Communauté Catholique Francophone de Bonn - Cologne
Rolandstrasse, 2 – 53 179 Bonn
Tél : 0228 / 362 587 – fax: 0228 / 180 326 14
Email : info@ccfbk.de
Vous trouverez sur ce site toutes les informations concernant la communauté francophone de Bonn et de Cologne.
La messe dominicale est à 11H à Bonn à l'église Saint Andreas et à 17H à Cologne à l'église Sankt Ursula.

 

Rolandstrasse 2  -  53 179 Bonn

  Tél. : 0228/36 25 87 Fax: 0228/18032614 

        E-Mail : info@ccfbk.de 

Site Blog: http://ccfbk.de

Communauté Catholique Francophone de Bonn / Cologne 

Permanence:

Lundi 15h-18h; Mardi, jeudi, vendredi  9h - 12h 

Aumônier :

P. Jean-Paul Cyimana  É 0228 / 93298106

Portable:  0178-9353003 E-Mail: jeanpaulcyimana@yahoo.com

 

 

 

 

 

 

 

 

27 Novembre 2022

1er dimanche de l’Avent (A)

« Veillez donc, car vous ne savez pas

quel jour votre Seigneur vient. »

******************************

 

Entrée : Réveille, Seigneur, ta puissance

R/

S1.       Celui que les pauvres espèrent et qu’attendent les nations,

            notre Sauveur vient avec gloire et puissance.  R/

V1.      Fais-nous voir, Seigneur, ton amour et donne-nous ton salut.  R/

S1.       Celui que les pauvres espèrent et qu’attendent les nations,

            notre Sauveur vient avec gloire et puissance.  R/

 

Kyrie, Sanctus et Agnus Dei :

Messe grégorienne de l’Avent

 

1e lecture : Lecture du livre d’Isaïe (2, 1-5) :

Le Seigneur rassemble toutes les nations

dans la paix éternelle du Royaume de Dieu.

Psaume 121 :

R/ Allons dans la joie à la rencontre du Seigneur.

1. Quelle joie quand on m’a dit:
    “Nous irons à la maison du Seigneur!”
    Maintenant notre marche prend fin
    devant tes portes, Jérusalem!  R/

2. Jérusalem, te voici dans tes murs:
    ville où tout ensemble ne fait qu’un!
    C’est là que montent les tribus,
    les tribus du Seigneur.  R/

3. C’est là qu’Israël doit rendre grâce
    au nom du Seigneur.
    C’est là le siège du droit,
    le siège de la maison de David.  R/

4. Appelez le bonheur sur Jérusalem:
    Paix à ceux qui t’aiment!
    “Que la paix gne dans tes murs
    le bonheur dans tes palais!”  R/

5. A cause de mes frères et de mes proches,
    je dirai: “Paix sur toi!”
    A cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
    je désire ton bien.  R/

 

2e lecture : Lecture de la lettre de saint Paul aux Romains (13, 11-14a) :

« Le salut est plus près de nous. »

 

Acclamation :

Alléluia ! Alléluia ! (bis) Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde :

Alléluia ! Alléluia ! (bis) Fais-nous voir le jour de ton salut.

Alléluia ! Alléluia ! (bis)

 

Évangile : selon saint Mathieu (24, 37-44) :

« Veillez pour être prêts. »

 

Profession de foi : Symbole des Apôtres


Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.


Prière universelle :

R/ Fais venir ton règne au milieu de nous.

 

Offertoire : Nouvelle prière sur les offrandes

 

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

 

Communion : En mémoire du Seigneur

1. En mémoire du Seigneur

    Qui nous a rompu le pain

    En mémoire du Seigneur,

    Nous serons le pain rompu.

R/ Pour un monde nouveau,

    Pour un monde d'amour...

    Et que viennent les jours

    De justice et de paix !

2. En mémoire du Seigneur

    Qui nous a donné son sang,

    En mémoire du Seigneur

    Nous serons le sang versé.  R/

3. En mémoire du Seigneur

    Qui a fait de nous son corps,

    En mémoire du Seigneur,

    Nous serons son corps livré.  R/

 

Sortie : Venez, divin Messie

R/ Venez, divin Messie, nous rendre espoir et nous sauver !

    Vous êtes notre vie ! Venez, venez, venez !

1. Ô Fils de Dieu, ne tardez pas ;

    Par votre Corps donnez la joie

    À notre monde en désarroi.

    Redites-nous encore

    De quel amour vous nous aimez ;

    Tant d’hommes vous ignorent !

    Venez, venez, venez !  R/

2. Nous attendons l’Emmanuel,

    Le Fils béni de l’Eternel

    Qui doit venir du haut du ciel.

    Entrouvre-toi, ô terre,

    Où notre Dieu doit s’incarner.

    Hâtez ce grand mystère !

    Venez, venez, venez !  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

« Tenez-vous prêts, car vous ne savez pas quel jour le Fils de l’homme viendra. »

Nous commençons aujourd’hui le temps de l’Avent, temps de préparation à la grande fête de Noël.

À travers nos nombreuses occupations, nous risquons de faire comme les gens de Bethléem : « Il n’y avait plus de place pour Marie, Joseph et l’enfant dans l’auberge » (Luc 2, 7). Le Christ résume l’attitude superficielle qui nous guette en nous comparant aux gens qui vivaient au temps de Noé : « Avant le déluge, on mangeait, on buvait, on se mariait... Les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’au déluge qui les a tous engloutis. »

Jésus ne dit pas que les gens étaient mauvais ou immoraux au temps de Noé. C’était des hommes et des femmes qui respiraient la joie de vivre ! Ils s'occupaient des besoins tout à fait normaux de la vie, sans arrière-pensée. Que peut bien leur reprocher le Seigneur ? « Les gens ne se sont doutés de rien, jusqu'au jour du déluge qui les a tous engloutis ». Jésus leur reproche la superficialité de leur attitude. Ils ont l'air de croire que leur vie terrestre durera toujours et ils oublient la fragilité de la condition humaine.

Comme au temps de Noé, l'humanité aujourd'hui est comme anesthésiée. Le progrès matériel tend à nous endormir. On croit que le monde dans lequel nous vivons n’aura pas de fin, jusqu'au jour où survient une crise monétaire internationale, ou une augmentation soudaine des coups du pétrole, une maladie imprévisible, une épidémie qu’on ne peut contrôler, un accident grave, un tremblement de terre, un tsunami destructeur... alors toutes nos sécurités s’écroulent ! « Comme au temps du déluge !», dit le Christ, il est dangereux et irresponsable de ne se douter de rien… », de faire comme si notre déluge à nous n'arrivera jamais. Le Christ nous dit aujourd’hui : « Veillez et soyez prêts car vous ne savez pas quand ces événements peuvent se produire ».

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 01.12.2022 :              09h30          24 heures d’adoration eucharistique à St. Andreas,

                                                                     avec la possibilité de se confesser à 18h30

Vendredi 02.12.2022 :        09h00          Messe à St. Andreas

 

À noter :

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 1er décembre 2022, prière de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-après :

 https://doodle.com/poll/5zftd6cugbu7wbi7?utm_source=poll&utm_medium=link

Ø  Dimanche 04 décembre 2022 : À la sortie de la messe, buffet dans la salle paroissiale de St. Andreas au profit de l’orphelinat de Kitabi au Rwanda.

Ø  Les Missels des Dimanches 2023 (Année A) sont disponibles. À retirer à la sortie de la messe ou à l’aumônerie. Un exemplaire coûte 10 €.

Ø  Une dame, membre de notre communauté, est à la recherche d’un petit studio à louer à Bonn et dans sa banlieue, avec emménagement immédiat. Toute personne pouvant l’aider est priée de contacter le Père Aumônier ou le secrétariat.

 

 

 

 

 

 

20 novembre 2022

Messe du Christ, Roi de l’univers (C)

« Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton royaume. »

*******************************************************

 

Entrée : Christ, Roi du monde

1. Christ, Roi du monde, toi, le Maître unique,

    Né tel un homme, tu es notre frère ;

    Voir ton visage c’était voir le Père. Gloire et louange à toi !

2. Christ, paix du monde, toi, douceur unique,

    Celui qui t’aime doit aimer son frère ;

    Lie-nous ensemble dans l’amour du Père. Gloire et louange à toi !

3. Christ, vie du monde, toi, l’espoir unique !

    Seul, dans l’angoisse, tué par tes frères,

    Toi qui nous sauves, règne avec le Père ! Gloire et louange à toi !

4. À Dieu la gloire, Dieu, le Père unique !

    À toi la gloire, Homme Dieu, mon frère.

    À Dieu la gloire, Esprit, Fils et Père. Gloire et louange à Dieu !

 

Kyrie : 

Kyrie, eeléison, eléison, eeléison. (bis) 

Kriste, eléison, eléison eléison. (bis) 

Kyrie, eeléison, Kyrie eléison, eeléison on. (bis) 

 

Gloria : Louange et gloire à ton Nom

1. Louange et gloire à ton Nom, Alléluia, Alléluia !
    Seigneur Dieu de l’univers, Alléluia, Alléluia !
R/ Gloire à Dieu, gloire à Dieu, au plus haut des cieux 
! (bis)
2. Venez, chantons notre Dieu, Alléluia, Alléluia !
    C’est lui notre Créateur, Alléluia, Alléluia !  R/
3. Pour nous il fit des merveilles, Alléluia, Alléluia !
    Éternel est son amour, Alléluia, Alléluia !  R/
4. Je veux chanter pour mon Dieu, Alléluia, Alléluia !
    Tous les jours de ma vie, Alléluia, Alléluia !  R/

 

1ère lecture : Second livre de Samuel (5, 1-3) :

« Ils donnèrent l’onction à David pour le faire roi sur Israël. »

 

Psaume 121 :

R/ Dans la joie, nous irons à la maison du Seigneur. 

