

1. Par ce pain que nous mangeons, Pain des pauvres, pain des forts,
    Tu restaures notre corps, Tu apaises notre faim,

    Jusqu’au jour de ton retour.  R/
2. Par ce pain que nous mangeons, Pain des anges, pain du ciel,
    Tu nourris nos corps mortels, Tu nous ouvres le banquet,

    Qui n'aura jamais de fin.  R/

Action de grĂące : Christ, Roi du monde

1. Christ, Roi du monde, toi, le MaĂźtre unique,

    NĂ© tel un homme, tu es notre frĂšre ;

    Voir ton visage c’était voir le PĂšre.

    Gloire et louange Ă  toi !

2. Christ, paix du monde, toi, douceur unique,

    Celui qui t’aime doit aimer son frĂšre ;

    Lie-nous ensemble dans l’amour du PĂšre.

    Gloire et louange Ă  toi !

4. À Dieu la gloire, Dieu, le PĂšre unique !

    À toi la gloire, Homme-Dieu, mon frĂšre.

    À Dieu la gloire, Esprit, Fils et PĂšre.

    Gloire et louange Ă  Dieu !

 

Sortie : Parle, commande, rĂšgne

1. Tandis que le monde proclame L'oubli du Dieu de majesté,
    Dans tous nos cƓurs l'amour acclame, Seigneur JĂ©sus, Ta royautĂ©.

R/ Parle, commande, rĂšgne, Nous sommes tous Ă  Toi.
    JĂ©sus, Ă©tends Ton rĂšgne, De l'univers, sois Roi.

2. Vrai Roi, Tu l'es par la naissance, Vrai Fils de Dieu, le Saint des saints ;
    Et ceux qui bravent Ta puissance, JĂ©sus, sont l'Ɠuvre de tes mains.  R/

4. Vrai Roi, Tu l'es par Ton Église, À qui tu donnes sa splendeur :

    En elle notre foi soumise Voit vivre encore le RĂ©dempteur.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

FĂȘte du Christ Roi de l’Univers

En ce dernier dimanche de l’annĂ©e liturgique, nous cĂ©lĂ©brons la solennitĂ© du Christ Roi de l’univers.

Quand nous pensons Ă  un roi, spontanĂ©ment nous pensons Ă  des majestĂ©s somptueuses, Ă©clatantes avec une couronne d’or, un carrosse rutilant, un trĂŽne incrustĂ© de pierres prĂ©cieuses et un habit d’apparat en hermine. Mais jamais le Christ n’a eu de tels atours. Comment peut-on dire qu’il est roi ? Sa couronne fut une couronne d’épines. Son carrosse, un Ăąnon sur lequel il fit son entrĂ©e Ă  JĂ©rusalem au jour des Rameaux.  Son habit d’apparat, un manteau rouge qu’un soldat romain lui donna pour se moquer de lui. Enfin, le pire, c’est son trĂŽne : cette croix qui est un instrument de supplice et de mort oĂč il nous a rĂ©vĂ©lĂ© ce qu’était la vraie royautĂ©.

Aujourd’hui encore, ils sont nombreux ceux qui refusent cette royautĂ© du Christ. On fait tout pour l’effacer en supprimant ses disciples. Dans notre sociĂ©tĂ© sĂ©cularisĂ©e, on le relĂšgue Ă  l’exil, on le ridiculise sur les Ă©crans de tĂ©lĂ©vision et dans les salles de cinĂ©ma. Et surtout, nous ne devons pas oublier les trĂšs nombreux martyrs dans de nombreux pays du monde.

Cette fĂȘte du Christ Roi nous invite Ă  rĂ©flĂ©chir sur la RoyautĂ© de service proposĂ© par JĂ©sus et Ă  agir selon sa vĂ©ritĂ©, afin de transformer notre monde.

Honorer le Christ-Roi, c’est «écouter sa voix» et conformer notre vie familiale, professionnelle et sociale, Ă  la sienne. «Toute personne qui appartient Ă  la vĂ©ritĂ© Ă©coute ma voix.»

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 25.11.2021 :              17h30          Chapelet mĂ©ditĂ© Ă  l’aumĂŽnerie, suivi de la messe

                                                                     et de l’adoration Ă  St. Andreas

Samedi 27.11.2021 :         17h00          RĂ©pĂ©tition de la chorale

 

À noter :

Ø  Samedi 27 novembre 2021 Ă  18h30 en l’église St. Hildegard, Mehlem : VĂȘpres aux chandelles avec accompagnement de chants,  orgue et harpe ; de compositeurs de lâ€˜Ă©poque romantique FaurĂ©, Debussy, Falla, Flotow. EntrĂ©e libre !

Ø  Dimanche 28 novembre 2021 aprĂšs la messe : PriĂšre devant la tombe du PĂšre Dismas IYAKAREMYE, derriĂšre l’église de St. Evergislus (Plittersdorf) ;

Ø  PriĂšre de retenir les dates du prochain pĂšlerinage Ă  Lourdes : du mercredi 13 Juillet au dimanche 17 Juillet 2022.

