Communauté Catholique Francophone de Bonn - Cologne
Rolandstrasse, 2 – 53 179 Bonn
Tél : 0228 / 362 587 – fax: 0228 / 180 326 14
Email : info@ccfbk.de
Vous trouverez sur ce site toutes les informations concernant la communauté francophone de Bonn et de Cologne.
La messe dominicale est Ă  11H Ă  Bonn Ă  l'Ă©glise Saint Andreas et Ă  17H Ă  Cologne Ă  l'Ă©glise Sankt Ursula.

 

Rolandstrasse 2  -  53 179 Bonn

  Tél. : 0228/36 25 87 Fax: 0228/18032614 

        E-Mail : info@ccfbk.de 

Site Blog: http://ccfbk.de

Communauté Catholique Francophone de Bonn / Cologne 

Permanence:

Lundi 15h-18h; Mardi, jeudi, vendredi  9h - 12h 

Aumônier :

P. Jean-Paul Cyimana  É 0228 / 93298106

Portable:  0178-9353003 E-Mail: jeanpaulcyimana@yahoo.com

 

 

 

23 février 2020

7e dimanche du temps ordinaire (A)

« Vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

********************************************************

 

Entrée: Jour du Seigneur

1. Jour du Seigneur, jour de la tendresse :

    Dieu nous invite au festin des pardonnés.

    Jour du Sauveur, une voix nous presse,

    Gloire à l’Amour qui guérit les cœurs blessés !

2. Jour du Seigneur, jour de la Parole :

    Dieu nous révèle un chemin de liberté.

    Jour du Sauveur, joie pour tous les hommes !

    Dans nos maisons l’Évangile est proclamé.

3. Jour du Seigneur, Jour de la rencontre :

    Dieu sèmera le bon grain de l’unité.

    Jour du Sauveur dans le champ du monde,

    Il nous envoie sur la terre à moissonner.

 

Gloria :

R/ Gloria, Gloria, in excelsis Deo ! (bis)

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

 

1ère lecture: Lecture du livre des Lévites (19, 1-2. 17-18) :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

 

Psaume 102 (103) :

R/ Le Seigneur est tendresse et pitié.

1. Bénis le Seigneur, ô mon âme,

    Que tout mon être bénisse son Saint Nom !

    Bénis le Seigneur, ô mon âme,

    N’oublie aucun de ses bienfaits.  R/

2. Lui qui pardonne toutes tes fautes,

    Lui qui guérit de toute maladie,

    Lui qui rachète ta vie à l’abîme,

    Lui qui te couronne d’amour et de tendresse.  R/

3. Le Seigneur est tendresse et pitié,

    Lent à la colère et plein d’amour.

    Il n’agit pas envers nous selon nos fautes,

    Et ne nous rend pas selon nos offenses.  R/

4. Comme est loin l’Orient de l’Occident,

    Il éloigne de nous nos péchés.

    Comme est la tendresse d’un père pour ses fils,

    Ainsi la tendresse du Seigneur pour celui qui L’adore.  R/

 

2e lecture: 1e lettre de saint Paul aux Corinthiens (1 Co 3, 16-23) :

« Tout est à vous, mais vous, vous êtes au Christ, et le Christ est à Dieu. »

 

Évangile: selon saint Matthieu (5, 38-48) :

« Aimez vos ennemis. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

AMEN.

 

Prière universelle :

R/ Souviens-toi, Seigneur, de ton amour, et viens nous sauver.

 

Communion : Prenez la tenue de service

1. Prenez la tenue de service, Servants de Dieu, servez vos frères ;

    Soyez du peuple des souffrants ! Que vos sueurs et votre sang

    Fassent lever pour cette terre Des fruits de paix pour la justice !

R/ C’est le vivant qui te rend toute gloire, À toi qui es le Dieu vivant !

2. Vêtus de la robe nuptiale, Accueillez l’aube qui s’annonce ;

    Soyez un peuple de veilleurs ; Reconnaissez à ses lueurs

    L’Homme accompli qui vient aux noces Nimbé du Jour dont il tressaille !  R/

3. Restez en tenue de louange, Tout habillé d’hymnes nouvelles ;

    Soyez le peuple des chanteurs ! Devenez l’arbre ivre de fleurs

    Où les humains que Dieu appelle Feront concert avec les anges.  R/

 

Sortie : À l’image de ton amour

1. Seigneur Jésus, tu nous as dit :

    « Je vous laisse un commandement nouveau :

    Mes amis, aimez-vous les uns les autres.

    Écoutez mes paroles et vous vivrez. »

2. Devant la haine, le mépris, la guerre,

    Devant les injustices, les détresses,

    Au milieu de notre indifférence,

    Ô Jésus, rappelle-nous ta Parole !

R/ Fais-nous semer ton Évangile,

    Fais de nous des artisans d’unité,

    Fais de nous des témoins de ton pardon,

    À l’image de ton amour.

3. Tu as versé ton sang sur une croix,

    Pour tous les hommes de toutes les races,

    Apprends-nous à nous réconcilier,

    Car nous sommes tous enfants d’un même Père.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

« On vous a dit... Moi je vous dis... »

« Vous avez appris qu’il a été dit : Œil pour œil, et dent pour dent. Eh bien ! moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant ; mais si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui encore l’autre ».

Tendre l’autre joue, c’est tout d’abord avoir le courage de dire « non » à sa propre violence. Pas à la violence de l’autre, mais à la nôtre. Quand on a envie de crier "assassins", et de démolir tous ces affreux, Jésus nous dit : « ne riposte pas au méchant », si tu veux reprocher sa violence à quelqu’un, apprends d’abord à contrôler ta propre violence, la violence n’a jamais rien appris à personne, elle ne fait qu’appeler encore plus de violence. Toi, en tendant l’autre joue, tu empêches que le méchant ne te transforme en un bloc de haine comme lui. Si tu ripostes violemment, tu es vaincu par le mal. Ainsi, tendre l’autre joue, c’est tendre à l’autre « autre chose » que ce qu’il me fait.

Certes, celui qui ne répond pas au mal en faisant le mal ainsi sait qu’il prend un risque. En renonçant à l’envie de régler le litige par la force, il s’expose à être lui-même victime de la violence à laquelle il a renoncé. Mais il sait aussi que sans ce risque, l’histoire n’a aucun avenir et que la violence se répétera indéfiniment par alternance, d’oppresseurs devenant opprimés et d’opprimés se transformant en oppresseurs.

Le message de cet Evangile, c’est la nouvelle sagesse que Paul qualifie de « jamais vue, jamais entendue, jamais imaginée ». Et c’est cela le sens du dernier verset de l’Evangile de ce dimanche « Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait ».

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Mercredi 26.02.2020 :        18h00          Messe du Mercredi des Cendres à St. Andreas

Jeudi 27.02.2020 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

Vendredi 28.02.2020         18h00          Chemin de croix à St. Andreas

Samedi 29.02.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020.. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 50 € par personne non accompagnée, et de 100 € par couple ou famille.

 

 

 

 

 

16 février 2020

6e dimanche du temps ordinaire (A)

« Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. »

**************************************

 

Entrée: Écoute la voix du Seigneur

1. Écoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.

    Qui que tu sois ton Dieu t’appelle, qui que tu sois, Il est ton Père.

R/ Toi qui aimes la vie, ô toi qui veux le bonheur,

    Réponds en fidèle ouvrier de sa très douce volonté.

    Réponds en fidèle ouvrier de l’Évangile et de sa paix.

2. Écoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.

    Tu entendras que Dieu fait grâce, tu entendras l’Esprit d’audace.  R/

3. Écoute la voix du Seigneur, prête l’oreille de ton cœur.

    Tu entendras grandir l’Église, tu entendras sa paix promise.  R/

 

Kyrie (Bénin) 

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (femmes) (bis)

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (toute la foule)

O Christ prend pitié, (hommes) O Christ prends pitié

O Christ prend-end pitié, O Christ prend pitié

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (femmes)

Seigneur, Seigneur, Seigneur prends pitié (Tous)

 

Gloria :

R/ Gloire à Dieu au plus haut des cieux,

    et paix sur la terre aux hommes qu’Il aime.  (bis) 

1. Nous te louons, nous te bénissons

    Nous t’adorons, nous te glorifions

    Nous te rendons grâce pour ton immense gloire (tous)  R/

2. Seigneur Dieu Roi du Ciel, Dieu le Père Tout puissant,

    Seigneur Fils unique Jésus-Christ

    Seigneur Dieu agneau de Dieu le Fils du Père.  R/

3. Toi, qui enlève, le péché du monde prends pitié de nous

    Toi, qui es assis à la droite du père reçois notre prière

4. Car toi Seul est Saint, Toi Seul est Seigneur, (Tous)

    Toi seul est le Très-Haut, Jésus-Christ avec le Saint Esprit

    Dans la gloire de Dieu le Père.

    A-A Amen, Amen (bis) aux Hommes qu’Il aime (bis) 

    A-A Amen, Amen (bis) AAAAAmen.

 

1ère lecture: Lecture du livre de Ben Sirac le Sage (15, 15-20) :

« Il n’a commandé à personne d’être impie. »

 

Psaume 118 :

R/ Heureux ceux qui cherchent ta Parole de tout leur cœur ! 

 

2e lecture: Lecture de la 1e lettre de saint Paul aux Corinthiens (2, 6-10) :

« La sagesse que Dieu avait prévue dès avant les siècles pour nous donner la gloire. »

 

Acclamation : Alloassio (ter) eee (bis) 

Mi va kafu Tohonon le djipo, mi va kafu kaka so i mavo (Soliste). Alloassio…

 

Évangile: selon saint Matthieu (5, 17-37) :

« Il a été dit aux Anciens. Eh bien ! moi, je vous dis. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle : R/ Exauce-nous, Seigneur de gloire ! 

 

Offertoire : Mfumué (chant kikongo –R. D. du Congo) 

Seigneur, reçois les offrandes que nous te présentons.) 

1. Eee Mfumué yamba makabu. (bis) 

    Yamba makabu ya kimenga na beto. (bis) 

    Tala maboko na mono yo kele mpamba. (bis) 

    Tala mono kibeni nsukami ya nene. (bis) 

    Nkikima mono talenda, pesa na ngeye. (bis) 

R/ Mfumué, Mfumué, Mfumué, Mfumué,

    Mfumué, Mfumué, Mfumué, Mfumué eeee. (bis) 

2. Eee Mfumué yamba vinu. (bis) 

    Yamba vinu ya kimenga na beto. (bis) 

    Tala maboko na mono yo kele mpamba. (bis) 

    Tala mono kibeni nsukami ya nene. (bis) 

    Nkikima mono talenda, pesa na ngeye. (bis)  R/

 

Sanctus: Terre et ciel

R/ Terre et ciel chantez sans fin, le Dieu trois fois saint!
1. Il est digne et juste de vous louer Seigneur
    Pour votre majesté infinie !  R/
2. Il est digne et juste de vous louer Seigneur
    Pour votre plan d’amour sur les hommes !  R/
3. Nous vous rendons grâce par votre Fils Jésus
    Qui seul peut vous offrir la louange.  R/

 

Agnus Dei : Mwana Kondo wa Mungu (Agneau de Dieu, en kiswahili) 

1.       Soliste :       Mwana Kondo wa Mungu

Tous :          Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

Soliste :       Utuhurumiye

Tous :          Rumiye, rumiye eee, uturumiye, uhm uhm uhm

2.       Soliste :       Mwana Kondo wa Mungu

Tous :          Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

Soliste :       Utuhurumiye

Tous :          Rumiye, rumiye eee, uturumiye, uhm uhm uhm

3.       Soliste :       Mwana Kondo wa Mungu

Tous :          Mwana Kondo o wa Mungu, ondowa e nzambi uhm uhm uhm

Soliste :       Tupe amani

Tous :          Amani, amani iii, tupe amani, uhm uhm uhm

 

Communion : La Sagesse a dressé une table 

R/ La Sagesse a dressé une table,
    Elle invite les hommes au festin.
    Venez au banquet du Fils de l'Homme,
    Mangez et buvez la Pâque de Dieu.

1. Je bénirai le Seigneur en tout temps,
    Sa louange sans cesse à mes lèvres.
    En Dieu mon âme trouve sa gloire,
    Que les pauvres m'entendent et soient en fête !  R/

2. L'ange du Seigneur a établi son camp,
    Il entoure et délivre ceux qui le craignent.
    Goûtez et voyez que le Seigneur est doux,
    Bienheureux l'homme qui trouve en lui son abri !  R/

3. Tournez-vous vers le Seigneur et vous serez illuminés
    Votre visage ne sera pas couvert de honte ;
    Un pauvre a crié, et Dieu a entendu,
    Le Seigneur l’a sauvé de toutes ses angoisses.  R/

 

Sortie : Sortie : Je suis dans la joie


{Je chanterai de tout cœur 

Les merveilles de mon papa Yahvé.

Il m’a ôté des ténèbres,

Il m’a délivré de tout péché.}  bis 

 

{Mon papa est fidèle,

Il ne m’abandonne jamais.

Je n’ai plus rien à craindre,

Car Yahvé m’a libéré.}  bis


Refrain :  

{Je suis dans la joie, 

Une joie immense.

Je suis dans l’émotion, ‒

Car Yahvé m’a libéré.}  bis


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir

Les textes bibliques de ce dimanche nous parlent d’un Dieu qui a vu la misère de son peuple. Cette misère c’est celle qui vient du péché, de l’égoïsme et des divisions. Le grand projet de Dieu c’est de nous en libérer.

Pour accomplir cette œuvre de salut, il nous propose plusieurs étapes. Dans un premier temps, il nous donne des règles, des commandements qui nous aideront à vivre en harmonie. Quand on vit en société, il est important de se respecter les uns les autres. On ne peut pas faire n’importe quoi. La première lecture nous dit que nous avons à choisir : d’un côté, la vie qui résulte de l’observation des commandements ; de l’autre, la mort qui est la sanction de l’orgueil.