 

2è lecture : de la lettre de saint Paul aux Colossiens (1, 12-20) :

« Dieu nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé. » 

 

Alleluia:

Alléluia ! Alléluia ! Alléluia ! 

 

Évangile : selon saint Luc (23, 35-43) :

« Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton royaume. » 

 

Profession de la foi : Symbole de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.

 

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, né de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé,

consubstantiel au Père,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son règne n'aura pas de fin.

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procède du Père et du Fils;
avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire;
Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

AMEN. 

 

Prière universelle :

R/ Fils du Dieu vivant, exauce-nous. 

 

Offertoire : Inkingi negamiye - Ma colonne d’appui (chant en kinyarwanda) 

R/ Inkingi negamiye, amizero y’abihebye,

    Rukundo rutagereranywa, umbere umutamenwa.

    Umbere Umutabazi, untere ubutwari,

    Rukundo rutagereranywa, umbere umutamenwa.

1. Nari nzi ko wanyibagiwe, kubera amakosa yanjye,

    nasanze ukinzirikana kubera impuhwe zawe.  R/
2. Wankinze kuba mu makuba, yahoraga anyugarije,

    nasanze ukinzirikana, kubera impuhwe zawe.  R/

 

Nouvelle prière sur les offrandes

 

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. 

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

 

Sanctus :

R/ Dieu Saint, Dieu fort, Dieu immortel, béni soit ton nom ! (bis)
1. Ciel et terre sont remplis de ta gloire !  R/

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !  R/

 

Agnus Dei : Agneau de Dieu qui prends nos péchés

˗          Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes joie au monde, joie ! Tu donnes joie au monde.

˗          Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes vie au monde, vie ! Tu donnes vie au monde.

˗          Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes paix au monde, paix ! Tu donnes paix au monde. 

 

Communion : En marchant vers toi, Seigneur 

R/ En marchant vers toi, Seigneur, notre cœur est plein de joie :
    Ta lumière nous conduit vers le Père, dans l'Esprit, au Royaume de la vie.

1. Par ce pain que nous mangeons,

    Pain des pauvres, pain des forts,
    Tu restaures notre corps,

    Tu apaises notre faim,  

    Jusqu’au jour de ton retour.  R/
2. Par ce pain que nous mangeons,

    Pain des anges, pain du ciel,
    Tu nourris nos corps mortels,

    Tu nous ouvres le banquet,

    Qui n'aura jamais de fin.  R/

3. Par ce pain que nous mangeons,

    Pain unique, Pain rompu,

    Tu rassembles les croyants,

    Peuple saint de baptisés,

    Appelés à l’unité.  R/

 

Sortie : Parle, commande, règne

1. Tandis que le monde proclame L'oubli du Dieu de majesté,
    Dans tous nos cœurs l'amour acclame, Seigneur Jésus, Ta royauté.

R/ Parle, commande, règne, Nous sommes tous à Toi.
    Jésus, étends Ton règne, De l'univers, sois Roi.

2. Vrai Roi, Tu l'es par la naissance, Vrai Fils de Dieu, le Saint des saints ;
    Et ceux qui bravent Ta puissance, Jésus, sont l'œuvre de tes mains.  R/

3. Vrai Roi, Tu l'es par la conquête, Au Golgotha, brisant nos fers ;
    Ton sang répandu nous rachète, Ta croix triomphe des enfers.  R/

4. Vrai Roi, Tu l'es par Ton Église, À qui tu donnes sa splendeur ;
    En elle notre foi soumise Voit vivre encore le Rédempteur.  R/
 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Fête du Christ Roi de l’Univers

En ce dernier dimanche de l’année liturgique, nous célébrons la solennité du Christ Roi de l’univers. Dans les Évangiles, on mentionne le royaume de Dieu plusieurs fois, mais jamais dans le sens de pouvoir politique. Il est clair que le Christ est le « roi du royaume de Dieu » :

- Dès le début de l’Évangile de saint Matthieu, les sages venus d’Orient demandent au roi Hérode : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? » (Mt 2, 2)

- Dans le texte du jugement dernier, « le Roi dit à ceux à sa droite ‘Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous a été préparé depuis la fondation du monde’ ». (Mt 35, 34)

- Devant Pilate, Jésus répond : « Oui, je suis roi... mais mon règne n’est pas de ce monde ».

- La royauté est le motif de sa condamnation à mort : « Celui-ci est Jésus, le roi des Juifs » (Mt 27, 37)

Lorsque le Christ dit à Pilate que son royaume n’est pas de ce monde, il ne veut pas dire que son règne ne peut pas exister maintenant. Il affirme plutôt qu’il n’est pas basé sur le modèle que nous offre le monde que nous connaissons. Ce n’est pas une royauté de pouvoir, de richesses et de privilèges, mais une royauté de service et de fraternité.

Jusqu’au moment de la mort, l’Évangile insiste sur cette royauté d’amour et de service : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton royaume », demande le voleur condamné avec lui. Et la réponse à cet homme en train de mourir : « Aujourd’hui même tu seras avec moi dans le paradis ». Dans le royaume de Dieu, il y a de la place pour ceux que l’on ignore dans les autres royaumes : les pauvres, les rejetés, les blessés de la vie.

Si nous participons aux activités de service maintenant, un jour « le Roi nous dira à nous aussi : ‘Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume, car j’avais faim et vous m’avez donné à manger, j’étais nu et vous m’avez vêtu, j’étais malade et en prison et vous êtes venus me visiter…’ ».

Le dimanche du Christ Roi récapitule toute l’année liturgique en nous rappelant que « le règne de Dieu vient » à chaque fois que nous nous penchons sur quelqu’un qui souffre et qui est dans le besoin.

« Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. ».

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 24.11.2022 :        18h30        Messe à St. Andreas, suivie de l’adoration

Vendredi 25.11.2022 :   18h00        Chapelet médité à l’aumônerie

Samedi 26.11.2022 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø  Dimanche 27 novembre 2022 après la messe : Prière devant la tombe du Père Dismas IYAKAREMYE, derrière l’église de St. Evergislus (Plittersdorf) ;

Ø  Dimanche 04 décembre 2022 : À la sortie de la messe, pot dans la salle paroissiale de St. Andreas au profit de l’orphelinat de Kitabi au Rwanda. 

Ø  Les Missels des Dimanches 2023 (Année A) sont disponibles. À retirer à la sortie de la messe ou à l’aumônerie. Un exemplaire coûte 10 €.

Ø  Les inscriptions aux sacrements (Baptême ; Première Communion ; Confirmation ; Mariage) sont ouvertes pour cette année pastorale. Les intéressés sont priés de contacter le Père Aumônier ou le secrétariat, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : ce dimanche 20 novembre 2022 !

Ø  Le pèlerinage à Lourdes : du mardi 11 au lundi 17 Juillet 2023. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée. 

Ø  Une dame, de longue date membre de notre communauté, est à la recherche d’un petit studio à louer à partir du 1er janvier 2023. Toute personne pouvant l’aider à trouver ce logement est priée de contacter le Père Aumônier ou le secrétariat de notre communauté. 

 

 

 

 

 

13 Novembre 2022

33e dimanche du temps ordinaire (C)

« Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. »

******************************************** 

 

Entrée : Dieu nous a tous appelés

R/ Nous sommes le corps du Christ,

    Chacun de nous est un membre de ce corps.

    Chacun reçoit la grâce de l ́Esprit pour le bien du corps entier.

    Chacun reçoit la grâce de l ́Esprit pour le bien du corps entier.

5. Dieu nous a tous appelés au salut par la renaissance,
    Pour former un seul corps baptisé dans l'Esprit.
    Dieu nous a tous appelés au salut par l'Esprit Saint,
    Pour former un seul corps baptisé dans l'Esprit.  R/ 

6. Dieu nous a tous appelés à la gloire de son Royaume,

    Pour former un seul corps baptisé dans l ́Esprit.

    Dieu nous a tous appelés pour les noces de l ́Agneau,

    Pour former un seul corps baptisé dans l ́Esprit.  R/

 

Kyrie, Sanctus et Agnus Dei : Messe du Peuple de Dieu

 

Gloria : Messe du Peuple de Dieu

R/ Gloire à Dieu, gloire à Dieu, au plus haut des cieux ! (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.  R/

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous, 

  toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.  R/

  Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le Père. AMEN.  R/ 

 

1ère lecture : du livre de Malachie (3, 19-20a) :

«  Pour vous, le Soleil de justice se lèvera. »

 

Psaume 97 (98) :

R/ Il vient le Seigneur, gouverner le monde avec justice.