 

 

 

 

 

14 novembre 2021

Messe du 33e dimanche du temps ordinaire (B)

« Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas. Â»

*******************************************************

 

EntrĂ©e : A ce monde que tu fais

5. A l'Eglise que ton cƓur engendra de sa blessure,
    Donne un cƓur de chair, donne un cƓur nouveau !
    A l'Eglise tout en pleurs quand les frĂšres se torturent,
    Donne un cƓur de chair, donne un cƓur nouveau !
    A l'Eglise des pĂ©cheurs refusant sa dĂ©chirure,
    Donne un cƓur de chair, donne un cƓur nouveau !

R/ Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre
    Que ta bontĂ© nous donnera !
    Viennent les cieux nouveaux et la nouvelle terre
    OĂč la justice habitera.

9. A nos corps oĂč tu as mis le dĂ©sir de voir ta face,
    Donne un cƓur de chair, donne un cƓur nouveau !
    A nos corps que tu conduis de leurs tombes Ă  leur PĂąque,
    Donne un cƓur de chair, donne un cƓur nouveau !
    A nos corps dĂ©jĂ  bĂ©nis dans le Corps oĂč tu es grĂące,
    Donne un cƓur de chair, donne un cƓur nouveau !

 

Kyrie, Acclamation, Sanctus et Agnus Dei : Messe de Saint Boniface

 

Gloria :

  R/ Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis)

1. Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

    Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

    nous t’adorons, nous te glorifions,

    nous te rendons grĂące pour ton immense gloire.  R/

2. Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

    Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

    Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre.  R/

3. Toi qui enlÚves le péché du monde, prends pitié de nous,

    toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

    toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.  R/

4. Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

    toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

    avec le Saint-Esprit,

    dans la gloire de Dieu le PĂšre.  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de Daniel (12, 1-3) : « En ce temps-ci, ton peuple sera dĂ©livrĂ©. Â»

 

Psaume 15 :

R/ Garde-moi mon Dieu, ma force est en Toi.
    Garde-moi mon Dieu, mon bonheur c'est Toi.
1. O Eternel, de toi dépend ma vie,
    Tu es mon Dieu et je viens Ă  Toi.
    Je te bĂ©nis, ĂŽ Eternel,
    Toi mon conseiller, Tu es avec moi.  R/

2. Mon cƓur exulte, mon Ăąme est en fĂȘte,
    Ma chair repose, j'ai confiance en Toi.
    Tu ne peux m'abandonner,
    Tu montres le chemin, Tu es toute ma joie.  R/

 

2e lecture : de la lettre aux HĂ©breux (10, 11-14-18) :

« Par son unique sacrifice, il a menĂ© pour toujours Ă  leur perfection ceux qu’il sanctifie. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (13, 24-32) :

« Il rassemblera les Ă©lus des quatre coins du monde. Â».

 

Profession de foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Fais paraĂźtre ton jour et le temps de ta grĂące
    Fais paraĂźtre ton jour, que l'homme soit sauvĂ©

 

Offertoire : Qu'exulte la terre

1. Qu'exulte la terre, qu'exulte le ciel,
    Que chante sans fin tout le peuple de Dieu.
(bis)
R/ Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia !
2. Chantez au Seigneur un cantique nouveau,
    Exultez de joie voici votre Sauveur.
(bis)  R/
3. Au son de la harpe, au son de la trompette,
    Acclamez celui qui vient pour vous sauver.
(bis)  R/

AnamnĂšse:

Gloire Ă  toi qui Ă©tais mort, gloire Ă  toi qui es vivant,

Notre Sauveur et notre Dieu, viens Seigneur JĂ©sus.

 

Communion : Venez, approchons-nous

R/ Venez, approchons de la table du Christ
    Il nous livre son corps et son sang
    Il se fait nourriture, pain de vie Ă©ternelle
    Nous fait boire Ă  la coupe des noces de l'agneau

1. La Sagesse de Dieu a préparé son vin,
    Elle a dressĂ© la table, elle invite les saints :
    « Venez boire la coupe ! Venez manger le pain !
    Soyez la joie de Dieu, accourez au festin ! Â»  R/

2. Par le pain et le vin reçus en communion,
    Voici le sacrifice qui nous rend Ă  la Vie
    Le sang de l'Alliance jaillit du cƓur de Dieu,
    Quand le Verbe fait chair s'offre Ă  nous sur la Croix.  R/

3. Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien,
    Sur des prĂ©s d'herbes fraĂźches, il nous fait reposer.
    Il restaure notre Ăąme, il nous garde du mal,
    Quand il dresse pour nous la Table du Salut.  R/