Dans l’Évangile, Jésus revient sur cette loi qui a été transmise par Dieu aux Anciens. C’était un minimum indispensable à la vie en société : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas tromper… Pour Jésus, il est hors de question de supprimer ces acquis ; bien au contraire, il invite ses disciples et chacun de nous à aller encore plus loin. C’est comme dans une famille, la pratique scrupuleuse d’un règlement interne ne suffit pas à la rendre heureuse : il lui faut de la solidarité, de l’accueil, du partage et surtout de l’amour.

Pour se faire comprendre, Jésus entre dans le concret de la vie des gens : « Vous avez appris qu’il a été dit aux Anciens : Tu ne commettras pas de meurtre… Eh bien ! moi je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal ». Jésus nous rappelle ainsi que des paroles peuvent tuer : les calomnies, le harcèlement, les propos racistes sont un poison qui cause des dégâts importants.

Ce que Jésus attend de nous, c’est une vie remplie d’amour : « Soyez parfaits comme votre Père est parfait ». C’est l’amour qui doit transparaître dans nos vies.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 20.02.2020 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

Samedi 22.02.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 50 € par personne non accompagnée, et de 100 € par couple ou famille.

Ø Mercredi 26 février 2020 : Début du Carême. Messe à St. Andreas à 18h00, avec imposition des cendres.

 

 

 

 

 

09 février 2020

5e dimanche du temps ordinaire (A)

« Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde. »

**************************************************

 

Entrée: Une lumière s’est levée

1. Une Lumière s’est levée, Alléluia, Alléluia ! 

    Illuminant ceux qui marchaient dans les ténèbres de la mort.

    Le Verbe s’est manifesté,

    Nous avons vu sa Gloire, Alléluia, Alléluia ! 

2. Jésus Lumière des nations, Alléluia, Alléluia !

    A resplendi dans notre nuit, sur nous rayonne son Amour.

    Il fait connaître son Salut

    Jusqu’aux lointains du monde, Alléluia, Alléluia !

3. Nous te louons Père très saint, 
    Toi qui nous as donné ton Fils.
    Pour qu’en sa chair brille à nos yeux, 
    l’Amour dont Tu nous as aimés.
    Gloire à l’Esprit qui nous conduit
    vers la Lumière de la Vie Alléluia, Alléluia ! 

 

Gloria :

 R/ Gloria, gloria in excelsis Deo ! Gloria, gloria, Alleluia, Alleluia ! 

 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. 

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous, 

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. 

  Car toi seul es saint, toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

 

1ère lecture: Lecture du livre d’Isaïe (58, 7-10) :

« Ta lumière jaillira comme l’aurore. »

 

Psaume 111 (112) :

R/ Le Seigneur s’est levé, Lumière des cœurs droits ! 

 

1. Bienheureux l’homme qui adore le Seigneur,

    Et met toute sa joie en ses commandements.

Il s’est levé dans les ténèbres, +

Lumière pour les cœurs droits :

En sa miséricorde et sa justice ‘ il accorde sa grâce.  R/

2. Bienheureux l’homme qui donne avec miséricorde :

    Avec justice, il mène à bien tout ce qu’il fait.

Jamais il ne pourra chanceler,

Le souvenir du Juste demeure toujours.  R/

3. Il ne redoute pas les rumeurs malveillantes,

    Il affermit son cœur et met sa foi dans le Seigneur.

Il donne aux pauvres avec largesse +

Il garde à jamais son cœur attaché au Seigneur :

Sa puissance est exaltée, il est comblé de gloire.  R/

 

2e lecture: Lecture de la 1e lettre de saint Paul aux Corinthiens (2, 1-5) :

Je suis venu vous annoncer le mystère du Christ crucifié.

 

Évangile: selon saint Matthieu (5, 13-16) :

« Vous êtes la lumière du monde. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique, notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

AMEN. 

 

Prière universelle :

R/ Souviens-toi, Seigneur, de ton amour, et viens nous sauver.

 

Communion : Invisible, ô Toi, Lumière 

1. Invisible, ô Toi, Lumière, Présence, Christ, Jésus, Eucharistie,

    Dieu caché sous l'apparence, Pain Vivant, le seul qui rassasie,

    L'homme au seuil de ton mystère s'avance, il adore et balbutie.

2. Ô Parole, Paix profonde, Silence, le cœur simple te reçoit.

    Il t'écoute en espérance ! En Esprit, en vérité, il croit.

    Signe sûr donné au monde, Semence, Chair qu'il mange, Sang qu'il boit !

3. Chante haut ce Corps de gloire, mon âme, c'est le Corps de ton Sauveur.

    Né du sein pur de la Femme, mort en croix, victime du pécheur !

    Chante Pâques, sa victoire, proclame les merveilles du Seigneur !

 

Sortie : Peuple de lumière

R/ Peuple de lumière baptisé pour témoigner,

    Peuple d’Évangile, appelé pour annoncer

    Les merveilles de Dieu pour tous les vivants.

1. Vous êtes l’Évangile pour vos frères

    Si vous gardez ma parole pour avancer dans la vérité :

    Bonne Nouvelle pour la terre !  R/

2. Vous êtes l’Évangile pour vos frères

    Si vous suivez mon exemple pour demeurer dans la charité :

    Bonne Nouvelle pour la terre !  R/ 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde

Tout de suite après les Béatitudes, Jésus invite ses disciples à être «le sel de la terre» et «la lumière du monde». Il les invite à prendre conscience de leur responsabilité face au monde et à afficher leurs couleurs.

Le Christ nous invite donc à donner du goût à notre vie et apporter un peu de chaleur, de fraternité et d’amour là où nous sommes. Il ne suffit pas de prier et de ne pas faire de mal pour répondre à l’invitation du Christ, il faut «faire la volonté de son Père».

En plus d’ajouter de la saveur à la vie, la mission du peuple de Dieu est aussi de faire briller un peu de lumière dans notre monde. «Il faut que votre lumière brille». Jésus veut que les chrétiens soient des fils et des filles de lumière dans un monde souvent rempli d’obscurité. «Une ville située sur une montagne ne peut être cachée».

Si le chrétien n’est plus du sel pour un monde souvent fade et sans saveur, s’il n’est pas une petite lumière pour éclairer les ténèbres, il ne sert à rien. Le chrétien «caméléon», qui adopte toutes les modes et toutes les mentalités de l’heure, qui prend la couleur de son milieu de vie, n’a plus aucune utilité.

Les disciples de Jésus ne sont qu’une poignée au milieu du monde. Et pourtant, ils peuvent donner du goût à la vie, comme le sel dans la pâte, comme la lumière de la ville quand descend le soir. Ils parlent de Dieu, par leurs mots, et surtout par leur être. Ils donnent à voir Dieu par la douceur et l’attention qu’ils puisent dans leur certitude de se savoir aimés par Dieu.

Dans un monde inquiet, osons semer l’espérance. Dans un monde qui souffre de la violence, sachons faire entendre des mots de paix. Dans un monde de dérision, faisons montre de bienveillance et d’amabilité.

Oui, « Vous êtes le sel de la terre », « vous êtes la lumière du monde ».

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 13.02.2020 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration,

Samedi 15.02.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 50 € par personne non accompagnée, et de 100 € par couple ou famille.

 

 

 

02 février 2020

Présentation du Seigneur au Temple (A)

« Lumière pour éclairer les nations et gloire d’Israël. »

**************************************************

 

Entrée : Joyeuse lumière

R/ Joyeuse Lumière, splendeur éternelle du Père,
    Saint et bienheureux, Jésus-Christ.

1. Venant au coucher du soleil, contemplant la lumière du soir,
    Nous chantons le Père et le Fils et le Saint-Esprit de Dieu.  R/

2. Nous te bénissons ô Christ ‘ Verbe de Dieu, Lumière née de la Lumière,

    Tu es l’Intendant fidèle, qui nous donne l’Esprit sans mesure.  R/

 

Procession d’entrée avec les bougies : Lumière des hommes

R/ Lumière des hommes, nous marchons vers toi.

     Fils de Dieu, tu nous sauveras !

1. Ceux qui te cherchent, Seigneur, Tu les conduis vers la lumière,

    Toi, la Route des égarés.  R/

2. Ceux qui te trouvent, Seigneur, Tu leur promets vie éternelle,

    Toi, la Pâque des baptisés.  R/

3. Ceux qui te suivent, Seigneur, Tu les nourris de ta Parole,

    Toi, le Pain de tes invités.  R/

 

Gloria :

R/ Gloire à Dieu, paix aux hommes, joie du ciel sur la terre.  (bis) 

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père. AMEN.  R/

 

1e lecture : livre de Malachie (3, 1-4) :

« Soudain viendra dans son Temple le Seigneur que vous cherchez » 

 

Psaume 23 (24) :

R/ Tu t’es manifesté ô Christ, Lumière née de la Lumière,

    Tu as ouvert les yeux des aveugles, et ils ont vu ton Salut.

 

 1. Portes, élevez vos frontons ! +

    Que s’ouvrent les vantaux des portes éternelles ;

    et qu’Il entre, le roi de gloire !

« Qui est ce Roi de gloire ? +

Ë— C’est le Seigneur, le Fort, le Vaillant,

le Seigneur vaillant dans les combats ! »  Ant.

2. Portes, élevez vos frontons ! +

    Que s’ouvrent les vantaux des portes éternelles ;

    et qu’Il entre, le roi de gloire !

« Qui est ce Roi de gloire ? +

Ë— C’est le Seigneur, le Dieu de l’Univers,

c’est Lui, le Roi de gloire ! »  Ant.

 

2e lecture : lettre de saint Paul aux Hébreux (2, 14-18) :

« Il lui fallait se rendre en tout semblable à ses frères » 

 

Alléluia : Alléluia, Lumière des Nations, Alléluia, Alléluia !

                Alléluia, Jésus nous t’acclamons, Alléluia, Alléluia ! (bis) 

 

Évangile : selon saint Luc (2, 22-40) : « Mes yeux ont vu ton salut » 

 

Acclamation : Maintenant Seigneur (Cantique de Siméon) 

R/ Maintenant, Seigneur, Tu peux me laisser m'en aller dans la paix,
    Maintenant, Seigneur, Tu peux me laisser reposer. 

1. Tu peux laisser s'en aller ton serviteur en paix selon ta parole,
    Car mes yeux ont vu le salut que tu prépares à la face des peuples.
  R/ 

2. Lumière pour éclairer les nations et gloire d'Israël ton peuple.
    Gloire au père, et au Fils, et au Saint Esprit pour les siècles des siècles.
  R/ 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

R/ Credo, Domine, credo ! Seigneur, oui je crois, fais grandir en nous la foi.

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique, notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.  R/ 

 

Prière universelle :

R/ Jésus le Christ, lumière intérieure, ne laisse pas mes ténèbres me parler.

    Jésus le Christ, lumière intérieure, donne-moi d’accueillir ton amour.

 

Sanctus : Saint, Saint est le Seigneur

R/ Saint, Saint est le Seigneur, Saint, éternel est son amour !
1. Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

 

Communion : Orgue

 

Sortie : Tu es la vraie Lumière 

1. Tu es la vraie lumière jaillie dans notre nuit.

    Printemps de notre terre, c’est toi qui nous conduis.

    Tu es le beau visage, clarté dans le matin.

    D’un radieux message, nous sommes les témoins.

2. Victoire qui délivre des marques du péché,
    Ta Pâque nous fait vivre en vrais ressuscités.
    Parole vivifiante, tu viens pour notre faim ;
    Dans notre longue attente, ton corps est notre pain.

3. Tu fais de nous des frères rassemblés par ta croix.

    Enfants d’un même Père, nous partageons ta joie.

    Merveille de ta grâce, tu viens nous libérer.

    Qu’en ton amour se fasse, Seigneur, notre unité.


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Fête de la chandeleur

La fête d’aujourd’hui est appelée familièrement la Chandeleur, en raison des cierges qu’on y porte. Depuis Vatican II, on parle plutôt de la Présentation du Seigneur au Temple. Enfin en Orient, on la nomme « Hypopante » : la Rencontre de Notre Seigneur.

Méditons quelques instants sur cette dernière appellation qui nous est moins habituelle. La vie de Jésus est faite de rencontres. Et de manière plus large encore, l’histoire de Dieu avec les hommes est faite de rencontres, trop souvent manquées, quand l’homme n’est pas là ou ne reconnait tout simplement pas la présence imprévue du Seigneur.

La rencontre de Jésus avec Syméon et Anne est emblématique de toutes les rencontres passées et futures de Dieu avec son peuple, et bien au-delà, avec l’humanité. Elle est aussi la réalisation des promesses puisqu’il avait été révélé à Syméon qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le « Christ, le Messie du Seigneur », et la réponse à une longue attente dont témoigne le grand âge de la prophétesse Anne.

Il nous est encore aujourd’hui donné de rencontrer le Seigneur de bien des manières : dans la prière, la méditation, l’écoute de la Parole, le partage du pain et du vin eucharistiques… Mais aussi il nous est encore possible de le rencontrer dans chacun des plus petits de ses frères souffrants, affamés, assoiffés, nus, malades, prisonniers, étrangers, … réfugiés, exploités de tout genre.

Laissons-nous rencontrer par Celui qui vient combler notre attente

et qui nous ouvre les fenêtres de l’espérance.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 06.02.2020 :              09h30          24 heures d’adoration eucharistique à St. Andreas,

                                                                     avec la possibilité de se confesser à 18h30

Vendredi 07.02.2020 :       09h00          Messe à St. Andreas

Samedi 08.02.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 50 € par personne non accompagnée, et de 100 € par couple ou famille.