1. Jouez pour le Seigneur sur la cithare,
    sur la cithare et tous les instruments ;
    au son de la trompette et du cor,
    acclamez votre roi, le Seigneur !  R/

2. Que résonnent la mer et sa richesse,
    le monde et tous ses habitants ;
    que les fleuves battent des mains,
    que les montagnes chantent leur joie.  R/

3. Acclamez le Seigneur, car il vient
    pour gouverner la terre,
    pour gouverner le monde avec justice
    et les peuples avec droiture ! 
R/ 

 

2è lecture : Deuxième lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (3, 7-12) : 

« Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. »

 

Évangile : selon saint Luc (21, 5-19) :

« C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle :

R/ Dans ta miséricorde, Seigneur, écoute-nous. 

 

Offertoire : Ô Père, Dieu du ciel et de la terre

R/ Ô Père, Dieu du ciel et de la terre.  
    Ô Père, sois béni à jamais.  
    Ô Père, reçois notre humble prière,  
    Notre offrande, par Jésus-Christ.  

1. Créateur du monde, tu as tout remis à l'homme, 
    Pour te rendre grâce, nous t'offrons ce pain, ce vin. 
    Reçois ces dons, Seigneur, et viens les sanctifier 
    Pour ton immense gloire et le salut du monde.  R/
2. Au banquet céleste, à la table des noces, 
    Nous t'offrons notre être, pour t'aimer et t'adorer. 
    Reçois ces dons, Seigneur, et viens les sanctifier 
    Pour ton immense gloire et le salut du monde. 
R/

 

Nouvelle prière sur les offrandes

 

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. 

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

 

Communion : Tu fais ta demeure en nous

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
    Toi le tout-petit, le serviteur.
    Toi, le Tout-Puissant, humblement tu t´abaisses.
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.

1. Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,
    C´est ton corps et ton sang,
    Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.
  R/
2. Par le don de ta vie, tu désires aujourd´hui
    Reposer en nos cœurs,
    Brûlé de charité, assoiffé d´être aimé,
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.
  R/
3. Unis à ton Amour, tu nous veux pour toujours
    Ostensoirs du Sauveur,
    En notre humanité, tu rejoins l´égaré,
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.
  R/ 

 

Sortie : Gloire à toi, ô Dieu, notre Père 

R/ Gloire à toi, ô Dieu, notre Père,
    Gloire à toi Jésus-Christ venu nous sauver.
    Gloire à toi, Esprit de lumière,
    Trinité Bienheureuse, honneur et gloire à toi !

1. Père des Cieux, Père infiniment bon,
    Tu combles tes enfants de tes dons.
    Tu nous as faits, et nous t’offrons nos cœurs,
    Nous te bénissons, nous croyons en toi Seigneur !  R/
2. Jésus Sauveur, et Fils du Dieu vivant,
    Que s’élève vers toi notre chant.
    Ton cœur ouvert nous donne à contempler
    L’amour infini dont le Père nous a aimés.  R/
3. Esprit de Dieu, Esprit de sainteté,
    Tu nous conduis à la vérité.
    Descends sur nous éclairer nos chemins,
    Sois le maître en nous, et fais de nous des témoins.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

« N’ayez pas peur… »

Aujourd’hui, c’est l’avant dernier dimanche de l’année liturgique. L’année liturgique touche donc à sa fin. C’est le moment que choisit l’Eglise pour relire les textes de l’Evangile qui évoquent la fin du monde.

Jésus nous propose une manière de lire les signes des temps, aux moments où l’histoire connaît de grandes crises : le mal n’aura pas le dernier mot. Le prophète Malachie nous rappelle que Dieu est juste. Son projet d’instaurer la justice progresse irrésistiblement. Les croyants ne doivent pas désespérer ; le jour du Seigneur vient ; le croyant attend impatiemment sa venue.

Dans l’Évangile, nous entendons parler de catastrophes : il y aura la ruine de Jérusalem, des guerres, des famines, des persécutions…. Mais le Seigneur nous recommande de ne pas nous laisser décourager par les prophètes de malheur. Il ne faut pas le chercher dans ce qui dramatise l’histoire. Aucune épreuve ne peut nous séparer de l’amour qui est en lui. Quand tout va mal, il est là, au cœur de nos vies. Il est celui qui vient nous redonner force et courage pour travailler ensemble à la construction d’un monde plus juste et plus fraternel. C’est auprès de lui que nous venons puiser pour remplir cette mission. Que par notre prière, nos paroles et notre solidarité, nous soyons de vrais témoins de l’espérance qui nous anime. Amen.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 17.11.2022 :              18h30          Messe à St. Andreas, suivie de l’adoration

 

À noter :

Ø  Aujourd’hui à la sortie de la messe : Pot d'adieu à Anne-Charlotte et Alexis de Peufeilhoux sur le parvis de l’église St. Andreas. Venez nombreux !

Ø  Pour la commande des Missels des Dimanches 2023, la date limite d’inscription a été fixée pour ce dimanche 13.11.2022 ! Les livres sont disponibles à partir de dimanche prochain, le 20.11.2022, pour un prix de 10 € l’exemplaire. 

Ø  Les inscriptions aux sacrements (Baptême ; Première Communion ; Confirmation ; Mariage) sont en cours. Les intéressés sont priés de contacter le Père Aumônier ou le secrétariat. Date limite d’inscription : le dimanche 20 novembre 2022 !

 

 

 

 

 06 Novembre 2022

32e dimanche du temps ordinaire (C)

« Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. »

***************************************** 

 

Entrée : Honneur et gloire

 

3. Aujourd'hui, Dieu rassemble son peuple. 
    Il nous prouve sa fidélité. 
    Car il est notre Dieu et nous sommes son peuple. 
    Jamais, il ne nous oubliera. 
    Célébrons d'un seul cœur l'alliance nouvelle
    Scellée dans le sang de l'Agneau !  R/
6. Aujourd'hui est un jour de victoire
    Car le Christ est vainqueur de la mort
    Il l'avait annoncé, le Père l'a glorifié, 
    Vraiment, il est ressuscité ! 
    À ceux qui étaient morts, à ceux qui croient en lui
    Jésus rend maintenant la vie.  R/

 

Kyrie : Messe de Saint Boniface 

Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison

Christe eleison, Christe eleison, Christe eleison

Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison

Gloria : Messe de St Boniface

R/ Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis) 

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons, nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire. Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu, le Père tout-puissant. Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ; toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous ; toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ; toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur, toi seul es le Très-Haut : Jésus-Christ, avec le Saint Esprit, dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

1e lecture : du second livre des Martyrs d’Israël (7, 1-2. 9-14) :

« Le Roi du monde nous ressuscitera pour une vie nouvelle. »

 

Psaume 16 :

R/Au réveil, je me rassasierai de ton visage, Seigneur.


 

 

Seigneur, écoute la justice !

Entends ma plainte, accueille ma prière.

Tu sondes mon cœur, tu me visites la nuit,

tu m’éprouves, sans rien trouver.  R/

 

J’ai tenu mes pas sur tes traces,

jamais mon pied n’a trébuché.

Je t’appelle, toi, le Dieu qui répond :

écoute-moi, entends ce que je dis.  R/

 

Garde-moi comme la prunelle de l’œil ;

à l’ombre de tes ailes, cache-moi,

Et moi, par ta justice, je verrai ta face :

au réveil, je me rassasierai de ton visage.  R/

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (2, 16—3, 5) :

« Que le Seigneur vous affermisse en tout ce que vous pouvez faire et dire de bien. »

 

Alléluia : Messe de St Boniface

 

Évangile : selon saint Luc (20, 27-38) : 

« Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Prière universelle :

Dieu de tendresse, souviens-toi de nous !

 

Sanctus : Messe de St Boniface

Sanctus, Sanctus, Sanctus ! Deus Sabaoth (bis) 

Pleni sunt caeli et terra Gloria tua
Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis
(bis) 

Benedictus qui venit in nomine Domini.
Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis.
(bis) 

 

Agnus : Messe de St Boniface

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi : miserere nobis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi : miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona nobis pacem

 

Communion : Venez, approchons-nous

R/ Venez ! Approchons-nous de la table du Christ, 
    Il nous livre son corps et son sang, 
    Il se fait nourriture, Pain de Vie éternelle, 
    Nous fait boire à la coupe des Noces de l'Agneau !

1. La Sagesse de Dieu a préparé son vin, 
    Elle a dressé la table, elle invite les saints : 
    " Venez boire à la coupe ! Venez manger le pain ! 
    Soyez la joie de Dieu, accourez au festin ! "  R/
2. Par le pain et le vin reçus en communion, 
    Voici le sacrifice qui nous rend à la Vie. 
    Le sang de l'Alliance jaillit du coeur de Dieu, 
    Quand le Verbe fait chair s'offre à nous sur la Croix.  R/
3. Dieu est notre berger, nous ne manquons de rien, 
    Sur des prés d'herbe fraîche, Il nous fait reposer. 
    Il restaure notre âme, Il nous garde du mal, 
    Quand Il dresse pour nous la Table du Salut.  R/

 

Envoi : Bénissez Dieu

R/ Bénissez Dieu, vous serviteurs de Dieu, 
    Vous tous qui demeurez dans la maison de Dieu. 
    Levez les mains vers le Dieu trois fois Saint, 
    Proclamez qu’il est grand, que son Nom est puissant. 
1. Oui je le sais, notre Seigneur est grand, 
    Tout ce qu’il veut, sa main peut l’accomplir ; 
    Du fond des mers, jusqu’au fond des abîmes, 
    Depuis la terre jusqu’au plus haut du ciel !
  R/ 

2. Reconnaissez que le Seigneur est bon !
    Il est fidèle en tout ce qu’il a fait.
    Je veux chanter la douceur de son Nom.
    Béni soit Dieu par toutes les nations !  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

La résurrection des morts 

De tout temps « la Vie après la vie » suscite bien des débats aussi passionnants que passionnés ! En cette fin d’année liturgique, l’Église nous propose d’orienter notre réflexion vers la fin de notre vie terrestre.