8. RĂ©jouis-toi, Sion ! Chante JĂ©rusalem !
    Reçois le sacrifice qui te donne la paix !
    Dieu te comble de grĂące, Il vient te visiter
    Afin de rassembler tes enfants dispersĂ©s.
  R/
9. Rayonne et resplendis, Église du Seigneur,
    Car Il est ta LumiĂšre, Dieu l'a ressuscitĂ© !
    Que tout genou flĂ©chisse au nom de JĂ©sus Christ !
    Il nous rend Ă  la Vie par son Eucharistie !
  R/

 

Sortie : Que vienne ton rĂšgne

R/ Que vienne ton rÚgne, que ton Nom soit sanctifié
    Sur la terre comme au ciel, que ta volontĂ© soit faite.
    Que coule en torrents ton Esprit de vĂ©ritĂ©.
    Donne-nous ton espĂ©rance, ton amour, ta saintetĂ©.

1. Qui pourrait nous séparer de ton amour immense ?
    Qui pourrait nous dĂ©tourner de ta misĂ©ricorde ?  R/
2. Tu habites nos louanges, tu inspires nos priĂšres,
    Nous attires en ta prĂ©sence pour nous tourner vers nos frĂšres.  R/
Pont :
    DĂ©livre-nous de tout mal, donne la paix Ă  ce temps !
    LibĂšre-nous du pĂ©chĂ©, toi qui fais misĂ©ricorde !
    Rassure-nous dans l’épreuve, nous espĂ©rons ton Royaume !
    Tu nous promets le bonheur, l’avĂšnement de JĂ©sus !
3. Tu seras notre lumiùre, il n’y aura plus de nuit.
    Ton Nom sera sur nos lĂšvres, de larmes, il n’y aura plus.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Nous attendons ta venue dans la gloire

Nous arrivons Ă  la fin de l’annĂ©e liturgique. La semaine prochaine, nous cĂ©lĂ©brerons la fĂȘte du Christ Roi, et ce sera le dernier dimanche de cette annĂ©e B. C’est le moment que choisit l’Eglise pour relire les textes qui Ă©voquent la fin du monde.

La premiĂšre lecture est un extrait du livre de Daniel. Il s’adresse prĂ©cisĂ©ment Ă  des gens qui sont en situation de dĂ©tresse; beaucoup se posent des questions : Comment tenir bon dans sa foi quand la violence des armes s’accĂ©lĂšre ? Il semble que Dieu se tait et laisse faire devant le malheur des rescapĂ©s. Le livre de Daniel reflĂšte ces questions angoissĂ©es des croyants. Il les supplie de renoncer Ă  toute action violente. Le Salut ne viendra que du Seigneur Dieu. Lui seul est capable de faire revenir Ă  la vie ceux qui dorment dans la mort. Il invite chacun Ă  se laisser conduire par la sagesse et la justice.

Les catastrophes et la dĂ©tresse sont toujours d’actualitĂ© dans le monde d’aujourd’hui. Dans de nombreux pays, on se fait la guerre. Les violences frappent les plus pauvres et les rendent plus fragiles. On nous parle Ă©galement de la pollution, des bouleversements climatiques, des inondations
 Et nous n’oublions pas tous les dĂ©gĂąts causĂ©s par la crise sanitaire qui a frappĂ© le monde entier. Face Ă  cette situation catastrophique, il y aurait de quoi dĂ©sespĂ©rer. Mais aujourd’hui, le Seigneur a une bonne nouvelle pour nous.

Cette bonne nouvelle, c’est que Dieu intervient : il envoie des sages, des maĂźtres de justice animĂ©s par son Esprit. Il met sur notre route des hommes de bonne volontĂ© qui nous rappellent que d’autres chemins sont possibles. Il nous faut Ă  tout prix sortir de la spirale de la violence. Il y a dans le monde des gens qui font jaillir la vie autour d’eux. Ils font se rĂ©veiller les morts-vivants enfoncĂ©s dans la souffrance. Ceux-lĂ  brillent comme des Ă©toiles pour la multitude. Mais il nous faut ouvrir les yeux pour vraiment les reconnaĂźtre dans le ciel obscur de notre monde.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 18.11.2021 :          18h30          Messe  Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration

 

À noter : 

Pour rappel : Les inscriptions aux sacrements (BaptĂȘme ; PremiĂšre Communion ; Confirmation ; Mariage) pour cette annĂ©e pastorale restent en cours.

 

 

 

 

 

07 novembre 2021

Messe du 32e dimanche du temps ordinaire (B)

« Elle a mis tout ce qu’elle possĂ©dait, tout ce qu’elle avait pour vivre. Â»

***********************************************************

 

EntrĂ©e : Quand le Seigneur se montrera

1. Quand le Seigneur se montrera,

    Trouvera-t-il au monde,
    Un Peuple ferme dans la foi

    Dont l'amour lui rĂ©ponde ?

2. Dieu nous attend depuis toujours.

    Il nous promet sa gloire :

    C’est le TĂ©moin de son amour

    Qui conduit notre histoire.