Ø Pour les 24 heures d’adoration eucharistique du jeudi 06 février 2020, prière de vous inscrire sur la liste Doodle : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

 

 

 

 

 

 

26 janvier 2020

3e dimanche du temps ordinaire (A)

« Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d’hommes. »

*****************************************************

 

Entrée : Dieu nous a tous appelés

R/ Nous sommes le corps du Christ,
    Chacun de nous est un membre de ce corps.
    Chacun reçoit la grâce de l´Esprit pour le bien du corps entier. 
(bis)
1. Dieu nous a tous appelés des ténèbres à sa lumière,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
    Dieu nous a tous appelés à l´amour et au pardon,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.  R/

2. Dieu nous a tous appelés à chanter sa libre louange,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.
    Dieu nous a tous appelés à l´union avec son Fils,
    Pour former un seul corps baptisé dans l´Esprit.  R/

 

Gloria :

R/ Gloire à Dieu, paix aux hommes, joie du ciel sur la terre.  (bis) 

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : livre d’Isaïe (8, 23b--9, 3) :

Dans la Galilée des nations, le peuple a vu se lever une grande lumière. 

 

Psaume 26 (27) :

R/ Le Seigneur est ma lumière et mon salut : de qui aurais-je crainte ?

 

2e lecture : 1e lettre de saint Paul aux Corinthiens (1, 10-13. 17) :

« Tenez tous le même langage ; qu’il n’y ait pas de division entre vous. »

 

Alléluia :

Alléluia, Lumière des Nations, Alléluia, Alléluia !

Alléluia, Jésus nous t’acclamons, Alléluia, Alléluia !

 

Évangile : selon saint Matthieu (4, 12-23) :

« Il vint habiter à Capharnaüm pour que soit accomplie la parole d’Isaïe. » 

 

Profession de la foi : Symbole de Nicée-Constantinople

R/ Credo, Domine, credo ! Seigneur, oui je crois, fais grandir en nous la foi.

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.

 

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, née de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé, de même nature que le Père ;
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son règne n'aura pas de fin.

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procède du Père et du Fils;
avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire;
Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

AMEN.  R/

 

Prière universelle :

R/ Jésus le Christ, lumière intérieure, ne laisse pas mes ténèbres me parler.

    Jésus le Christ, lumière intérieure, donne-moi d’accueillir ton amour.

 

Sanctus : Saint, Saint est le Seigneur

R/ Saint, Saint est le Seigneur, Saint, éternel est son amour !
1. Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

 

Communion : Orgue 

 

Sortie : Peuple de lumière

R/ Peuple de lumière, baptisé pour témoigner, 

    Peuple d'Évangile, appelé pour annoncer 

    Les merveilles de Dieu pour tous les vivants. 

1. Vous êtes l'Évangile pour vos frères

    Si vous gardez ma Parole

    Pour avancer dans la vérité,

    Bonne Nouvelle pour la terre !  R/

2. Vous êtes l'Évangile pour vos frères

    Si vous suivez mon exemple

    Pour demeurer dans la charité.

    Bonne Nouvelle pour la terre !  R/

3. Vous êtes l'Évangile pour vos frères

    Si vous marchez à ma suite

    Pour inventer le don et la joie.

    Bonne Nouvelle pour la terre !  R/

 

*********************************

  


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Jésus quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm

Dans l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus vient séjourner à Capharnaüm en Galilée, inaugure sa mission dans le monde et appelle ses quatre premiers compagnons.

Qui sont ces quatre hommes ? Ils ont un travail, une maison, une famille. Ils ne suivent pas Jésus faute de mieux, ou pour combler un vide. Ils répondent à un appel. Ils sont fascinés par cet homme ! Un visage se tourne vers eux et les appelle !

Aujourd’hui, au bord du chemin intime de notre Galilée intérieure, le Fils de Dieu lui-même est en train de passer. Il nous appelle à devenir ses compagnons. Il nous invite à le suivre, nous aussi. Quelle place occupe-t-il dans notre quotidien ? Lui confions-nous nos joies et nos peines ? Lui parlons-nous au cœur de notre cœur ? L’écoutons-nous dans la Parole proclamée dans les liturgies dominicales et même quotidiennes ? Nous tournons-nous vers lui dans tout ce qui nous arrive de bon, de moins bon, et même de pas bon du tout ?

C’est en vivant au jour le jour, en sa compagnie, que nous apprendrons petit à petit ses mœurs, qu’il deviendra véritablement la lumière qui éclaire nos ténèbres, qui dissipe nos doutes, nos inquiétudes et nos nuits. C’est en le suivant que nous deviendrons à notre tour « lumières du monde » (Matthieu 5, 14).

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 30.01.2020 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

                                               19h30          Réunion du Conseil pastoral à l’aumônerie

Vendredi 31.01.2020 :       18h00          Chapelet médité et adoration à l’aumônerie

Samedi 01.02.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 50 € par personne non accompagnée, et de 100 € par couple ou famille.

 

 

 

 

 

19 janvier 2020

2e dimanche du temps ordinaire (A)

« Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. »

*****************************************************

 

Entrée : Je t'exalte ô Roi mon Dieu

R/ Je t'exalte ô Roi mon Dieu, Je bénis ton nom à jamais,
    Je veux te bénir chaque jour, Louer ton nom toujours et à jamais !

1. Le Seigneur est tendresse et pitié,
    Il est lent à la colère et plein d'amour,
    Le Seigneur est bonté envers tous,
    Ses tendresses vont à toutes ses œuvres.  R/
2. Que tes œuvres, Seigneur te rendent grâce,
    Que tes amis bénissent ton nom,
    Qu'ils disent la gloire de ton règne,
    Qu'ils parlent ô Dieu de ta prouesse.  R/
3. Je veux dire la louange du Seigneur,
    Que toute chair bénisse son saint nom,
    Maintenant toujours et à jamais,
    Alléluia, Alléluia.  R/

 

Kyrie : Jésus, berger de toute humanité

1. Jésus, berger de toute humanité

    Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus.

R/ Prends pitié de nous, fais-nous revenir,

    Fais nous revenir à toi! Prends pitié de nous!

2. Jésus, berger de toute humanité

    Tu es venu guérir ceux qui étaient malades.  R/

3. Jésus, berger de toute humanité

    Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs.  R/

Gloria :

R/ Gloire à Dieu dans le ciel ! Grande paix sur la terre ! (bis) 

1. Nous te louons, nous te bénissons, nous t’adorons !

    Nous te glorifions, nous te rendons grâce pour ton immense gloire !  R/

2. Seigneur Dieu, le Roi du ciel, le Père tout-puissant !

    Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père !  R/

3. Le seul Saint, le seul Seigneur, le seul Très-Haut !

    Jésus Christ, avec l’Esprit, dans la gloire du Père.  R/

 

1e lecture : livre d’Isaïe (49, 3. 5-6) :

«  Je fais de toi la lumière des nations. » 

 

Psaume 39 : R/ Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté.

 

2e lecture : 1e lettre de saint Paul aux Corinthiens (1, 1-3) :

« À vous, la grâce et la paix, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ. »

 

Alléluia : 

Alléluia, Alléluia (bis), Oli fofossé Lowanté Gnankan. Alléluia, Alléluia ! (bis) 

 

Évangile : selon saint Jean (1, 29-34) :

« Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde. » 

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle : R/ Toi qui nous aimes, écoute-nous, Seigneur. 

 

Offertoire : Gnamien e mi sou o sou (Dieu, nous te suivons – chant ivoirien) 

R/ Gnamien e mi sou o sou (bis)

    Allouloua Gnamien e mi sou o sou

    Gbédébglé Gnamien e mi sou o sou

1. Minsou o sou (4 fois)

    Famien Jesus selie e (soliste)

    Min ti nawoulè mi ti a tin

    Sran ngo sou sou o le ngoan

    Tchenkloa.  R/

 

Sanctus : Le Seigneur trois fois Saint

Soliste : Le Seigneur trois fois saint,               Tous : le Seigneur est saint (2x)

Soliste : Le Seigneur trois fois saint,               Tous : le Seigneur est saint, Seigneur saint,

                                                                                           Seigneur saint, Seigneur saint.

Soliste : Dieu de tout l’univers ;                      Tous : Le Seigneur est saint,

Soliste : le ciel et la terre,                                  Tous : Le Seigneur est saint,

Soliste : sont remplis de ta gloire                    Tous : Le Seigneur est saint, Seigneur saint,

Seigneur saint, Seigneur saint.

Soliste : Hosannah, Hosannah,                      Tous : hosa hosannah

Soliste : Hosannah, Hosannah,                      Tous : hosa hosannah

Soliste : au plus haut des cieux,                      Tous : hosa hosannah, hosannah

hosannah, hosannah

Soliste : Béni soit celui qui vient,                    Tous : hosa hosannah

Soliste : Qui vient au nom du Seigneur,         Tous : hosa hosannah

Soliste : Au plus haut des cieux,                     Tous : hosa hosannah, hosannah

hosannah, hosannah.    Le Seigneur…

 

Agnus Dei : Agneau de Dieu qui prends nos péchés

Ë—          Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes joie au monde, joie ! Tu donnes joie au monde.

Ë—          Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes vie au monde, vie ! Tu donnes vie au monde.

-          Agneau de Dieu qui prends nos péchés (bis)
Tu donnes paix au monde, paix ! Tu donnes paix au monde.
 

 

Communion : Le Seigneur nous a aimés

1. Le Seigneur nous a aimés comme on n'a jamais aimé
    Il nous guide chaque jour comme une étoile dans la nuit
    Quand nous partageons le pain, il nous donne son amour
    C'est le pain de l'amitié, le pain de Dieu.

R/ C'est mon corps, prenez et mangez
    C'est mon sang, prenez et buvez
    Car je suis la Vie et je suis l'Amour
    Ô Seigneur emporte-nous dans ton Amour.
 

2. Le Seigneur nous a aimés comme on n'a jamais aimé
    Pour les gens de son village c'est le fils du charpentier
    Il travaille de ses mains comme font tous ses amis
    Il connaît le dur labeur de chaque jour.  R/

3. Le Seigneur nous a aimés comme on n'a jamais aimé
    Son amour était si grand qu'il en mourut sur une croix
    Son amour était si fort qu'il triompha de la mort
    Il sortit de son tombeau libre et vainqueur.  R/

 

Action de grâce: Danse de joie

R/ Danse de joie, danse pour ton Dieu, Danse la ronde de sa joie. (bis)
1. Comme Abraham dans le désert, accueillons notre Dieu. 
    Et offrons-lui d’un cœur joyeux le meilleur de nous-mêmes.  R/

2. Comme les bergers à Bethléem, glorifions le Seigneur.

    Nous avons vu et entendu les merveilles de Dieu.  R/

 

Sortie : Turirimbe Uhoraho (Chantons l’Éternel – chant rwandais) 

R/ Mana ndakuririmba, ni wowe mizero yanjye.

     Ni wowe wanyiremeye mu rukundo rwawe.

    Ni wowe nkesha byose, wowe usumba byose.

    Mana, ni wowe Mana Nyakuri.

1. Ufite ububasha, Mana, ufite ububasha bukomeye.

    Mu biremwa byose wiremeye,

    Mu rukundo rwawe, Mana, ni wowe ukwiye gusingizwa.  R/

2. Ni wowe utubeshaho, Mana, ni wowe utubeshaho Mugenga.

    Ni wowe utuma turamuka,

    Mu rukundo rwawe, Mana, ni wowe ukwiye gusingizwa.  R/ 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

"Voici l'Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde"

Au début de l’Evangile de ce dimanche, Jean Baptiste appelle Jésus «l’Agneau de Dieu». À chaque Eucharistie, nous entendons ces mots : «Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde», et trois fois nous les chantons avant la communion.

Aujourd’hui, Jean le Baptiste considérerait comme «péché du monde» : que des millions souffrent de la faim, que des populations entières soient chassées de leur maison et de leur pays par la guerre, que les pauvres et les sans-voix soient écrasés, que les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres, que des malades meurent par manque de médicaments alors que des sommes astronomiques sont dépensées pour acheter des engins de guerre, que notre planète soit détruite systématiquement afin d’augmenter le profit de quelques-uns, que les multiples guerres n’en finissent plus de faire des milliers de victimes innocentes, que les gangs de rues sèment la terreur, que la violence dans nos familles et dans nos milieux de travail ruinent la vie d’un grand nombre de personnes, que la majorité garde le silence et fasse preuve d’inaction coupable devant toutes ces injustices et tous ces crimes.

Jean Baptiste désigne Jésus comme «l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde», parce que par lui le projet de salut et de paix devient possible.

Nous, chrétiens d’aujourd’hui, nous sommes disciples de Jésus « Agneau de Dieu ». Cela signifie que nous devons mettre l’innocence à la place de la méchanceté, l’amour à la place de la force, l’humilité à la place de l’orgueil, le service à la place du prestige. C’est une conversion de tous les jours. Mais nous ne sommes pas seuls dans ce combat. « Comme Jean, laissons faire Jésus ; laissons-le nous sauver ; laissons-le nous aimer en lui ouvrant notre cœur. Avec lui, nous entrerons dans la vie de Dieu Père, Fils et Saint Esprit ». (Pape François)

Nous te prions Seigneur, fais grandir en nous la foi pour que nous puissions, comme Jean Baptiste, te montrer aux hommes d’aujourd’hui et les conduire vers toi. Amen.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 23.01.2020 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

Samedi 25.01.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 50 € par personne non accompagnée, et de 100 € par couple ou famille.

 

 

 

12 janvier 2020

Messe du Baptême du Seigneur (A)

« Celui-ci est mon Fils bien-aimé ; en qui je trouve ma joie. »

**************************************************************

 

Entrée : Le Fils de Dieu, le Bien-Aimé

1. Le Fils de Dieu, le Bien-Aimé s’est fait semblable aux hommes ;

    Toute Justice est accomplie par sa venue au monde.

R/ Voici mon Fils, écoutez-le : sur Lui repose mon Esprit,

    En Lui demeure mon amour.

2. Celui qui n’a jamais péché vient vers Jean le Baptiste ;
   
L’Agneau nous montre le chemin vers la Vie véritable.  R/

3. Ensevelis avec le Christ, dans les eaux du Baptême,
   
nous contemplons transfigurés sa radieuse tendresse.
  R/ 

 

Gloria :

R/ Gloria, gloria, gloria in excelsis Deo ! (bis) 

 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : livre d’Isaïe (42, 1-4. 6-7) :

« Voici mon serviteur, qui a toute ma faveur. » 

 

Psaume 28 :

R/ Dieu bénit son peuple, et lui donne la paix.