L’Évangile de ce dimanche nous rapporte la confrontation entre Jésus et les élites religieuses au sujet de la résurrection. Tous n’adhèrent pas à cette doctrine. D’un côté, les pharisiens l’acceptent, de l’autre, les Sadducéens la refusent parce qu’elle n’est pas inscrite dans la loi de Moïse. En référence au livre de l’Exode, Jésus amène ces derniers à découvrir que la vie après la mort ne sera pas sur le modèle du monde présent. C’est tout autre. « Le Dieu d’Abraham, Dieu d’Isaac, Dieu de Jacob n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Tous, en effet, vivent pour lui. » (Lc 20, 37-38) Une affirmation centrale de la foi chrétienne !

La mort, c’est la porte d’entrée dans la vraie Vie. L’homme revient vers Dieu, l’origine de tout ce qui existe. Notre vie ne s’arrête pas avec la mort, mais elle est juste transformée en celle de Dieu ! Parlant de sa mort, Jésus dit à ses disciples : « Je vais vers le Père » (Jn 14, 28) Mourir pour Jésus, c’est aller vers le Père. C’est retourner à Dieu, le Principe de Vie !

Pourtant, nombreux sont ceux qui ont du mal à croire à une vie éternelle. Beaucoup pensent que cette vie temporelle n’a pas de suite : tout est fini lorsque l’on meurt. À Athènes, sur le chemin d’évangélisation, saint Paul se heurtait déjà au refus de la résurrection des morts : « Quand ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquaient, et les autres déclarèrent : « Là-dessus nous t’écouterons une autre fois » (Act 17, 32-33). Mais pour ceux qui gardent l’espérance en Jésus, la résurrection est un élément central de la foi chrétienne. À chaque célébration eucharistique, nous professons : « Je crois à la résurrection de la chair et à la vie éternelle. » Nous proclamons notre foi en Celui qui a déclaré : « Moi, je suis la Résurrection et la Vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra. Quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. » (Jn 11, 25-26)

Ce trésor de la résurrection, nous ne pouvons pas (nous ne devons pas) le garder pour nous. Il nous faut le transmettre, le crier au monde entier. Au-delà de la mort, nous serons vivants en Dieu. Cette espérance doit nourrir notre prière, surtout en ce mois qui est consacré aux défunts. N’oublions jamais le Dieu des vivants. Il nous appelle tous à partager sa vie dès maintenant.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 10.11.2022 :                18h30            Messe à St. Andreas, suivie de l’adoration

 

À noter :

Ø  Pour la commande des Missels des Dimanches 2023 (Année A), la date limite d’inscription est le dimanche 13. 11. 2022 ! 

Ø  Les inscriptions aux sacrements (Baptême ; Première Communion ; Confirmation ; Mariage) sont en cours. Les intéressés sont priés de contacter le Père Aumônier ou le secrétariat. Date limite d’inscription : le dimanche 20 novembre 2022 !

Ø  Dimanche 13. 11. 2022 après la messe: Pot d 'adieu à Anne-Charlotte et Alexis de Peufeilhoux sur le parvis de l’église. Venez nombreux et merci d' apporter de la "fingerfood"

 

 

 

 

 

 

30 Octobre 2022

31e dimanche du temps ordinaire (C)

« Zachée… aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »

**********************************************************

 

Entrée : Chantons sans fin le Nom du Seigneur

  1. Goûtez, voyez, comme est bon le Seigneur
    Lui qui pardonne à tout homme pécheur
    Quand il se tourne vers lui !  R/
6. Suivons les pas des amis du Seigneur
    Qui ont laissé Dieu transformer leurs cœurs
    Par l´amour qui sanctifie.  R/
7. Soyons témoins de l´amour du Seigneur.
    Dieu allume une étincelle en nos cœurs
    Que brûle en nous son Esprit !  R/

 

Kyrie : Messe de St Augustin

Kyrie, kyrie, eleison (bis) 

Christe, christe, eleison (bis) 

Kyrie, kyrie, eleison (bis) 

Gloria : Messe de St Augustin

R/ Gloria! Gloria! In excelsis Deo! (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le Père. AMEN.

 

1e lecture : du livre de la Sagesse (11, 23--12, 2) :

« Tu as pitié de tous les hommes, parce que tu aimes tout ce qui existe. » 

 

Psaume 144 :  

R/ Mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton Nom toujours et à jamais ! 

1. Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
    je bénirai ton nom toujours et à jamais !
    Chaque jour je te bénirai,
    je louerai ton nom toujours et à jamais.  R/

2. Le Seigneur est tendresse et pitié,
    lent à la colère et plein d’amour ;
    la bonté du Seigneur est pour tous,
    sa tendresse, pour toutes ses œuvres.  R/

3. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
    et que tes fidèles te bénissent !
    Ils diront la gloire de ton règne,
    ils parleront de tes exploits.  R/

4. Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
    fidèle en tout ce qu’il fait.
    Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
    il redresse tous les accablés.  R/

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (1, 11--2, 2) :

« Le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui. »

 

Évangile : selon saint Luc (19, 1-10) :

« Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle :

R/ Seigneur, écoute nos prières; Seigneur, exauce-nous !

Offertoire : Nouvelle prière sur les offrandes

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. 

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

 

Sanctus : Messe de St Augustin

Sanctus, Sanctus, Sanctus, Dominus Deus Sabaoth ! (bis) 

Pleni sunt caeli et terra, gloria tua.

Hosanna, hosanna, hosanna, in excelsis ! (bis) 

Benedictus qui venit in nomine Domini.

Hosanna, hosanna, hosanna, in excelsis ! (bis) 

 

Agnus : Messe de St Augustin

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona nobis pacem.

 

Communion : Nous t'avons reconnu, Seigneur

1. Nous t´avons reconnu, Seigneur, à la fraction du pain, 
    Notre cœur est tout brûlant quand nous venons jusqu´à toi, 
    Fortifie notre foi, ô Christ, en cette communion, 
    Fais de nous un seul corps, uni en un seul esprit ! 
2. Tu as dit : "Vous ferez cela, en mémoire de moi".
    Pain et vin sont consacrés en signe de ton Salut,
    Ils nous donnent ta vie, ô Christ, en cette communion :
    Corps livré, sang versé, pour nous sauver du péché
4. Par l´Esprit, apprends-nous Seigneur à contempler ton Corps,
    Tu es là, vraiment présent en ta sainte Eucharistie.
    Tu te livres en nos mains, ô Christ, en cette communion :
    "Mon Seigneur et mon Dieu, Jésus, ma vie et ma joie !"
6. Joie sur terre et joie dans le ciel, en toi tout resplendit !
    Pour que l´homme soit fait Dieu, le Fils a pris notre chair.
    Allégresse des saints, ô Christ, en cette communion,
    En nos coeurs tu descends, pour vivre à jamais en nous.

 

Envoi : Rendons gloire à notre Dieu !


R/ Rendons gloire à notre Dieu !
    Lui qui fit des merveilles, 
    Il est présent au milieu de nous 
    Maintenant et à jamais !
 
1. Louons notre Seigneur,  
    Car grande est sa puissance, 
    Lui qui nous a créés, 
    Nous a donné la vie.
  R/
3. Oui le Seigneur nous aime,
    Il s´est livré pour nous.
    Unis en son amour, 
    Nous exultons de joie.
  R/
4. Dieu envoie son Esprit,
    Source de toute grâce,
    Il vient guider nos pas
    Et fait de nous des saints.
  R/ 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Zachée, descends de ton arbre

L’événement qui nous est rapporté dans l’Évangile de ce jour est bien connu de tous, y compris dans les groupes d’enfants du catéchisme. Le publicain Zachée était détesté par tous les pauvres gens accablés par les impôts qu’il fallait payer à l’occupant romain. Il avait la réputation d’être intraitable et de profiter de sa position dominante. De plus, en tant que chef des publicains, il était tenu pour responsable du comportement et des violences de ses collaborateurs. Sa position le rangeait dans la catégorie des pécheurs infréquentables.

Or voilà que cet homme a un ardent désir de voir Jésus. Il court devant, il monte sur un sycomore pour voir Jésus qui devait passer par là. À partir de ce moment, tout va se passer bien au-delà de ce qu’il avait prévu : Jésus s’invite dans la maison de Zachée ; cette décision provoque des remous. Les “bien-pensants” estiment que Jésus aurait mieux fait d’aller dans une bonne famille. Au lieu de cela, il va chez un voleur infréquentable. Pour eux, c’est un scandale. En ne voyant que le passé de Zachée, ils ne lui laissent aucune chance.

Nous aussi, nous pouvons être comme cette foule. Nous vivons dans une société qui n’a que mépris pour les gens de mauvaise réputation. Mais le Seigneur nous dit qu’il est venu pour chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Le salut de Dieu est offert à tous, y compris dans les prisons. Chaque personne est très importante aux yeux de Dieu. Cela doit changer notre regard sur elles. Le chemin pour parvenir à ce changement de regard c’est la prière. À Lourdes, Marie dit à Bernadette et à chacun de nous : “Priez pour les pécheurs”.