3. Nos lendemains seront bĂątis

    Avec nos pleurs, nos rires :
    Notre destin, c'est aujourd'hui

    Qu’il nous faut le construire.

 

Gloria :

  R/ Gloire Ă  Dieu au plus haut des cieux,

    et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. (bis)

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.  AMEN.  R/

 

1e lecture : du premier livre des Rois (17, 10-16) :

Avec sa farine la veuve fit une petite galette et l’apporta à Élie.

 

Psaume 145 :

R/ Je chanterai ta Force, Tu es le Dieu de mon amour.

1. Le Seigneur garde à jamais sa fidélité,
    il rend justice en faveur des opprimĂ©s ;

Il donne le pain Ă  ceux qui ont faim ;
le Seigneur dĂ©livre ceux qui sont enchaĂźnĂ©s.  R/

2. Le Seigneur rend la vue aux aveugles,
    il relĂšve ceux qui sont humiliĂ©s,

le Seigneur est tendresse pour ceux qui l’aiment,
le Seigneur veille sur l’étranger.  R/

3. Il vient en aide à la veuve et l’orphelin,
    mais conduit Ă  leur perte  les pas des mĂ©chants.

Le Seigneur rĂšgne pour les siĂšcles :
Le Dieu de Sion, rĂšgne d’ñge en Ăąge !  R/

 

2e lecture : de la lettre aux HĂ©breux (9, 24-28) :

« Le Christ s’est offert une seule fois pour enlever les pĂ©chĂ©s de la multitude. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (12, 38-44) :

« Cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres. Â»

 

Profession de la foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle. AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Seigneur, nourris ce monde du pain de ton amour.

 

Communion : Les pauvres mangeront

R/ Les pauvres mangeront Ă  la table du Seigneur,
    Il sera leur nourriture, le Seigneur les servira.

1. Le Seigneur est tendresse et miséricorde,
    Lent Ă  la colĂšre et plein d’amour,
    Le Seigneur est bontĂ© envers tous,
    Il prend en pitiĂ© tout ce qu’Il a crĂ©Ă©.  R/

2. Tous ont les yeux tournés vers Toi, +,

    Et tous ils espĂšrent en Toi.

    La nourriture que Tu leur donnes en son temps.

    Voici que Tu ouvres la main,

    Tu combles tous les vivants dans leur dĂ©sir.  R/

3. Le Seigneur est juste en toutes ses voies,

    Il est saint en toutes ses Ɠuvres.

    Le Seigneur est proche de ceux qui l’appellent,

    De tous ceux qui l’appellent avec confiance.  R/

 

Sortie : Hymne Ă  la TrinitĂ© Sainte

1. BĂ©ni sois-tu, ĂŽ PĂšre,

    De qui nous vient tout bien !

    BĂ©nie soit cette terre :

    C’est l’Ɠuvre de tes mains.  R/
R/ Gloire Ă  toi, Seigneur ! Gloire Ă  JĂ©sus Christ,

    Et gloire au Saint-Esprit ! Amen, AllĂ©luia !
2. Sans fin tu nous accueilles.

    Sans fin tu es prĂ©sent,

    Sans fin tu nous pardonnes,

    Sans fin tu nous attends.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

 Elle a tout donnĂ©

Les trois textes bibliques de ce dimanche nous parlent du don gĂ©nĂ©reux de ceux qui n’ont rien. Ils nous ont montrĂ© le geste de deux pauvres femmes, une paĂŻenne et une fille d’IsraĂ«l. Elles ont donnĂ© tout ce qu’elles avaient pour vivre. VoilĂ  deux magnifiques tĂ©moignages en ce jour oĂč nous cĂ©lĂ©brons celui qui a donnĂ© sa propre vie pour notre salut et celui du monde entier.

L’Évangile de ce dimanche nous montre JĂ©sus assis en face de la salle du trĂ©sor et il observe les gens qui dĂ©posent leurs offrandes. Il voit des riches qui donnent beaucoup, et c’est trĂšs bien. Mais voilĂ  qu’arrive une veuve trĂšs pauvre. Elle n’a rien mais elle donne tout. Elle se moque de ce que pĂšsent ses deux petites piĂšces. Le plus important est ailleurs : elle aime Dieu ; elle aime le temple oĂč il vit depuis des siĂšcles ; elle respecte les prĂȘtres et les scribes qui parlent de lui. C’est tout son cƓur, tout son amour qu’elle met dans le tronc. Alors JĂ©sus affirme qu’elle a donnĂ© plus que tous les autres. Son amour pour Dieu pĂšse bien plus que tout l’or du monde.

La premiĂšre lecture nous parle d’une veuve paĂŻenne. C’est chez elle qu’est envoyĂ© le prophĂšte Élie. Elle n’a rien Ă  manger et son enfant va mourir. Quand le prophĂšte lui demande “un petit morceau de pain”, l’épreuve est rude. Ce petit pain ne sera pas pour son enfant, pour qu’il vive encore un petit peu, mais comme celle du temple, elle donne tout.