 

2e lecture : livre des Actes des Apôtres (10, 34-38) :

« Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint. »

 

Alléluia :

Alléluia, Lumière des Nations, Alléluia, Alléluia !

Alléluia, Jésus nous t’acclamons, Alléluia, Alléluia !

Évangile : selon saint Matthieu (3, 13-17) :

« Dès que Jésus fut baptisé, il vit l’Esprit de Dieu venir sur lui. » 

 

Profession de la foi : Symbole de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.

 

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, née de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé, de même nature que le Père ;
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son règne n'aura pas de fin.

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procède du Père et du Fils;
avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire;
Il a parlé par les prophètes.

 

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

AMEN.

 

Prière universelle :

R/ Souviens-toi de ton amour, Seigneur, car il est de toujours. 

 

Communion : Orgue 

 

Sortie : Que soit béni le nom de Dieu

R/ Que soit béni le nom de Dieu

    De siècle en siècle, qu’il soit béni ! (bis) 

1. À Lui la sagesse et la force,

    Toutes ses voies sont droites.
    Il porte juste sentence en toutes choses.  R/

2. Rendons gloire à Dieu notre Père,

    À son Fils Jésus-Christ,
    Gloire à l’Esprit d’amour dans tous les siècles.
  R/ 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Le baptême du Seigneur

Un Dieu qui se fait baptiser à la suite d’hommes confessant leurs péchés, on n’avait jamais vu cela ! Les premiers chrétiens ont d’ailleurs eu du mal à interpréter le sens du baptême de Jésus ; et les païens ne se privaient pas de souligner l’aspect contradictoire de cet épisode : si Jésus de Nazareth est Dieu ou fils de Dieu, qu’a-t-il besoin de se faire baptiser ? Serait-il donc pécheur comme les autres ? Mais alors nous sauve-t-il vraiment ?

La scène du baptême du Seigneur est surprenante. Le premier qui a été surpris, c’est Jean le Baptiste. Jean est sidéré, saisi d’effroi : il a annoncé celui qui était plus fort que lui, celui qui baptise dans l’Esprit Saint et qui juge le monde ; et voilà que les rôles sont inversés. Jésus ne vient pas pour baptiser Jean, mais pour être baptisé par lui. La surprise est telle que Jean refuse : il « s’oppose énergiquement  » à Jésus, dit le texte original. Même Jean dont la mission, le but de la vie est de préparer la venue du Messie ne comprend pas ce dernier et rejette sa manière de s’y prendre.

Jésus est descendu plus bas, plus profond que nos prévisions. C’est bien tout le sens de son baptême qui annonce la descente de Jésus au fond de la mort et des enfers : il est descendu si bas que nul ne peut descendre plus bas et c’est pourquoi en remontant vers le Père au jour de la Résurrection, il emporte avec lui toutes nos détresses et souffrances humaines. Les Pères de l’Eglise ont vu en effet dans la descente de Jésus dans l’eau du Jourdain le symbole de sa plongée dans la mort. Le Christ est descendu jusqu’au fond de notre humanité, dans notre péché, pour nous en sauver. Il l’a fait gratuitement, sans nécessité de sa part. Le baptême de Jésus est l’anticipation de sa pâque et de notre salut. Voilà ce qui était difficile à comprendre pour Jean : Dieu sauve en s’abaissant.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 16.01.2020 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration,

Samedi 18.01.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée.

 

 

 

5 janvier 2020

Messe de l’Épiphanie du Seigneur (A)

« Nous avons vu son étoile à l’orient

et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »

************************************************

 

Entrée : Une lumière s’est levée

1. Une Lumière s’est levée, Alléluia, Alléluia !

    Illuminant ceux qui marchaient dans les ténèbres de la mort.

    Le Verbe s’est manifesté, Nous avons vu sa Gloire, Alléluia, Alléluia ! 

2. Jésus Lumière des nations, Alléluia, Alléluia !

    A resplendi dans notre nuit, sur nous rayonne son Amour.

    Il fait connaître son Salut jusqu’aux lointains du monde, Alléluia, Alléluia !

3. Ceux qui attendent sa venue, Alléluia, Alléluia !

    Ont vu son astre à son lever, ont vu l’aurore du Salut.

    Voici que marchent les nations à sa clarté naissante, Alléluia, Alléluia ! 

4. Lève les yeux autour de toi, Alléluia, Alléluia !

    Vers Toi la gloire des nations, comme un torrent déborde.

    Venez, entrez, prosternons-nous devant le Dieu qui nous a faits, Alléluia, Alléluia !

 

Gloria :

R/ Gloria, gloria, gloria in excelsis Deo ! (bis)

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : livre d’Isaïe (60, 1-6) :

« La gloire du Seigneur s’est levée sur toi. »

 

Psaume 71 :

R/ En ces jours-là, la paix se lèvera à l’Orient, Alléluia, Alléluia, Alléluia, Alléluia !

 

1. Dieu, donne au Roi ta puissance,
    Au Fils du roi, sagesse et jugement.

Il jugera ton peuple avec justice,
et tes petits selon le droit.  R/

2. En ces jours-là, fleurira la justice,
    et une grande paix jusqu’à la fin des lunes !

Il dominera de la mer à la mer,
du fleuve aux extrémités de la terre !  R/

3. Il fera justice au petit peuple, +
    il sauvera les fils des pauvres,

    il écrasera leurs oppresseurs.

Il durera sous le soleil et la lune,,
de génération en génération.  R/

 

2e lecture : lettre de saint Paul aux Éphésiens (3, 2-3a. 5-6) :

« Il est maintenant révélé que les nations sont associées au même héritage. » 

 

Évangile : selon saint Matthieu (2, 1-12) :

« Nous sommes venus d’Orient adorer le roi. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique, notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.

 

Prière universelle :

R/ Souviens-toi de ton amour, Seigneur, car il est de toujours. 

 

Communion : En marchant vers toi, Seigneur

R/ En marchant vers toi, Seigneur, 

    Notre cœur est plein de joie : 

    Ta lumière nous conduit vers le Père 

    Dans l'Esprit, au Royaume de la Vie. 

1. Par ce pain que nous mangeons

    Pain des pauvres, pain des forts

    Tu restaures notre corps

    Tu apaises notre faim

    Jusqu’au jour de ton retour.  R/

2. Par ce pain que nous mangeons

    Pain des anges, pain du ciel

    Tu nourris nos corps mortels

    Tu nous ouvres le banquet

    Qui n'aura jamais de fin.  R/

 

Sortie : Une lumière s’est levée

5. Voici qu’un Fils nous est donné, Alléluia, Alléluia !

    Emmanuel, Prince de paix, Enfant de la Promesse.

    Messie Sauveur, Jésus est là

    Avec Marie sa Mère, Alléluia, Alléluia !

6. Au Fils du Roi l’or de Saba, Alléluia, Alléluia !
    Et devant Lui comme un encens, s’élèvent nos louanges.
    Parfum de myrrhe aux pieds du Christ
    dont la Passion nous sauve, Alléluia, Alléluia !


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Fête de l’Épiphanie du Seigneur

Noël et l’Epiphanie, ces deux fêtes solennelles de l’Eglise, sont les deux versants d’une seule et même fête, au fond, la fête de la naissance du Sauveur et de sa manifestation dans l’humanité. Noël dont seuls des juifs, les bergers de Bethléem, furent témoins, et l’Épiphanie dont furent témoins les mages, venus d’Orient, mages qui représentent les païens. Si à Noël, la Nativité du Seigneur, la venue au monde du Sauveur, a pour seuls témoins, les bergers, des marginaux de la société d’alors (Luc 2, 17), l’Épiphanie est la fête de l’apparition, de la manifestation du Sauveur aux yeux du monde, des nations, des païens.

L’Evangile de ce dimanche nous parle des Mages qui suivent une étoile: «Nous avons vu se lever son étoile et nous sommes venus nous prosterner devant lui.» Ce n'est pas normal de suivre une étoile et de se mettre en route à la recherche de la manifestation de Dieu. Ils se sont révélés capables de lire les signes. Ils représentent bien tous ceux qui, au plus profond d'eux-mêmes, sentent l'attraction de l'absolu: le désir de la profondeur, l'attraction du beau, la recherche de l'amour, le désir de la justice et de la fraternité. Il s'agit de sentiments qui peuvent être des signes de la soif et de la recherche de Dieu.

Il arrive souvent dans nos vies qu’un «signe» nous est donné, un signe qui nous provoque et nous interroge. Ce n’est pas nécessairement une étoile, mais peut-être une personne rencontrée; un livre qui nous tombe sous la main; un film qui nous traverse l’esprit et le cœur, un événement inattendu : une maladie grave, un enfant qui naît, une perte d’emploi, un nouveau travail ou une nouvelle responsabilité, etc.

En cette fête de l’Épiphanie, profitons de ces «signes» pour devenir, nous aussi, des chercheurs de Dieu.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 09.01.2020 :              09h30          24 heures d’adoration eucharistique à St. Andreas,

                                                                     avec la possibilité de se confesser à 18h30

Samedi 11.01.2020 :         16h00          Rencontre du Groupe de prière La Colombe

                                                                     à l’aumônerie

                                               17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Pour les 24 heures d’adoration eucharistique du jeudi 09 janvier 2020, prière de vous inscrire sur la liste Doodle : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

 

 

 

 

 

29 décembre 2019

Messe de la Sainte Famille (A)

« Il sera appelé Nazaréen. »

***********************

 

Entrée : À pleine voix chantons pour Dieu

1. A pleine voix chantons pour Dieu
    Nos chants de joie, nos chants de fête ! 
(bis)
    Dieu est présent dans un enfant :
    Sa gloire habite notre terre !
    A pleine voix chantons pour Dieu
    Nos chants de joie, nos chants de fête !
2.
Ne marchons plus à perdre cœur
    Par des chemins sans espérance ! 
(bis)
    Dieu va sauver le monde entier,
    En se chargeant de nos souffrances.
    Ne marchons plus à perdre cœur,
    Par des chemins sans espérance !
3.
Rien ne pourra nous séparer
    De l´amitié que Dieu nous porte ! 
(bis)
    Par Jésus Christ, et dans l´Esprit,
    Cette assurance est la plus forte.
    Rien ne pourra nous séparer
    De l´amitié que Dieu nous porte !

 

Gloria :

R/ Gloire à Dieu dans le ciel, grande paix sur la terre.  (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de Ben Sirac le Sage (3, 2-6.12-14) :

Celui qui craint le Seigneur honore ses parents. 

 

Psaume 127 :

R/ Heureux qui règle ses pas sur la parole de Dieu !

 

2e lecture : de la lettre de saint Paul aux Colossiens (3, 12-21) :

Vivre ensemble dans le Seigneur. 

 

Évangile : selon saint Matthieu (2, 13-15.19-23) :

« Prends l’enfant et sa mère, et fuis en  en Égypte.

 

Profession de la foi : Symbole de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.

 

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, née de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé, de même nature que le Père ;
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son règne n'aura pas de fin.

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procède du Père et du Fils;
avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire;
Il a parlé par les prophètes.

 

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.

AMEN.

 

Prière universelle :

R/ Seigneur, rassemble-nous, dans la paix de ton amour. 

 

Communion : Brillante étoile en notre nuit

1. Brillante étoile en notre nuit,

    Qui nous promet le jour béni

    où Dieu paraît sur terre.

    Voici l’Enfant qui nous est né ;

    Le Fils de Dieu nous est donné, Image de son Père.

R/ Seigneur, Sauveur, Ta lumière sur la terre nous éclaire.
    Qu'elle nous conduise au Père.

2. Tu nous cherchais comme un berger,

    Car tu voulais nous rassembler
    Aux sources d'allégresse.

    Par ton amour, tu fus plus fort
    Que la misère et que la mort

    Qui nous guettaient sans cesse.  R/

 

Sortie : Il est né le divin enfant

R/ Il est né le divin enfant,

    Jouez hautbois, résonnez musettes !

    Il est né le divin enfant,

    Chantons tous son avènement.

1. Le Sauveur que le monde attend,

    Pour tout homme est la vraie lumière !

    Le Sauveur que le monde attend,

    Est clarté pour tous les vivants !  R/

2. De la crèche au crucifiement,

    Dieu nous livre un profond mystère,

    De la crèche au crucifiement,

    Il nous aime inlassablement.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Fête de la Sainte Famille

Dans l’Evangile d’aujourd’hui, la Sainte Famille nous est présentée en modèle dans le concret d’une existence éprouvée. C’est une vraie famille, comme il y en a tant de par le monde, jetée sur les chemins de l’exil pour échapper à la violence brutale. Vous tous, foyers, qui vous battez contre des conditions de vie difficiles (santé, budget, dialogues difficiles, affections brisées), regardez donc vers la famille de Joseph et de Marie. Comme les vôtres, elle a connu les déchirements et les angoisses, elle s’est débattue dans les turbulences de l’histoire. Ce jeune couple, ce sont des expulsés, des « sans papier », chassés de leur pays par la guerre, la famine, le chômage ou la dictature. « Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr ... ». Oui, hélas, aujourd’hui aussi « Rachel pleure ses enfants et ne veut pas qu’on la console ! » Les enfants du monde, qui sont tous nos enfants, et dont on exploite le travail, qu’on viole, qu’on prostitue, qu’on drogue, qu’on arme, qui gênent et qu’on tue...

La première leçon que nous donne l’attitude déterminée de Joseph, le courageux et le responsable, est celle d’une confiance totale dans la Parole de Dieu, malgré l’obscurité de la foi, au creux même des périls et des insécurités. Dans l’odeur de mort qui rôde autour de l’enfant Jésus, un sauvetage surgit, une espérance se lève.