Le même Christ s’invite aujourd’hui chez nous ; il vient nous apporter le salut de Dieu. En venant chez nous, il nous fait confiance bien au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer. Il rejoint notre assemblée pour nous dire tout l’amour de Dieu pour nous pauvres pécheurs. Avec lui, c’est le salut de Dieu qui entre dans nos maisons. Il suffit que nous nous empressions d’accueillir le Christ qui frappe à notre porte. Que notre rendez-vous à la messe et à l’adoration nous transforme comme il a transformé le publicain de Jéricho.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Mardi 01.11.2022                   11h00            Messe de la Toussaint à St. Andreas

Jeudi 03.11.2022 :                  09h30            24 heures d’adoration eucharistique à St. Andreas,

                                                                     avec la possibilité de se confesser à 18h30

Vendredi 04.11.2022 :            09h00            Messe à St. Andreas

 

À noter :

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 03 novembre 2022, prière de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-après : https://doodle.com/poll/5zftd6cugbu7wbi7?utm_source=poll&utm_medium=link 

Ø  Les servants de messe qui ont pris part au pèlerinage à Rome sont invités à une rencontre prévue le 04.11.2022 à 19h00 à la Mission catholique italienne, Ursulagartnerstr.189, 50668 Köln. Date limite d’Inscription : le mercredi 02.11.2022 !

Ø  Dans le cadre du programme appelé „Girls Empowerment Bootcamp“, une rencontre sur le thème « Je suis moi – et c’est bien comme ça » est prévue le 05 novembre 2022, de 11h00 à 16h00, dans les locaux de la Communauté anglophone de Cologne (Neu St. Alban, Gilbachstr. 21, 50672 Köln). Les intéressées dont l’âge est compris entre 14 et 22 ans sont priées de se faire ’inscrire. Date limite : le lundi 31 octobre 2022 !

 

 

 

 

 

 

23 octobre 2022

30e dimanche du temps ordinaire (C)

« Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis ! »

***************************************************

 

Entrée : Nous chanterons pour toi Seigneur

1.   Nous chanterons pour toi, Seigneur,
      Tu nous as fait revivre.
      Que ta Parole dans nos cœurs,
      A jamais nous délivre !

7.   Tes bras, Seigneur, sont grand ouverts
      Pour accueillir les pauvres,
      Car ton amour nous est offert
      Par ton Fils qui nous sauve.

11. Ton bras, Seigneur, vient relever
      Les pauvres sans défense,
      Et près de toi, les affamés
      Trouveront l’abondance.

12. Ton cœur nous ouvre le festin
      Des noces éternelles,
      Et nous allons par les chemins
      Annoncer la nouvelle.

 

Gloria :

R/ Gloria, Gloria! In excelsis Deo ! (bis)

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.

 

1ère lecture :

Lecture du livre de Ben Sirac le Sage (35, 12-14. 16-18) :

« La prière du pauvre traverse les nuées. » 

 

Psaume 33 :

R/ Un pauvre a crié: Dieu l’écoute et le sauve.

1. Je bénirai le Seigneur en tout temps,
    sa louange sans cesse à mes lèvres.
    Je me glorifierai dans le Seigneur :
    que les pauvres m’entendent et soient en fête !  R/

2. Le Seigneur regarde les justes,
    il écoute, attentif à leurs cris.
    Le Seigneur entend ceux qui l’appellent :
    de toutes leurs angoisses, il les délivre.  R/

3. Il est proche du cœur brisé,
    il sauve l’esprit abattu.
    Le Seigneur rachètera ses serviteurs :
    pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.  R/

 

2è lecture :

Lecture de la seconde lettre de saint Paul à Timothée (4, 6-8. 16-18) :

« Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice. »

 

Évangile : selon saint Luc (18, 9-14) :

«  Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Profession de foi : Symbole des Apôtres


Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.


 

Prière universelle :

R/ Notre Père, notre Père, nous te supplions humblement. 

 

Offertoire : Nouvelle prière sur les offrandes

 

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. 

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

 

Communion : Voici le Corps et le Sang du Seigneur  

R/ Voici le corps et le sang du Seigneur
    La coupe du salut et le pain de la vie.
    Dieu immortel se donne en nourriture
    Pour que nous ayons la vie éternelle. 

1. Au moment de passer vers le Père
    Le Seigneur prit du pain et du vin
    Pour que soit accompli le mystère
    Qui apaise à jamais notre faim.  R/

2. Dieu se livre lui-même en partage
    Par amour pour son peuple affamé
    Il nous comble de son héritage
    Afin que nous soyons rassasiés.  R/

3. C'est la foi qui nous fait reconnaître
    Dans ce pain et ce vin consacrés,
    La présence de Dieu notre maître
    Le Seigneur Jésus ressuscité.  R/

 

Sortie : Ave Maria, sois notre secours

R/ Ave Maria, sois notre secours,

    Entends nos prières et prie Dieu pour nous.

1. Toi notre Mère, prends-nous par la main,

    Montre-nous la route qui conduit vers Dieu.  R/

2. Espoir des hommes, reste auprès de nous,

    Apprends-nous à vivre unis à ton Fils.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

La prière du pauvre

L’Évangile de ce dimanche met en valeur la prière du pauvre. Jésus nous présente un pharisien et un publicain. Tous deux montent au temple pour prier. Le pharisien présente à Dieu un bilan impressionnant : il n’a commis aucune faute, il jeûne, il fait l’aumône. Tout ce dont il est fier est sans doute vrai. D’ailleurs, ce n’est pas cela que Jésus lui reproche. 

Le problème de cet homme, c’est son orgueil. Il est convaincu d’être juste, mais il n’a que mépris pour les autres. Il n’a pas compris que pour être exaucé, il nous faut être plein de bonté et de compréhension pour les autres, même s’ils sont pécheurs.

Bien à distance, nous avons le publicain. C’est un homme méprisé et même détesté de tous. Il a pactisé avec l’occupant romain. De plus, il a rançonné la population. Il s’avoue pécheur et se reconnaît coupable. Il est au fond du gouffre. La seule chose qu’il peut faire, c’est d’implorer le pardon de Dieu à son égard : “Mon Dieu, prend pitié du pécheur que je suis.”

En nous racontant cette parabole, le Christ vient nous annoncer une bonne nouvelle : il nous dit que Dieu est Amour. Et cet amour va jusqu’au pardon. Tout cela nous est offert gratuitement et sans mérite de notre part. Celui qui se croit supérieur aux autres n’a rien compris. Comment pouvons-nous nous adresser à Dieu si nous n’avons que du mépris pour ceux qui sont autour de nous ? Si nous réalisons quelque chose de bien, ce n’est pas dû à nos mérites, mais à l’action du Seigneur en nous. Il attend de nous que nous venions à lui les mains vides pour les remplir de son amour. N’oublions pas qu’il a donné sa vie et versé son sang pour nous et pour la multitude, y compris pour les publicains. Il est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Il compte sur nous pour les aimer et les porter dans notre prière.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 27.10.2022 :              18h30        Messe à St. Andreas, suivie de l’adoration

Vendredi 28.10.2022 :        18h00          Chapelet médité à l’aumônerie

Samedi 29.10.2022 :          17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø  Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2023 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 13. 11. 2022 ! 

Ø  Les inscriptions aux sacrements (Baptême ; Première Communion ; Confirmation ; Mariage) sont ouvertes pour cette année pastorale. Les intéressés sont priés de contacter le Père Aumônier ou le secrétariat, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 20 novembre 2022 !

Ø  Le pèlerinage à Lourdes : du mardi 11 au lundi 17 Juillet 2023. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée. 

Ø  Attention au changement d’heure et au passage à l’heure d’hiver le dimanche 30 octobre 2022 ! Il faudra reculer les montres et pendules d’une heure.

 

 

 

 

16 octobre 2022

29e dimanche du temps ordinaire (C)

« Nécessité de toujours prier sans se décourager. »

******************************************

 

Entrée : Peuple de Dieu, marche joyeux

R/ Peuple de Dieu, marche joyeux, Alléluia, Alléluia.

    Peuple de Dieu, marche joyeux,

    Car le Seigneur est avec toi.