Ces textes bibliques rejoignent l’Évangile des bĂ©atitudes : “Heureux les pauvres de cƓur ". Ils sont proclamĂ©s heureux, non Ă  cause de leur misĂšre, mais parce que le Royaume des cieux est Ă  eux. La considĂ©ration et la reconnaissance des hommes ne sont rien par rapport au don de Dieu.

En cĂ©lĂ©brant cette Eucharistie, tournons-nous vers le Seigneur par l’intermĂ©diaire de Marie, la femme pauvre qui a donnĂ© toute sa vie Ă  Dieu ; demandons-lui le don d’un cƓur pauvre, mais riche d’une gĂ©nĂ©rositĂ© joyeuse et gratuite.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 11.11.2021 :          18h30          Messe  Ă  St. Andreas, suivie de l’adoration

                                            19h30          RĂ©union du Conseil pastoral Ă  l’aumĂŽnerie

 

À noter :

Ø  Pour rappel : Inscriptions pour la commande du Missel des Dimanches 2022 (AnnĂ©e C). Date limite : Aujourd’hui, ce dimanche 07. 11. 2021 !

Ø  Pour rappel : Les inscriptions aux sacrements (BaptĂȘme ; PremiĂšre Communion ; Confirmation ; Mariage) pour cette annĂ©e pastorale sont toujours en cours.

 

 

 

 

31 octobre 2021

Messe du 31e dimanche du temps ordinaire (B)

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cƓur


et tu aimeras ton prochain comme toi-mĂȘme. Â»

********************************************

 

EntrĂ©e : Peuple oĂč s’avance le Seigneur

1. Peuple oĂč s’avance le Seigneur,

    Marche avec lui parmi les hommes. (bis)

    Dieu saura bien ouvrir ton cƓur,

    Pour que tu portes sa parole.

    Peuple oĂč s’avance le Seigneur,

    Marche avec lui parmi les hommes.

2. Puisqu' il annonce son retour,

    nous lui offrons notre patience. (bis)

    Dieu fait dĂ©jĂ  venir au jour

    Les rachetĂ©s de sa souffrance.

    Puisqu'il annonce son retour,

    nous lui offrons notre patience.

3. Quand dans la gloire il reviendra,

    Nous connaĂźtrons ce que nous sommes. (bis)

    Car le Seigneur nous montrera

    L’Esprit qui brĂ»le en nos vies d’hommes :

    Quand dans la gloire il reviendra,

    Nous connaĂźtrons ce que nous sommes.

 

Gloria :

  R/ Gloire Ă  Dieu au plus haut des cieux,

    et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. (bis)

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre du DeutĂ©ronome (6, 2-6) :

« Ă‰coute IsraĂ«l : tu aimeras le Seigneur de tout ton cƓur. Â»

 

Psaume 17 :

R/ Je t’aime, Seigneur, Dieu qui me rends fort.

 

2e lecture : de la lettre aux HĂ©breux (7, 23-28) :

« JĂ©sus, parce qu’il demeure pour l’éternitĂ©, possĂšde un sacerdoce qui ne passe pas. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (12, 28b-34) :

« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu. Tu aimeras ton prochain. Â»

 

Profession de foi : Symbole des ApĂŽtres

Je crois en Dieu, le PĂšre tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en JĂ©sus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisiÚme jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis Ă  la droite de Dieu

le PĂšre tout-puissant,

d'oĂč Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

Ă  la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

Ă  la vie Ă©ternelle.

AMEN.

 

PriĂšre universelle :

R/ Dieu de tendresse, souviens-toi de nous.

 

Doxologie :

Amen, Amen, gloire et louange Ă  notre Dieu ! (bis)

 

Communion : OĂč sont amour et charitĂ©

R/ Ubi caritas et amor, Deus ibi est.

R/ OĂč sont amour et charitĂ©, Dieu est prĂ©sent.

1. L’amour du Christ nous a groupĂ©s dans l’unitĂ©.

    En cet amour n’ayons que joie et allĂ©gresse.  R/

2. Ayons la crainte, ayons l’amour du Dieu vivant.

    Et de tout cƓur aimons-nous bien sincĂšrement.  R/

 

Sortie : À l’image de ton amour

1. Seigneur JĂ©sus, tu nous as dit :

    « Je vous laisse un commandement nouveau :

    Mes amis, aimez-vous les uns les autres.

    Écoutez mes paroles et vous vivrez. Â»

2. Devant la haine, le mépris, la guerre,

    Devant les injustices, les dĂ©tresses,

    Au milieu de notre indiffĂ©rence,

    Ô JĂ©sus, rappelle-nous ta Parole !

R/ Fais-nous semer ton Évangile,

    Fais de nous des artisans d’unitĂ©,

    Fais de nous des tĂ©moins de ton pardon,

    À l’image de ton amour.