Le second enseignement, c’est le fantastique appel à la responsabilité que contient cet Évangile de la Sainte Famille. Jésus, « Dieu sauve », ne se défend pas lui-même. Il se remet entre les mains de ces croyants que sont Joseph et Marie. Quel immense respect de l’homme ! Quelle immense responsabilité de l’homme ! Dieu veut la vie et confie cette tâche à des hommes et des femmes engagés, les parents étant en première ligne. Demandons cette grâce de vivre, comme la Sainte Famille, davantage responsables et pleins d’amour au milieu de ce monde dur et violent.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 02.01.2020 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

Samedi 04.01.2020 :         17h00          Répétition de la chorale

 

 

 

22 décembre 2019

4e dimanche de l’Avent (A)

« Elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. »

******************************************************** 

 

Entrée : En toi, ô Mère du Sauveur

1. En toi, ô Mère du Sauveur, prend chair la vraie Lumière.

    En toi l’attente du Messie se change en espérance.

    Car le Seigneur est avec toi, tu es comblée de grâce,

    Bénie entre les femmes.

2. En toi, ô Vierge d’Israël, s’est accomplie l’Alliance.

    Tu mets au monde le salut qu’annoncent les prophètes :

    Voici la Vierge concevra ; l’enfant qui naîtra d’elle

    Est « Dieu avec les hommes ».

3. En toi, ô Mère des croyants, se reconnaît l’Église,

    Car la puissance du Très-Haut la couvre de son ombre.

    Aussi Celui qui naît de toi est notre vrai Royaume,

    Est notre vrai Visage.

 

1e lecture : Lecture du livre d’Isaïe (7, 10-16) :

 Voici que la vierge est enceinte. »

 

Psaume 23 (24) :

R/ Voici venir le Roi, le Très-Haut, avec grande puissance,

    pour sauver le Peuple, Alléluia ! 

 

2e lecture : Lecture de la lettre de saint Paul aux Romains (1, 1-7) : 

Jésus Christ, né de la descendance de David, et Fils de Dieu.

 

Alléluia :

Chorale :        Alléluia, Alléluia !  

Tous :              Alléluia, Alléluia !

Chorale :        « Voici que la Vierge mettra au monde un Fils. »

Tous :              Alléluia, Alléluia !

Chorale :        « On l’appellera Emmanuel, Dieu avec nous. »

Tous :              Alléluia, Alléluia !

 

Évangile : selon saint Mathieu (1, 18-24) : 

Jésus naîtra de Marie, accordée en mariage à Joseph, fils de David.

 

Acclamation : Ecce Dominus veniet 

 

Profession de foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. 

AMEN. 

 

Prière universelle :

R/ Viens, Emmanuel, viens, viens nous sauver !

 

Communion : Voici la demeure de Dieu 

R/ Voici la demeure de Dieu parmi les hommes,
    Marie, terre admirable, terre de la promesse,
    Mère de l´Emmanuel.
1. L´ange du Seigneur fut envoyé à Marie,
    Et la Vierge fut éblouie par la lumière.
    Ecoute, Marie, Vierge du Christ :
    Tu concevras et tu enfanteras un fils,
    Tu es le paradis nouveau et la terre promise
    En toi le soleil a établi sa demeure.
2. Le Seigneur t´a regardée dans son amour,
    Reçois la parole que par l´ange il t´envoie ;
    Il vient vers nous, le Dieu véritable,
    Il revêt dans ton sein la chair du premier Adam,
    Engendré par le Père et né dans le temps,
    Dieu et homme, lumière et vie, le créateur du monde.
 

3. Gloire au Père qui a choisi Marie,
    Pour être la mère de son fils bien-aimé,
    Gloire au Fils venu vers nous dans sa grande pitié ;
    Il nous a visités dans la faiblesse de la chair,
    Et nous chantons l´Esprit, vivifiant et saint,
    Qui a inondé Marie de sa lumière.
 

 

Sortie : Aube nouvelle

1. Aube nouvelle dans notre nuit.

    Pour sauver son peuple Dieu va venir. 

    Joie pour les pauvres, fête aujourd’hui !

    Il faut préparer la route au Seigneur. (bis)

1. Seht, neuer Morgen in unsrer Nacht:

    Gott befreit sein Volk, schon kommt er herbei.

    Glück für die Menschen. Fest ohne End.

    Bereitet den Weg, den Weg für den Herrn. (bis) 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

L’annonce faite à Joseph 

Mercredi prochain, c’est Noël. En ce dernier dimanche de l’Avent, notre regard se porte vers les parents de l’enfant qui va naître : Joseph et Marie. Voici donc deux jeunes, entre quinze et vingt ans peut-être, qui ont fait ensemble le beau projet de devenir époux. Ils sont fiancés. Ils vivent ce temps du bonheur des fiançailles.

Or, voici que Dieu vient bousculer leurs projets. « Par l’action de l’Esprit Saint » Marie est enceinte. Joseph est bien évidemment éprouvé en découvrant la grossesse de sa fiancée. Tout son rêve de bonheur vole en éclats. Il est prêt à la répudier secrètement et à s’effacer sans bruit. Contre toute attente pourtant, Joseph prend chez lui son épouse et accueille, avec Marie, son enfant et son Dieu. C’est qu’il est un homme d’écoute ! Dans l’épreuve et les imprévus de la vie, il est de ceux qui cherchent à discerner la volonté de Dieu. Et ce dessein divin, c’est que c’est à lui, Joseph, qu’est demandé d’adopter cet enfant, de l’introduire dans la descendance de David, de permettre à Jésus de découvrir en Joseph l’icône du Père des cieux.

À Joseph, l’ange a révélé deux titres mystérieux de l’Enfant Dieu qui ont illuminé sa nuit et lui ont rendu la paix. « Il s’appellera Jésus, c’est-à-dire "le Seigneur sauve" » ; et puis on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui se traduit « Dieu avec nous ».

Accueillir Jésus, comme « Sauveur », c’est reconnaître qu’à Noël, comme tout au long de nos vies et de l'histoire, le Christ est là où il y a des hommes et des femmes à sauver. En dépit des apparences, des situations qui nous semblent sans issue, il nous faut oser croire qu’avec Jésus, on ne peut plus désespérer de soi ni de personne, car devant Dieu, il n’y a plus rien qui soit à jamais perdu. Notre Dieu ne cesse d’ouvrir à chacun un avenir.

Accueillir Jésus comme l’Emmanuel, « Dieu avec nous », c’est découvrir que nous sommes aimés, que nous ne sommes plus jamais seuls. Même aux heures d’épreuve et de nuit, Dieu lui-même est pour toujours à nos côtés. Dieu avec nous. Que cela nous donne paix et espérance !

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Mardi 24.12.2019 :             22h00          Messe de la Nuit de Noël à St. Andreas

Mercredi 25.12.2019 :        11h00          Messe du Jour de Noël à St. Andreas

Vendredi 27.12.2019 :        18H00          Chapelet médité et adoration à l’aumônerie

Samedi 28.12.2019 :           17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée.

Ø Du Vendredi 27 décembre 2019 au mercredi 1er janvier 2020 : Pas de permanence à l’aumônerie ! 

 

 

 

 

15 décembre 2019

3e dimanche de l’Avent (A)

« Heureux celui pour qui je ne suis pas une occasion de chute ! »

******************************************************** 

 

Entrée : Joie au ciel

1. Joie au Ciel! Exulte la terre!

    Montagnes et collines chantent de joie devant lui,

    Et tous les arbres des forêts l'applaudiront.

R/ Car le Seigneur viendra, et mes lèvres chanteront : 

    Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur! 

2. Joie au ciel! Exulte la terre!

    Fais luire ton amour sur nous, ô Seigneur, notre Dieu.

    De notre terre germera l'Emmanuel.  R/

3. Joie au ciel! Exulte la terre!

    Fidèle à sa promesse, notre Seigneur reviendra

    Avec puissance et majesté, alléluia!  R/

 

Kyrie eléisson :

Kyrie, eeléison, eléison, eeléison. (bis) 

Kriste, eléison, eléison eléison. (bis) 

Kyrie, eeléison, Kyrie eléison, eeléison on. (bis) 

 

1e lecture : Lecture du livre d’Isaïe (35, 1-6a. 10) :

« Dieu vient lui-même et va vous sauver. »

 

Psaume 145 :

R/ Mon Dieu, pourquoi tarder ? Sauve-nous par ton Amour !

    Viens, Seigneur, viens, Seigneur Jésus !

1. Le Seigneur garde à tout jamais sa filité,

    Il rend justice en faveur des opprimés.

Il donne le pain à ceux qui ont faim,

Le Seigneur délivre ceux qui sont enchaînés.  R/

2. Le Seigneur rend la vue aux aveugles,

    Il relève ceux qui sont humiliés.

Le Seigneur est tendresse pour ceux qui L’aiment,

Le Seigneur veille sur l’étranger.  R/

3. Il vient en aide à la veuve et l’orphelin,

    Mais conduit à leur perte les pas des méchants.

Le Seigneur règne pour les siècles,

Le Dieu de Sion gne d’âge en âge !   R/

 

2e lecture : Lettre de saint Jacques (5, 7-10) :

« Tenez ferme vos cœurs car la venue du Seigneur est proche. »

 

Acclamation : Allé alléluia yé kanvou Gnanmien (Langue baoulé-Côte d’Ivoire) 

R/ Allé alléluia yé kanvou Gnanmien allé alléluia (allé allé) 

    Béman yé bo yé sro, yé kanvou Gnanmien alléluia (allé allé)

 

Évangile : selon saint Mathieu (11, 2-11) : 

« Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle :

R/ Viens, Emmanuel, viens, viens nous sauver ! 

 

Offertoire : Ho nye nunana L’assignè (Reçois nos offrandes – Chant togolais) 

R/ Ho nye nunana L’assignè, hoe woadze nuwo. Hoe lo, hoe, hoe woadze nuwo. 

1. O Apeto, kpo nye nublanui, ho kpono sia L’assignè,

    Hoe woadze nuwo.  R/

2. O Apeto kpo nye nublanui, ho vin sia L’assignè,

    Hoe woadze nuwo.  R/

3. O Apeto, kpo nye nublanui, ho vosa sia L’assignè,

    Hoe woadze nuwo.  R/

 

Sanctus :

R/ Dieu Saint, Dieu fort, Dieu immortel, béni soit ton nom !
1. Ciel et terre sont remplis de ta gloire !  R/

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !  R/

 

Anamnèse : 

Christ est venu, Christ est né. Christ a souffert, Christ est mort.
Christ est ressuscité, Christ est vivant.
Christ reviendra, Christ est là (bis) 

 

Agneau de Dieu : Mawulengbovi (langue fon du Bénin) 

1. Mawulengbovi déé no susuwè Gbèméton lèsilé, kunubalawu miton (F.)

2. Mawulengbovi déé no susu wè Gbèmétonlèsilé, kunubalawu miton (H.)

3. Mawulengbovi déé no susu wè. Gbèmétonlèsilé. Namififa, namififa, namififa. 

Communion : Seigneur, venez

1. Seigneur, venez, la terre est prête pour vous accueillir.

    Seigneur, venez, sur nos sillons, le grain peut mûrir.

    Car toute chair attend le Verbe de Dieu.

    Qu'à notre désir enfin se rouvrent les cieux !

R/ Mon Dieu, que votre règne arrive ! 

2. Seigneur, venez, le pain nous manque et nos âmes ont faim.

    Seigneur, venez, la table est mise pour le festin.

    Que votre corps nous soit la force du jour !

    Que votre présence en nous ravive l'amour !  R/

4. Seigneur, venez, le froid nous mord et la nuit est sans fin.

    Seigneur, venez, nos yeux espèrent votre matin.

    Que votre paix se lève sur nos douleurs !

    Qu'au feu de l'Esprit renaisse un monde qui meurt !  R/

 

Action de grâce : Sinogenda ntashimye (Je ne partirai point sans dire merci - kirundi) 

R1/ Oya, oya, oya ye, sinogenda ntashimye.  (bis) 

1. Kubera iteka wanteye, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    ryo kuba mu bana bawe SINOGENDA NTASHIMYE.
    Kubera ibyiza wampaye, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    kandi ntari ndabikwiye, SINOGENDA NTASHIMYE.  R1/

R2/ Kugenda ntashimye, oya, oya sinovyubahuka kugenda ntagushimiye,

     we Mana wampaye vyose, ivyiza wangabiye birandengeye,

     none Mana yanje nuburuhiriye.

R1/ Oya, oya, oya ye, sinogenda ntashimye.  (bis)

2. Wanzigamye kuva kera, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    gushika kuri uyu munsi, SINOGENDA NTASHIMYE.
    Ko wanyeretse urukundo, SINOGENDA NTASHIMYE, 
    urukundo rw’umuvyeyi, SINOGENDA NTASHIMYE.  R2/ + R1/
 

 

Sortie : Louez Yahvé, chantez

R/ Louez Yahvé! Chantez son Nom, louez-le! Chantez ! (bis) 

    Louez Yahvé ! Louez-le !

    Louez Yahvé, chantez pour lui, dansez pour lui !

    Fêtez pour lui, car Yahvé a fait des merveilles ! 

1. Nations toutes, louez Yahvé ! Peuples, tous, louez Yahvé !

    Louez Yahvé ! Louez Yahvé !  R/

2. Anges du ciel, louez Yahvé ! Hommes sur terre, louez Yahvé !

    Louez Yahvé ! Louez Yahvé !  R/

3. Oiseaux du ciel, louez Yahvé ! Poissons des eaux, louez Yahvé !

    Louez Yahvé ! Louez Yahvé !  R/

4. Et vous, bêtes, louez Yahvé ! Toutes choses, louez Yahvé !

    Louez Yahvé ! Louez Yahvé !  R/

5. Cieux et terre, louez Yahvé ! Et vous, mers, louez Yahvé !

    Louez Yahvé ! Louez Yahvé !  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Gaudete : Le dimanche de la joie

Ce dimanche, liturgiquement habillé de rose, est celui de la joie qui fleurit dans le désert. Ce n’est pas n’importe quelle joie, mais celle qui garde au fond de l’être la paix, alors même que la tempête se déchaîne tout autour.