1. Dieu t’a choisi parmi les peuples : pas un qu’il ait ainsi traité.

    En redisant partout son œuvre, sois le témoin de sa bonté.  R/

2. Dieu t’a formé dans sa Parole Et t’a fait part de son dessein :

    Annonce-le à tous les hommes pour qu’en son peuple ils ne soient qu’un.  R/

3. Tu es le peuple de l’Alliance marqué du sceau de Jésus-Christ :

    Mets en lui seul ton espérance pour que ce monde vienne à lui.  R/

 

Kyrie : Jésus, Berger de toute humanité

1. Jésus, Berger de toute humanité
    Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus
    Prends pitié de nous, fais-nous revenir
    Fais-nous revenir à toi, prends pitié de nous

2. Jésus, Berger de toute humanité
    Tu es venu guérir ceux qui étaient malades
    Prends pitié de nous, fais-nous revenir
    Fais-nous revenir à toi, prends pitié de nous

3. Jésus, Berger de toute humanité
    Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs
    Prends pitié de nous, fais-nous revenir
    Fais-nous revenir à toi, prends pitié de nous

Gloria : Gloire à Dieu dans le ciel

R/ Gloire à Dieu dans le ciel ! Grande paix sur la terre ! (bis)

1. Nous te louons, nous te bénissons, nous t'adorons !
    Nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire !  R/
2. Seigneur Dieu, le Roi du ciel, le Père tout-puissant !
    Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père !  R/
3. Le seul Saint, le seul Seigneur, le seul Très-Haut !
    Jésus Christ, avec l'Esprit dans la gloire du Père !  R/

 

1ère lecture : Lecture du livre de l’Exode (17, 8-13) :

« Quand Moïse tenait la main levée, Israël était le plus fort. »

 

Psaume 120 :

R/ J’ai choisi d’habiter la maison de Dieu ! J’ai choisi le bonheur et la vie ! (bis)

 

2e lecture : de la seconde lettre de saint Paul à Timothée (3, 14--4, 2) :

« Grâce à l’Écriture, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien. »

 

Acclamation :

R/ Alléluia Amen, Alléluia, Amen ! (bis)

    Alléluia, Amen ! Alléluia, Amen ! Alléluia, Amen !

    Seigneur, ta parole est chemin vers le ciel.

    Tu as les paroles de la vie éternelle !  R/

 

Évangile : selon saint Luc (18, 1-8) : « Dieu fera justice à ses élus qui crient vers lui. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle :

R/ N’oublie pas, Seigneur, n’oublie pas les cris de tes enfants.

 

Offertoire : Yéfa man wô (Côte d’ivoire - Nous t'offrons, Seigneur, tous nos dons)

Yéfa man wô, yéfa man wô...

Yéfa man wô, yéfa man wô yé…

Gnanmien klua fuè yéfa man wô yé...

rara bé su sônu klanman

rara bé su sônu klanman

rara bé su sônu kluaman yé...

 

Offertoire : Nouvelle prière sur les offrandes

 

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. 

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

Sanctus : Saint, Saint est le Seigneur

R/ Saint, Saint est le Seigneur, Saint, éternel est son amour !

1. Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.

    Hosanna au plus haut des cieux !  R/

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur.

    Hosanna au plus haut des cieux !  R/

 

Agnus Dei :

- Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous.

- Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous.

- Agneau de Dieu qui enlèves les péchés du monde, donne-nous la paix.

 

Communion : Qui mange ma chair

R/ Qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle

    Et je le ressusciterai au dernier jour.

1. Prenez et mangez le vrai pain, le pain du Seigneur,

    Le vrai corps de votre Sauveur.  R/

2. Prenez et mangez le seul pain qui fait de vos vies,

    Un seul corps et un seul esprit.  R/

3. Partageant ce pain rappelez ma mort et ma croix

    Pour trouver la vie avec moi.  R/

 

Sortie : Comme une aurore qui surgit 

Stance :

Comme une aurore qui surgit de la ténèbre,
Élève-toi dans la joie du Bien-Aimé,
Toi qui as donné le jour à la lumière !

 

Plus étincelante qu’un soleil à midi,
Élève-toi dans la joie du Bien-Aimé,
Toi qui as porté le Sauveur de ce monde !

 

Belle comme un lis au-dessus des chardons,
Élève-toi dans la joie du Bien-Aimé,
Toi qui es bénie entre toutes les femmes !

 

Ô bienheureuse Vierge Marie !

 

1. Pour avoir accueilli sans trembler la Parole,
    Quand l’ange te bénit de la part du Seigneur
R/ Tu connais aujourd’hui la gloire la plus haute
    Et nos générations te disent bienheureuse :
    Ô bienheureuse Vierge Marie !

2. Pour avoir enfanté pauvrement dans la crèche
    Celui qui t’a créée, et qui est ton Seigneur,  R/

6. Pour avoir attendu, d’une foi très patiente,
    Cette aube où le vivant reviendrait des enfers,  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

La prière persévérante

L’Évangile de ce dimanche nous propose une parabole du Christ sur l’importance de la prière persévérante. Si une pauvre veuve peut faire fléchir un juge injuste à force de l’importuner, à plus forte raison notre prière trouvera dans le cœur du juste juge qu’est Dieu un accueil bienveillant.

La prière n’est pas une formule magique qui nous permet de nous croiser les bras en attendant que Dieu fasse un miracle. La prière nous invite d’abord à agir avec courage face à une situation dangereuse. Dans la première lecture d’aujourd’hui, nous avons l’exemple de Moïse qui prie pendant que Josué engage le combat contre les Amalécites. «Moïse dit à Josué : Va combattre les Amalécites. Moi, je me tiendrai sur le sommet de la colline, le bâton de Dieu à la main». Pour Moïse et pour Josué, la prière et l’action vont main dans la main.

Si, par exemple, quelqu’un prie pour arrêter de fumer, pour guérir de l’alcoolisme, pour faire face à un problème familial, cette personne ne peut s’attendre toujours à un miracle. Mais la prière la soutiendra dans sa décision d’agir. Ce sera difficile, mais nous savons que Dieu est avec nous. Ensemble, nous pouvons réussir à surmonter les obstacles. La prière est la meilleure façon de retrouver un certain équilibre, tout en gardant un contact régulier avec Dieu. Elle nous rappelle que le Seigneur nous accompagne dans notre pèlerinage de vie. Nous ne sommes jamais seuls à faire face aux difficultés que nous rencontrons.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 20.10.2022 :              09h30          24 heures d’adoration eucharistique

                                                                     à St. Andreas, avec la possibilité de se

                                                                     confesser à 18h30

Vendredi 21.10.2022 :        09h00          Messe à St. Andreas

                                               18h00          Chapelet médité à l’aumônerie

Samedi 22.10.2022 :          17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø  Pour les 24 heures d’adoration du jeudi 20 octobre 2022, prière de vous inscrire sur la liste Doodle avec le lien ci-après : https://doodle.com/poll/5zftd6cugbu7wbi7?utm_source=poll&utm_medium=link 

Ø  Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2023 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 13. 11. 2022 ! 

Ø  Le pèlerinage à Lourdes : du mardi 11 au lundi 17 Juillet 2023. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée.

 

 

 

 

 

 

09 octobre 2022

28e dimanche du temps ordinaire (C)

« Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé. »

******************************

 

Entrée : Jubilez, criez de joie 

R/ Jubilez, criez de joie,  Acclamez le Dieu trois fois saint !

    Venez Le prier dans la paix,  Témoigner de son Amour.

    Jubilez, criez de joie, pour Dieu, notre Dieu.

1. Louez le Dieu de lumière.

    Il nous arrache aux ténèbres.

    Devenez en sa clarté des enfants de sa lumière.  R/

3. Notre Dieu est tout Amour,

    Toute paix, toute tendresse.

    Demeurez en son Amour. Il vous comblera de Lui.  R/

4. À l’ouvrage de Sa grâce,

    Offrez toute votre vie.

    Il pourra vous transformer, Lui, le Dieu qui sanctifie.  R/

 

Kyrie : Messe de Saint Boniface

Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison

Christe eleison, Christe eleison, Christe eleison

Kyrie eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison

 

Gloria : Messe de St Boniface

R/ Gloria in excelsis Deo ! Gloria Deo Domino ! (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. 

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous, 

  toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. 

  Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.

 

1ère lecture : Lecture du second livre des Rois (5, 14-17) :

« Il n’y a pas d’autre Dieu que celui d’Israël. » 

 

Psaume 97 (98) :

R/ Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations.

1. Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    car il a fait des merveilles ;
    par son bras très saint, par sa main puissante,
    il s’est assu la victoire.  R/

2. Le Seigneur a fait connaître sa victoire
    et révélé sa justice aux nations ;
    il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
    en faveur de la maison d’Israël.  R/

3. La terre tout entière a vu
    la victoire de notre Dieu.
    Acclamez le Seigneur, terre entière,
    sonnez, chantez, jouez !  R/

 

2e lecture : Lecture de la seconde lettre de saint Paul à Timothée (2, 8-13) : 

« Si nous supportons l’épreuve, avec lui nous régnerons. »

 

Évangile : selon saint Luc (17, 11-19) :

« Il ne s’est trouvé parmi eux que cet étranger pour revenir sur ses pas et rendre gloire à Dieu ! »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle :

R/ Dieu de tendresse, souviens-toi de nous. 

 

Offertoire : Nouvelle prière sur les offrandes

 

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant. 

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

Sanctus : Messe de St Boniface

Sanctus, Sanctus, Sanctus ! Deus Sabaoth (bis) 

Pleni sunt caeli et terra Gloria tua
Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis
(bis) 

Benedictus qui venit in nomine Domini.
Hosanna in excelsis deo ! Hosanna in excelsis.
(bis) 

 

Agnus : Messe de St Boniface

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi : miserere nobis.

Agnus Dei, qui tollis peccata mundi : miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona nobis pacem

 

Communion :

R/ Prenez et mangez, ceci est mon corps, 
    Prenez et buvez, voici mon sang ! 
    Ouvrez vos cœurs ! Vous ne serez plus jamais seuls : 
    Je vous donne ma vie.