3. Tu as versé ton sang sur une croix,

    Pour tous les hommes de toutes les races,

    Apprends-nous Ă  nous rĂ©concilier,

    Car nous sommes tous enfants d’un mĂȘme PĂšre.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Le premier de tous les commandements

Les textes bibliques de ce dimanche nous appellent Ă  une vraie conversion : aimer Dieu, aimer notre prochain. L’un ne va pas sans l’autre. La source de cet amour, c’est Dieu lui-mĂȘme. Dans l’Ancien Testament, nous lisons qu’il est celui qui a vu la misĂšre de son peuple et il veut le sauver. L’Évangile va plus loin : JĂ©sus s’y prĂ©sente comme celui qui est venu chercher et sauver ceux qui Ă©taient perdus. C’est pour nous et pour le monde entier qu’il a donnĂ© sa vie sur une croix. Il est vraiment celui qui nous a aimĂ©s comme on n’a jamais aimĂ©.

Nous sommes crĂ©Ă©s pour aimer. Dieu qui est amour nous a crĂ©Ă©s pour que nous puissions, nous aussi, aimer et demeurer unis Ă  lui. Nous ne trouverons la vraie joie qu’en aimant. Il ne nous est pas demandĂ© de faire beaucoup de choses. Ce qui est primordial, c’est de vivre dans un esprit filial envers Dieu et fraternel envers les autres. En nous faisant le prochain des autres, nous nous approchons de Dieu qui est amour. Mon prochain, c’est celui dont je me fais proche, celui que je prends le temps de rencontrer et d’écouter. C’est un seul et mĂȘme amour qui nous attire vers Dieu et vers les autres.

Pour rĂ©pondre Ă  cet amour infini de Dieu pour nous, nous ne pouvons pas nous contenter d’un « programme minimum », une « petite messe de temps en temps Â», une « petite priĂšre » le soir. L’amour de Dieu doit prendre toute notre vie, de la tĂȘte aux pieds, du matin au soir, de la prime enfance jusqu’aux cheveux blancs. Cet amour doit prendre en compte notre vie intime, mais aussi nos responsabilitĂ©s et engagements collectifs. Rien de ce que nous vivons ne peut lui ĂȘtre Ă©tranger.

En ce jour, la Parole de Dieu nous interpelle. Elle nous invite Ă  changer notre regard sur Dieu et le prochain. Le Christ veut nous entraĂźner tous Ă  sa suite. Il veut nous apprendre Ă  voir tous nos frĂšres et sƓurs avec le cƓur mĂȘme de Dieu. CĂ©lĂ©brer l’Eucharistie, c’est communier Ă  l’amour du Christ pour le PĂšre et pour chaque ĂȘtre humain. C’est se mettre en disposition d’aimer.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Lundi 01.11.2021 :             11h00            Messe de la Toussaint Ă  St. Andreas

Jeudi 04.11.2021 :              10h30            24 heures d’adoration eucharistique Ă  St.

                                                                  Andreas, avec la possibilitĂ© de se confesser Ă  18h30

Vendredi 05.11.2021 :       09h00            Messe Ă  St. Andreas

 

À noter :

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 04 novembre 2021, priĂšre de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-aprĂšs : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

Ø  Jeudi 11 novembre 2021 Ă  19h30 : RĂ©union du Conseil pastoral Ă  l’aumĂŽnerie

Ø  Pour rappel : Inscriptions pour la commande du Missel des Dimanches 2022 (AnnĂ©e C). Date limite : Le dimanche 07. 11. 2021 !

Ø  Les inscriptions aux sacrements (BaptĂȘme ; PremiĂšre Communion ; Confirmation ; Mariage) sont ouvertes pour cette annĂ©e pastorale.

 

 

 

 

 

 

24 octobre 2021

Messe du 30e dimanche du temps ordinaire (B)

« JĂ©sus, fils de David, aie pitiĂ© de moi ! Â»

***********************************

 

EntrĂ©e : Tu es la vraie LumiĂšre

1. Tu es la vraie lumiĂšre jaillie dans notre nuit.

    Printemps de notre terre, c’est toi qui nous conduis.

    Tu es le beau visage, clartĂ© dans le matin.

    D’un radieux message, nous sommes les tĂ©moins.

2. Victoire qui délivre des marques du péché,
    Ta PĂąque nous fait vivre en vrais ressuscitĂ©s.
    Parole vivifiante, tu viens pour notre faim ;
    Dans notre longue attente, ton corps est notre pain.

3. Tu fais de nous des frÚres rassemblés par ta croix.

    Enfants d’un mĂȘme PĂšre, nous partageons ta joie.

    Merveille de ta grĂące, tu viens nous libĂ©rer.

    Qu’en ton amour se fasse, Seigneur, notre unitĂ©.