C’est la joie d’Isaïe (1ère lecture) : « Le désert et la terre de la soif, qu'ils se réjouissent ! Le pays aride, qu'il exulte et fleurisse, qu'il se couvre de fleurs des champs, qu'il exulte et crie de joie ! » N’oublions pas que le prophète s’adressait à un peuple humilié, déporté à Babylone. C’est au cœur de sa souffrance qu’il lui parle de la joie qui vient.

C’est la joie de Jean Baptiste (Évangile) qui est incarcéré car il gênait les autorités en place et qui est dérouté par les débuts de Jésus qui s’invite à la table des pécheurs ! Mais il continue d’espérer, alors même qu’il est éprouvé et bousculé par les surprises de la vie.

Noël est proche : cette fête nous invite à accueillir le Seigneur qui frappe à notre porte. Sa venue nous remplit de joie. Cette joie, nous sommes appelés à la partager aux autres en apportant réconfort et espérance aux pauvres, aux malades, aux personnes seules et malheureuses. Que la Vierge Marie « servante du Seigneur » nous aide à écouter la voix du Seigneur dans la prière. À travers nos frères, c’est lui que nous servons. C’est en lui que nous trouvons la source de notre joie. Qu’il nous donne de nous ouvrir au salut qui vient, au vrai sens de Noël.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 19.12.2019 :         09h30        Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

Samedi 21.12.2019 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée ;

Ø Mardi 24 décembre 2019 à 22h00 : Messe de la Nuit de Noël à St. Andreas ;

Ø Mercredi 25 décembre 2019 à 11h00 : Messe du Jour de Noël à St. Andreas ;

Ø Du Vendredi 27 décembre 2019 au mercredi 1er janvier 2020 : Pas de permanence à l’aumônerie ! 

 

 

 

 

08 décembre 2019

2e dimanche de l’Avent (A)

« Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. »

******************************************* 

 

Entrée : Préparez le chemin du Seigneur

R/ Préparez le chemin du Seigneur,

    Ouvrez large la porte de vos cœurs :

    Il viendra le Sauveur,

    Et tout homme verra le salut de Dieu.

1. Ôte ta robe de tristesse, Plus de malheur, plus de détresse :

    C'est ton Sauveur qui vient vers toi, Il te vêtira de sa joie !  R/

2. Dans le désert les eaux jaillissent, Les lieux arides refleurissent ;

    La terre est prête pour le grain, Les coteaux vous offrent le vin.  R/

 

1e lecture : du livre d’Isaïe (11, 1-10) :

« Il jugera les petits avec justice. » 

 

Psaume 71 :

R/ En ces jours-là, la paix se lèvera à l’Orient, Alléluia !

 

1. Dieu, donne au Roi ta puissance,

    Au Fils du roi, sagesse et jugement.

Il jugera ton peuple avec justice

et tes petits selon le droit.  R/

2. En ces jours-là, fleurira la justice

    et une grande paix jusqu’à la fin des lunes.

Il dominera de la mer à la mer,

du fleuve aux extrémités de la terre.  R/

3. Il fera justice au petit peuple, +

    il sauvera les fils des pauvres,

    il écrasera leurs oppresseurs.

Il durera sous le soleil et la lune,

de génération en génération.  R/

 

2e lecture : Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains (15, 4-9) : 

Le Christ sauve tous les hommes.

 

Alléluia :

Chorale : Alléluia, Alléluia !             Tous : Alléluia, Alléluia !

Chorale : Devant le Seigneur, une voix proclame :

Tous : Alléluia, Alléluia !

Chorale : « Dans le désert, préparez le chemin. »

Tous : Alléluia, Alléluia !

 

Évangile : selon saint Mathieu (3, 1-12) : 

« Convertissez-vous, car le royaume des Cieux est tout proche. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique, notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

AMEN. 

Prière universelle :

R/ Fais venir ton règne au milieu de nous. 

 

Communion : Nun kommt der Heiden Heiland / Toi qui viens pour tout sauver

 

1. Toi qui viens pour tout sauver, L’Univers périt sans toi ;

    Fais pleuvoir sur lui ta joie, Toi qui viens pour tout sauver.

2. Viens offrir encor ton pain Et ton vin aux miséreux ;
    Pour qu’ils voient le don de Dieu, Viens offrir encor ton pain. 

3. Toi qui viens pour tout sauver,  Fais lever enfin le Jour

    De la paix dans ton amour,  Toi qui viens pour tout sauver.

 

Sortie : Alma Redemptoris Mater

 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Nous convertir à la mentalité de Dieu

Dans l’Évangile de ce 2ème dimanche de l’Avent, nous trouvons Jean Baptiste qui s’adresse aux foules dans le désert. Il leur annonce que le règne de Dieu est tout proche. Il nous rappelle que nous avons besoin de conversion. Il nous invite à changer de direction et à commencer à vivre la paix et l’amour dans nos vies de tous les jours : «Convertissez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche.»

La seule manière de vraiment célébrer Noël en chrétien, c’est de le célébrer en converti. Se convertir, ça veut dire changer de direction. Cette nouvelle période de l’Avent sera-t-elle, pour moi, un temps de «renouveau », de «changement», de «conversion» ? Qu’est-ce que je peux changer dans ma vie pour rendre la vie des autres et la mienne plus heureuse ? Changer mon tempérament agressif ? Ma capacité de démolir les autres ? La paresse qui m’empêche de m’engager et de faire quelque chose pour les autres ? Corriger mon orgueil qui refuse de faire le premier pas et de pardonner ?

La conversion n’est jamais faite une fois pour toute. C’est pourquoi, au début de chaque eucharistie, nous nous reconnaissons pécheurs et demandons pardon au Seigneur. Ce qui importe, c’est la persévérance. Ne pas lâcher. Ça prend toute une vie pour devenir de vrais chrétiens.

L’Avent nous rappelle que Noël approche. Ne nous laissons pas voler cette fête importante par les grands magasins, les achats de toutes sortes, la grande bouffe, les rencontres de famille, etc… Tout cela est important, mais il y a beaucoup plus dans cette période de préparation.

Puissions-nous rentrer aujourd’hui avec en tête ce qui peut être changé dans notre vie de tous les jours pour que le Royaume des Cieux soit un peu plus présent dans nos familles, dans notre voisinage, au travail. Voilà notre vocation de chrétien et voilà le programme que nous propose le temps de l’Avent.

« Convertissez-vous à la mentalité de Dieu, car le Royaume des cieux est tout proche ».

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 12.12.2019 :              09h30          Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration,

Samedi 14.12.2019 :          16h00          Rencontre du Groupe de prière La Colombe à l'aumônerie        

                                                 17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Aujourd’hui, à la sortie de la messe : Pot et repas dans la salle paroissiale, au profit de l’orphelinat de KITABI au Rwanda ;

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée.

 

 

 

 

 

 

01 Décembre 2019

1er dimanche de l’Avent (A)

« Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure

où vous n’y penserez pas, que le Fils de l’homme viendra. »

************************************************* 

 

Entrée : Réveille, Seigneur, ta puissance

 

R/ Réveille, Seigneur, ta puissance et viens délivrer ton peuple!

 

S1.       Celui que les pauvres espèrent et qu’attendent les nations,

            notre Sauveur vient avec gloire et puissance.  R/

V1.      Fais-nous voir, Seigneur, ton amour et donne-nous ton salut.  R/

S1.       Celui que les pauvres espèrent et qu’attendent les nations,

            notre Sauveur vient avec gloire et puissance.  R/

 

Kyrie et Sanctus : Messe grégorienne de l’Avent

 

1e lecture : Lecture du livre d’Isaïe (2, 1-5) :

Rassemblement des nations dans la paix éternelle du Royaume de Dieu.

 

Ps. 121 :

R/ Réjouis-toi Jérusalem : voici ton Roi qui vient vers toi ! 

    Danse de joie et ne crains pas, sur toi bientôt vient le Salut !

 

1. J’étais fou de joie quand on disait :

    « Allons vers la Maison du Seigneur ! »

Et voici que s’artent nos pas

devant tes portes Jérusalem !  R/

2. Jérusalem ! Bâtie comme une ville forte,

    où ton peuple est rassemblé dans l’unité.

Que règne la paix dans tes murs !

Que repose la paix sur tes forteresses !  R/

3. Pour l’amour de mes frères, de mes amis,

    je proclame la paix sur toi !

Pour l’amour de la Maison du Seigneur,

Je prie pour toi, pour ton bonheur !  R/

 

2e lecture : Lecture de la lettre de saint Paul aux Romains (13, 11-14a) : 

« Le salut est plus près de nous. »

 

Acclamation :

Alléluia ! Alléluia ! (bis) Montre-nous, Seigneur, ta miséricorde :

Alléluia ! Alléluia ! (bis) Fais-nous voir le jour de ton salut.

Alléluia ! Alléluia ! (bis) 

 

Évangile : selon saint Mathieu (24, 37-44) :

« Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique, notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

AMEN.

 

Prière universelle :

R/ Fais-nous voir, Seigneur, ton amour ; que nous soit donné ton salut.

 

Communion : Vienne la rosée

1. Vienne la rosée sur la terre,
    Naisse l'espérance en nos cœurs,
    Brille dans la nuit la lumière :
    Bientôt va germer le Sauveur.
    Au désert un cri s'élève :
    Préparez les voies du Seigneur.
2. Berger d'Israël, tends l'oreille,
    Descends vite à notre secours :
    Et nos yeux verront tes merveilles,
    Nos voix chanteront ton amour.
    Fille de Sion, tressaille,
    Le Seigneur déjà vient vers toi.
3. Réveille, ô Seigneur, ta vaillance,
    Etablis ton règne de Paix ;
    Que les peuples voient ta puissance,
    Acclament ton Nom à jamais.
    L'univers attend ta gloire,
    Et nous préparons ton retour.
 

 

Sortie : Venez, divin Messie

R/ Venez, divin Messie, nous rendre espoir et nous sauver !

    Vous êtes notre vie ! Venez, venez, venez !

1. Ô Fils de Dieu, ne tardez pas ; 

    Par votre Corps donnez la joie

    À notre monde en désarroi.

    Redites-nous encore

    De quel amour vous nous aimez ;

    Tant d’hommes vous ignorent !

    Venez, venez, venez !  R/

2. Nous attendons l’Emmanuel,

    Le Fils béni de l’Eternel

    Qui doit venir du haut du ciel.

    Entrouvre-toi, ô terre,

    Où notre Dieu doit s’incarner.

    Hâtez ce grand mystère !

    Venez, venez, venez !  R/) 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

1er dimanche de l’Avent A

L’Avent signifie venue. Mais qu’est-ce qui est en train de venir ? Qui attendons-nous ?  Pour un chrétien, c’est le Christ, déjà venu il y a deux millénaires et qui reviendra à la fin des Temps. Entre ces deux venues du Seigneur, celle qui est passée, celle qui viendra, il est une troisième : celle du moment présent.

L’Avent doit donc être un temps d’intense préparation à cette venue du Sauveur. C’est le moment favorable pour réorienter notre vie vers une juste direction, celle de la générosité, de l’amour envers Dieu et envers le prochain. La venue du Christ nous prendra tels que nous sommes, avec nos consentements et nos refus d’aimer.

L’Avent nous rappelle que dans nos occupations ordinaires, il faut apprendre à plonger au centre de notre être, là où nous pouvons vivre la rencontre avec Dieu-avec-nous et pour nous, l’Emmanuel.

Que ce temps fort de l’Avent soit fructueux à toutes et à tous !

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 05.12.2019 :              09h30          24 heures d’adoration eucharistique à St. Andreas,

                                                                     avec la possibilité de se confesser à 18h30

Vendredi 06.12.2019 :       09h00          Messe à St. Andreas

Samedi 07.12.2019 :         17h00          Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Aujourd’hui, à la sortie de la messe : Rendez-vous de prière au cimetière de St. Evergislus pour la commémoration du 2e anniversaire de la mort du Père Dismas IYAKAREMYE ;

Ø Pour les 24 heures d’adoration eucharistique du jeudi 05 décembre 2019, prière de vous inscrire sur la liste Doodle : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

Ø Dimanche 08.12.2019 : À la sortie de la messe, pot et repas dans la salle paroissiale au profit d’un orphelinat du Rwanda ;

Ø Le pèlerinage à Lourdes : du Samedi 01 au vendredi 07 août 2020. À l’aller, dans l’avant-midi du dimanche du 02 août, un arrêt est prévu à Nevers (France) où les pèlerins pourront se recueillir devant le corps parfaitement intact de Sainte Bernadette, exposé dans une châsse en verre et en bronze. Les inscriptions sont faites à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, moyennant un acompte de 100 € par couple ou famille, et de 50 € par personne non accompagnée ;

Ø Dernier rappel : Retrait des Missels des Dimanches 2020 (A) ! 

 

 

 

24 novembre 2019

Messe du Christ Roi de l’univers (C)

« Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. »

*********************************************************

 

Entrée : Christ, Roi du monde

1. Christ, Roi du monde, toi, le Maître unique,

    Né tel un homme, tu es notre frère ;

    Voir ton visage c’était voir le Père. Gloire et louange à toi !

2. Christ, paix du monde, toi, douceur unique,

    Celui qui t’aime doit aimer son frère ;

    Lie-nous ensemble dans l’amour du Père. Gloire et louange à toi !

3. Christ, vie du monde, toi, l’espoir unique !

    Seul, dans l’angoisse, tué par tes frères,

    Toi qui nous sauves, règne avec le Père ! Gloire et louange à toi !

4. À Dieu la gloire, Dieu, le Père unique !

    À toi la gloire, Homme Dieu, mon frère.

    À Dieu la gloire, Esprit, Fils et Père. Gloire et louange à Dieu !

 

Gloria des Anges :

 

1ère lecture : Second livre de Samuel (5, 1-3) :

« Ils donnèrent l’onction à David pour le faire roi sur Israël. »

 

Ps. 121 : R/ Que ton Nom soit béni Seigneur ! Et que ton Règne vienne !