1. Demeurez en moi, comme je demeure en vous,
    Qui demeure en mon amour, celui-là portera du fruit.
    Comme Dieu mon Père, ainsi je vous ai aimés. 
    Gardez mes paroles, vous recevrez ma joie !   R/
2. Je vous ai choisis pour que vous portiez du fruit.
    Gardez mon commandement et vous demeurerez en moi.
    Comme je vous aime, aimez-vous d´un seul Esprit,
    Je vous donne ma vie : vous êtes mes amis !  R/
3. Je vous enverrai l´Esprit Saint, le Paraclet.
    Il vous conduira au Père et fera de vous des témoins.
    Cherchez, vous trouverez, demandez, vous obtiendrez,
    Afin que le Père soit glorifié en vous !  R/

  

Envoi : Bénis le Seigneur, ô mon âme

R/ Bénis le Seigneur, ô mon âme, 
    Du fond de mon être, son Saint Nom. 
    Bénis le Seigneur, ô mon âme, 
    Et n'oublie aucun de ses bienfaits. 

1. Le Seigneur est tendresse et pitié, 
    Lent à la colère et plein d'amour, 
    Sa justice demeure à jamais. 
    Bénis le Seigneur, ô mon âme !
  R/
3. Comme un père pour ses enfants, 
    Tendre est le Seigneur pour qui le craint, 
    De son coeur jaillit l'amour. 
    Bénis le Seigneur, ô mon âme !
  R/ 

 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

"Et les neuf autres, où sont-ils ?"

L’Évangile nous rappelle qu’aujourd’hui tout comme au temps de Jésus, la gratitude est une vertu rare… et c’est bien triste. Nous ne sommes pas très à l’aise devant la nécessité de remercier. Plusieurs aujourd’hui affirment n’avoir besoin ni des autres, ni de Dieu. Ils sont « indépendants » et ne veulent dépendre de personne.

Pourtant, nous avons reçu de quelqu’un d’autre la vie, l’éducation, la santé, les talents. Sans ceux et celles qui nous entourent, nous n’aurions pas le succès que nous connaissons. Ceci devrait nous inviter à un peu plus de simplicité, de modestie et de reconnaissance.

Et l’Évangile de ce dimanche ne parle pas seulement de reconnaissance. Le Samaritain revient sur ses pas pour remercier, mais aussi pour «rendre hommage», il vient adorer. «Il revient sur ses pas en glorifiant Dieu à haute voix et se prosterna aux pieds de Jésus en le remerciant.»

L'abandon du culte dominical par des milliers de chrétiens est l'illustration la plus caractéristique de cette perte de louange et d’adoration. On ne sent plus le besoin de dire merci, de glorifier Dieu. Devant le petit nombre de chrétiens qui vivent l'Eucharistie dominicale, on est tenté de dire comme Jésus : « Où sont donc tous les autres? Ne sont-ils pas aimés de Dieu eux aussi ? »

Réapprenons à nous agenouiller pour remercier Dieu, pour le féliciter de tout ce qu’il fait dans nos vies. Nous pourrons ainsi renouveler notre confiance en lui, sachant qu’il ne nous laissera pas tomber dans nos moments de détresse, de maladie et de mort.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 13.10.2022 :         18h30        Pas de messe à St. Andreas

Vendredi 14.10.2022 :    18h00        Chapelet médité à l’aumônerie

 

À noter :

Ø  Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2023 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 13. 11. 2022 ! 

Ø  Le pèlerinage à Lourdes : du mardi 11 au lundi 17 Juillet 2023. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée.

 

 

 

 

 

02 octobre 2022

27e dimanche du temps ordinaire (C)

« Augmente en nous la foi ! »

*************************

 

Entrée : Dieu nous éveille à la foi

1. Dieu nous éveille à la foi : Voici le jour que fit le Seigneur !

    L’Agneau délivré guérit les pécheurs : il nous libère !

    R/ Jour d’allégresse, Alléluia ! (bis)

2. Dieu nous convoque à la joie : Voici le jour que fit le Seigneur !

    Notre berger, le Christ, est vainqueur : il nous rassemble !  R/

3. Dieu nous invite au repas : Voici le jour que fit le Seigneur !

    L’amour donné, plus fort que nos peurs, ouvre au partage !  R/ 

 

Kyrie et  Sanctus: Missa  pro Europa

 

Gloria :  

R/ Gloria, gloria, in excelsis Deo! (bis) 

 

 

 

 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le Père.  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre d’Habacuc (1, 2-3 ; 2, 2-4) :

« Le juste vivra par sa fidélité. »

 

Psaume 94 (95) :

R/ Aujourd’hui, si vous entendez sa Voix, n’endurcissez pas votre cœur !

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Venez, crions de joie pour le Seigneur,

    acclamons Dieu, ‘ le rocher qui nous sauve ;

Allons en sa présence et rendons grâce,

par des chants et des psaumes, acclamons-le !  R/

2. Venez, ‘ prosternons-nous, ‘ adorons à genoux,

    en présence du Seigneur qui nous a faits ;

Car c’est lui notre Dieu, +

et nous le peuple dont il est le berger,

le troupeau que ne sa main.  R/

3. Aujourd’hui, puissiez-vous écouter sa voix,

    ne fermez pas vos cœurs comme au jour de révolte,

Comme au jour de l’épreuve dans le désert, +

là, vos pères m’ont éprou et tenté,

et pourtant ils voyaient ce que j’ai fait pour eux.  R/

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul à Timothée (1, 6-8. 13-14) :

« N’aie pas honte de rendre témoignage à notre Seigneur. »

 

Évangile : selon saint Luc (17, 5-10) : « Si vous aviez de la foi ! »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

R/ Credo Domine. Fais grandir en nous la foi.

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli ;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts ;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.  R/

 

Prière universelle :

R/ En ta bonté, Seigneur, écoute notre appel.

 

Offertoire : Nouvelle prière sur les offrandes

 

Prêtre : Priez, frères et sœurs : que mon sacrifice, qui est aussi le vôtre, soit agréable à Dieu le Père tout-puissant.

 

Assemblée : Que le Seigneur reçoive de vos mains ce sacrifice à la louange et à la gloire de son nom, pour notre bien et celui de toute l’Eglise.

 

Communion : Recevez le Corps du Christ

R/ Recevez le corps du Christ, buvez à la source immortelle.
1. Adorons ‘ le Corps très saint du Christ l’Agneau de Dieu,
    Le Corps très saint ‘ de Celui qui s´est livré pour notre salut.  R/
2. Qui mange de ce Pain ‘ et boit à cette coupe,
    Celui-là demeure en Dieu ‘ et Dieu demeure en lui.  R/
3. Approchons-nous de l’autel du Seigneur, avec un cœur purifié,

    Et comblés de l’Esprit, rassasions-nous de la douceur du Seigneur.  R/

4. Vois ton peuple ici rassemblé dans le parfum de ta joie,

    Accorde-lui de rester dans la paix et dans l’amour fraternel.  R/

 

Sortie : Béni sois-tu, Seigneur

R/ Béni Sois Tu Seigneur, en l’honneur de la Vierge Marie,

    Béni Sois-Tu Seigneur !

1. Vous êtes belle, ô Notre Dame, auprès du Père en paradis,

    Comblée de biens par le Seigneur, dont l’amour chante en votre vie.  R/

2. Ô Vierge, Mère du Sauveur, depuis toujours Dieu vous aimait,

    Pensant à Vous qui seriez là quand parmi nous son Fils viendrait.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

„Seigneur, augmente en nous la foi"

Nous vivons dans un monde où il n’est pas facile de conserver la foi. L’Évangile d’aujourd’hui nous invite à réfléchir sur ce qu’est la foi et à faire en sorte de la préserver et de la faire grandir.

Selon Jésus, la foi est une nouvelle manière de comprendre notre existence et notre monde, de vivre mieux les relations humaines, l’amour et le travail, le succès et l’échec, la maladie, la vie et la mort.

La foi, c’est la force de Dieu qui nous accompagne et nous donne le courage de faire face à la vie et aux problèmes qui se présentent. Sans nous soustraire aux intempéries, elle nous aide à passer à travers la tempête.

Une belle image de cette foi chrétienne se retrouve dans la scène évangélique où Jésus saisit la main de Pierre qui commence à s’enfoncer dans les eaux du lac.

Grâce à la foi, nous gardons le contact avec Dieu, notre compagnon de voyage, et nous savons que nous ne serons pas seuls à faire face aux difficultés. « Voici que je suis avec vous pour toujours, jusqu’à la fin du monde ». (Mt, 28,20)

 

  

  

  

  

  

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 06.10.2022 :              18h30          Pas de messe à St. Andreas

Vendredi 07.10.2022 :    18h00        Chapelet médité à l’aumônerie

Samedi 08.10.2022 :          17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø  Le pèlerinage à Lourdes : du mardi 11 au lundi 17 Juillet 2023. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée.

  

  

  

  

  

25 septembre 2022

26e dimanche du temps ordinaire (C)

« Le pauvre mourut, et les anges l’emportèrent auprès d’Abraham. »

*********************************************************

 

Entrée : Acclamez votre Dieu sur toute la terre

R/ Acclamez votre Dieu sur toute la terre, 
    Célébrez-le par vos chants de joie ! 
    Acclamez votre Dieu, Il est la lumière,
    Éternel est son amour !
 