 

Préparation pénitentielle

 

Gloria :

  R/ Gloria, Gloria, in excelsis Deo ! (bis)

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bĂ©nissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grĂące pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le PĂšre tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, JĂ©sus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du PĂšre ;

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, prends pitiĂ© de nous,

  toi qui enlĂšves le pĂ©chĂ© du monde, reçois notre priĂšre ;

  toi qui es assis Ă  la droite du PĂšre, prends pitiĂ© de nous.

  Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

  toi seul es le TrĂšs-Haut : JĂ©sus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le PĂšre.  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de JĂ©rĂ©mie (31, 7-9) :

« L’aveugle et le boiteux, je les fais revenir. Â»

 

Psaume 125 :

R/ Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous : nous Ă©tions en grande fĂȘte.

 

1. Quand le Seigneur ramena les captifs Ă  Sion,
    nous Ă©tions comme en rĂȘve !

Alors notre bouche Ă©tait pleine de rires,
nous poussions des cris de joie.  R/

2. Alors on disait parmi les nations :
    « Quelles merveilles fait pour eux le Seigneur ! Â»

Quelles merveilles le Seigneur fit pour nous :
nous Ă©tions en grande fĂȘte !  R/

3. RamĂšne, Seigneur, nos captifs,
    comme les torrents au dĂ©sert.

Qui sĂšme dans les larmes
moissonne dans la joie.  R/

4. Il s’en va, il s’en va en pleurant,
    il jette la semence ;

il s’en vient, il s’en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes.  R/

 

2e lecture : de la lettre aux HĂ©breux (5, 1-6) :

« Tu es prĂȘtre de l’ordre de MelkisĂ©dek pour l’éternitĂ©. Â»

 

Évangile : selon saint Marc (10, 46b-52) :

« Rabbouni, que je retrouve la vue ! Â»

 

Profession de foi : Symbole des ApĂŽtres

 

PriĂšre universelle :

R/ Dans ta miséricorde, Seigneur, écoute-nous.

 

Sanctus :

 

Doxologie :

Amen, Amen, gloire et louange Ă  notre Dieu ! (bis)

 

Communion : Vers toi, je viens, JĂ©sus Christ ma lumiĂšre

1. Vers toi je viens, JĂ©sus-Christ ma lumiĂšre,
    Vers toi qui passes et m’appelles aujourd’hui.
    Tu vois ma peine au profond des tĂ©nĂšbres,
    PitiĂ©, Seigneur, sauve-moi de la nuit !

2.
Je veux, Seigneur, que mes yeux s’illuminent,
    Qu’ils s’ouvrent grand sur l’immense univers.
    Toi seul tu peux accomplir l’impossible,
    Ma foi me dit que ton cƓur est ouvert.
3. Fais-toi connaĂźtre aux aveugles sans nombre,
    Prends-leur la main, guide-les vers la Vie.
    Qu’ils voient le jour se lever sur le monde !
    Ils chanteront : « Le Seigneur nous guĂ©rit. »

 

Sortie : Envoie tes messagers

R/ Envoie tes messagers, Seigneur, dans le monde entier

    Envoie tes messagers

    Pour qu'ils chantent ta gloire, AllĂ©luia !

1. Tu nous choisis, Seigneur, tu nous prends pour témoins

    Pour ĂȘtre la clartĂ© qui brille sur les monts.

2. Pour suivre ton chemin et parvenir Ă  toi
    Accorde-nous Seigneur, la joie de te servir.


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Confiance, JĂ©sus t’appelle

“Poussez des cris de joie pour Jacob ! Acclamez la premiĂšre des nations. Faites retentir sa louange
” (1Ăšre lecture). Paradoxalement, ces paroles du prophĂšte JĂ©rĂ©mie sont adressĂ©es Ă  un peuple, Ă  des gens qui ont tout perdu ; ils ont Ă©tĂ© dĂ©portĂ©s en terre Ă©trangĂšre. C’est Ă  ce moment-lĂ  que le prophĂšte s’adresse Ă  eux pour raviver leur espĂ©rance.

La lettre aux HĂ©breux (2Ăšme lecture) nous annonce que ce changement s’est opĂ©rĂ© bien au-delĂ  de toutes nos espĂ©rances. Elle nous parle du grand prĂȘtre pris parmi les hommes qui intercĂšde en leur faveur.

À travers BartimĂ©e, le pauvre aveugle assis sur le bord du chemin (Évangile), JĂ©sus nous propose une «nouvelle vision de la vie». L’aveugle BartimĂ©e est l’icĂŽne de la dĂ©tresse et de la pauvretĂ©. Cet homme, assis le long de la route, enveloppĂ© dans son manteau, est totalement dĂ©pendant des autres. La route est une invitation Ă  la marche, au dĂ©placement, Ă  la dĂ©couverte, mais ce pauvre homme est littĂ©ralement clouĂ© au sol.