 

1. J’étais fou de joie quand on disait :

    « Allons vers la maison du Seigneur ! »

Et voici que s’arrêtent nos pas

devant tes portes Jérusalem !  R/

2. Jérusalem ! Bâtie comme une ville forte,

    où ton peuple est rassemblé dans l’unité.

Voici que montent vers toi les tribus du Seigneur +

témoins de l’alliance en faveur d’Israël,

pour célébrer le nom du Seigneur.  R/

3. Là pour le jugement, sont établis les trônes,

    c’est là que siège la maison de David !

Invoquez la paix sur Jérusalem,

que demeurent en paix ceux qui t’aiment !  R/

 

2è lecture : de la lettre de saint Paul aux Colossiens (1, 12-20) :

« Dieu nous a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé. » 

 

Alléluia: Alléluia (3 x), Christ, louange à toi ! 

 

Évangile : selon saint Luc (23, 35-43) :

« Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » 

 

Acclamation : Christus vincit, Christus regnat, Christus imperat. (bis) 

 

 

 (Christ triomphe, Christ règne, Christ commande !) 

 

Prière universelle : R/ Ô Christ ressuscité, exauce-nous.

 

Profession de foi : Symbole de Nicée-Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu,
le Père Tout-Puissant, Créateur du ciel et de la terre,
de l'univers visible et invisible.  R/

 

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ le Fils unique de Dieu,
né du Père avant tous les siècles.
Il est Dieu, né de Dieu, Lumière, née de la Lumière,
vrai Dieu, né du vrai Dieu,
engendré, non pas créé, de même nature que le Père,
et par Lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, Il descendit du ciel;
par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie,
et S'est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate,
Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures,
et Il monta au ciel; Il est assis à la droite du Père.
Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts;
et son règne n'aura pas de fin.  R/

 

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie;
Il procède du Père et du Fils;
avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire;
Il a parlé par les prophètes.  R/

 

Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême, pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. AMEN.  R/

 

Communion : Recevez le Corps du christ 

R/ Recevez le Corps du Christ, buvez à la source immortelle. 

1. Adorons le Corps très saint du Christ, l'Agneau de Dieu,

    Le Corps très saint de Celui qui s'est livré pour notre salut.  R/

2. Nous avons rompu le pain, et béni la coupe du salut,

    Que ton sang, ô Christ, soit pour nous la source de la Vie.  R/

3. Approchons-nous de l’autel du Seigneur, avec un cœur purifié,

    Et comblés de l’Esprit, rassasions-nous de la douceur du Seigneur.  R/

 

Sortie : Le Seigneur est Roi

R/ Le Seigneur est roi, que toute la terre chante sa gloire,
    Le Seigneur est roi, Alléluia, Alléluia !.

1. Chantez au Seigneur et bénissez son nom,
    de jour en jour proclamez son salut.  R/

2. Rendez au Seigneur, familles des peuples,
    Rendez au Seigneur la gloire et la puissance.  R/
 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Considérons l’attitude et les demandes de ces deux bandits qui sont crucifiés avec Jésus. Nous avons là deux types de prières que peuvent faire les hommes. L’un lance à Dieu un défi, l’autre se confie à Lui. A quoi ressemble ma prière : Défi ou confiance ?

Si tu es capable de sauver, sauve-toi toi-même. Vouloir être son propre sauveur, c’est l’expression de la pire manière d’exercer sa grandeur. Nous pensons qu’être grand, c’est être capable de s’éviter les problèmes même quand il faut en créer pour les autres.

Est-il possible de se sauver soi-même ? Bien sûr il faut se prendre en main, bien sûr il ne convient pas de se laisser aller au gré des événements. Il faut se défendre et défendre ses droits, mais sans oublier ses devoirs. Jésus tient d’abord à remplir sa mission coûte que coûte. Rien ne peut l’arrêter, voilà la grandeur de l’homme : la fidélité à sa vocation. N’attendons pas que le règne de Dieu se réalise sans notre contribution.

Aide-nous, Seigneur, à permettre l’avènement de ton Règne

dans nos vies et dans notre monde.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 28.11.2019 :         09h30        Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

Vendredi 29.11.2019 :   18h00        Chapelet médité et adoration à l’aumônerie 

Samedi 30.11.2019 :     10h30        Rencontre des enfants de chœur à St. Andreas

                                    18h15        Séance Vidéo dans la salle paroissiale de

                                                    St. Andreas

                                    17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Dimanche 1er décembre 2019 après la messe : Prière devant la tombe du Père Dismas IYAKAREMYE, derrière l’église St. Evergislus (Plittersdorf) ;

Ø Les Missels des Dimanches 2020 (Année A) sont disponibles. À retirer à la sortie de la messe ou à l’aumônerie. Un exemplaire coûte 10 €. 

 

 

 

17 Novembre 2019

33e dimanche du temps ordinaire (C)

« Vous serez détestés de tous, à cause de mon nom. »

******************************************** 

 

Entrée : Appelez-moi, je vous écouterai

R/ Appelez-moi, je vous écouterai,

    et de partout je vous rassemblerai. (bis) 

1. Mes pensées, dit le Seigneur, sont des pensées de paix,

    De paix et non pas de malheur.  R/

2. Mes pensées, dit le Roi des rois, sont des pensées de paix,

    De paix et non pas de malheur.  R/

 

Kyrie: Aklunon kunublaou miton (Bénin) 

1 et 3 Aklunon kunublaou miton, (Femmes)

Ku-u-u-u nublaou miton  -Tous  (bis) 

2 - Kristu ku-unublaou miton, (Femmes)

Kri-i-i-istu (bis) kunubalaou  (bis) 

 

Gloria : Au plus haut du ciel

R/ Au plus haut du ciel la gloire de Dieu !

    Sur toute la terre, aux hommes la paix ! (bis)

Nous te louons, nous te bénissons,

nous t’adorons, nous te glorifions,

nous te rendons grâce pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant. 

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ, 

Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous. 

Car toi seul es saint,

toi seul es Seigneur,

toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

avec le Saint-Esprit

dans la gloire de Dieu le Père.

AMEN.  R/

 

1ère lecture : du livre de Malachie (3, 19-20a) :

«  Pour vous, le Soleil de justice se lèvera. »

 

Psaume 97 (98) :

R/ Le Seigneur a fait connaître sa victoire et révélé sa justice aux nations.

1. Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    car il a fait des merveilles ;

par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assu la victoire.  R/

2. Le Seigneur a fait connaître sa victoire
    et révélé sa justice aux nations ;

il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.  R/

3. La terre tout entière a vu
    la victoire de notre Dieu.

Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez !  R/

 

2è lecture : Deuxième lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (3, 7-12) : 

« Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. »

 

Acclamation : Alleluya

Alleluya, Alleluya ! (bis) 

Ngwino, ngwino, ngwino, Kristu wadukunze, ugumane na twe, tukuyoboke.

Alleluya, Alleluya !

(Viens, viens, Christ qui nous as tant aimés ; reste avec nous, et nous te suivons.)

 

Évangile : selon saint Luc (21, 5-19) :

« C’est par votre persévérance que vous garderez votre vie. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

 

Prière universelle :

R/ Apeto dotomi, Apeto Vé mian nou. (bis) (Chant béninois) 

 

Offertoire : A do demé (langue fon, Bénin) 


A do demé kpo Xomé Xunxun kpo (bis) 

Ado demé é Jesu na dona wé (bis) 

Jesu m’agni abatonon

Do na non wé Jesu yin

(Si tu donnes d’un seul cœur,

Jésus te le revaudra.

Jésus n’est pas un avare,

Il est celui qui donne.)


Sanctus : Saint, Saint est le Seigneur

R/ Saint, Saint est le Seigneur, Saint, éternel est son amour ! 

1. Le ciel et la terre sont remplis de ta gloire.
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

2. Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur!
    Hosanna au plus haut des cieux.  R/

 

Agnus Dei : Mwana Mbata wa Nzambe (Agneau de Dieu – chant congolais) 

R/ Mwana Mbata wa Nzambe, oko longola biku na bimolongo.

1. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

2. Oh yokela biso mawa, yokela biso mawa e.  R/

3. Oh pesa biso nilé, pesa biso boboto. 

 

Communion : En mémoire du Seigneur 

1. En mémoire du Seigneur Qui nous a rompu le pain,

    En mémoire du Seigneur, Nous serons le pain rompu.

R/ Pour un monde nouveau, Pour un monde d'amour, 

    Et que viennent les jours De justice et de paix ! 

2. En mémoire du Seigneur Qui nous a donné son sang,

    En mémoire du Seigneur Nous serons le sang versé.  R/

3. En mémoire du Seigneur Qui a fait de nous son corps,

    En mémoire du Seigneur Nous serons son corps livré.  R/

 

Action de grâce : Nzaterura ndirimbe (Je me mettrai à chanter-chant rwandais) 

R1/ Nzaterura ndirimbe ibisingizo by’Uhoraho (Nyir’impuhwe),

      Nzaterura mvuge ibigwi byawe Nyagasani (Uhoraho),

      Nzakurata iteka (ryose), kuko urukundo unkunda Dawe rukomeye. (bis) 

1. Warandemye uranzi Mana yanjye, Nta kiguzi ntanze Mwami wanjye,

    Umbibamo ijambo ry’ubuzima. Sinareka kugusingiza Nyagasani.

R2/ Sinareka kugusingiza Nyagasani, (Nyagasani)

      Ni wowe Mwami wanjye, ni wowe Mukiza wanjye.

2. Warambwiye ubwawe Mana yanjye, Uti ndagukunda Mwana wanjye,

    Nzakwiragirira ntama yanjye,  Sinareka kugusingiza Nyagasani.  R2/ + R1 

 

Sortie : Je rends grâce au Seigneur 

R/ Je rends grâce au Seigneur pour tous ses bienfaits. (bis) 

    Dans l’épreuve, il me soutient, il est là toujours près de moi

    Ô Seigneur Dieu de bonté, sois béni éternellement. (bis)

1. Que ton oreille, Seigneur,

    Se fasse attentive aux cris de ma prière.  R/ 

2. Seigneur, Seigneur tu es Dieu, toi seul (bis) 

    Seigneur, tends l’oreille, réponds-moi ô mon Dieu.

    Je suis malheureux.

    Seigneur, je viens te célébrer de tout mon coeur.

    Ô Père, je viens te glorifier car tu m’as délivré de tous mes maux.  R/


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

« N’ayez pas peur… »

Aujourd’hui, c’est l’avant dernier dimanche de l’année liturgique. L’année liturgique touche donc à sa fin. C’est le moment que choisit l’Eglise pour relire les textes de l’Evangile qui évoquent la fin du monde.

Jésus nous propose une manière de lire les signes des temps, aux moments où l’histoire connaît de grandes crises : le mal n’aura pas le dernier mot. Le prophète Malachie nous rappelle que Dieu est juste. Son projet d’instaurer la justice progresse irrésistiblement. Les croyants ne doivent pas désespérer ; le jour du Seigneur vient ; le croyant attend impatiemment sa venue.

Dans l’Évangile, nous avons entendu parler de catastrophes : il y aura la ruine de Jérusalem, des guerres, des famines, des persécutions…. Mais le Seigneur nous recommande de ne pas nous laisser décourager par les prophètes de malheur. Il ne faut pas le chercher dans ce qui dramatise l’histoire. Aucune épreuve ne peut nous séparer de l’amour qui est en lui. Quand tout va mal, il est là, au cœur de nos vies. Il est celui qui vient nous redonner force et courage pour travailler ensemble à la construction d’un monde plus juste et plus fraternel. C’est auprès de lui que nous venons puiser pour remplir cette mission. Que par notre prière, nos paroles et notre solidarité, nous soyons de vrais témoins de l’espérance qui nous anime. Amen.

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 21.11.2019 :         09h30        Pas de messe à l’aumônerie

Samedi 23.11.2019 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Les Missels des Dimanches 2020 (Année A) sont disponibles. À retirer à la sortie de la messe ou à l’aumônerie. Un exemplaire coûte 10 €. 

 

 

 

10 Novembre 2019

32e dimanche du temps ordinaire (C)

« Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. »

***************************************** 

 

Entrée : Quand le Seigneur se montrera 

1. Quand le Seigneur se montrera, trouvera-t-il au monde,
    Un Peuple ferme dans la foi dont l'amour lui réponde ?

2. Dieu nous attend depuis toujours, il nous promet sa gloire :

    C’est le Témoin de son amour qui conduit notre histoire.

3. Nos lendemains seront bâtis avec nos pleurs, nos rires :
    Notre destin, c'est aujourd'hui qu’il nous faut le construire.

 

Gloria :  

R/ Gloria, Gloria, in excelsis Deo ! (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père.

  AMEN.  R/

1e lecture : du second livre des Martyrs d’Israël (7, 1-2. 9-14) : 

« Le Roi du monde nous ressuscitera pour une vie nouvelle. »

 

Psaume 16 (17) :

 R/ Au réveil, je me rassasierai de ton Visage !

 

1. Écoute Seigneur mon cri, +

    sois attentif à ma clameur,

    que ton oreille accueille ma prière !

Tu  peux scruter mon cœur +

me visiter la nuit, ‘ m’éprouver par le feu,

mais tu ne trouveras pas en moi d’injustice.  R/

2. Affermis mes pas sur tes sentiers ;

    sur la trace de tes pas ‘ que mes pieds ne trébuchent !

Me voici, je t’appelle et tu réponds mon Dieu ;

incline vers moi ton oreille, ‘ écoute ma parole !  R/

3. Garde-moi comme la prunelle de l’œil,

    à l’ombre de tes ailes cache-moi.

Et quand tu m’auras fait justice +

je contemplerai ta face,

au réveil, je me rassasierai de ton image.  R/

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (2, 16—3, 5) :

« Que le Seigneur vous affermisse en tout ce que vous pouvez faire et dire de bien. »

 

Évangile : selon saint Luc (20, 27-38) : 

« Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle.

AMEN.