2. Venez l’adorer, nations de la terre ! 
    Ne craignez pas, vous serez bénis. 
    Vous êtes son peuple, il est votre Dieu, 
    En ses mains remettez vos vies.  R/
5. Bénissez sans fin le Dieu qui nous sauve, 
    Il a rendu nos âmes à la vie. 
    Louez le Seigneur, nous sommes à lui, 
    Qu'il est grand, son amour pour nous !  R/

 

Kyrie : Messe de Saint Jean

Kyrie eleison, eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison
Christe eleison, eleison, Christe eleison, Christe eleison
Kyrie eleison, eleison, Kyrie eleison, Kyrie eleison

 

Gloria : Messe de Saint Jean

R/ Gloria, gloria, in excelsis Deo (bis)

Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
Pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;
Toi qui enlèves les péchés du monde, prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves les péchés du monde, reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.
Car toi seul es saint,

toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,
avec le Saint-Esprit
dans la gloire de Dieu le Père. Amen.

 

1ère lecture : Lecture du livre d’Amos (6, 1a. 4-7) :

« La bande des vautrés n’existera plus. » 

 

Psaume 145 :

R/ Chante, ô mon âme, la louange du Seigneur !

1. Le Seigneur garde à jamais sa fidélité́,

    il fait justice aux opprimés ;

    aux affamés, il donne le pain ;

    le Seigneur délie les enchainés.  R/

2. Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,

    le Seigneur redresse les accablés,

    le Seigneur aime les justes,

    le Seigneur proge l’étranger.  R/

3. Il soutient la veuve et l’orphelin,

    il égare les pas du méchant.

    D’âge en âge, le Seigneur régnera :

    ton Dieu, ô Sion, pour toujours !  R/

 

2è lecture : Première lettre de saint Paul à Timothée (6, 11-16) : 

« Garde le commandement jusqu’à la Manifestation du Seigneur. »

 

Évangile : selon saint Luc (16, 19-31) :

« Tu as reçu le bonheur, et Lazare, le malheur.

Maintenant, lui, il trouve ici la consolation, et toi, la souffrance. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle:

R/ Ô Christ Sauveur, écoute et prends pitié.

 

Offertoire : Reçois nos vies

1. Reçois nos vies,  
    Nous voici devant toi.  
    Reçois nos vies,  
    Tu nous attires à toi.  
    Reçois nos vies,  
    Seigneur, tout vient de toi.   
2. Nous voulons te suivre  
    Chaque instant de notre vie,  
    Marcher avec toi, ô Seigneur, 
    Tel que nous sommes,  
    Montre-nous la route,  
    Montre-nous le chemin.  
    Reçois nos vies  
    Toi, seul tu es Dieu !   

 

Sanctus : Messe de Saint Jean

Sanctus, Sanctus, Sanctus Dominus Deus Sabaoth,
Sanctus, Sanctus, Sanctus Deus
Sabaoth,

 

Pleni sunt caeli et terra gloria tua.
Hosanna, hosanna,hosanna in excelsis. (bis)

 

Benedictus qui venit in nomine Domini
Hosanna, hosanna, hosanna in excelsis. (bis)

 

Agnus : Messe de Saint Jean

Agnus Dei qui tollis peccata mundi miserere nobis (bis)
Agnus Dei qui tollis peccata mundi dona nobis pacem

 

Communion : Regardez l'humilité de Dieu

1. Admirable grandeur, étonnante bonté́ du Maitre de l’univers

    Qui s’humilie pour nous au point de se cacher

    dans une petite hostie de pain.

R/ Regardez l’humilité́ de Dieu, regardez l’humilité́ de Dieu,
    Regardez l’humilité́ de Dieu, et faites-Lui l’hommage de vos cœurs.

2. Faites-vous tout petits, vous aussi devant Dieu pour être élevés par Lui,

    Ne gardez rien pour vous,

    offrez-vous tout entiers à ce Dieu qui se donne à vous.  R/

 

Envoi : Rendons gloire à notre Dieu 


R/ Rendons gloire à notre Dieu !
    Lui qui fit des merveilles, 
    Il est présent au milieu de nous 
    Maintenant et à jamais ! 

1. Louons notre Seigneur,  
    Car grande est sa puissance, 
    Lui qui nous a créés, 
    Nous a donné la vie. 
R/
2. Invoquons notre Dieu,
    Demandons-lui sa grâce,
    Il est notre Sauveur,
    Notre libérateur.  
R/
3. Oui le Seigneur nous aime,
    Il s´est livré pour nous.
    Unis en son amour, 
    Nous exultons de joie.  
R/ 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

"Le riche mourut aussi et on l'enterra" 

La liturgie de ce dimanche nous fait entendre dans la première lecture la voix du prophète Amos. Il critique d’une manière virulente l’exploitation des pauvres par les riches et les puissants. Quand le droit et la justice sont bafoués, le pays court à sa perte.

Dieu ne supporte pas qu’une petite minorité s’enrichisse au détriment des plus pauvres. C’est aussi l’appel que nous retrouvons dans l’Évangile de ce dimanche : il nous montre un homme riche qui fait bombance tous les jours. Cet homme ignore le pauvre Lazare qui reste couché devant son portail. Dieu ne peut pas tolérer cette situation dramatique. Il a créé le monde pour que tous les hommes y vivent ensemble en frères. Il nous invite à partager les biens qu’il a créés en abondance. Il ne supporte pas qu’une infime minorité possède plus de la moitié des richesses globales.

Il nous faut recevoir cet Évangile comme un appel pressant à nous convertir. Le Seigneur compte sur nous pour que nous ouvrions nos yeux, nos oreilles et surtout notre cœur à tous ceux qui souffrent de la précarité, du mépris et de l’exclusion. Nous ne devons pas attendre qu’une apparition vienne nous dire qui est Lazare et où le trouver : il est à notre porte. Si nous ne le voyons pas, c’est que nous sommes aveuglés. Il devient urgent de combler les ravins d’indifférence, de raboter les montagnes de préjugés et d’abattre les murs d’égoïsme.

L’Eucharistie qui nous rassemble nous annonce un monde où il n’y aura plus de pauvres. Dans ce monde nouveau, tous, riches et pauvres, se retrouveront à la même table ; ils partageront ce qu’ils possèdent. Personne n’y manquera du nécessaire. Tous auront assez pour entrer dans la fête. Le monde que l’Eucharistie annonce, c’est celui-là même que le Christ est venu instaurer.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 29.09.2022 :              18h30          Messe à St. Andreas, suivie de l’adoration

Vendredi 30.09.2022 :       18h00          Chapelet médité à l’aumônerie

Samedi 01.10.2022 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø  Aujourd’hui à la sortie de la messe, un pot d’amitié et d'accueil aux nouveaux arrivants sera servi sur le parvis de l’église ;

Ø  Le pèlerinage à Lourdes : du mardi 11 au lundi 17 Juillet 2023. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée.

  

  

  

  

  

  

 

 

 


Permanence 

Raphaël Mutombo se fera une joie de vous accueillir et de vous renseigner, à l'aumônerie Rolandstrasse, 2 – 53179 Bonn:

Lundi 15h - 18h, Jeudi 9h - 12h, Vendredi 9h - 12h

 

Messes

Bonn
Dimanche 11h à St. Andreas
Andreasstrasse Bonn-Rüngsdorf
Autobus 613 et 615
Jeudi 9h à l’aumônerie,
Rolandstrasse, 2 – 53179 Bonn

Cologne
Dimanche 17h Église St. Urban
Ulitzkastrasse 1 – 51063 Köln

 

La vie de la communauté

iconBienvenue
icon Feuille de messe dominicale ou festive
iconEnfants
iconGroupe de priè
iconLa Colombe
iconSacrements
iconChapelet
icon Messes et Informations pratiques
iconChorale
iconGroupe Foi-Aventure
iconGroupes

 
 

Liens vers d'autres communautés catholiques

icon Aumônerie des français à l'étranger
icon Communauté catholique francophone de Karlsruhe
icon Coordination des communautés catholiques francophones en Allemagne
icon Kath. Kirchengemeinde St. Andreas und Evergislus
icon Mission catholique francophone de Francfort
icon Paroisse catholique francophone de Berlin
icon Paroisse catholique francophone de Munich
icon Paroisse francophone de Düsseldorf

 

Liens vers d'autres sites catholiques

icon Chantez on line !
icon Equipes Notre-Dame
icon Fidesco
icon KTO : télévision catholique en français
icon Lectures du jour
icon Notre Dame du Web
icon Prier avec la Bible...
icon Prier en famille
icon Prière des mères

 

Autres liens

icon Consulat général de France à Francfort
icon Consulat général de France à Düsseldorf
icon Plan du quartier

 

Vatican

iconLettre du Saint-Père au peuple ukrainien neuf mois après le début de la guerre (24 novembre 2022)
iconAudience générale du 23 novembre 2022 - Catéchèse sur le discernement - 9. La consolation
iconAu Congrès juif mondial (22 novembre 2022)
iconDécret concernant Caritas Internationalis (21 novembre 2022)

KTO TV

icon

icon

icon

 
     
Haut de page | | Imprimer / Impressum | Version mobile | RSS Feed | IKSEBK Datenschutz
   
 
   

CONTACT

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement :

tél. 0049 228 362 587
fax 0049 228 180 326 14

email : info@ccfbk.de

Merci de votre visite et à bientôt.