BartimĂ©e Ă©tait pauvre, dĂ©pendant des autres, aveugle, comme nous le sommes souvent devant beaucoup de problĂšmes de notre vie. Le monde est plein d’aveugles qui ne savent d’oĂč ils viennent, oĂč ils vont, ce que la vie signifie, comment affronter la souffrance et la mort. Pour les chrĂ©tiens de tous les temps, l’aveugle de JĂ©richo reste le modĂšle du croyant et du disciple qui reçoit le don de la vue et qui est prĂȘt Ă  suivre le Christ.

La foi nous donne des yeux nouveaux. Elle nous permet de voir le monde à travers les yeux de Dieu qui illumine et donne un sens à l’existence personnelle et communautaire de chaque jour.

Nous avons besoin de cette lumiĂšre pour nous-mĂȘmes, mais aussi pour la transmettre aux autres autour de nous: «Vous ĂȘtes la lumiĂšre du monde», nous dit le Christ... «Que votre lumiĂšre resplendisse devant les hommes et que voyant vos bonnes Ɠuvres, il glorifie votre PĂšre cĂ©leste» (Matthieu 5, 1-14). Si nous ne le faisons pas, nous sommes comme des lampes allumĂ©es que l’on place sous le lit et qui n’éclaire personne.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 28.10.2021 :                 17h45            Chapelet mĂ©ditĂ©, suivi de la messe et de l’adoration

Samedi 30.10.2021 :              14h00            Messe Ă  St. Urban Ă  Cologne (Ulitzkastr. 5) pour la

                                                                     levĂ©e de deuil de feue Julie Bernadette LUBILU

                                               17h00            RĂ©pĂ©tition de la chorale

 

À noter :

Ø  Pour rappel : Inscriptions pour la commande du Missel des Dimanches 2022 (AnnĂ©e C). Date limite : Le dimanche 07. 11. 2021 !

Ø  Les inscriptions aux sacrements (BaptĂȘme ; PremiĂšre Communion ; Confirmation ; Mariage) sont ouvertes pour cette annĂ©e pastorale.

Ø  Dernier rappel : Inscriptions Ă  la rencontre organisĂ©e par « Girls Empowerment Bootcamp Â» le 30 octobre 2021, de 11h00 Ă  16h00 Ă  Cologne : Lieu : Anglophone Gemeinde, Neu St. Alban, Gilbachstr. 25, 50672 Köln.

Ø  Attention au changement d’heure et au passage Ă  l’heure d’hiver le dimanche 31 octobre 2021 ! Il faudra reculer les montres et pendules d’une heure.

 

 

 

 

 

17 octobre 2021

Messe du 29e dimanche du temps ordinaire (B)

« Celui qui veut devenir grand parmi vous sera votre serviteur. Â»

******************************************************

 

EntrĂ©e : Comme une aurore qui surgit

Stance

Comme une aurore qui surgit de la ténÚbre,
ÉlĂšve-toi dans la joie du Bien-AimĂ©,
Toi qui as donnĂ© le jour à la lumiĂšre !

Plus Ă©tincelante qu’un soleil Ă  midi,
ÉlĂšve-toi dans la joie du Bien-AimĂ©,
Toi qui as porté le Sauveur de ce monde !

Belle comme un lis au-dessus des chardons,
ÉlĂšve-toi dans la joie du Bien-AimĂ©,
Toi qui es bĂ©nie entre toutes les femmes !

Ô bienheureuse Vierge Marie !

 

1. Pour avoir accueilli sans trembler la Parole,
    Quand l’ange te bĂ©nit de la part du Seigneur
R/ Tu connais aujourd’hui la gloire la plus haute
    Et nos gĂ©nĂ©rations te disent bienheureuse :
    Ô bienheureuse Vierge Marie !

2. Pour avoir enfanté pauvrement dans la crÚche
    Celui qui t’a crĂ©Ă©e, et qui est ton Seigneur,  R/

6. Pour avoir attendu, d’une foi trùs patiente,
    Cette aube oĂč le vivant reviendrait des enfers,  R/

Kyrie : Brabe nuba (Seigneur Dieu, langue Sara du Tchad)

R/ Brabe nuba (soliste) i mbel o kum to ndo yadji

    Brabe nuba (soliste) boo i mayin roi dojit’

- Brabe o kum ton do yadji boo o non ya nganigue.  R/

- Krist o kumtondo yadji, boo o non ya  ngakoingue.  R/

- In Ndil ket al ya Allah Brah; boo adeji kaj yay’t.  R/

 

Gloria : Gloire Ă  Dieu

R/ Gloire à Dieu et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

    Gloire Ă  Dieu, merveille pour l’homme. AllĂ©luia!

1. Soliste :        Nous te louons,             Tous :              nous te louons,

nous t’acclamons,                                  nous t’acclamons.  R/

2. Soliste :        Nous t’adorons,            Tous :              nous t’adorons,

nous te chantons,                                   nous te chan tons.  R/

3. Soliste :        Agneau de Dieu,            Tous :              Agneau de Dieu,

tu es la paix,                                          tu es la paix.  R/