 

Prière universelle :

R/ Dans ta bonté, Seigneur, prends pitié de nous.

 

Doxologie :

Amen. Amen. Gloire et louange à notre Dieu ! (bis) 

 

Communion : Nous qui mangeons le pain 

1. Nous qui mangeons le pain de la promesse,
    Nous qui buvons la coupe du Royaume,
    Un même appel nous porte tous ensemble
    Vers notre Tête.

2. En recevant le don du Christ aux hommes,
    Nous accueillons l’élan de son offrande;
    Que cet élan nous guide à la rencontre
    De tous nos frères!

3. Grains de froment et grappes de la vigne
    Sont rassemblés dans le pain et la coupe;
    Ainsi, Jésus, c’est toi qui nous rassembles
    Dans ton Église.

 

Sortie : Tu es la vraie Lumière 

1. Tu es la vraie lumière jaillie dans notre nuit.

    Printemps de notre terre, c’est toi qui nous conduis.

    Tu es le beau visage, clarté dans le matin.

    D’un radieux message, nous sommes les témoins.

2. Victoire qui délivre des marques du péché,
    Ta Pâque nous fait vivre en vrais ressuscités.
    Parole vivifiante, tu viens pour notre faim ;
    Dans notre longue attente, ton corps est notre pain.

3. Tu fais de nous des frères rassemblés par ta croix.

    Enfants d’un même Père, nous partageons ta joie.

    Merveille de ta grâce, tu viens nous libérer.

    Qu’en ton amour se fasse, Seigneur, notre unité. 


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Dieu des vivants

Les textes bibliques de ce dimanche nous parlent de la résurrection. La première lecture nous donne un témoignage extraordinaire d’une mère et de ses sept fils qui sont torturés et mis à mort de la manière la plus cruelle. En acceptant cette mort, ils témoignent de leur foi en la résurrection. Ils comprennent que Dieu ne peut pas abandonner les justes qui lui sont fidèles.

Dans la deuxième lecture, l’apôtre Paul écrit pour des chrétiens persécutés et les invite à se laisser réconforter par le Seigneur Jésus lui-même. Ce réconfort est source de joie et d’espérance. C’est auprès du Seigneur que les chrétiens persécutés trouvent la force et l’espérance dont ils ont besoin pour rester fermes dans la foi.

L’Évangile nous montre Jésus face à des sadducéens qui ne croient pas en la résurrection des morts. Pour mettre Jésus dans l’embarras, ils lui soumettent un cas absurde : une femme a eu sept maris, tous frères entre eux et qui sont morts l’un après l’autre. Et voici la question : « À la résurrection, cette femme, de qui sera-t-elle l’épouse ? »

La réponse de Jésus est double ; tout d’abord, il leur dit que dans l’au-delà, les relations conjugales et la génération humaine sont dépassées. Puis vient l’argument en faveur de la résurrection. Pour cela Jésus s’appuie sur la révélation de Dieu à Moïse : « Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob n’est pas le Dieu des morts mais des vivants. » À la suite de ces patriarches et de bien d’autres croyants, nous sommes tous appelés à une vie nouvelle que Jésus appelle le Royaume de Dieu. Ce monde nouveau n’est pas la continuation de celui dans lequel nous vivons actuellement. Il est tout autre. Ce trésor de la résurrection, nous ne devons pas le garder pour nous. Il nous faut le transmettre, le crier au monde entier. Au-delà de la mort, nous serons vivants en Dieu.

 

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 14.11.2019 :         09h30        Messe à l’aumônerie, suivie de l’adoration

                                    19h30        Rencontre avec les parents des enfants se

                                                    se préparant aux sacrements 

Samedi 16.11.2019 :     17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Ce dimanche 10 novembre 2019 : Fin des inscriptions pour les Missels des Dimanches 2020 (Année A) !

 

 

 

 

03 Novembre 2019

31e dimanche du temps ordinaire (C)

« Zachée… aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »

**********************************************************

 

Entrée : Acclamations

R/ Terre entière, acclame Dieu ; chante le Seigneur !

1. Servez Yahvé dans l’allégresse, et criant de joie marchez vers lui.  R/

2. Yahvé, c'est lui, c'est Dieu lui-même, Nous sommes à lui, Il nous a faits.  R/

5. Yahvé est bon et sa tendresse, sa fidélité seront sans fin.  R/

6. Honneur au Père, au Fils unique, et au Saint Esprit dans tous les temps !  R/

 

Kyrie: Jésus, berger de toute humanité

1. Jésus, Berger de toute humanité,
    Tu es venu chercher ceux qui étaient perdus.
R/ Prends pitié de nous, fais-nous revenir,
    Fais-nous revenir à toi ! Prends pitié de nous !
2.
Jésus, Berger de toute humanité,
    Tu es venu guérir ceux qui étaient malades.  R/
3. Jésus, Berger de toute humanité,
    Tu es venu sauver ceux qui étaient pécheurs.  R/
 

 

Gloria : R/ Gloria, Gloria, in excelsis Deo ! (bis) 

  Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

  Nous te louons, nous te bénissons,

  nous t’adorons, nous te glorifions,

  nous te rendons grâce pour ton immense gloire.

  Seigneur Dieu, Roi du ciel, Dieu le Père tout-puissant.

  Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,

  Seigneur Dieu, Agneau de Dieu, le Fils du Père ;

  toi qui enlèves le péché du monde, prends pitié de nous,

  toi qui enlèves le péché du monde, reçois notre prière ;

  toi qui es assis à la droite du Père, prends pitié de nous.

  Car toi seul es saint,

  toi seul es Seigneur,

  toi seul es le Très-Haut : Jésus Christ,

  avec le Saint-Esprit,

  dans la gloire de Dieu le Père. AMEN.  R/

 

1e lecture : du livre de la Sagesse (11, 23--12, 2) :

« Tu as pitié de tous les hommes, parce que tu aimes tout ce qui existe. » 

 

Ps. 144 : R/ Mon Dieu, mon Roi, je bénirai ton nom toujours et à jamais ! 

 

1. Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
    je bénirai ton nom toujours et à jamais !

Chaque jour je te nirai,
je louerai ton nom toujours et à jamais.
  R/ 

2. Le Seigneur est tendresse et pitié,
    lent à la core et plein d’amour ;

la bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres.
  R/ 

3. Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
    et que tes files te bénissent !

Ils diront la gloire de ton règne,
ils parleront de tes exploits.
  R/ 

4. Le Seigneur est vrai en tout ce qu’il dit,
    fidèle en tout ce qu’il fait.

Le Seigneur soutient tous ceux qui tombent,
il redresse tous les accablés.
  R/ 

 

2e lecture : Seconde lettre de saint Paul aux Thessaloniciens (1, 11--2, 2) :

« Le nom de notre Seigneur Jésus sera glorifié en vous, et vous en lui. »

 

Évangile : selon saint Luc (19, 1-10) :

« Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

 

Profession de la foi : Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père Tout-Puissant,

Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus-Christ Son Fils unique,

notre Seigneur;

qui a été conçu du Saint-Esprit,

est né de la Vierge Marie;

a souffert sous Ponce Pilate,

a été crucifié, est mort, et a été enseveli;

est descendu aux enfers,

le troisième jour est ressuscité des morts;

est monté aux cieux,

est assis à la droite de Dieu

le Père tout-puissant,

d'où Il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint,

à la sainte Église Catholique,

à la communion des Saints,

à la rémission des péchés,

à la résurrection de la chair,

à la vie éternelle. AMEN.  R/

 

Prière universelle : R/ De grâce, écoute-nous.

 

Communion : Tu fais ta demeure en nous, Seigneur

R/ Tu es là présent, livré pour nous.
    Toi le tout petit, le serviteur.
    Toi, le Tout Puissant, humblement tu t'abaisses.
    Tu fais ta demeure en nous, Seigneur.

1. Le pain que nous mangeons, le vin que nous buvons,
    C'est ton corps et ton sang,
    Tu nous livres ta vie, tu nous ouvres ton cœur,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/ 

2. Par le don de ta vie, tu désires aujourd'hui  

    Reposer en nos cœurs,
    Brûlé de charité, assoiffé d'être aimé,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/ 

3. Unis à ton amour, tu nous veux pour toujours  

    Ostensoirs du Sauveur,
    En notre humanité, tu rejoins l'égaré,
    Tu fais ta demeure en nous Seigneur.
  R/ 

 

Sortie : Louez serviteurs du Seigneur

1. Louez serviteurs du Seigneur, Alléluia !

    Louez le nom du Seigneur, Alléluia !

    Béni soit le nom du Seigneur, Alléluia, Alléluia !

2. Maintenant à jamais, Alléluia !

    Du lever au coucher du soleil, Alléluia !

    Béni soit le nom du Seigneur, Alléluia, Alléluia !

4. Il siège dans les hauteurs, Alléluia !

    Pour voir cieux et terre il s’abaisse, Alléluia !

    De la poussière il relève le faible. Alléluia, Alléluia !

7. Rendons gloire au Seigneur, Alléluia !

    Maintenant et toujours, Alléluia !

    Dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia, Alléluia !


MÉDITATION ET PRIÈRE

 

Zachée dans un arbre à Jéricho 

L’événement du publicain en chef, Zachée, qui nous est rapporté dans l’Évangile de ce dimanche est bien connu de tous, y compris dans les groupes d’enfants du catéchisme. La position de Zachée de collecteur d’impôts le rangeait dans la catégorie des pécheurs infréquentables. Il ne pouvait qu’être détesté par tous ces pauvres gens accablés par les impôts qu’il fallait payer à l’occupant romain. Il avait aussi la réputation d’être intraitable et de profiter de sa position dominante.

Voilà que cet homme a un ardent désir de voir Jésus. Il court devant, il monte sur un sycomore pour voir Jésus qui devait passer par là. À partir de ce moment, tout va se passer bien au-delà de ce qu’il avait prévu : Jésus s’invite dans la maison de Zachée; cette décision provoque des remous. Les gens estiment que Jésus aurait mieux fait d’aller dans une bonne famille. Au lieu de cela, il va chez un voleur infréquentable. Pour eux, c’est un scandale. En ne voyant que le passé de Zachée, ils ne lui laissent aucune chance.

Nous aussi, nous pouvons être comme cette foule. Nous vivons dans une société qui n’a que mépris pour les gens de mauvaise réputation. Mais le Seigneur nous dit qu’il est venu pour chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Le salut de Dieu est offert à tous, y compris dans les prisons. Chaque personne est très importante aux yeux de Dieu. Cela doit changer notre regard sur elles. Le chemin pour parvenir à ce changement de regard c’est la prière. À Lourdes, Marie dit à Bernadette et à chacun de nous : « Priez pour les pécheurs ».

 

CALENDRIER DE LA SEMAINE

 

Annonces :

Jeudi 07.11.2019 :         09h30        24 heures d’adoration eucharistique à St. Andreas,

                                                                     avec la possibilité de se confesser à 18h30 

Vendredi 08.11.2019 :   09h00        Messe à St. Andreas

Samedi 09.11.2019 :     16h00        Rencontre du Groupe de prière La Colombe

                                                    à l’aumônerie

                                    17h00        Répétition de la chorale

 

À noter :

Ø Celles et ceux qui voudraient se procurer le Missel des Dimanches 2020 (Année A) sont priés de se faire inscrire à la sortie de la messe ou à l’aumônerie, pendant les heures de permanence. Date limite d’inscription : le dimanche 10 novembre 2019 !

Ø Pour les 24 heures d’adoration eucharistique du jeudi 07 novembre 2019, prière de vous inscrire sur la liste Doodle : (http://doodle.com/poll/p6w7dciyzszhmers)

 

 

 

 

 

 


Permanence 

Raphaël Mutombo se fera une joie de vous accueillir et de vous renseigner, à l'aumônerie Rolandstrasse, 2 – 53179 Bonn:

Lundi 15h - 18h, Jeudi 9h - 12h, Vendredi 9h - 12h

 

Messes

Bonn
Dimanche 11h à St. Andreas
Andreasstrasse Bonn-Rüngsdorf
Autobus 613 et 615
Jeudi 9h à l’aumônerie,
Rolandstrasse, 2 – 53179 Bonn

Cologne
Dimanche 17h Église St. Urban
Ulitzkastrasse 1 – 51063 Köln

 

La vie de la communauté

iconBienvenue
icon Feuille de messe dominicale ou festive
iconEnfants
iconGroupe de priè
iconLa Colombe
iconSacrements
iconChapelet
icon Messes et Informations pratiques
iconChorale
iconGroupe Foi-Aventure
iconGroupes

 
 

Liens vers d'autres communautés catholiques

icon Aumônerie des français à l'étranger
icon Communauté catholique francophone de Karlsruhe
icon Coordination des communautés catholiques francophones en Allemagne
icon Kath. Kirchengemeinde St. Andreas und Evergislus
icon Mission catholique francophone de Francfort
icon Paroisse catholique francophone de Berlin
icon Paroisse catholique francophone de Munich
icon Paroisse francophone de Düsseldorf

 

Liens vers d'autres sites catholiques

icon Chantez on line !
icon Equipes Notre-Dame
icon Fidesco
icon KTO : télévision catholique en français
icon Lectures du jour
icon Notre Dame du Web
icon Prier avec la Bible...
icon Prier en famille
icon Prière des mères

 

Autres liens

icon Consulat général de France à Francfort
icon Consulat général de France à Düsseldorf
icon Plan du quartier

 

Vatican

iconMesse, bénédiction et imposition des Cendres (26 février 2020)
iconAudience générale du 26 février 2020
iconAux membres de l'Association « Pro Petri Sede » (24 février 2020)
iconVisite à Bari : Angélus, 23 février 2020

KTO TV

icon

icon

icon

 
     
Haut de page | | Imprimer / Impressum | Version mobile | RSS Feed | IKSEBK Datenschutz
   
 
   

CONTACT

N'hésitez pas à nous contacter pour tout renseignement :

tél. 0049 228 362 587
fax 0049 228 180 326 14

email : info@ccfbk.de

Merci de votre visite et Ă  bientĂ´t.